Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

15 mars 2013 02:08

Plusieurs anciens membres et sympathisants de Sharia4Belgium combattent en Syrie contre le régime de Bachar el-Assad, rapporte De Standaard lundi, sur base d’informations des services de renseignements belges.

 

Une septantaine de jeunes Belges est partis pour la Syrie. La plupart d’entre eux proviendrait de l’entourage de l’organisation démantelée Sharia4Belgium, selon les informations d’une enquête judiciaire en cours pour terrorisme ouverte en 2012 contre l’organisation. L’enquête avait démarré lorsqu’il est apparu que des sympathisants du mouvement étaient actifs au Yémen et en Tchétchénie.

Selon les services de renseignement, ces jeunes ne combattent pas aux côtés de l’ASL (Armée Syrienne Libre) mais avec les islamistes radicaux et les rebelles salafistes. La majorité d’entre eux serait originaire d’Anvers, Vilvorde, Bruxelles et Malines. Les services de renseignement craignent le retour au pays de ces jeunes après un entraînement militaire.

Atlas Info

fdesouche

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
14 mars 2013 03:09

Le commentaire est en Allemand et sous-titré en Français, édifiant!

 La presse TV Allemande tente de démontrer que de nombreux députés européens POINTENT le matin à 7h00 pour bénéficier des indemnités de présence non-négligeables... les valises  prêtes afin de  partir en week-end.

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
13 mars 2013 03:02

Canada islam

Une interview de Louise Mailloux*, professeure de philosophie au Collège du Vieux Montréal, auteure de La laïcité, ça s’impose ! aux éditions du Renouveau québécois (2011) et de nombreux articles se portant à la défense de la laïcité. Son opposition à une laïcité «ouverte aux religions» demeure une constante de ses interventions.

Pouvez-vous nous dresser un état des lieux de l’offensive musulmane (ou islamiste) sur le territoire canadien?

Au Canada, les islamistes sont actifs sur divers fronts. Celui du terrorisme est le plus inquiétant. Les exemples les plus récents révèlent le rôle qu’un Canadien, supposément lié au Hezbollah chiite libanais, a joué dans un attentat anti-israélien en Bulgarie, de même que deux autres membres du groupe terroriste islamiste sunnite, tués par l’armée algérienne lors de l’assaut du complexe gazier d’In Amenas détenaient des passeports canadiens.

En 2004, des rapports du Service canadien de sécurité et de renseignements (SCRS) révèlent qu’une frange de la communauté musulmane canadienne se radicalise et s’engage dans le djihad, que ces individus ne sont pas forcément des réfugiés qui arrivent de l’extérieur du pays mais bien des citoyens qui sont nés ou qui ont immigré très jeunes au Canada.

Le cas le plus médiatisé a été celui du torontois Ahmed Said Khadr, égyptien d’origine et proche d’Oussama ben Laden, qui avait emmené son jeune fils Omar dans les camps d’entraînement d’Al-Qaïda en Afghanistan. Le père a été tué par les forces de sécurité pakistanaise alors que son fils a été capturé par les Américains. À 15 ans, Omar devint alors le plus jeune prisonnier de Guantanamo.

Également celui de l’Algérien Ahmed Ressam résidant à Montréal depuis 1994 et qui s’est lui aussi rendu dans les camps d’Al-Qaïda en Afghanistan. En décembre 1999, Ressam a été arrêté à Seattle avec une soixantaine de kilos d’explosifs dans le coffre de sa voiture alors qu’il projetait de faire sauter l’aéroport de Los Angeles. Il purge présentement une peine de 37 ans de prison aux États-Unis.

En octobre 2011, Mounia Diab qui faisait partie de la délégation de femmes musulmanes voilées s’étant rendues dans la désormais célèbre municipalité d’Hérouxville en février 2007, est accusée d’avoir tenté d’exporter des pièces d’armes d’assaut vers le Liban.

Tous ces exemples confirment la présence de Canadiens au sein de la mouvance terroriste internationale. La nationalité et le passeport canadien ont une bonne réputation dans le monde et cela facilite le mouvement de ces terroristes.

Lire la suite "La montée de l'islamisme au Canada (Louise Mailloux) " »

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
13 mars 2013 01:19

Le Bataillon Karakal est le seul bataillon de Tsahal qui offre l’opportunité aux filles qui le souhaitent de devenir soldates d’infanterie. En pratique, l’unité est composée majoritairement de filles mais compte également des garçons dans ses rangs.

 

À l’occasion de la journée internationale de la femme, le 8 mars, Tsahal célèbre les soldates de l’armée israélienne. Alors que dans la bande de Gaza les femmes ne sont pas libres de courir un marathon, coté Tsahal, 34 % des soldats sont des femmes, un taux des plus élevés parmi les armées du monde.

Notre réalité compte de nombreux défis” a déclaré lundi soir le lieutenant général Benny Gantz devant une assemblée de Tsahal en l’honneur de la journée internationale de la femme. 

“Cette réalité nous oblige, Tsahal et l’État d’Israël, à employer tous les moyens dont nous disposons pour la défense du pays. Naturellement, cela inclut le service de femmes dans l’armée israélienne dans tous les domaines et à tous les niveaux.”

Le chef d’état-major s’est également adressé à des jeunes femmes sur le point de s’engager dans l’armée, les encourageant à avoir confiance en elles et à avoir de grandes ambitions. “Il y a de nombreuses opportunités pour les femmes d’acquérir un savoir pratique, de servir et d’influencer l’armée. Notre organisation tout entière va en bénéficier. J’ai confiance en vous autant que dans tout autre soldat de Tsahal.”

tsahal women 2


L’armée israélienne célèbre la journée internationale de la femme chaque année lors d’un congrès où les hauts dirigeants de l’armée discutent des questions relatives aux femmes. Le thème de cette année
particulièrement orienté vers l’art, concerne le service des femmes dans des rôles créatifs.. Au vu des coupes budgétaires de Tsahal, l’événement était modeste.

Selon les statistiques de l’armée, 34 % des soldats sont des femmes, un taux des plus élevés parmi les armées du monde. Bien que les combattantes soient moins nombreuses que les combattants, 57 % des officiers du service régulier sont de femmes.

tsahal women 3

Seulement 6 % des positions sont réservées aux hommes


Nous assistons à une augmentation significative du nombre de femmes officiers et des femmes qui veulent faire carrière dans l’armée mais il nous reste beaucoup de travail afin d’atteindre notre potentiel”, a déclaré la conseillère du chef d’état-major sur les questions des femmes, la général Rachel Tevet-Wiesel. Alors que 90 % des rôles sont ouverts aux femmes, elles occupent seulement une petite fraction des rôles high-tech de l’armée.

Depuis sa création, les femmes ont servi dans les rangs de Tsahal. Avant l’indépendance du pays, les femmes ont joué un rôle déterminant dans les organisations para-militaires. Au cours des dernières années, Tsahal a pris des mesures pour établir l’égalité complète des sexes au sein de l’armée. En 2000, le corps des femmes a été dissous pour permettre aux femmes de servir dans toutes les unités de l’armée.

tsahal women 1

Récemment, de nouvelles positions ont été ouvertes aux femmes : le bataillon Caracal qui garde la frontière sud du pays ou la compagnie de reconnaissance Nachsol qui est la première compagnie composée uniquement de femmes soldates.

Les chiffres de la branche des ressources humaines montrent que ces mesures portent leurs fruits en terme d’égalité des sexes. Aujourd’hui, seulement six pour cent des positions de l’armée sont réservées aux hommes. Et contrairement aux clichés, le nombre de femmes secrétaires à l’armée a diminué de 21.4% à 13.4% entre 2001 et 2012.

Photo : A l'occasion de la Journée internationale de la Femme, Tsahal dédie cette journée à ses soldates. http://ow.ly/iyBQu

source : Armée de défense d’Israël

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
12 mars 2013 02:01

300 000 victimes de la catastrophe vivent encore dans des logements provisoires.
Reuters

Un audit réalisé à la demande du gouvernement japonais et publié ce jeudi 1er novembre révèle qu’une partie de l’argent destiné à la reconstruction du nord-est du pays, ravagé par le séisme et le tsunami de mars 2011, a été utilisée pour des projets qui n’avaient rien à voir. Alors que plus de 300 000 personnes vivent encore dans des logements provisoires, des élus locaux se disent choqués.

