Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

18 décembre 2021 23:22

Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs, était l’invité, jeudi 16 décembre, de l’émission Télématin sur France 2. Il a eu le courage de condamner la grève qui est annoncée à la SNCF, et de dénoncer un vrai scandale car la direction a bien proposé aux syndicats des primes de 600 euros pour les conducteurs et de 300 euros pour les salariés de la filiale SNCF Voyageurs.

Les conducteurs des TGV de l’arc atlantique ont obtenu une prime de 1 200 euros après un premier mouvement de grève il y a quelques semaines.

Les syndicats ont donc demandé des primes alors que l’entreprise vit sous perfusion d’argent public et que, contrairement au secteur privé, elle n’a pas été impactée par la crise économique pendant la pandémie !

M Fanichet aurait pu insister sur le fait que les Français sont pris en otage – une fois de plus ! – et cela pendant les fêtes et dans le contexte d’une pandémie.

De même, il a oublié de préciser que les victimes des grèves sont les mêmes qui financent les salaires, les primes et les retraites des agents de la SNCF. Chaque année, les contribuables français versent près de treize milliards d’euros à la SNCF, soit 8 666 euros par agents SNCF payés par les contribuables, qu’ils prennent le train deux fois par semaine ou une fois par an, voire jamais.

En plus, ils doivent bien sûr payer leurs billets…Selon les dernières informations, la grève a été levée mais il y a des « risques de perturbations »… Il est vrai aussi qu’en période électorale, l’argent du contribuable ne compte pas...

 

SOURCE

Partager cet article

Repost0