Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

15 décembre 2021 10:59

 

[…] Notre système social est-il trop généreux envers les immigrés ? Serpent de mer des débats sur les migrations, la question est portée dans la campagne présidentielle par Éric Zemmour et Marine Le Pen. 

Tous deux veulent réserver l’essentiel des allocations aux seuls Français, dans l’objectif de soulager les finances publiques et de décourager les étrangers de s’installer dans l’Hexagone.

Faute de données publiques permettant d’éclaircir le débat, Marianne a obtenu une estimation inédite de ces dépenses auprès de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), ainsi que des précisions de l’administration.

Verdict : si les montants des aides versées ne sont pas négligeables, le discours des candidats repose sur des calculs très optimistes, et occulte les répercussions brutales qu’aurait leur projet sur des centaines de milliers de familles.

 

Selon l’analyse des économistes de l’OCDE, les prestations « non contributives » (minima sociaux, aides au logement, allocations familiales) versées aux immigrés s’élevaient à 20,7 milliards d’euros en France en 2018.

Dont 9,5 milliards au titre des allocations familiales, 5,1 milliards d’euros à travers les aides au logement, et 6,1 milliards via le RSA et d’autres aides contre l’exclusion.

 Ces 20,7 milliards d’euros pèsent environ 28 % du montant total de ces prestations, alors que les immigrés ne représentent que 12,4 % de la population. 

En effet, ces derniers ont en moyenne plus d’enfants à charge, et un niveau de vie nettement plus faible que celui des non-immigrés […]

 

Marianne

Partager cet article

Repost0