Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

22 mai 2021 11:26

Appel au viol, menaces de mort, insultes contre la police… Le registre du chanteur, dont la Fédération française de football a publié un clip pour soutenir l’équipe nationale, crée un vif émoi et de nombreuses réactions.

[…]

La publication sur les réseaux sociaux, par les comptes officiels de l’équipe de France, du clip vidéo où défilent les 26 joueurs façon « cartoon », a pourtant aussi fait trembler les murs de la maison bleue où l’on s’empresse de confirmer qu’il ne s’agit « en aucun cas » d’un hymne officiel pour l’Euro. Et pour cause. Selon nos informations, ni les joueurs, ni Didier Deschamps ou son staff, n’ont été mis au courant de cette opération marketing de la FFF. La capsule musicale de deux minutes a d’ailleurs été très peu – voire pas du tout – relayée par les principaux intéressés sur les réseaux sociaux.

Tout aussi problématique, le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, n’aurait pas non plus eu connaissance de cette collaboration avant qu’elle n’inonde le web et ne crée la polémique.

L’absence de concertation autour du choix d’un artiste, considéré par certains en interne comme trop clivant pour représenter les Bleus, a de quoi fortement agacer à Clairefontaine.

Tout comme dans les bureaux de la FFF alors que le retour de Karim Benzema suffisait déjà à électriser l’atmosphère. Le tout dans un climat social délétère, au siège du boulevard de Grenelle, depuis les récentes révélations du New York Times et de L’Équipe sur plusieurs cas de harcèlement moral et l’existence d’une « culture d’entreprise toxique ».

Noël Le Graët, réélu à la tête de la FFF en mars dernier, avait diligenté un audit sur « les dysfonctionnements et relations de travail tendues au sein de l’équipe de direction ». En difficulté financière avec un exercice 2020-2021 qui s’annonce déficitaire, la fédération a également présenté, lundi, un plan de sauvegarde de l’emploi prévoyant la suppression de 26 postes (sur 330).

Le Figaro

Partager cet article

Repost0