Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

24 octobre 2021 13:05

Pénurie de matières premières : l’entreprise Fermap sous tension

Métaux, verre, plastique, carton, bois, toutes ces matières premières commencent à manquer et les prix du coup explosent. Les entreprises du bâtiment sont confrontées à une tension sans précédent. Exemple : Fermap, société spécialisée dans la fabrication et l’installation de fenêtres et portes.

[…]

« Des matières premières ont doublé de prix »

La clientèle paie en premier les conséquences de cette crise inédite. « Les gens qui construisent se retrouvent en difficulté car il manque des fenêtres, des tuiles, du bois.

Je comprends l’inquiétude de certains qui se demandent quand et comment ils vont finir leur projet de maison et surtout à quel coût car la pénurie a engendré une envolée des prix. Nous avons des matières premières qui ont doublé de prix et depuis le début de l’année, il n’y a pas une semaine de répit.

[…]

 

L’article dans son intégralité sur Républicain Lorrain



Matières premières : pénurie de granulés pour faire chauffer les poêles à bois

[…]

Les poêles à bois, une solution envisagée pour lutter face aux prix de l’énergie

Face à la hausse des prix de l’énergie, notamment du gaz et de l’électricité, les poêles à bois ont connu une grande croissance ces derniers temps. Dans un magasin du Nord, les ventes de poêles à bois ont connu une croissance de 20%. L’argument mis en avant pour les ventes est l’économie réalisée, mais les ruptures de stocks de granulés pourraient faire flamber les tarifs. “Le prix grimpe parce qu’il y a une pénurie“, confirme Jean-Marie Lelièvre, gérant d’une fumisterie.

[…]

 

L’article dans son intégralité sur France Info

La Chine vide la France de ses forêts et de son bois, une “aberration économique et écologique” selon les instances

La Chine achète de plus en plus de bois français. La fédération nationale du bois souhaite freiner ces exportations pour protéger l’approvisionnement des scieries et des transformateurs français.

La filière bois en a ras-le-bol. Les achats chinois de chênes français ont grimpé de 42 % à fin mai, par rapport à 2020. Et même de 66 % pour les résineux. Et cette hausse de la demande pose problème :  il n’y en a plus assez pour les transformateurs européens.

Entre janvier et mai 2021, il est parti 187 167 m3 de chêne français en Chine directement de la forêt française sans aucune transformation. La Fédération nationale du bois (FNB) lance un cri d’alarme aux instances européennes afin de réduire les exportations de grumes, soit des troncs d’arbres non transformés.

[…]

 

L’article dans son intégralité sur La Dépêche

Partager cet article

Repost0