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

Katsunobu Sakurai, le maire de Minamisoma, l’une des villes les plus martyrisées par le tsunami géant et l’accident nucléaire de Fukushima, est choqué d’apprendre qu’une partie du budget de reconstruction du nord-est du Japon a été dépensée, par exemple, pour lutter contre Sea Shepherd, l’organisation écologique qui se livre à des batailles navales contre les baleiniers japonais dans l’Antarctique.

Une partie du budget a aussi servi à apporter du financement à une entreprise fabriquant des verres de contact, loin, très loin des zones sinistrées par la vague géante. Cet argent a été détourné par les politiciens du parti de centre gauche au pouvoir pour satisfaire leur clientèle électorale : des PME livrant des uniformes aux prisons, des agriculteurs.

Plus de la moitié du budget de reconstruction de quelque 240 milliards de dollars n’a toujours pas été dépensée à cause de l’inertie de la toute-puissante bureaucratie qui centralise tous les projets de reconstruction à Tokyo. A cause aussi de la confusion qui règne toujours dans les zones sinistrées.

Environ 40% du budget déjà dépensé a servi à financer des projets qui n’ont rien à voir avec la reconstruction du nord-est du Japon.

 

Source: RFI

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
11 mars 2013 03:56

e034974a_ba64_11de_a3bc_b729babe0ba9_674183696

Loin des projecteurs tournés sur le Mali, l’armée française est également basée en Centrafrique, à Bangui, pour faire face aux violences des rebelles du Séléka et de ses dissidents et assurer si nécessaire la sécurité ou l’évacuation des ressortissants français.

Ce que l’on sait moins, c’est qu’il s’y passe de drôles de choses, et que la vie des soldats français est mise en danger par une hiérarchie qui semble plus occupée par la diplomatie que par la sécurité.

C’est un de nos contacts, Belge, lecteur de Dreuz et basé en RCA, qui me fait parvenir l’information suivante, que j’ai, après quelques difficultés que je ne peux détailler sans compromettre mes sources, croisé et validé.

Le jeudi 7 mars 2013 a eu lieu à Bangui une patrouille de l’armée française SANS ARMES !

A l’état major (de Paris ou Bangui), quelqu’un que mon contact n’a pas hésité à affubler de noms d’oiseaux, celui qui  a donné cet ordre.

Sortie sans armes pour ne pas paraître agressif


La consigne était « sortie sans armes pour ne pas paraître agressif »

Passé le moment de ridicule, c’est la dangerosité d’un tel ordre qui a choqué les soldats.

Certes, les milices rebelles ont commencé à s’entre-déchirer. Mais cela ne les rend pas moins dangereux, leur intention de prendre le pays est intacte, et la présence Française à Bangui périlleuse.

« La population de Bangui ne ressent pas d’agressivité des militaires en arme, ils ont toujours été armés », dit mon contact, qui ajoute que « la population Centrafricaine n’a que faire d’un geste politique et je suis même en mesure de dire que cette population doit trouver curieux que l’allié censé venir soutenir et aider ne soit pas en situation de le faire. »

« Seul le chef de groupe devait être armé de son Pamas. » a appris mon contact, qui m’expliquait que les soldats étaient dépités et que certains ne resigneront pas un autre contrat.

Sans arme, les militaires ont été mal reçus par une partie de la population. Ils ont été accueillis par des gestes déplacés pour dire « partez » et par des signes d’agressivité. Par contre, les gamins étaient souriants et agréables.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
7 mars 2013 00:09

« Nous avons de la dignité et de l’honneur. Le peuple nous a donné le pouvoir, aujourd’hui, nous le lui rendons. » Boïko Borissov, le charismatique premier ministre bulgare, a théâtralement annoncé au Parlement, mercredi 20 février,  la démission de son gouvernement de centre droit.


La Bulgarie est en ébullition depuis une semaine, en raison de la hausse des tarifs de l’électricité, qui ont atteint parfois plus de cent euros par mois et par ménage dans un pays où le salaire mensuel moyen, le plus faible de l’Union européenne, est de moins de 400 euros.
 

Dimanche, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont battu le pavé dans une vingtaine de villes pour dénoncer l’association « mafieuse » entre dirigeants politiques et compagnies énergétiques. Il s’agissait des manifestations les plus importantes qu’ait connues la Bulgarie depuis la chute du régime communiste, au début des années 1990. Les manifestants reprochent à trois entreprises étrangères présentes sur le marché de l’énergie de faire des profits faramineux sur le dos des consommateurs bulgares.

IMMOLATIONS

Depuis deux jours, la situation s’était encore tendue : lundi et mardi, à Sofia, la capitale, les manifestations ont dégénéré en affrontements avec la police, faisant près de trente blessés, dont cinq membres des forces de l’ordre. A Varna, sur la côte de la mer Noire, un homme de 36 ans s’est immolé par le feu mercredi matin devant la mairie. L’homme a été hospitalisé dans un état critique, avec 80 % de brûlures sur le corps. Une scène similaire avait déjà eu lieu mardi à Veliko Tarnovo, dans le centre.

 

Un manifestant blessé interpelle les forces de l'ordre lors d'une manifestation à Sofia, le 19 février 2013.

Boïko Borissov avait cru pouvoir calmer le jeu en limogeant, lundi, le ministre des finances et vice-premier ministre, Simeon Djankov. Le chef du gouvernement expliquait alors encore que sa propre démission aurait des « conséquences catastrophiques ». Mardi, le gouvernement se disait prêt à demander à l’autorité de régulation de l’énergie une baisse de 8 % des tarifs et promettait, surtout, la révocation de la licence du groupe tchèque CEZ, distributeur d’énergie dans l’ouest du pays, ce quitte à provoquer la fureur de Prague.


« CHAQUE GOUTTE DE SANG VERSÉ EST UNE HONTE »

Mercredi matin, l’inflexible Borissov, ancien responsable d’une société de sécurité privée, au pouvoir depuis 2009, a fini par craquer, acculé. « Nous avons fait de notre mieux depuis quatre ans, mais chaque goutte de sang versé est une honte pour nous tous », a lancé le premier ministre au Parlement. « Je ne veux pas faire partie d’un gouvernement sous l’autorité duquel les policiers battent le peuple », a-t-il encore dit, assurant qu’il ne participerait pas à un gouvernement transitoire qui serait chargé d’exécuter les affaires courantes d’ici aux élections législatives prévues en juillet.

Son parti, le GERB (Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie), a perdu pratiquement toute l’avance dont il disposait dans les sondages sur l’opposition socialiste. M. Borissov n’a pas précisé si les élections législatives seraient avancées.

 

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
4 mars 2013 02:57

 

Le reporter Tim Marshall de Skynews a pu obtenir en décembre dernier d'interviewer des prisonniers islamistes dans une prison de l'état syrien. Décomplexés, ces combattants étrangers membres des nombreux régiments djihadistes (voir la liste) répondent au journaliste qui leur demande la place qu'ils réserveraient aux minorités.

La réponse ne souffre pas l'ambiguité, basée sur la sunna traditionnelle qu'on trouve dans toutes les librairies musulmanes en France ou à l'Institut du Monde Arabe (voir scan d'un ouvrage de la bibliothèque de l'IMA):

" Ils doivent soit se convertir, soit payer la jizya [taxe islamique imposée aux Chrétiens et Juifs], ou s'ils refusent, mourir"

 

source

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
4 mars 2013 02:40

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry, en marge d’une conférence internationale à Rome, a annoncé jeudi une aide supplémentaire de 60 millions de dollars à l’opposition politique syrienne et, pour la première fois, des aides directes non létales à la rébellion, sans franchir le pas de la livraison d’armes.

 

Lors de cette conférence de presse, le chef de la Coalition, Ahmed Moaz al-Khatib, a jugé irrecevable l’arguement de la présence de jihadistes pour refuser des armes aux rebelles.

«Beaucoup de gens, et surtout les médias, font plus attention à la longueur des barbes des combattants qu’à l’effusion du sang des enfants et les bombardements du régime», a déclaré M. al-Khatib. […]

Auparavant, les onze pays de la conférence des «Amis du peuple syrien» – Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Turquie, Egypte, Jordanie, Arabie saoudite, Qatar et Emirats arabes unis- avaient promis «plus de soutien politique et matériel à la Coalition (…) et à apporter plus d’aide concrète à l’intérieur de la Syrie». […]

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
3 mars 2013 03:22

telechargement.jpg

La communauté mondiale qui gère l’internet est divisée en plusieurs régions (illustration ci dessus).

  • RIPE est l’organisme qui gère les ressources Internet de l’Europe.
  • APNIC gère l’Asie Pacifique,
  • ARIN l’Amérique du Nord,
  • LACNIC l’Amérique du Sud
  • et AFRINIC est l’organisme qui gère les ressources Internet dans la région Afrique.

