Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

22 octobre 2021 20:49

L’Organisation mondiale de la santé estime que le changement climatique causera au moins 250 000 décès supplémentaires chaque année au cours des deux décennies suivant 2030, principalement dans les pays les plus pauvres du monde.

L’OMS a comparé le monde réel à un monde imaginaire dans lequel il n’y a pas de changement climatique, calculant la différence entre les décès dus à la malnutrition, le paludisme, la diarrhée, la dengue, les inondations et la chaleur. Et la malnutrition sera, de loin, selon l’OMS, la cause la plus meurtrière avec 95 000 décès supplémentaires en 2050.


Mais l’OMS sait sûrement que les décès dus à la malnutrition ont considérablement diminué au cours des trois dernières décennies et continueront de baisser rapidement au cours des trois prochaines

. En 1990, on comptait plus de 7 millions de décès dans le monde à cause de la malnutrition. En 2019, c’était déjà plus de trois fois moins et on estime qu’au rythme actuel, le nombre de morts serait d’environ 500 000 en 2050. Cela est dû au développement, à la croissance économique et à l’augmentation des rendements de l’agriculture.

Ce n’est pas en imposant des réglementations et des normes contre le réchauffement climatique que la malnutrition sera vaincue mais en profitant encore plus de la croissance économique et des innovations agricoles.

 

source

Partager cet article

Repost0