Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

21 mai 2021 23:17

Un système de QR codes, visant à rompre les chaînes de transmission du Covid-19, sera opérationnel à partir du 9 juin à l'entrée des établissements de restauration et des salles de sport. Voici quelques précisions.

Après la réouverture, à partir du 9 juin, des salles intérieures des cafés, bars et restaurants, des cahiers de rappel seront à nouveau proposés aux clients. Les coordonnées qu’ils y inscrivent permettront de les prévenir d'un éventuel risque de contamination via une personne ayant visité le même établissement et testée positive au coronavirus. Il est aussi recommandé aux commerçants dès à présent d’encourager leurs clients à télécharger l'application TousAntiCovid (TAC-Signal).

La version numérique du cahier de rappel sera présentée sous le format d’un QR code à flasher, à l’entrée ou sur les tables, comme l’explique le protocole sanitaire pour les bars et restaurants en date du 20 mai 2021. Ce système est destiné à retracer et à rompre les chaînes de contamination.

Tracer les contacts

Les commerçants devront mettre le cahier à la disposition de l’Agence régionale de santé ou de l’assurance maladie en cas de déclenchement d’un «contact-tracing», précise le protocole. En cas d’utilisation de l’application, c’est au client de scanner un QR code dans l'établissement pour être notifié si un autre client muni de l’application tombe malade.

L’application TousAntiCovid utilise le signal Bluetooth du téléphone pour détecter un smartphone à proximité et établir ainsi, de manière anonyme, que plusieurs personnes se sont croisées, explique le gouvernement sur son site. L’application prend en compte les contacts à moins de deux mètres pendant au moins cinq minutes.

L’usage de TousAntiCovid est considéré comme particulièrement utile dans les lieux où il est difficile de respecter la distanciation physique et d’assurer le port du masque, indique le gouvernement sur son site.

L’application permet à l’utilisateur testé positif de prévenir tout de suite les personnes qu’il aurait pu contaminer: elle alerte ceux qui ont pu être en contact rapproché avec lui au cours des derniers jours. Ces personnes pourront donc s’isoler immédiatement et éviter de contaminer d’autres personnes.

Les personnes qui avaient déjà téléchargé StopCovid (devenu par la suite TousAntiCovid) ne doivent plus rien télécharger, la mise à jour se faisant automatiquement après l’ouverture de l’application.

Une appli «respectueuse de la vie privée»

Pas de problème quant à la protection des données, assure le gouvernement. Les «meilleurs spécialistes français» ont été appelés pour développer l’application. Ils «se sont attachés à préserver la sécurité et la vie privée des Français à tous les niveaux du développement du dispositif».

Tous AntiCovid ne stocke que l’historique de proximité d’un téléphone mobile et il n’est pas possible de découvrir l’identité d’un utilisateur de l’application, ni le lieu et la date de la contamination. L’utilisateur peut également effacer son historique ponctuellement.

«Dans tous les cas, ces données seront détruites après un délai de 30 jours», assure le protocole du 20 mai en parlant des cahiers de rappel papier ou de leur pendant numérique.

Le ministre de la Santé a annoncé, en début de semaine sur BFM TV, que les cahiers de rappel ne seraient pas obligatoires dans les restaurants et bars, comme cela avait été le cas à l’automne 2020, mais toutefois «très recommandés».

Le gouvernement présentera le dispositif plus en détail dans les prochains jours, relate RTL.

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS