Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : PRESSE INTERNATIONALE
  • PRESSE INTERNATIONALE
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

24 mars 2022 11:08

La commune de Tréguennec, dans le Finistère Sud, n’a pas fini de faire parler d’elle. En effet, un important gisement de lithium a été découvert au milieu de la baie d'Audierne. Situé dans une zone écologique triplement protégée, ce gisement est au centre de débats entre les locaux et l’État. Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, interviewée par Les Echos le 17 février dernier, affirmait « que la France doit extraire du lithium sur son territoire ». De quoi mettre le feu aux poudres !

Ce gisement compterait près de 66 000 tonnes de lithium, selon le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), soit l'équivalent d'une année de production des trois plus gros producteurs mondiaux, à savoir l'Australie, le Chili et l'Argentine, selon Reporterre.

Le site est classé Natura 2000 et a été labellisé Ramsar, c’est-à-dire qu’il détient un label pour les zones humides d’importance internationale pour les oiseaux d’eau. Le site de la baie d’Audierne joue un « rôle capital comme halte migratoire pour des milliers d’oiseaux », peut-on lire dans un rapport de 2021 du Muséum national d’histoire naturelle.

lose
volume_off
 
 
Le lithium est convoité notamment car il est un des composants essentiels des batteries de voitures électriques. En 2040, le monde sera 42 fois plus consommateur de lithium qu’en 2020, selon Guillaume Pitron, auteur du livre La guerre des métaux rares.
Barbara Pompili déclarait en février dernier, en parlant du lithium : « Nous en avons besoin pour nos téléphones, nos batteries, nos énergies renouvelables. […] Quand on a des gisements chez soi, il faut pouvoir les exploiter. » Le rapport a été publié en 2018, mais n'a que très récemment été pris en compte. 

Les élus du Finistère s’inquiètent : « Tréguennec et le Pays bigouden ne sont pas à vendre. Pas même pour tout l’or blanc du monde. Il n’y aura pas de mines d’extraction ici », s'est exclamé le maire de la ville, Stéphane Morel, lors d’une interview accordée à Télégramme

La question s’est également invitée au Conseil régional, où Christian Guyonvarc’h a souhaité « un débat réellement démocratique », demandant une consultation de la population. Il a demandé également que les collectivités locales et régionales soient consultées par l’État.

 
 

Auteur(s): FranceSoir

Partager cet article

Repost0