Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : PRESSE INTERNATIONALE
  • PRESSE INTERNATIONALE
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

30 avril 2019 17:32

Dans le cadre d’un vaste plan de réformes destiné à réduire ses pertes financières, Auchan France a annoncé la vente de 21 magasins déficitaires. Plus de 700 emplois locaux sont potentiellement menacés.

Le groupe de distribution Auchan a confirmé mardi 30 avril la vente de 21 magasins «sans perspective réaliste de retour à la rentabilité». 723 salariés sont concernés, rapporte la CFDT.Dans un communiqué, Auchan précise qu'au cas où certains sites, dont 13 supermarchés et un hypermarché, ne trouveraient pas de repreneur, «un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) sera donc ouvert».

Le groupe se dit «confronté à des mutations du commerce sans précédent et à une situation économique très difficile (En 2018: revenus en baisse de —1,3%; EBITDA en baisse de —44,1%)».

La CFDT a tout de suite dénoncé un potentiel plan de sauvegarde de l'emploi, se disant «scandalisée». Ce «PSE intervient après des années d'errances stratégiques et alors qu'Auchan et le groupe Mulliez ont perçu au titre du CICE [crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi] 500 millions d'euros sur les six dernières années, ce qui est d'autant plus inacceptable», écrit le syndicat dans un communiqué. Le syndicat revendique une «reconnaissance sociale et économique» qui permettrait des reclassements entre les enseignes du groupe Mulliez, telles que Leroy Merlin, Kiabi ou Flunch.

Auchan compte 644 points de ventes en France et plus de 73.800 salariés. Le groupe n'avait encore jamais cédé ses magasins. En 2017, 400 postes dans le domaine administratif ont été supprimés dans le cadre d'un plan social.

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans licenciements
23 avril 2019 17:34

Nouveau coup dur pour le secteur de l’habillement en France. Alors que le marché est secoué par les difficultés ces dernières années, le groupe de prêt-à-porter C&A devrait fermer 14 de ses magasins.

C&A, qui opère un réseau de 150 magasins en France, pourrait prochainement fermer 14 magasins selon le syndicat Force ouvrière. L’information aurait été annoncée par la direction du groupe en fin de semaine dernière. À l’heure actuelle, l’entreprise ni confirme pas ces fermetures ; à l’AFP, elle précise qu’il s’agit pour le moment d’une procédure « d’information-consultation » qui est en cours avec les représentants des personnels. Le syndicat s’inquiète néanmoins des fermetures qui seraient prévues, en particulier dans les succursales de Caen, de Clermont-Ferrand et de Saint-Etienne.

Nécessité d’adaptation

Selon le syndicat, la direction de l’enseigne envisagerait un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) pour les 120 salariés concernés par ces fermetures. Toujours pas de confirmation du côté de C&A, qui avance toutefois la nécessité d’une « adaptation » de son réseau dans un contexte de marché « exigeant ». Le groupe entend « sauvegarde sa compétitivité », explique l’entreprise. Et cela pourrait passer par la fermeture de plusieurs magasins en France… 

Crise dans le secteur de l’habillement

Comme d’autres enseignes de prêt-à-porter (Pimkie, Vivarte…), C&A est touché de plein fouet par la crise du secteur. Le groupe, basé aux Pays-Bas et qui opère un total de 1 575 magasins en Europe, a déjà fermé huit de ses magasins en 2018, et treize l’année précédente. La nouvelle coupe claire réduirait encore le nombre de magasins C&A en France.

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans licenciements