Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

27 avril 2014 01:32

Notre reportage au plus grand salon islamique d'Europe.

main jaune.jpg

Observatoire de l'islamisation-

Le Bourget. Samedi 19 avril 2014.

Joachim Véliocas.

 

Le Rassemblement Annuel des Musulmans de France (RAMF) ouvre ses portes au parc des expositions du Bourget du 18 au 21 avril pour sa 31ème édition. L'évènement est organisé par l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), très proche des Frères Musulmans, dont les responsables internationaux sont tous venus lors des éditions précédentes. L'édition 2012 avait été médiatisée suite à l'interdiction de séjour de  six conférenciers étrangers, connus pour enseigner les peines physiques légales (hûdud) de la Sharia, comme le meurtre des apostats ou des homosexuels, la conquête de l'Europe et la suprématie islamique.

 

A l'origine de la polémique en 2012, je suis revenu voir si le "ménage" avait été fait sur les marqueurs de radicalisme présents dans l'exposition, comme les livres appelant à "exterminer les polythéistes" et à " se doter de tous les armements militaires pour être en mesure d'assurer la suprématie d'Allah sur terre" (voir plus bas). Un responsable de l'UOIF muni d'un badge "organisation" que je tente d'alerter en multipliant les exemples de livres sulfureux trouvés, dont celui de Yussuf al Qaradawi qui enseigne de tuer les homosexuels, me lâche : "on ne censure pas ici". Dont acte. J'ai droit au sempiternel "il faut replacer ces peines dans leur contexte historique". La pirouette classique, sauf qu'il ne s'agit pas de livres d'histoire, mais de jurisprudence islamique sur laquelle se basent les croyants pour guider leurs actions.

 

Arrivé dans le hall principal des conférences à 10h45, je m'installe tranquillement. Un membre de l'organisation vient vers moi et me demande d'abord si je comprend l'arabe, car apparemment c'est la première langue officielle ici. Lui signifiant que non, il me dit "vous n'avez pas le droit de vous asseoir ici, c'est pour les femmes", alors que plusieurs couples mixtes sont déjà assis. Je ne cherche pas à comprendre et m'assois sur la droite. Le caméraman de l'organisation perché sur sur un échafaudage arbore un ballon jaune avec le nouveau signe de ralliement des Frères Musulmans, la main au pouce replié devenu le symbole international du soutien au président égyptien déchu Mohammed Morsi. Le Rabaa qui signifie quatre ou quatrième en arabe a été adopté car il symbolise le quatrième président de l'Egypte contemporaine, même si Morsi a été élu à la suite de fraudes électorales , et qu'il n'a respecté aucune de ses promesses, notamment en changeant la constitution afin d'islamiser totalement le droit. Qu'une des premières actions de Morsi fût dedemander aux Etats-Unis la libération du cerveau des premiers attentats du World Trade Center (1993),le cheikh borgne Omar Abdel Rahman, doit certainement être l'illustration de sa modération islamique, et de sa "starification" au RAMF.

 

Le premier orateur est l'imâm de la mosquée Addawa' de Paris, Larbi Kechat. Il commence évidemment sa conférence en arabe, puis se met à parler français. Ennuyeux enfilage de perles. Je m'en vais.

 

Dans le hall des boutiques, les stands des principales librairies musulmanes de Paris se suivent et se ressemblent. Pour être déjà allé dans ces librairies rue Jean-Pierre Timbaud ou à Menilmontant, je sais très bien le type de littérature que je vais trouver. Le salafisme, qu'il soit "réformiste" comme celui des Frères Musulmans, ou traditionnel comme dans les royaumes et émirats de la Péninsule Arabe, a pris le leadership de l'islam mondial. Il est donc tout à fait naturel que les livres de ces deux mouvances très cousines, même si concurrentes, représentent les meilleures ventes et soient mis en avant sur les étals.

 

Il serait fastidieux d'énumérer et de citer tous ces ouvrages maintenant traduits en Français avec numéro ISBN, nous allons nous arrêter sur les incontournables présents dans toutes les librairies musulmanes du RAMF 2014.  