Surprise, enfin, façon de dire, des pays arabophones demandent qu’une zone soit créée pour l’internet islamique. Une sorte d’HALALNIC 

Autrement dit, le monde arabe qui ne produit rien, n’invente rien, n’apporte aucune contribution à l’humanité dans le domaine des sciences, de la médecine, de l’industrie, et surtout de la High Tech, mais qui profite des inventions des autres, réclament aujourd’hui avec insolence que ceux qui produisent et inventent se mettent en conformité avec leur propre vision.

 

Dans un email du 26 février (1), la communauté qui gère AFRINIC et RIPE rappelle poliment à la communauté arabophone qu’elle gère l’Afrique et le monde arabe avec succès et depuis 2005, assumant tous les aspects techniques et les complexités des ressources internet à l’échelle d’un continent.

La communauté ne comprends donc pas pourquoi certains pays arabes veulent changer l’organisation actuelle, mais se dit prête à prêter assistance aux arabophones s’ils considèrent que le besoin d’une nouvelle région internet (RIR) se fait sentir.

La communauté des gestionnaires de l’internet averti cependant des risques et périls pour l’internet et pour les usagers arabophones qui pourraient surgir et des conséquences « non voulues » d’une gestion mal implantée, et demande que la communauté technique de l’internet mondial donne son avis sur un tel changement par le biais des mailing lists de l’AFRINIC.

En bon français, la demande des pays arabophones consiste à créer un web séparé du reste du monde afin de maintenir le milliard et demi de musulmans dans la pénombre coranique. Elle consiste à contrôler qui peut et qui ne peut pas créer un site internet dans le monde arabe, et quels sont les sites internet du monde non arabe qui seront visibles dans la bulle arabophone.

Dans le sens inverse, la communauté technique de l’internet mondial pourrait décider si ce nouveau web arabophone serait visible ou non du reste du monde.

La façon dont l’islam avance ses pions est effrayante, car il surf sur le consensus où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil – peace mes frères.«Le monde de la paix» (Salamworld) vise les 10 millions de membres d’ici à la fin 2012 et 50 d’ici les trois ans à venir. (Isabelle Eshraghi/Agence VU)

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.afrinic.net/en/library/news/865-afrinic-response-to-government-calls-for-an-arab-rir

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
1 mars 2013 01:30

египет протест египет беспорядки египет

 
Photo : EPA

L'un des chefs de l'opposition égyptienne, Mohamed ElBaradei, a exhorté le président Mohammed Morsi de ne pas tenir des élections parlementaires en avril.
ElBaradei a déclaré que leur déroulement pourrait mener au chaos et conduire à l'instabilité dans la société, qui est déjà divisée. Il a averti que si les élections ont toujours lieu, l'armée serait appelée à rétablir l'ordre dans les rues égyptiennes.

ElBaradei a ajouté que le principal problème réside dans le fait que le parti de Morsi, les Frères musulmans est actuellement « drogué » par le pouvoir obtenu de l'opposition après 80 ans.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
27 février 2013 03:31

PARIS (via Numérama) - Au Sénat, plusieurs parlementaires préparent la constitution d’un groupe de réflexion sur la liberté d’expression. Il s’agit d’imaginer plusieurs réformes pour encadrer plus fermement ce droit fondamental, en particulier sur Internet. La révision de la loi sur la liberté de la presse de 1881 est notamment envisagée. De son côté, le gouvernement soutient cette réflexion et compte y participer.

 

Trop permissive, la liberté d’expression en France ? Il faut croire que c’est l’opinion de quelques sénateurs. Le journal Mediapart rapporte en effet qu’un groupe de réflexion de plusieurs parlementaires issus de la chambre haute du parlement est en train d’être constitué. Objectif ? Limiter les dérapages sur la toile en délimitant plus étroitement la liberté d’expression. L’affaire du hashtag UnBonJuif est passée par là.

Sur ce sujet, Esther Benbassa est en première ligne. La sénatrice membre d’Europe Écologie-Les Verts a signé il y a quelques jours une tribune dans le Huffington Post lui permettant d’avancer une première piste, en estimant que la loi sur la liberté de la presse de 1881 ”n’est plus appropriée aux nouvelles technologies“. Celle-ci fait d’ailleurs l’objet d’une révision au Sénat.

(…)

Du côté du gouvernement, l’arrivée d’un groupe de réflexion est manifestement accueillie favorablement. La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a manifesté son intérêt et souhaite participer aux discussions. “Nous aurons peut-être la main tremblante au moment de modifier la loi de 1881, mais sachez que cette main sera néanmoins ferme et déterminée“, a-t-elle lancé.

La porte-parole, également ministre des Droits des femmes, a en outre rappelé qu’Internet “ne doit pas être une zone de non-droit, un sanctuaire“. Des propos qui font écho à ceux de Manuel Valls, qui dénonçait fin janvier une certaine impunité” juridique, en référence à l’affaire du hashtag UnBonJuif. Le ministre de l’intérieur a ainsi regretté le laxisme de l’Amérique, trop permissive selon lui en matière de liberté d’expression.

(…)

Pour lire le texte dans son intégralité

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
26 février 2013 03:04

15th_oped_hezbollah_864152f1Houssam Taleb Yaacoub est actuellement jugé à Limassol à Chypre.

Ce jeune libano-suédois de 24 ans est suspecté d’être lié à un complot visant des touristes israéliens. Lors de l’audience, il a reconnu être un membre du Hezbollah et avoir rempli plusieurs missions en Europe.

Houssam Taleb Yaacoub devait repérer les lieux touristiques où se rendaient des Israéliens et transmettre ses informations à un certain Ayman.

Lors de ses périples, le jeune homme admet être passé par Lyon où il a pu récupérer de mystérieux sacs dont le contenu n’a pas été dévoilé.

Arrêté en juillet dernier en possession des numéros des plaques d’immatriculations de deux bus de touristes israéliens, il devra encore être jugé plusieurs jours.

Source : à partir de LyonMag.com

Commentaire d’Europe-Israël : Alors, en dépit et en déni de la réalité, faut-il ou ne faut-il pas, encore, considérer le Hezbollah comme une organisation terroriste, malgré les exhortations d’un certain nombre de pays ?

Faut-il pour que la France et l’Europe soient convaincues de la nature terroriste de cette organisation fascislamiste qu’un attentat sanglant, contre des Juifs ou des Israéliens de « préférence », ait lieu – qu’à D’ieu ne plaise – en France ou ailleurs en Europe comme cela s’est produit en Bulgarie, pour reconsidérer sa position ?

Le gouvernement français veut bien jouer les justiciers au Mali et ailleurs contre des groupes islamistes, mais en France il tourne le dos à ses responsabilités !

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
25 février 2013 00:09

 

 

Le lavage de cerveau, entretenu par la classe médiatico-politique, allait finir par nous faire croire que l’islam était une religion de paix.  Alors on a cherché, et puis on s’est aperçu qu’en fait…

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
24 février 2013 03:39

L’Assemblée Nationale et le Sénat ont décidé de retenir cette date, s’humiliant ainsi devant les injonctions de la Fédération des anciens combattants communistes et de l’ensemble de la gauche et de l’extrême gauche.
Nombreux sont les maires de gauche, d’extrême gauche et communistes qui vont célébrer ce prochain 19 mars la fin de la guerre d’Algérie et cela est logique puisqu’ils célèbrent tous les désastres militaires français auxquels ils ont largement contribué.

 
Parmi ces maires nombreux également sont ceux qui vont s’empresser de rebaptiser de cette date du 19 mars 1962 des carrefours, des places, des avenues, des boulevards, des rues, etc...

 
Pour 90% de la population française les « accords d’Evian » ne signifient rien. Ils ne savent même pas de quoi il s’agit et il serait trop long de les expliquer aujourd’hui.
Pour résumer à leur intention disons que par ces accords le gouvernement français a décrété un « cessez le feu » unilatéral et donc donné permission à nos ennemis d’assassiner des militaires et des civils français en toute impunité.

 
Dès le jour même, le 19 mars, et je parle sous le contrôle de M. Eugène-Jean Duval inspecteur général des armées, 18 jeunes soldats français ont été assassinés par le FLN, 90 autres ont disparu et les 239 qui étaient retenus prisonniers par l’ALN ne nous ont jamais été rendu.
Nous sommes donc, 50 ans plus tard, sans aucune nouvelle de ces 329 jeunes militaires français…nos enfants, vos enfants !!!


