Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

13 mai 2021 14:18

Depuis le début de l’épidémie, les prêches musulmans se multiplient sur les réseaux sociaux. Ces comptes cherchent à semer les graines de la religion dans le cœur des internautes.

Ils sont à la fois imams, youtubeurs, influenceurs et prêcheurs de la parole du Prophète. Depuis le début de la pandémie, les comptes de ces missionnaires d’Allah font florès sur les réseaux sociaux. Aucun ne leur échappe. YouTube, Facebook, TikTok, Twitter leur permettent de délivrer très largement leur message.

Entre autres diffuseurs de ce soft power islamique, on retrouve Dylan Thiry. Cet ancien candidat de l’émission de télé-réalité de Koh-Lanta s’est converti à l’âge de seize ans à la religion musulmane. Il choisit alors le prénom Bilal pour mieux s’intégrer dans la communauté des croyants. Aujourd’hui installé à Dubaï, il anime régulièrement des discussions sur Instagram pour parler de l’Islam. 

Dans ses webinaires, ces réunions interactives de type séminaire, le jeune homme recueille la chahada [profession de foi essentielle de l’islam, NDLR] de ses abonnés. Ce processus permet à tout non-musulman de se convertir. Une seule phrase prononcée devant deux fidèles suffit pour devenir musulman.

Comme il l’a confié au Parisien, une trentaine de ces conversions en ligne se sont déroulées depuis le début du ramadan. Du haut de son mètre 90, le youtubeur promeut aussi sa religion grâce à son rythme de vie très occidentalisé, éloigné des clichés sur l’islam rigoriste . Entre autres pullications, il apparaît en compagnie d’une femme en bikini dans une chorégraphie TikTok. 

Derrière Dylan Thiry, une galaxie de prêcheurs

Comme Dylan Thiry, de nombreux musulmans font du prosélytisme sur les réseaux sociaux. Depuis quelques années, imams ou simples fidèles partagent leurs convictions religieuses sur Internet. La liste est longue.

Parmi les plus connus, on retrouve l’imam de Roubaix, Abdelmonaim Boussenna. Fort de ses 765 000 abonnés sur YouTube, le prélat du Nord profère ses cours à toute sa communauté. Touche-à-tout, il verse un coup dans l’enseignement théologique avec des vidéos intitulées « Le voile islamique est-il obligatoire...

 

source

 
 

Partager cet article

Repost0