 

1- La Voie du Musulman, Abû Bakr A-Jazâ'irî,  éditions Maison d'Entour, 2006 et 2011 (présent sur les stands des librairies  "Sana" ; "Maison ennour" ; "Essalam" et "IqraShop" du RAMF2014 ) :

 

Né en 1921 en Algérie, A-Jazâ'irî est connu pour avoir enseigné dans la prestigieuse université islamique de Médine Dar al-Hadith. Très actif dans la diffusion de l'islam dans le monde, il a participé à de nombreux congrès comme le congrès juridique de Riyad réunissant les "savants' musulmans qui font autorité. Nous précisons cela pour noter qu'il n'est pas un marginal de l'islam orthodoxe.

 

Voici le contenu de La Voie du Musulman  dans son édition 2011 achetée chez Essalam:

LV1.png

Dans l'édition 2006 achetée au stand Sana : 

"Toute sorte de jihad tend à proscrire toute autre adoration que celle de Dieu, l'Unique"

lv7.jpg

Le djihad peut être certes défensif, mais aussi offensif : 

"L'art de la guerre, non seulement en vue de repousser les éventuels assaults de leurs ennemis, mais aussi pour être en mesure d'assurer la suprématie de la parole de Dieu" page 628 de l'édition 2011.

LV2.jpg

Autre traduction du même passage dans l'édition 2006 aussi édité chez Ennour acheté sur le stand de Sana : "se doter de toutes sortes d'armements et de se perfectionner dans l'art militaire, non seulement défensif, mais aussi offensif (…)"

lv6.jpg

 

"L'extermination des polythéistes" , leur Europe ne prend assurément pas ses racines à Athènes et Rome :

lv5.jpg

 

 Les Chrétiens peuvent être légalement discriminés (édition 2011) :

…voire tués si ils sont d'origine musulmane puis convertis au christianisme :

LV4.jpg

Autre livre trouvé sur le stand de la librairie "Islam Avenue" sied au 108 de la rue Jean-Pierre Timbaud :

"Le Wajiz ou Sommaire de la jurisprudence à la lumière de la sounna et du coran", de Abdeladhim Ibn Badaoui, éditions International Islamic Pulishing House, 2011.

"Partez à la conquête pour la cause d'Allah ! Combattez ceux qui nient Allah (…) s'ils refusent de se convertir  et refusent de payer le tribut, déclare leur la guerre"

badaboum.jpg

 

Autre ouvrage largement achalandé sur les stands de IqraShop, Tabari, Sana :

 

 "Boulough Al-Marâm" signifiant "La Réalisation du But". Son auteur, ibn Hajar Al-Asqualani (1372- 1448), connu sous la contraction de Ibn Hajar, est une sommité historique pour les musulmans étant donné la fonction qu'il occupait de son vivant : Qâdi Principal d'Egypte nommé par les derniers sultans Mamelouk , fonction qu'il présida 21 ans. Ses funérailles ont d'après les historiens de l'époque rassemblées cinquante mille personnes, dont le sultan et le calife de l'époque al-Mustakfi II .

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
27 avril 2014 01:30

jesus-christ

Sous la France de Hollande, sous la pression des imams, on est en train de réintroduire le délit de blasphème sans que cela ne paraisse émouvoir grand monde.

Dans l’Iran des années 80, il était de bon ton de programmer, dans les salles de cinéma et à la télévision, chaque année à Pâques et à Noël le Jésus de Nazareth de Zeffirelli ainsi que Le Chant de Bernadette (Soubirous). Sans doute une façon de se racheter une conscience, au vu des traitements réservés aux minorités religieuses après le départ du Shah en 1979.

Pour moi et beaucoup d’autres, c’étaient de vrais moments de bonheur, que de découvrir à travers le message de Jésus « un Dieu d’amour ». En effet, nos rencontres avec Allah, jusque-là, étaient plutôt rudes voire sanguinolentes ! À l’Aïd, l’égorgement des moutons rougissait nos cours d’eau qui serpentent entre nos rues et avenues, et pour « Achoura », les gens se flagellaient dans les rues, persuadés sans doute par leur croyance que plus ils saignaient, plus ils témoignaient de leur attachement à Dieu ! Pour parler du Dieu d’amour, il fallait se cacher, chuchoter…

En 1985, fuyant un régime qui devenait de plus en plus totalitaire, quelle ne fut pas ma joie de venir vivre le christianisme dans un pays qui l’a accueilli dès le IIe siècle en son sein ! Chrétienne déjà de cœur, dès ma première rencontre avec Jésus, je me suis fait baptiser en 1992. Je croyais, naïvement peut-être, entériner ainsi par les liens sacrés de la foi mon appartenance à la France. Parce que, justement, l’histoire de la France et de sa foi sont indissociables. De Clovis jusqu’à Jeanne d’Arc en passant par Saint Louis… Une foi qui a forgé des lois, des lois qui ont façonné et éduqué les mentalités, qui se transmettent par voies de tradition.