Je m’adresse donc aux maires des communes dans lesquelles vivaient ces 347 jeunes soldats afin de leur demander comment ils vont pouvoir les inscrire sur les monuments qui commémorent leurs morts ? 


Pas « morts pour la France » puisque la guerre était finie, alors morts pour qui ? Pour quoi ? Morts pour rien ! Enterrés nulle part ! Honorés par personne ! Regrettés et pleurés que par leurs proches !
Ils rejoignent ainsi les 1165 civils assassinés et les 1773 disparus (hors harkis) dans les semaines qui ont suivi ce 19 mars 1962.

 


Souvenez-vous en, vous tous qui célèbrerez cette date. Lorsque vous garderez le silence durant une minute vous les entendrez hurler leur mépris et leur colère à vos oreilles.

 

manuel gomez

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
24 février 2013 02:52

Royaume-Uni: trois hommes planifiaient des attentats dans des endroits très fréquentés de Londres

Trois hommes ont été reconnus coupables jeudi à Londres d’avoir planifié des attentats qui auraient pu, selon le procureur, être potentiellement plus meurtriers que ceux du 7 juillet 2005 dans les transports en commun de la capitale britannique, qui avaient fait 56 morts. [...]

 

Huit sacs à dos piégés et éventuellement d'autres bombes

Le tribunal londonien de Woolwich a reconnu Irfan Naseer, 31 ans, Irfan Khalid, 27 ans, et Ashik Ali, 27 ans, coupables d'être "les membres principaux" d'un complot visant à faire exploser huit sacs à dos piégés et éventuellement d'autres bombes dans des endroits très fréquentés.

 

Des habitants de Birmingham

Lors de leur procès, les trois hommes, qui habitent Birmingham, dans le centre de l'Angleterre, ont nié les charges qui pesaient contre eux. Ils seront fixés sur leur condamnation ultérieurement.

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
24 février 2013 02:21

Plus que d’islamistes et de musulmans, il convient de parler de djihad.

Il y a quatre sortes de djihad à l’époque contemporaine :

1. Le djihad MILITAIRE, c’est à dire le terrorisme.

2. Le djihad CIVIL, c’est à dire

· La délinquance systématique

· Les violences

· Les agressions

· Les razzias

· Le harcèlement sexuel

· Les viols

· Les insultes

· Les intimidations

· Les comportements asociaux

· La guérilla permanente de moyenne intensité contre les autorités (police, pompiers, bâtiments publics…)

3. Le djihad POLITIQUE, c’est à dire la revendication ininterrompue de privilèges sans cesse plus nombreux, qui étendent l’emprise territoriale des musulmans, qui augmentent de facto leur poids politique bien au-delà de ce qui découle de la loi démocratique, et qui se transforment imperceptiblement en autant d’obligations et de restrictions imposées aux non-musulmans :

· Port du voile

· Ramadan

· Alimentation hallal

· Prière dans les lieux publics et dans l’entreprise

· Interdiction de l’alcool

· Tribunaux islamiques

· Finance islamique

· Occupation autoritaire et illégale de l’espace public

· Refoulement progressif des non-musulmans au-delà des zones occupées par les musulmans

· Infiltration des organes de pouvoir : police, armée, services publics, postes électifs, organisations communautaristes, etc.

En d’autres termes : imposition progressive de la charia.

et enfin :

4. Le djihad JURIDIQUE, c’est à dire le dépôt de plainte pour n’importe quel motif contre n’importe qui émettant la plus petite critique contre l’islam ou mahomet, afin de contraindre les non-musulmans à perdre temps et argent pour se défendre, ce qui va aussi inévitablement amener certains à être condamnés car ils commettront des erreurs de procédure ou tomberont sur des pourris qui chercheront à donner des gages de dhimmmitude aux musulmans en les condamnant lourdement. Le djihad juridique va amener

les moins courageux des non-musulmans à s’autocensurer, ou à parler uniquement dans des cercles restreints. ( remarquez INSIDIEUSEMENT on y est déjà ! )


Le djihad JURIDIQUE permet aussi aux « modérés » de désigner les cibles à abattre aux « extrémistes », sous couvert de respect de leurs « droits ».

De ces quatre types de djihad, seul le djihad MILITAIRE est perpétré exclusivement par ceux qu’on appelle communément islamistes ou radicaux.
 

Le djihad CIVIL est perpétré par des musulmans qui ne sont, en apparence, même pas modérés, puisque, la plupart du temps, les Occidentaux ne les perçoivent même pas comme musulmans. Et il est encouragé en arrière-plan par des chefs religieux ou un milieu familial qui peuvent être “islamistes” (c’est à dire manifestement extrémistes), mais aussi “modérés” : les traditions et les textes sacrés de l’islam contiennent tout ce qu’il faut pour inciter subtilement à l’agression antioccidentale, sans pour autant se livrer à des discours ouvertement incendiaires.
 

Le djihad POLITIQUE est, dans une large mesure, perpétré par des musulmans que les Occidentaux perçoivent comme “modérés”, même si les “radicaux”, à l’évidence, s’y livrent eux aussi à plus forte raison.
 

Le djihad JURIDIQUE a donné naissance à une nouvelle terminologie médiatique : les « islamistes modérés » ! , c’est à dire des musulmans plus extrémistes que les « musulmans modérés » tout en étant plus modérés que les simples islamistes…

Or, les quatre djihads sont aussi dangereux les uns que les autres. Ils se renforcent mutuellement.

C’est parce que la menace d’attentats terroristes du djihad MILITAIRE n’est jamais totalement écartée que le djihad CIVIL, le djihad POLITIQUE et le djihad JURIDIQUE rencontrent aussi peu de résistance. L’effet d’intimidation fonctionne à plein.

C’est pourquoi il est illusoire de se satisfaire de ce que les islamistes extrémistes ne seraient qu’une petite minorité (si tant est que ce soit vrai, ce qui est tout à fait contestable).

Enfin, il faut bien comprendre que les musulmans vraiment “modérés”, c’est à dire qui ne se livrent à aucune des quatre formes de djihad, ont néanmoins un rôle majeur dans cette guerre de conquête. Plus leur nombre croît, plus les actions des quatre formes de djihad acquièrent du poids.

La simple présence visible de cette population constitue une intimidation muette, qui tend à faire céder les autorités aux pressions.

Même s’ils n’ont aucun rôle actif, les “modérés silencieux” contribuent au djihad en donnant de l’argent aux collectes diverses et variées organisées pour la “communauté” :

· en finançant la taxe hallal qui nourrit le djihad

· en s’abstenant de dénoncer les islamistes qui trouvent aisément refuge en leur sein

· en s’abstenant de lutter politiquement contre l’islam djihadiste

· et en rendant acceptable et familier l’islam “inoffensif”. Qui est simplement un paravent

inséparable de l’islam “dur”.

Gérard Pince avait déjà publié en 2004, à partir des chiffres de l’INSEE, une étude sur les coûts de l’immigration de ce qu’il appelle « les pays tiers », c’est à dire non-européens, qui aboutissait à un déficit annuel de 50 milliards d’euros. Il actualise aujourd’hui cette étude dans un document de quelques pages publié sur www.freewordlacademy.com.

La méthode de Gérard Pince relève de la macro-économie. Pour échapper à toute critique concernant les données, il part des chiffres de l’INSEE (tout en entremêlant des données de 2005, 2007, 2008 et 2010) et des comptes globaux de la nation concernant les dépenses et les recettes sociales, celles de l’Etat et des collectivités locales.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
24 février 2013 01:15

 

Suite des deux articles précédents liés à “Collaboration islamo-nazi”.
(lire la 1ère partie), (lire la 2ème partie)
Nous abordons ces faits historiques dans un aspect purement chronologique à travers le parcours d’Al-Husseini.

Chapitre I

Du Génocide Arménien au Génocide Arabe 

1914-1933

1893
Amin Al Husseini né à Jérusalem sous l’Empire Ottoman.

1914-1917
Husseini goûte au Jihad pour la première fois

Amin Al Husseini est officier dans l’armée Ottomane pendant le génocide Arménien. Il est posté à Smyrne, où il participe activement au génocide des Arméniens. Un million et demi de Chrétiens sont massacrés par le Jihad Islamique de l’Empire Ottoman. Victimes du Jihad Ottoman.

1917
L’Idéal Panislamique arrive en Palestine.
Amin Al-Husseini est de retour en Palestine. Il y apporte un nouvel enseignement, celui du génocide et sa vision d’un Empire Panislamique, où les Juifs et les Chrétiens ne sont tolérés.
Amin Al Husseini: Les racines de la tragédie Palestinienne Contemporaine.

