Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

17 novembre 2021 23:34

 

Christophe Barbier a présenté sur BFMTV ce mardi soir pour la première fois Franc-Tireur, le nouveau magazine dont il dirige la rédaction. Un journal contre tous les extrémistes de droite , da gauche, les obscurantistes, les complot sites…

 

 

 

 

 

 

La soirée de lancement.

Les « Francs-Tireurs » ont donné rendez-vous au restaurant Bambini, qui jouxte le Palais de Tokyo, pour un « cocktail dinatoire », ce afin de présenter un nouveau venu dans le paysage médiatique français : Franc-Tireur. Drôle d’endroit pour un journal qui porte le même nom qu’un autre, un de la Résistance. Ici, ça sent plus la truffe que la poudre.

Tout le gratin est attendu de pied ferme par le directeur de la rédaction, Christophe Barbier. Lui est comme un poisson dans l’eau avec son habituelle et lassante écharpe écarlate. C’est qu’il y a du beau monde : les journalistes David Pujadas, Patrick Cohen, Michel Denisot et Laurent Joffrin, l’avocat Richard Malka, l’ancien rédacteur en chef de Charlie Hebdo Philippe Val, Tristane Banon, le député LREM Florian Bachelier, Gilles Clavreul du Printemps républicain ou encore Alexandre Devecchio du Figaro.

Et puis il y a toute la rédaction du nouvel hebdomadaire, les fameux « Francs-Tireurs » : Caroline Fourest, Raphaël Enthoven et Éric Decouty – qui composent, avec Barbier, la tête pensante du journal –, Abnousse Shalmani, Jean-Claude Mailly (aka JC le rouge, l’ancien de FO), Yasmina Jaafar, Jean Garrigues, Benjamin Sire, Frédéric Encel, Mohamed Sifaoui, Claude Weill, Christophe Carrière et tout ceux qu’on oublie. Ne manque au gueuleton que l’inénarrable Rachel Khan – nous espérions y voir Manuel Valls ou Marlène Schiappa, mais non. […]

Le premier édito d’Enthoven se veut un plaidoyer contre la radicalité. Tout y est mélangé : l’extrême droite, les gilets jaunes, les antiracistes. Voilà les adversaires. Qu’importe si l’on croise ici de braves représentants de la droite extrême. Qu’importe si l’on peine à compter celles et ceux qui ne vivent que de leur haine des musulmans tant ils sont légion. Qu’importe si cette bourgeoisie vomit sa haine du petit peuple, le papier de ce huit pages est recyclé ! […]

Regards

06/10/2021

L’hebdomadaire “anti-extrêmismes” de Daniel Kretinsky, homme d’affaires tchèque,  lance ce 6 octobre sur Facebook sa campagne de préabonnement. Son directeur de rédaction sera Christophe Barbier. Depuis octobre 2018, Daniel Kretinsky est détenteur de 49 % des parts de la société Le Nouveau Monde, actionnaire du journal Le Monde.

Ce journal de 8 pages, qui devrait être vendu 2 euros, porte le nom d’un journal de la Résistance, né pendant la Seconde Guerre mondiale. “On est sous leur lointain parrainage, mais on ne peut pas se comparer avec les journalistes de cette période, on ne risque pas notre vie“, reconnaît M. Barbier. Parmi les sujets de prédilection, le politique ou l’international.

 Son combat: “dénoncer” les “ennemis des valeurs républicaines“, résume auprès de l’AFP Christophe Barbier, éditorialiste de BFM-TV et ex-directeur de rédaction de l’Express, qui va diriger la publication.

Une ” armée de réserve “, l’” appel à embarquement immédiat sous les drapeaux “… Christophe Barbier ne lésine pas sur le jargon militaire pour la campagne de préabonnement sur Facebook, initiée ce 6 octobre, pour Franc-Tireur, l’hebdomadaire politique ” anti-extrémismes ” voulu par Daniel Kretinsky. L’homme d’affaires et ses troupes planchent depuis plusieurs mois sur ce projet censé “ramener de la raison et du raisonnable dans le débat politique“, dixit l’un de ses proches. ” Ces abonnés seront nos francs-­tireurs à nous ! s’emballe Barbier. La naissance d’une communauté qui adhère à notre projet intellectuel, philosophique. 

Avec Eric Decouty (Marianne, Le Parisien, Le Figaro…) et une palanquée de pigistes et de plumes (Raphaël Enthoven, Caroline Fourest, l’économiste Philippe Aghion, l’ex-secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly…), le nouveau directeur de la rédaction peaufine les numéros ” zéro “, en vue d’une sortie en kiosque ­mi-novembre, dans un format inédit de huit pages – sur le modèle par exemple de la  grande feuille dépliable du magazine 1 d’Eric Fottorino – et vendu près de deux euros.

challenges ; jeanmarcmorandini

Partager cet article

Repost0