Le système en place est en marche pour détruire cette boucle, et s’attaque pour cela aux fondements de notre civilisation, de notre pays : ses valeurs qui ont fait sa grandeur sont dénigrées, son histoire sur laquelle est basée sa puissance est reniée.

Ainsi, petit à petit, plus d’arbres de Noël, plus de vacances de la Toussaint, de Noël ou de Pâque, remplacées définitivement par des termes plus en adéquation avec les desseins purement mercantiles du système : automne, fin d’année, printemps…

La bien-pensance, qui durant des décennies avançait insidieusement, ne se cache même plus, au contraire. S’appuyant sur des médias aux ordres et une justice de plus en plus partisane, elle veut imposer le silence à ses adversaires.

Renaud Camus et Jacques Philarchein viennent d’être condamnés sévèrement par la 17e chambre correctionnelle de Paris, et d’autres sont traînés devant les tribunaux pour oser critiquer l’islam.

 >>>Certes, dans mon pays d’origine, cela coûtait la vie. Sous la France de Hollande, on n’en est pas là, mais on est en train de réintroduire le délit de blasphème, sous la pression des imams, sans que cela ne paraisse émouvoir grand monde.

Pendant que je le peux encore, je profite et vous dis « Joyeuses Pâques » à tous !

Je vous laisse avec une requête quand même : si nous sommes d’accord que nous sommes en tyrannie, alors réfléchissons vite à la meilleure manière d’éviter à la France la catastrophe que j’ai connue en Iran, il y a 35 ans.

 

 

source

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
25 avril 2014 23:48

url

Les Chrétiens sont attaqués, et pas seulement dans les pays musulmans, mais aussi aux Etats Unis et en Europe, dit Franklin Graham, président de l’Association évangélique Billy Graham, responsable de l’ONG Samaritan’s Purse, et fils du révérend Billy Graham.

Franklin Graham: « Nous voyons les positions anti-chrétienne dans ce pays [Les Etats Unis]. Nous les voyons tellement dans le monde du cinéma, et dans les médias d’information. »

Franklin Graham: « Les Chrétiens sont attaqués, on le voit en Europe. L’antisémitisme, ça ne se discute même pas, il est là. Nous vivons dans un monde qui change, et c’est effrayant de voir à quelle vitesse il change, et nous allons voir que cela a de vraies répercutions sur les Chrétiens et sur les Juifs dans les années à venir ».

Selon Graham, les Chrétiens ne doivent pas renoncer à leurs croyances spirituelles, même face à la croissance de « l’apathie religieuse ».

Franklin Graham: « J’encourage les Chrétiens à ne pas reculer, mais à tenir ferme, à partager leur foi, à relever la tête pour leur foi, à ne pas être effrayé par les laïcs qui se moquent de vous. Vous savez, nous vivons dans un monde où nous voulons être politiquement corrects, nous vivons dans un monde où les gens veulent être acceptés tout en se tenant du coté de Jesus Christ. Vous ne serez pas accepté dans certains cercles, et vous devez tout simplement être prêt à accepter cela. »

Franklin Graham: « Mais n’ayez pas peur. J’aimerai encourager les Chrétiens à se redresser et à être fiers de leur foi, à ne pas être timide, et à dire aux autres ce que Dieu a fait pour vous, ce que le Christ a fait lorsqu’il est mort sur la croix, et s’est relevé de sa tombe. Faites en sorte que les gens le sachent, c’est extrêmement important. »

Maintenant plus que jamais, explique Graham, les Chrétiens devraient embrasser le concept de charité et amour envers le prochain.