1920
La Violence Commence
1920/1921.Emeutes. Amin Al Husseini devient l’un des organisateurs principaux des émeutes contre la population locale. C’est ainsi qu’il entame l’œuvre de sa vie : attiser la haine entre les Juifs et les Musulmans sous le Mandat Britannique en Palestine. Il instaure un règne de terreur contre les autorités Musulmanes locales, qui le méprisent et l’accusent d’être un bandit ignorant.

1921
Le Grand Mufti contre le Peuple.
Amin Al Husseini est nommé Grand Mufti de Jérusalem par les autorités anglaises, malgré l’opposition des Musulmans locaux. Il devient ainsi la force arabe la plus éminente de toute la Palestine. Sa brutalité et sa violence lui valent le rejet complet des autorités Musulmanes de Jérusalem.

1922
A La Tête du Conseil Suprême Musulman.
Amin Al Husseini est nommé Chef du Conseil Suprême Musulman.(1922-1937)

1922
Jerusalem, la Capitale
Amin Al Husseini met en place la restauration de la mosquée Al Aqsa dans le centre historique de Jérusalem. Le dôme est plaqué d’or pour la première fois, ce qui donne à Jérusalem une plus grande importance comme lieu saint aux yeux du monde arabe.

1928
Husseini se joint aux Freres Musulmans
L’organisation des Frères Musulmans est fondée en Egypte. Elle donnera plus tard naissance au groupe du Jihad Islamique Egyptien et au Hamas. La Confrérie Musulmane prêche le Wahhabisme, qui justifie l´utilisation de méthodes violentes pour débarrasser le monde musulman de ses éléments non islamiques. C´est la vision d´un empire panislamique où prévaudrait une loi islamique stricte.

1929
Le Massacre d’Hébron
Amin Al-Husseini organise d’autres émeutes en Palestine. Il répand aussi des fausses rumeurs dans le but d´accroitre la tension entre Musulmans et Juifs. A Hébron, l’assassinat de Juifs commence. La communauté Juive de Hébron est présente dans la région depuis plus de 2000 ans.

1931
Le Congres Islamique Mondial
Amin Al-Husseini met en place sa propre base politique. Il prêche l’Unité islamique et crée le Congres Islamique Mondial en 1931.

Chapitre II

Des Frères Musulmans au Troisième Reich
La Connection entre Amin Al-Husseini et Adolf Hitler

1933-2002

1933
Hitler trouve du support Arabe
Des groupuscules Nazis s’implantent de part et d’autre du Moyen Orient

La jeune Egypte: Menée par Abdul Gamal Nasser,membre actif des Frere Musulmane, et futur président Egyptien,le slogan qu’ils adoptent”Un peuple, Un parti,Un Dirigeant” est une traduction littérale du slogan nazi.

Le Parti Social Nationaliste en Syrie mené par Anton Saada, mieux connu comme le führer Syrien.

1936
Husseini rencontre le banquier d’Hitler
François Genoud, connu plus tard comme le banquier suisse du troisieme Reich, voyage en Palestine afin de rencontrer Husseini pour la premiere fois. Leur relation durera jusqu’ au milieu des années soixante.

1936
Emeutes en Palestine
L’Arme de choix
Les Attaques Suicides
Musulmans dévoués assassinés
Amin Al Husseini est le principal organisateur des émeutes. Il organise aussi des escadrons suicides contre les autorités locales et applique la méthodologie nazie d’extermination systématique appliquée à tout arabe qui serait suspect de ne pas adhérer totalement a la vision panislamique des Freres Musulmans. Tout élément non-islamique est une menace a sa vision panislamique.

Ses opposants, qu’ils soient musulmans ou Chrétiens Palestiniens, leaders intellectuels ou religieux, sont assassinés pour s’être opposés au régime de terreur de Husseini.

Parmi les victimes d’Al Husseini:

*. Sheikh Daoud Ansari ( Imam de la mosquée Al Aqsa), Sheikh Ali Nur el Khattib (mosquée Al Aqsa), Sheikh Nusbi Abdal Rahim (Conseiller des tribunaux religieux musulmans), Sheikh Abdul el Badoui (Acre, Palestine), Sheikh El Namouri (Hébron), Nasr El Din Nassr (Maire d´Hebron). Entre février 1937 et novembre 1938, 11 Mukhtars (chefs de communautés) et leurs familles completes sont executés par les hommes de Amin al-Husseini. .

1937
Salarié d’Hitler
Amin Al Husseini rend visite au Consul Allemand à Jérusalem. Il rencontre le SS Hauptschanfuerhrer A. Eichmann et le SS Oberscherfuerher H. Hagen , par la suite il reçoit une aide financière et militaire de l’Allemagne nazie.

1941
le Mufti se joint à Hitler dans la Jihad contre les Britanniques
Amin al-Husseini arrive à Rome, où il rencontre le Dictateur fasciste Benito Mussolini. Mussolini lui promet d’appuyer la cause Palestinienne contre les Juifs. Depuis Rome, Husseini déclare la Guerre Sainte, Fatwa-Jihad, contre la Grande-Bretagne. Il prêche la notion de panislamisme, et pour appuyer sa these, une vision de l´unité musulmane .

Amin Al-Husseini: racine de la tragédie iraquienne contemporaine

1941
Coup d’état pro-nazi à Bagdad, Iraq
Amin al-Husseini est à la tête d’un coup d’état pro-nazi à Bagdad, en Iraq. Son bras droit, Kharaillah Tulfah est l’oncle et le mentor de Saddam Hussein. L’Allemagne envoie des armes et des avions a Husseini .Le coup d’état échoue.

Amin Al-Husseini a Bagdad avec Rashid Al-Qailani, Leader du coup Pro-Nazi en Iraq en 1941.

1941
Les Juifs Européens ne doivent jamais atteindre la Palestine
Amin Al-Husseini passera la deuxieme guerre mondiale à Berlin
Amin Al-Husseini rencontre Adolf Hitler à Berlin et participe activement a la décision d’exterminer tous les Juifs en mettant en place la Solution Finale.
Hitler se serait satisfait d’une déportation des juifs hors de l’Allemagne, mais Husseini les considérait déjà comme une terrible menace au maintien de son pouvoir en Palestine, insistant sur l´extermination des juifs européens.
Rencontre historique entre Amin Al-Husseini et Adolf Hitler en Novembre

1941. Le sort des Juifs d’Europe se décide.

1941
Genocide des Chrétiens Serbes
Les Projets Personnels de Husseini
Amin Al Husseini rencontre le Croate Nazi A.Artukovic et M.Budak
300 000 non-musulmans tués

Aujourd’hui….
Le 25 Avril. Amin Al-Husseini est nommé Architecte en chef de l’offensive Nazie en Bosnie. L’alphabet Serbe Cyrillique est hors-la-Loi. Les Serbes Orthodoxes sont contraints de porter un brassard bleu, et les Juifs, un brassard jaune.

C’est en Bosnie, qu’Amin Al-Husseini s’autoproclame « Protecteur de l’Islam ».Cent Mille (100 000) Musulmans Bosniaques rejoignent les rangs nazis, et cherchent la caution nazie pour établir un protectorat nazi autonome pour les Musulmans Bosniaques.

Amin Al-Husseini approuve le plan Péjani qui réclame l´extermination de la population Serbe. L’Allemagne Nazie refusera de mettre en place le plan Péjani.

Sous Amin Al-Husseini, la purification Ethnique tuera en Bosnie :
.200 000 Serbes Chrétiens Orthodoxes
.22 000 Juifs Bosniaques
.Plus de 40 000 Gitans

L’héritage de haine de Husseini est un des principaux facteurs du conflit contemporain en Bosnie Herzégovine, contre les Serbes et leur leader Milosevic.

1942
10000 enfants meurent
Amin Al-Husseini intervient personnellement dans la décision des Nazis de refuser la proposition de la Croix rouge d’échanger 10 000 enfants Juifs contre les prisonniers de guerre Nazis. Ces enfants mourront dans les chambres a gaz d’Hitler.

1943
SS Musulmans, ”la crème de l’Islam”
Drapeau Bosniaque sous Amin Al-Husseini
Amin Al Husseini crée la division Hanzar, des soldats Nazis musulmans en Bosnie, qu’il appelle la “crème de l’Islam”. Hanzar devient la division Nazie la plus importante du troisieme Reich (26 000 hommes) et participe activement au génocide des populations Serbes et Juives.

