Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

24 juillet 2021 17:36

Un appel à protester a été lancé pour ce samedi dans toute la France contre l'élargissement du pass sanitaire actuellement discuté par le Parlement. Samedi dernier, plus de 114.000 personnes s’étaient déjà réunies, selon les chiffres de Beauvau, sur tout le territoire et les autorités s'attendent encore à une forte affluence.

Alors que le projet de loi sur le pass sanitaire est examiné au Sénat, des manifestations contre son extension sont prévues aujourd’hui dans plusieurs villes de France.

Nice, Dunkerque, Perpignan, Narbonne, Béziers, Aix... Les premiers cortèges se sont élancés ce samedi en fin de matinée dans plusieurs villes de l’Hexagone sous des slogans tels que «pour la liberté» et «contre la dictature sanitaire».

Dans le même temps, le maire de Nice Christian Estrosi a décidé de ne pas exiger de pass sanitaire pour les enfants dans les centres aérés et colonies de vacances de la ville à partir de mercredi, comme il l’a annoncé sur Twitter.

Même à La Réunion

Un millier de manifestants défilent dans les rues de Saint-Denis, à la Réunion. Une seconde manifestation était prévue sur l'île, à Saint-Pierre, d’après Réunion la 1ère.

Près de 1.500 personnes avaient défilé la semaine dernière à Saint-Paul, Saint-Pierre et Saint-Denis.

Ambiance à Marseille

La manifestation contre le pass sanitaire a fait le plein également à Marseille. Des milliers de personnes défilent aux cris de «Liberté, Liberté» ou «Macron, ton pass, on n'en veut pas», aux sifflets, applaudissements et poings levés. Des Marseillais ont appelé sous des banderoles au respect de la liberté de conscience.

Quant à Paris, trois manifestations ont été déclarées auprès de la préfecture, depuis la place de la Bastille jusqu'à la porte de Champerret, ainsi qu'entre la place Malraux et les Invalides, et au Trocadéro. Les anti-pass sanitaire ont été rejoints par des Gilets jaunes, comme en témoignent de nombreuses images publiées sur les réseaux sociaux.

Néanmoins, une large majorité de Français (76%) approuvent la décision du Président de rendre obligatoire la vaccination pour les personnels soignants et d’autres professions, avec sanctions à la clef, selon un sondage Elabe pour BFM TV publié le 13 juillet.

 

source

Partager cet article

Repost0