Franklin Graham: « Suivez l’exemple de Jesus Christ. Jesus nourrit le peuple, il soigna le peuple, il utilisa son pouvoir en tant que fils de Dieu pour élever le peuple, mais il n’a pas fait cela seulement parce qu’il voulait donner au peuple une meilleure vie, il a fait cela pour que le peuple mette sa foi et sa croyance entre ses mains en tant que fils de Dieu, mais en même temps, Jésus avait de la compassion pour la souffrance et il a soigné le peuple, il s’occupait du peuple. Je pense que nous, en tant que Chrétiens, aujourd’hui, devrions faire la même chose. »

Franklin Graham: « Nous devrions nous sentir concernés par notre prochain, nous devrions donner, nous devrions faire la charité, nous devrions nous occuper de ceux qui ont faim. Dans ce pays [les Etats Unis], les églises faisaient cela, et maintenant nous avons laissé le gouvernement s’en occuper. »

Franklin Graham: « Le gouvernement ne s’occupait pas de faire la charité il y a 100 ans, mais maintenant, les églises sont complètement en dehors de ça, et c’est le gouvernement qui tente de s’occuper de la santé des gens, alors que c’étaient les églises qui s’en occupait. Et les églises faisaient un bien meilleur travail que le gouvernement aujourd’hui. »

Franklin Graham: « Nous travaillons en ce moment même en Ukraine. Nous avons des groupes dans le sud Soudan où il y a une guerre civile. Il y a beaucoup de souffrance partout dans le monde. »

Franklin Graham: « Nous travaillons au Liberia avec Ebola, nos avions volent pour l’Organisation mondiale de la santé, et différents groupes permettent à des gens de sortir de ces régions. Mais notre ONG Samaritan’s Purse, nous… nous le faisons au nom de Jesus Christ. »

Franklin Graham: « Nous opérons dans plus de 100 pays, et nous avons besoin des prières des gens, nous avons besoin de la bonne santé financière des gens, nous ne pouvons pas faire notre travail sans cela. Mais je recherche toujours la prière des gens plus que n’importe quoi d’autre. »


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
25 avril 2014 23:23



Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a remis les insignes de Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur au Franco-marocain Rachid Lahlou, président du Secours Islamique France (SIF) en présence de personnalités du monde humanitaire et de la diplomatie, apprend-on jeudi auprès du SIF.

Le SIF indique dans un communiqué que le chef de la diplomatie française a saisi cette occasion pour saluer le parcours du récipiendaire, acteur humanitaire à la tête d’une organisation « qui puise les fondements de ses actions dans l’Islam et porte l’image et la solidarité de la France auprès des populations ».

Après avoir rappelé les actions majeures du SIF, en France, dans les territoires palestiniens, en Syrie, au Tchad et en Tchétchénie, M. Fabius a souligné que cette distinction, qui est personnelle, est aussi « un moyen pour la France d’honorer à travers le récipiendaire, l’engagement inlassable de son équipe, de ses bénévoles ainsi que de la communauté islamique française tout entière ».

Pour sa part, M. Rachid Lahlou a rendu hommage  »à tous ceux qui ont confié leurs biens pour les porter à d’autres femmes et à d’autres hommes afin de leur venir en aide et leur dire que, par-delà des frontières réelles ou imaginaires, culturelles ou idéologiques, ils ne les oublient pas ».

Fondé en décembre 1991, le Secours Islamique France est une organisation non gouvernementale de Solidarité internationale à vocation sociale et humanitaire. Il soutient les populations défavorisées dans plus de 30 pays.

Le SIF se consacre à atténuer les souffrances des plus démunis en France et dans le monde et intervient là où les besoins humanitaires et sociaux l’exigent par la mobilisation de secours d’urgence et la mise en place d’actions de développement. Ses champs d’action privilégiés concernent la Sécurité alimentaire, l’eau, l’hygiène et l’assainissement et l’Enfance.

 

http://www.atlasinfo.fr/La-Legion-d-honneur-pour-le-president-du-Secours-Islamique-France_a51210.html

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
25 avril 2014 01:48

À vouloir toujours se coucher devant « la mode » qui prend aujourd’hui les oripeaux du politiquement correct, les catholiques français, ceux qui sont « les enfants de la France fille aînée de l’église » n’osent plus aujourd’hui rappeler le catéchisme de l’Église catholique, ce qui depuis plus de 20 siècles fait du christianisme une religion de laquelle naquit notre monde moderne et plus près de nous, avec les apports, grecs, romains, juifs, notre civilisation française.