1943
Premier Ministre du Gouvernement Panarabe
Amin Al Husseini rencontre le Nazi Heinrich Himmler, Chef des SS de Hitler.
Amin Al Husseini est nommé Premier Ministre du Gouvernement Panarabe par le régime Nazi. Ses Quartiers Généraux sont à Berlin.
Il planifie la construction d´un camp de concentration pour exterminer les Juifs à Naplouse en Palestine, afin de mettre en place la Solution Finale, suivant les plans d’Hitler.

Chapitre III

La propagande Nazi d’apres-guerre diffuse le message que la race Arabe est maintenant la race superieure. L’occident et les Juifs restent l’ennemi. Le but est toujours la domination mondiale. De 1945 a aujourd’hui, les programmes d’arabisation de Husseini seront responsables de la mort de plus de 10 millions de personnes .

C’est une idéologie de génocide qui domine. Amin Al-Husseini crée le Panarabisme pour accomplir sa vision totalitaire et utilise l’Islam pour manipuler les peuples.

Après la seconde guerre mondiale, la vision de de la suprémacie arabe d’Amin Al-Husseini opère sur deux fronts.

1. Le front Pan-arabe (non religieux) : Ligue Arabe, Yasser Arafat, Saddam Hussein et les partis Baath (Syrie/Iraq).

2. Le front religieux: les Frères Musulmans (Hamas, Jihad Islami, Al Qeida) et la subvention de révolutions Islamiques à travers le monde (Iran entre autres). Jihad. L’armée Nazie d’Amin Al Husseini.

1944
Co-Fondateur et Président de la Ligue Arabe
A la creation de la Lique Arabe
Amin Al Husseini est un des pères fondateurs de la Ligue Arabe. Leur but est de renforcer l’unité Panislamique. Les pays fondateurs sont : l’Egypte, l’Iraq, la Jordanie, le Liban, l’Arabie Saoudite, la Syrie, et le Yémen. Husseini est nommé Président « in absentia » du quatrième Haut Commandement de la Ligue Arabe
Amin al-Husseini rencontre Abdel Nasser, Président Egyptien.

1946
Les britanniques amnistient Husseini.
Aussi choquant que cela paraisse, les Anglais amnistient Amin Al Husseini, qui rentre en Palestine.

1946
Chef des Fréres Musulmans
Amin Al Husseini est nommé chef des Freres Musulmans a Jérusalem. L’Islam Wahhabite devient le vecteur idéal de son idéologie de purification ethnique. Il utilise la méthodologie Nazie récemment acquise pour mettre en place sa vision d’un Monde Arabe sans Juifs (Juden-rein en allemand)

1946
Recherché pour Crimes Contre L’Humanité
La Yougoslavie réclame l’extradition d’Amin Al-Husseini d’Egypte, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Le gouvernement Egyptien refuse de le livrer.
Amin Al-Husseini au Caire en 1946
« Mort Aux Juifs ! »

1946
Le mentor et Grand Oncle de Yasser Arafat
Natif de l’Egypte, Yasser Arafat rencontre Amin Al Husseini à l’age de 17 ans, et commence à travailler avec lui. Le patronyme d’Arafat est en réalité Mohammed Abder Rauf Arafat Al Kudwa Al-Husseini, Amin al-Husseini est son grand-oncle, mais le changement de nom, probablement intentionnel, a masqué la parenté.

Les Lutteurs Saints
Amin Al-Husseini donne à Yasser Arafat la responsabilité de se procurer et de se faire envoyer les armes destinées aux forces non-conventionnelles du Mufti:”les Lutteurs Saints”.

1948-1949
“Je déclare une Guerre Sainte!”
Création de l’état d’Israël avec appui de l’ONU. La Ligue Arabe déclare la Guerre Sainte “Jihad” contre Israël. L’Egypte, L’Iraq, la Syrie, l’Arabie Saoudite et la Jordanie, déclarent la guerre contre le nouvel état Juif et envahissent Israël.

Amin Al Husseini: « Je déclare une Guerre Sainte, mes frères Musulmans! Mort aux Juifs ! Mort à tous les Juifs! »

Les Quatre Guerres de la Ligue Arabe
La Ligue Arabe appuie et déclare toutes les guerres contre l’Etat d’Israël aux 20eme siècle. (1948, 1956, 1967, 1973) ainsi que les deux Intifadas.

1947
Le Pakistan est crée comme Etat exclusivement Musulman.

1949
Amin Al-Husseini
Président du Congrés Islamique Mondiale
Rôle central au Pakistan
Karachi, Pakistan: M.Liaquat Ali Khan, Premier Ministre du Pakistan redonne vie au Congrès Islamique Mondiale (la Mutamar) et lui donne une importance centrale dans la politique du pays.

Karachi devient le quartier general de la Mutamar. Amin Al-Husseini en est toujours le Président. C’est Amin Al-Husseini qui a crée la Mutamar en 1931.

Plus de 3 millions d’Hindus seront massacrés par l’armée du Pakistan durant la deuxieme moitie du vingtieme siècle (Kashmir, Bangladesh, Inde), au nom du Jihad mené par Amin Al- Husseini.

1949-1952
Le réseau ODESSA
Les perdants se rassemblent
Le réseau ODESSA. L’Egypte, mère patrie des Freres Musulmans, et la Syrie, incorporent des milliers d’experts Nazis dans leurs gouvernements et dans leurs services de propagande. Le Vatican s´implique totalement pour faciliter l´obtention de visas aux officiers Nazis. Amin Al- Husseini est chargé de trouver refuge aux anciens nazis, dans les pays arabes. Il est aussi la liaison directe avec François Genoud, le banquier du troisième Reich, qui finance le réseau ODESSA avec l’argent volé des juifs Européens.

La Connection Husseini-Genoud
L’Argent Nazi Finance le Jihad du 20eme siècle
Après la Seconde Guerre Mondiale, François Genoud, le banquier Suisse d’Hitler, rend visite a Amin Al-Husseini a Beyrouth a plusieurs reprises.

Genoud finance le réseau ODESSA. Il finance le nationalisme Arabe avec l’argent Nazi. Au Caire et à Tanger, Genoud établi une compagnie d’import export, Arabo-Afrika, qui est une couverture pour la diffusion de propagande anti-juive et anti-israélienne. Genoud ouvre des comptes en Suisse pour les armées de libération Nord Africaines du Maroc, d’Algérie et de Tunisie. En partenariat avec la Syrie il ouvre la Banque Commerciale Arabe à Genève. En 1962, il devient directeur de la Banque du Peuple Arabe en Algérie.

1962
Président du Congres Islamique Mondial
Pays Arabes Juden-Rein (sans Juifs)
Amin Al Husseini devient président du Congres Islamique Mondial. Les Fondamentalistes Islamistes mettent en place leur plan de libérer les pays Arabes des juifs (Juden-Rein, pas de Juifs), comme l’avait fait Hitler en Europe. Toutes les communautés Juives d’Afrique du Nord et du Moyen Orient sont persécutées.
Des Centaines de milliers de Juifs Arabes, dont la présence dans les pays Arabes précède celle de l´islam d’un millier d’années, sont massacrés ou contraints de fuir de leurs pays.

1969
Organisation de la Conférence Islamique
Branche du Congrès Islamique Mondiale
Amin Al-Husseini
Toujours à la tête du monde Islamique
En 1969, l’Organisation de la Conférence Islamique est créée. Le quartier général sera à Jeddah, en Arabie Saoudite. C’est une branche du Congrès Islamique Mondiale, fondée par Amin Al-Husseini en 1926. H.R.H Tunku Abdul Rahman, Premier Ministre de la Malaisie en sera son premier Secrétaire General (1971-1973). L’Organisation de la Conférence Islamique se constitue de 56 ‘pays Musulmans. Elle représente une voix importante dans le monde musulman et est une force motrice dans l’idéologie du Pakistan et du monde musulman en général.
Amin Al-Husseini avec Tunku Abdul Rahman, Premier Ministre de la Malaisie et premier secrétaire général de l’Organisation de la Conference Islamique.

1974
Amin Al Husseini meurt en Syrie, laissant derrière lui l’héritage de la Terreur, qui se prolonge jusqu´à nos jours.

2003
Octobre 2003. Putrajaya, Malaisie. Le Premier Ministre de la Malaisie Mahthir Muhamad annonce l’agenda de l’Organisation de la Conférence Islamique, demontrant sa fidelite à la vision nazie d’Amin Al-Husseini:

“Les Européens ont tué six millions de Juifs, sur 12 millions. Mais aujourd’hui, les Juifs dirigent le monde par procuration. Cette petite communauté est devenue une puissance mondiale. Nous (musulmans) ne pouvons pas les vaincre avec nos seuls muscles. Il faut aussi utiliser nos cerveaux.”

