Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

23 août 2021 10:44

Premier pays ayant vacciné la majorité de sa population, Israël n’est pas protégé face au variant Delta qui serait arrivé dans le pays alors que la protection offerte par le vaccin a commencé à baisser chez les personnes vaccinées. Ainsi, Israël a l’un des plus hauts taux d'infections quotidiennes au Covid-19 du monde.

Servant d’exemple en matière de vaccination contre le Covid-19 avec plus de moitié de sa population déjà vaccinée au 25 mars, Israël fait actuellement face à une forte propagation du variant Delta. De ce fait, la hausse des cas dans le pays peut indiquer que la protection des vaccins diminue avec le temps.

Aujourd'hui, le pays a l'un des taux quotidiens d'infections les plus élevés au monde avec une moyenne de près de 7.500 cas confirmés par jour, le double de ce qu'il était il y a deux semaines, fait savoir NPR News. Le média précise qu’actuellement près d'une personne sur 150 en Israël est infectée avec le virus.

En juin, toutes les restrictions, y compris le port du masque à l’intérieur, ont été abolies dans le pays. Mais Israël a payé le prix d’avoir été le pionner de la vaccination de la majorité de sa population. Les responsables de la santé, puis Pfizer, ont déclaré que leurs données montraient une baisse de la protection du vaccin environ six mois après avoir reçu la deuxième dose. Qui plus est, la baisse de l’efficacité du vaccin a coïncidé en Israël avec l’arrivée de la nouvelle mutation du coronavirus Delta, plus infectieuse que les précédentes. Le Delta est responsable de presque toutes les infections en Israël aujourd'hui.

La nouvelle vague d’infections pousse les dirigeants israéliens à retourner à des mesures telles que le port du masque et à introduire une restriction aux rassemblements alors que les taux de cas approchent les pires jours de l'hiver dernier.

L’impact de l’âge de la population vaccinée

Près de 80% des adultes israéliens sont complètement vaccinés contre le Covid-19. Pourtant, Israël a une population jeune, dont beaucoup ayant moins que l'âge requis pour la vaccination (moins de 12 ans), et environ 1,1 million d'Israéliens admissibles, majoritairement âgés de 12 à 20 ans, ont refusé de se faire vacciner. Ainsi, cela signifie que seulement 58% de la population totale d'Israël est entièrement vaccinée, indique NPR News.

La troisième dose du vaccin

Le pays a élargi sa campagne de rappel pour inclure les individus de plus de 40 ans dans une tentative de freiner la propagation du variant Delta du coronavirus et d'éviter un nouveau confinement. Toutefois, le ministère a exhorté les enseignants, les agents de santé, les soignants en gériatrie et les femmes enceintes de tous âges à se faire vacciner.

Israël est le premier pays à offrir une troisième injection du vaccin Pfizer dans le cadre d'une campagne nationale de rappel. Des recherches préliminaires en Israël suggèrent que les doses de rappel augmentent significativement la protection contre le coronavirus une semaine après qu'une personne a reçu la troisième dose.

Alors qu’il n'y a pas d’unanimité aujourd'hui au sein de la communauté scientifique en ce qui concerne la nécessité d'une troisième dose de vaccin, certains pays, dont la France, l'Allemagne, le Canada et les États-Unis, ont également signalé leur intention de procéder à une campagne de rappel.

 

source

Partager cet article

Repost0