Ils ont oublié Saint-Augustin le Berbère, que ton non soit un non, que ton oui soit un oui, entre les deux c’est l’œuvre du malin.
Un incident récent nous rappelle malheureusement les lâchetés et les pensées invertébrées de plus en plus émollientes des catholiques français, et ce depuis Vatican 2.

Une invertébration qu’ils se font une joie d’exhiber partout de télérama au pape François, partisan honteux de cette mixture catholico-communiste, dénommée à mauvais escient « la théologie de la libération ».
Comme l’écrivait dans « Notre Dame de la Salette » cet immense écrivain catholique : Léon Bloy ; à quoi cela a-t-il servi que le sang du Christ les arrose depuis 20 siècles !

Comme par le plus grand des hasards, cette histoire (édifiante pour la gauche féministe) éclate à la veille du vote au Sénat de la loi sur l’égalité femme-homme de Najat Vallaud-Belkacem. L’épouvantail obscurantiste (c’est à dire l’Opus Dei, accusée d’avoir noyauté le lycée Gerson, va être brandi pour mieux légitimer une loi qui comporte un volet se proposant de « banaliser l’avortement » (en supprimant notamment la clause de détresse), au motif que celui-ci serait en France, près de 40 après sa légalisation, menacé.

« L’IVG est un acte relativement courant dans la vie des femmes, puisqu’un tiers le fera dans sa vie, pourtant le droit à l’avortement est encore perçu comme à part. Nous voulons en faire un droit à part entière et un acte comme les autres. » ; déclarait ainsi Mme Bousquet « auteure » du rapport sur l’IVG remis à la ministre en novembre dernier. On pouvait y lire que l’accès à l’avortement était un véritable parcours de la combattante en France, et qu’il fallait urgemment contribuer à banaliser un acte encore perçu comme problématique. On ne peut que s’étonner de ce combat d’arrière-garde quand on sait que le nombre d’avortements en France se maintient à 200 000 par an depuis trente-huit ans, alors que les progrès de la contraception ont été immenses.

Lorsque comme les catholiques qui ont encore de la religion, je prétends que l’avortement est un crime, je frôle Cayenne.
Ces mêmes catholiques français auraient à gagner de faire leur cette phrase de : la femme pauvre, un des chefs d’œuvre de Lèon Bloy ,ce catholique imprécateur qui aurait su trouver les mots contre l’ignominie de cette gauche imbécile.
« Il n’y a qu’une seule tristesse, c’est de n’être pas des saints ».
Léon Bloy dont Kafka admirait en ces termes le livre « le salut par les juifs » livre dont la Licra (tribunal de bobigny évidemment) se félicite d’avoir obtenu la censure partielle : « Je connais, de Léon Bloy, un livre contre l’antisémitisme : Le Salut par les Juifs.

Un chrétien y défend les Juifs comme on défend des parents pauvres. C’est très intéressant. Et puis, Bloy sait manier l’invective. Ce n’est pas banal. Il possède une flamme qui rappelle l’ardeur des prophètes. Que dis-je, il invective beaucoup mieux. Cela s’explique facilement, car sa flamme est alimentée par tout le fumier de l’époque moderne. »
La gauche et la débilité même combat contre l’intelligence !
Et quand je pense que c’est un juif qui doit rappeler les catholiques à leur devoir ?
Que fait monseigneur Vingt-trois qui gère l’église de France comme un vulgaire membre de la curie romaine ?

Lazare Zylbergleitt

 

sourcelink

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 avril 2014 21:35

librairie.jpg

Photo: rue Jean-Pierre Timbaud à Paris où s'enchainent une enfilade de librairies salafiste ainsi qu'une mosquée radicale.

Au coeur de Paris, une petite dizaine de librairies concentrées surtout dans le 11ème et 20 ème arrondissement, diffusent les livres phares du salafisme et wahhabisme, édités souvent en Arabie Saoudite. Ces librairies sont parfaitement identifiées par la police. D'ailleurs elles exposaient au congrès de l'UOIF le weekend dernier en mettant en avant leurs meilleures ventes, des livres appelant à un djihad offensif sans aucune équivoque possible contre les non musulmans. Aussi, ces ouvrages codifient la mise à mort des apostats, des homosexuels et des "hérétiques".

