Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

2 novembre 2021 11:15
De nombreuses violences urbaines ont éclaté durant la nuit du 31 octobre au 1er novembre, notamment dans les Yvelines, la métropole d’Orléans, à Mulhouse et ses environs, à Valence et à Lyon. Les forces de l’ordre ont essuyé des tirs de mortiers d’artifice, des jets de projectiles. Plusieurs véhicules et poubelles ont été incendiés.
La fête d’Halloween semble désormais associée aux violences urbaines et attaques visant les forces de l’ordre, et ce partout en France.

Les Yvelines

Dans ce département ont eu lieu de tirs de mortiers d’artifice, des jets de cocktails Molotov et de projectiles, ainsi que des feux de poubelle, rapporte Le Parisien. Les forces de l’ordre ont été prises pour cible dans plusieurs villes dont Trappes, Montigny-le-Bretonneux, Élancourt, Plaisir, Meulan, Aubergenville et Les Mureaux, mais aussi à Marly-le-Roi, Maule et Magny-les-Hameaux.
 
À Trappes, la question de la sécurité se pose régulièrement. En avril dernier, la commune a été le théâtre d’affrontements pendant quelques nuits d’affilée. Selon Actu 78, son commissariat a subi deux attaques la nuit d’Halloween, alors que des patrouilles ont été visées à plusieurs reprises par des tirs de mortiers d’artifice et des bouteilles en verre.
 
Une quinzaine de personnes ont été interpellées, âgées de 12 à 17 ans, indique le quotidien. Aucun blessé n’a été signalé, a indiqué Julien Le Cam, secrétaire régional du syndicat Alliance police nationale, auprès d’Actu 78.
Il a également pointé la détérioration de l’ordre public dans les Yvelines, où "le moindre événement est devenu une excuse pour s’attaquer à la police". Alors qu’auparavant seule la nuit du Nouvel an était susceptible d’être agitée, "maintenant, c’est presque systématique". Pour lui, "les jeunes prennent ça pour un jeu".

Alsace, Lyon, Orléans, Valence

Mulhouse et ses environs ont eu pour bilan deux véhicules incendiés, une trentaine de feux de bennes, conteneurs et poubelles, indique L’Alsace. Au moins cinq affrontements entre mineurs et policiers ont eu lieu, suivis par deux interpellations.
À Lyon, un individu a tenté d’incendier un bus en jetant sur le siège un objet ressemblant à un bout de carton imbibé d’un liquide inflammable. La vidéo de l’incident a été relayée sur les réseaux sociaux. D’après Lyon Mag, c’est le chauffeur qui l’a rapidement extrait. Le suspect a été passé à tabac par un témoin, précise le quotidien.
Des violences urbaines ont également éclaté dans la métropole d'Orléans, notamment à Saint-Jean-de-Braye et dans le quartier de La Source, informe France Bleu. Des jeunes ont visé les forces de l’ordre et les pompiers avec des projectiles et des tirs de mortiers d’artifice, et ont mis le feu à des poubelles.
 
Les événements n’ont fait aucun blessé, une personne a été interpellée et placée en garde à vue, a fait savoir la police nationale. Selon France Bleu, il s’agit d’un adolescent de 16 ans.
À Valence, cinq personnes dont deux mineurs ont été interpellées .
En 2020, les mêmes incidents ont été recensés alors que le pays était confiné. Des heurts ont été constatés dans au moins une vingtaine d'agglomérations.
 
source

Partager cet article

Repost0