Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

27 septembre 2021 22:14
Vladimir Poutine a énuméré quatre ennemis de la Russie et précisé l’objectif principal du gouvernement, une semaine après les élections législatives largement remportées par le parti Russie unie.
Les ennemis principaux de la Russie sont la pauvreté, les problèmes concernant l’éducation, la santé publique et les infrastructures, a déclaré ce lundi 27 septembre le Président russe lors d’une rencontre en duplex avec le Premier ministre et ses adjoints.
Il est encore trop tôt pour affirmer que nous avons atteint tous nos objectifs et crier hourra. L’ennemi n’est pas encore vaincu.
Quel est notre ennemi? La pauvreté d’une grande partie de la population, des problèmes irrésolus des systèmes de santé publique, de l’éducation, des infrastructures."Selon le chef d’État, l’objectif principal du gouvernement est de "relever le niveau et d’améliorer la qualité de vie des citoyens".
 

Taux de pauvreté en Russie

Près de 19,1 millions de personnes, soit 13,1% de la population russe, vivaient sous le seuil de pauvreté en Russie au premier semestre 2021, d’après les chiffres publiés début août par le Comité russe des statistiques (Rosstat).
Au deuxième trimestre, 12,1% (17,7 millions de personnes) avaient des revenus inférieurs au minimum vital de 2021 (environ 137 euros par mois), contre 14,4% de la population (21,1 millions de personnes) au premier trimestre.
Le ministère russe du Travail explique l’amélioration de cet indice par "une stabilisation de la situation sur le marché de l’emploi" et "une reprise progressive des activités".
Le chômage a diminué de 5,8% à 4,8% de janvier à juin 2021, d’après les données de cette administration, citées par les médias.
Selon les objectifs nationaux signés par le Président, les autorités du pays doivent assurer la réduction du taux de pauvreté à 6,6% d’ici 2030, la date butoir initiale de 2024 a dû être repoussée en raison de la pandémie de Covid-19.

Quelle est la situation en France?

En France, la crise économique engendrée par le contexte sanitaire due au Covid-19 a fait exploser le nombre de nécessiteux. Selon le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE), 18,46% de la population, soit 12 millions de personnes, vivraient sous le seuil de la pauvreté en 2021.
 
 
Il ne s’agit pas des statistiques officielles de l’Insee, dont les derniers chiffres concernant l’année 2018 ont été publiés en novembre 2020. En 2018, 9,3 millions de personnes, soit 14,8% de la population, vivaient au-dessous du seuil de pauvreté monétaire, soit 1.063 euros par mois.
 
 
 
"L’ennemi n’est pas encore vaincu": Poutine désigne les principaux ennemis de la Russie

Partager cet article

Repost0