Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

4 mai 2021 18:24

Préparez-vous à sortir le portefeuille ! Dans les prochaines semaines, il va falloir payer davantage pour pouvoir s'accorder les mêmes petits plaisirs alimentaires. Certains de vos produits préférés pourraient même briser les prix records...

 

Une fois en caisse, la facture pourrait faire mal. Et pour cause ! Dans les semaines qui viennent, nombreux seront les Françaises et les Français à accuser une conséquente hausse des tarifs, rapporte le portail Yahoo sur son volet actualité.

Fort heureusement, de nombreux produits ne devraient pas être concernés par cette escalade des prix, ainsi il devrait toujours être possible de faire ses courses au supermarché sans trop avoir à essuyer les pots cassés… A condition de bien vouloir se passer d'un certain nombre de biens alimentaires du quotidien !

Sucre, pâtes… Quels sont les produits qui vous coûteront plus cher à l'avenir ?

Dans le détail, insistent les journalistes du portail Yahoo, l'essentiel des produits à base de farine de blé dure devraient coûter plus cher. Ce n'est pas étonnant : le prix de la matière première a récemment augmenté de 40 %. Concrètement, cela signifie donc que vos pâtes, entre autres nécessité, pèseront davantage sur le budget alimentaire de votre foyer… 

Le blé n'est cependant pas la seule céréale concernée. D'une façon générale, tous les prix de produits alimentaires issus de l'agriculture grimpent. L'indice Bloomberg relatif à la question a fait un bond de 22% en un an. Conséquence directe ? Les céréales n'avaient pas coûté aussi cher depuis au moins 2016…

Le sucre aussi pourrait s'avérer plus onéreux. Faute de main d'œuvre et du fait du manque de conteneurs engendré par la crise sanitaire, il devient complexe d'acheminer un tel produit aux quatres coins du monde. En outre, de nombreuses entreprises ayant tendance à stocker les petits grains blancs par précaution, une pénurie artificielle pourrait malheureusement voir le jour. Loi de l'offre et de la demande oblige, les tarifs grimperaient aussitôt.

A tous les amateurs de charcuterie : préparez-vous, vous aussi, à sortir bientôt le portefeuille. Le détail.

L'alimentation n'a pas coûté si cher depuis 2014

Ces conséquentes hausses de tarif ont de quoi inquiéter. En effet, l'indice de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation (FAO) est particulièrement élevé, rappelle le quotidien Les Echos, dont les informations sont reprises par nos confrères. En pratique, vous n'aviez pas payé votre alimentation si chère depuis… 2014. Il est donc temps de reconsidérer la réalité de votre budget nourriture.

Cette flambée des prix s'explique notamment par les problèmes logistiques engendrés par la crise sanitaire, ainsi que par la forte hausse des demandes américaine (porc) et chinoise (céréale). Sans oublier, bien sûr, les mauvaises récoltes…

 

SOURCE

Partager cet article

Repost0