Il fut applaudi par les 52 pays musulmans présents à la conférence.

      Source: http://www.tellthechildrenthetruth.com/fr/amin.html#chapter2

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
22 février 2013 03:29

Le nombre d’enfants étrangers adoptés par des familles françaises baisse inexorablement depuis plusieurs années, à mesure que les pays restreignent les conditions d’adoption, selon les derniers chiffres disponibles, qui montrent aussi que le profil des enfants accueillis a changé.

Alors que 2000 enfants avaient été adoptés en 2011, seulement 1569 l’ont été en 2012, selon les statistiques du ministère des Affaires étrangères, disponibles sur son site internet aujourd’hui.

Les enfants viennent d’abord de Russie (235), puis d’Ethiopie (220) et de Colombie (159).L’Afrique représente à elle seule presque la moitié des adoptions (701).

En 2006, on comptait 4.000 adoptions à l’étranger. A l’exception de 2010, marquée par l’arrivée de nombreux petits Haïtiens après le séisme de janvier, les chiffres de l’adoption internationale ne cessent de baisser depuis, à mesure que les pays se ferment à l’adoption par des étrangers. [...]

Le Figaro

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
22 février 2013 02:21

 

Non seulement ce pays est durablement divisé en « factions » qui ne s'entendront jamais. Mais aussi les combattants dits djihadistes, ou aussi wahabittes, se répandent partout,  y compris à Bamako, et pas seulement au nord Mali. Ils ont commencé à mener une guerre d'attentats contre laquelle il est difficile de lutter. Ce ne sera pas la base de drones que l'Africom américain projette d'implanter au Niger ou au Burkina qui changera grand chose au rapport de force.

Les wahabittes débordent évidemment aussi dans les pays voisins, notamment au Niger. Ils sont bien accueillis par la population. Celle-ci reste profondément musulmane et donc sensible aux discours religieux extrémistes. Par ailleurs et surtout, les espoirs d'activité économique pouvant stabiliser la jeunesse s'éloignent de plus en plus.


Qui veut investir aujourd'hui en Afrique compte tenu des risques croissants? Les seules industries affrontant ces risques sont de type colonial, chinoises dans les infrastructures, les mines et l'agriculture, anglo-saxonne ou européennes dans le pétrole. Elles ne contribueront en rien à la paix sociale.

La Tunisie est désormais elle-aussi en crise profonde. Les militants islamistes prospérant sous la couverture du parti dit musulman modéré Ennahda ne se cachent plus. En Tunisie comme ailleurs l'offensive djihaddiste est financée et organisée par le Qatar et l'Arabie saoudite, comme le constataient hier des démocrates tunisiens manifestant contre l'emprise d'Ennahda.


Ils dénoncent la présence dans tout le pays d'écoles religieuses financées par le Qatar qui tente d'élargir par ce moyen son contrôle sur la population. Il en résulte une véritable haine contre la démocratie, le féminisme et la France. Ce pays pacifique, situé à nos portes, est en train de se transformer en région à éviter par les Européens.

Le Qatar et l'Arabie Saoudite jouent leur survie en se retranchant derrière les combattants wahabbites. Ils savent bien que sans cela ils ne sauveront pas leurs régimes corrompus par le pétrole et d'immenses richesses illégitimes.

Mais les pays occidentaux, eux-aussi corrompus par le pétrole, font semblant de ne rien voir. Leurs dirigeants se disputent l'honneur d'embrasser l'émir sur la bouche. Décidément, si la France, seule de toute l'Europe, persistait à vouloir résister, comme son honneur l'exige, elle devrait se préparer à une mobilisation générale.

Jean Paul Baquiast
Pour une Europe intelligente
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
22 février 2013 02:06

 

 

L’incompétence et le côté fonctionnaire mou déconnecté des réalités de François Hollande, sont en train de renforcer les rangs du parti anglais eurosceptique UKIP, dont le leader a humilié notre présiflan, lors d’un discours au parlement européen, où il a dénoncé l’attaque française contre le Mali, uniquement destinée, selon lui, à faire oublier les dramatiques conséquences de la politique économique inconsciente de Hollande et de son gouvernement d’amateurs. Une vidéo que nos bons journalistes français ne vous montreront jamais !

Cette scène formidable a eu lieu au Parlement européen de Strasbourg, le 5 février. On y voit Nigel Farage, le leader du parti eurosceptique anglais, l’UKIP, donner une petite fessée publique a un Hollande qui s’enfonçait peu à peu dans son siège. Grotesque, notre présiflan l’est encore plus quand ce sont les étrangers qui mettent en valeur le néant de sa politique.

Ainsi, après avoir dénoncé l’explosion du chômage, l’absence de compétitivité et la fuite des capitaux de la France, à cause des mesures stupides du gouvernement socialiste, le politicien anglais considère que l’attaque du Mali par la France sert justement à dissimuler les lacunes de la politique économique et sociale du gouvernement. Une vidéo qui en dit long sur la manière dont est considéré le gouvernement socialiste à l’étranger et sur le manque de charisme d’un Hollande qui se fait humilier publiquement sans rien dire, comme un bon toutou qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Mais chut ! Il ne faut surtout pas en parler, c’est un secret !

 

Il  parait que le parti eurosceptique de Farage est en constance progression depuis l’accession de Hollande au trône de France. Les anglais ne souhaiteraient pas céder une parti de leur souveraineté à un dessert lacté ? Curieux !

L’humiliation internationale, c’est maintenant !

 

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
21 février 2013 03:15

 

La vidéo présente un impressionnant documentaire, diffusé sur Russia 24, sur le coût humain du conflit syrien et l’échelle de dévastation qu’il a atteinte. La journaliste syrienne Yara Saleh témoigne notamment de son enlèvement.

La réalisatrice Anastasia Popova, reporter spécial russe en Syrie, commente : « Mon équipe a réalisé des centaines de bulletins de nouvelles de Syrie. Ce film est une sorte de digression à partir des bulletins d’informations. Nous voulions exprimer nos émotions et nos sentiments envers les personnes que nous avons rencontrées, des choses que vous n’avez pas l’habitude de montrer dans les nouvelles« .

Ce reportage de la télévision Russe au côté des soldats Syriens montre le combat que ces derniers mènent contre les terroristes Sunnites, armé par l’Occident. Les USA et F.Hollande y sont brièvement mis en cause.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
21 février 2013 02:40

BRUXELLES (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) - Le bureau du Parlement européen (ci-dessus) a décidé qu’il allait former du personnel sur Internet en vue des élections européennes de 2014. Le personnel pourra ainsi aller sur les différents réseaux sociaux afin de « corriger », entre guillemets, c’est le mot qui a été choisi, toute méprise pouvant exister au sujet de l’Union européenne (UE).

Le budget sera compris entre deux et trois millions d’euros. Au‑delà d’une utilisation des fonds plus que contestable, cette mesure en dit long sur la soi‑disant neutralité politique de l’Union européenne. Nigel Farage, député du Royaume-Uni au Parlement européen, n’hésite plus à comparer l’UE à une république bananière.

Sur Internet, ce type de comportement est fréquent, ces intervenants ont été surnommés des Trolls, sûrement une référence à des êtres mythologiques peu doués pour la réflexion et l’autocritique.


Crédit photo : ama via Wikipédia (cc).

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
16 février 2013 02:56

Warshawski

 

Votre gouvernement a promis, avec la plus grande solennité, de lutter sans répit contre l’antisémitisme.

La France est, par une effroyable réhabilitation de ses propres démons, le théâtre de meurtres et d’agressions pour le simple fait d’être Juif.

Et vous remettez le prix des Droits de l’homme à l’un de ceux qui alimentent la violence et la haine ?

Michel Warshawski a été emprisonné pour avoir publié un pamphlet pour le FPLP – reconnu terroriste par l’Etat français.

Le FPLP, c’est le Front populaire de libération de la partie de la Palestine où se situe l’Etat d’Israël (et pas celle de la Jordanie).

Et vous lui remettez le prix des Droits de l’homme ?

Michel Warshawski a déclaré « qu’il faut rejeter sans aucune ambiguïté l’idée même (et l’existence) d’un État juif, quelles que soient ses frontières », lors d’une Conférence à Haïfa en juin 2008.

Et vous lui remettez le prix des Droits de l’homme ?

