Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

22 mai 2021 00:57

Une restauratrice exerçant à Besançon dans le Doubs a avoué cette semaine à la police avoir volontairement gonflé son chiffre d'affaires de référence pour toucher un fonds de solidarité plus élevé et ainsi partir plusieurs fois en vacances à Dubaï (Émirats arabes unis), rapporte France Bleu Besançon jeudi 20 mai. Selon les policiers du Doubs, l'escroquerie lui a permis de toucher près de 35 000 euros.

Cette restauratrice avait mis en place une escroquerie de manière à toucher un fonds de solidarité, dédié aux commerçants en difficulté à cause de la crise sanitaire du Covid-19, plus important.

En gonflant son chiffre d'affaires de référence, elle avait pu obtenir une aide très importante : entre mars 2020 et février 2021, elle a ainsi touché près de 35 000 euros.

La restauratrice avait ouvert son enseigne juste avant la crise, en janvier 2020, et n'employait aucun salarié. Grâce à cette somme, la restauratrice a réalisé plusieurs voyages à Dubaï.

Les fonctionnaires des services des impôts du Doubs ont fini par repérer l'escroquerie et les policiers ont pu remonter jusqu'à la propriétaire de cette enseigne de restauration rapide, qui non seulement percevait les aides du fonds de solidarité, mais aussi des indemnités chômage.

Pour cette escroquerie aggravée, la restauratrice risque jusqu'à sept ans de prison et 750 000 euros d'amende.

 

source

Partager cet article

Repost0