Michel Warshawski fait des appels incessants au boycott d’Israël (BDS). Un boycott illégal dans le pays dont vous incarnez la loi.

Et vous lui remettez le prix des Droits de l’homme ? Le prix des Droits de l’homme, madame, à celui qui appelle à enfreindre les lois de la France ?

Michel Warshawski, lorsqu’il parle du conflit – déjà fort complexe – israélo-palestinien, utilise les termes : « Génocide du peuple palestinien », « crimes de guerre », « massacre », « nettoyage ethnique ».

Ce sont madame, les mots qu’avait Mohammed Merah en tête lorsqu’il a versé le sang de petits enfants juifs, les mots qui attisent la haine des jeunes de la minorité visible envers les jeunes français juifs. Les mots qui dressent avec violence une communauté contre une autre.

Et vous lui remettez le prix des Droits de l’homme ?

Michel Warshawski en 2006 (3), évoquant David Grossman, célèbre activiste de l’organisation « La Paix maintenant », parle de lui comme d’un « conspirateur de crimes de guerre parce qu’il préfère conserver (les terres) qu’Israël possède »

Et vous lui remettez le prix des Droits de l’homme ?

Dans un essai paru en 2008 (Programmer le désastre. La politique israélienne à l’œuvre) Michel Warshawski fait l’éloge du Hamas – une autre organisation terroriste ainsi reconnue par le gouvernement français et l’Union européenne : « Contrairement à une image sciemment répandue, le Hamas n’est pas un groupe de fanatiques (stéréotype raciste ?) mais une organisation politique plutôt modérée, écrit-il, tant dans sa politique extérieure que dans sa politique domestique ». Victorieux aux élections législatives de 2006, le Hamas, on se souvient des images, jetait les membres rivaux du Fatah du haut des immeubles. En novembre dernier, c’est de crime de guerre que l’organisation s’est rendue coupable, rapportait Ban Ki Moon, lorsqu’elle tirait non pas sur l’armée israélienne, mais sur des civils israéliens à coups de missiles.

Et vous lui remettez le prix des Droits de l’homme ? Pourquoi pas, à titre posthume, à Hitler Mao et Staline, lors de la prochaine édition ?

Dans son rapport de 2004 sur la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, le Ministère de l’intérieur (1) explique que « la montée d’un « nouvel » antisémitisme (est) le propre de jeunes issus de l’immigration, en particulier maghrébine. Leurs passages à l’acte semblent étroitement corrélés aux événements du Moyen Orient ».

 

Quelle est cette cruelle vision des Droits de l’homme que la votre, qui consiste à récompenser celui qui crache sa haine au visage des français juifs dont le cœur est à Jérusalem et l’amour à la France ?

Pourquoi humiliez-vous dans leur âme vos compatriotes juifs en récompensant celui qui, sorti de leur peuple, diffame un seul état dans le monde, celui du peuple juif ?

Voulez-vous punir de ce Prix ces français juifs qui osent aimer Israël au mépris du consensus qui demande qu’on le diabolise ?

Vous ne pouvez ignorer que le rapport du Ministère de l’intérieur dénonce que : « l’antisionisme (celui de Michel Warshawski) propose une lecture radicale de l’actualité propre à légitimer les actions violentes commises en France même ».

Vous ne pouvez ignorer que le rapport du Ministère de l’intérieur ajoute que : « se trouve constitué l’une des mécanique les plus redoutables aujourd’hui qui fait d’un antisionisme en apparence politique et antiraciste (auquel appartient Warshawski et son organisation communiste révolutionnaire anti-sioniste, le Centre d’information alternative) l’un des facteurs facilitateurs du passage à l’acte, l’un des instruments de l’antisémitisme par procuration. »

Vous ne pouvez ignorer que le rapport du Ministère de l’intérieur précise que « l’antisionisme radical (comme celui de Michel Warshawski qui rejoint en 1967 le Matzpen, une organisation communiste-trotskyste israélienne qui rejette l’État juif et le sionisme) enferme les Juifs dans un piège redoutable : il les désigne ici à la vindicte de ceux qui s’identifient aux victimes de l’Etat d’Israël. »

 

Vous ne pouvez ignorer que Warshawski disait des dirigeants de la gauche israélienne (Ehud Barak, Tzipi Livni, Gabi Ashkenazi et Ehud Olmert) : « leurs crimes ne sont pas moins horribles que ceux qui ont mené Milosevic et ses généraux devant les tribunaux pour crimes de guerre ». Ni que le Centre d’information alternative … demandait (contre eux) l’ouverture d’une procédure devant la cour internationale de justice de la Hague.

Vous ne pouvez rien ignorer de tout cela, mais devrai-je dire plutôt, parce que vous n’ignorez rien de tout cela, vous lui avez remis le prix des Droits de l’homme ?

Vous récompensez Michel Warshawski du prix des Droits de l’homme pour sa « lutte contre l’impunité » parce qu’il n’a pas dit mot sur les 50 000 morts impunis de la Syrie ? Pourquoi ne pas avoir remis le prix à Assad ?

Pour fragiliser un peu plus les Français juifs, vous avez madame la Ministre, récompensé Warshawski, et vous vous joindrez aux larmes de crocodiles du gouvernement lorsqu’il condamnera – avec la plus grande fermeté – la prochaine agression d’un jeune français juif par un français maghrébin qui « vengera les enfants palestiniens massacrés » ?

Parce que le rapport du Ministère de l’intérieur en 2004, prémonitoire de Toulouse, concluait que « les accusations de racisme, d’apartheid, de nazisme (contre Israël) portent des implications morales extrêmement graves. Elles ont, dans la situation où nous nous trouvons aujourd’hui des conséquences majeures qui peuvent, par contagion, mettre en danger la vie de nos concitoyens juifs », les molles protestations du CRIF et de son président n’enlèvent rien à la lourde responsabilité qui est la votre, madame la ministre dans ce funeste choix.

500 000 juifs français vous regarderont au fond des yeux et scruteront votre lippe, madame la ministre, lorsque le prochain juif sera brutalisé pour les « crimes sionistes » que dénonce l’attributaire de votre officielle récompense.

 


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/044000500/0000.pdf
(2) http://www.ngo-monitor.org/article/alternative_information_center_aic_profile
(3) http://www.alternativenews.org/english/618-hollow-visions-of-palestines-future-peace-will-need-more-than-david-grossmanor-uri-avnery.html

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
16 février 2013 02:19

communistes

-

Michel Garroté, réd en chef –- Il y a peu, l’auteur Louis Fontaine publiait ses souvenirs d’enfant pendant la Guerre 1939-45 sous le titre « Un enfant dans la guerre ». Ci-dessous, un extrait sur le comportement des communistes français à l’époque.

Louis Fontaine (extrait) : « Jusqu’à l’invasion de la Russie par les forces du Reich, les nombreux exemplaires de l’Humanité ronéotypés et glissés dans notre boîte aux lettres n’étaient guère des modèles de résistance.

J’’en conserve encore quelques exemplaires originaux. Les communistes jouaient plus sur la lutte des classes que sur la défense de la patrie.

Du reste, l’alliance de Staline avec Hitler en 1939 les avait jetés dans le parti de la non-intervention contre des prolétaires allemands, soldats malgré eux, disaient-ils, que nous étions invités à considérer comme des camarades.

Du jour où la Russie fut attaquée par l’Allemagne, le ton changea radicalement, et les communistes se muèrent en patriotes exemplaires, s’arrogeant tous les mérites de la Résistance » (fin de l’extrait).

 

Je note donc que le Parti Communiste Français et la Jeunesse Communiste de l’époque ont juré fidélité au génocidaire Joseph Staline sans se soucier de la Shoah. A l’heure où l’on se repose pour la millième fois la question de savoir si un autre Joseph, à l’âge de quatorze ans, était ou non membre de la Jeunesse Hitlérienne, il est utile de rappeler ces faits.

Au demeurant, l’URSS fut un vaste univers concentrationnaire y compris pour les Juifs. Si Hitler a battu le record génocidaire absolu en temps (6 millions de Juifs en 7 ans), l’URSS a englouti plus de 100 millions de personnes entre 1917 et 1992 à l’échelle planétaire.

En 2013, les élections au Parti Communiste Français se déroulent selon le mode stalinien avec 100% des voix.

Et les lois sociales en vigueur aujourd’hui en France, ont été imposées, il y a 60 ans, par les communistes.

A quand la repentance ?

 

 

Reproduction autorisée Avec mention www.dreuz.info

Et source : http://www.lormerond.fr/librairie/nos-publications/un-enfant-dans-la-guerre/

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International