Alors que le ministère de l'Intérieur déploie des moyens compliqués pour traquer les sites web djihadistes souvent hébergés à l'étranger, il laisse tranquille leurs pendants boutiquiers qui ont pignon sur rue.

Pourquoi? Peut être car leurs fidèles sont si nombreux en région parisienne qu'une fermeture autoritaire déclencherait en retour des réactions violentes. Trop nombreux, trop ingérables. Le magma islamiste de la région parisienne a grossi si vite ces dernières vingt dernières années que nous avons peut être atteint le point de non retour. Il fallait taper fort au début des années 90. Rien qu'en Seine-et-Marne, la police a recensé "une dizaine de points de fixations" salafistes, comprendre des mosquées (Le Figaro du 10/10/2012). 

Les résidents des principaux pays pourvoyeurs bénéficient chaque année de 140 000 visas "touristiques" minimum pour l'Algérie (lire ici et ici ) , 160 000 pour le Maroc (lire), 80 000 pour la Tunisie (lire).  Ils viennent pour visiter les châteaux de la Loire c'est bien connu.

Observatoire de l'islamisation, avril 2014.

 

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
22 avril 2014 09:50

 

Un impressionnant flash mob du City Mall de Beyrouth

Jesus is Risen song ترنيمة: المسيح قام

 

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
21 avril 2014 12:26

L’homme aurait écrit sur le registre paroissial

Les fidèles ont assisté à la scène ébahis. Ce dimanche matin, dans une collégiale pleine à craquer,un homme vêtu d’une djellaba et d’une coiffe est venu faire sa prière. Il a installé un tapis, à gauche de l’autel, alors que la messe de Pâques était en train d’être célébrée.

L’homme, visiblement perturbé, a lu des versets du Coran avant d’écrire quelques lignes en arabe dans le registre paroissialeAprès avoir troublé une première fois la messe des rameaux, il y a une semaine à la Bedugue puis à la collégiale, des fidèles avaient prévenu la police.
Un équipage est venue lui demander de quitter les lieux, dans le calme. Le sous-préfet, qui a été avisé de ce trouble à l’ordre public, a tenu à préciser : «Il ne faut pas créer d’amalgame. Cette attitude déplacée est le fait d’un individu visiblement perturbé.»

Le Progrès

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
21 avril 2014 11:35

« Ça a sonné. Dépêchez-vous. » Les surveillants, Loubna et Alain, battent le rappel devant le lycée La Calade. Il est 14 heures, jeudi 10 avril, dans le 15e arrondissement de Marseille. Le soleil chauffe les barres d’immeubles des quartiers nord et retient les élèves dehors. Nassima range son chapelet musulman.

Samia se lève, époussette la longue jupe marron qui tombe sur ses pieds, sort de son sac un gilet, son carnet de correspondance, et se dirige vers l’entrée.

Loubna et Alain contrôlent le « check-point » entre le monde des cités et celui de l’école. Deux conditions pour passer : carnet de correspondance et chevelure libre. Sans qu’on lui demande quoi que ce soit, Samia ôte la partie supérieure de sa tenue couvrante, son jilbeb. Elle roule dans son sac la cape, assortie à sa jupe, qui couvrait ses cheveux et flottait sur son buste, enfile son long gilet et rejoint ses copines.

A l’entrée de La Calade, le déshabillage est quotidien. « Parmi nos 500 élèves, une dizaine arrive en tenue intégrale », recompte mentalement la proviseure Marie-Pierre Van Huffel qui reconnaît l’augmentation du phénomène.

Les longues jupes noires ou foncées, les sarouels passent l’entrée. S’agit-il de signes religieux ? « Quand ces tenues sont apparues il y a deux ans, le recteur d’alors a posé cette règle simple que les vêtements achetés par des circuits islamiques étaient des signes religieux »…

Suite dans un article payant du Monde

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
21 avril 2014 11:30

 

 

Scènes incroyables vendredi devant la mosquée de Regent’s Park de Londres alors que la chaussée était bloquée par des manifestants radicaux islamistes d’un côté et par des contre-manifestants de l’autre.

L’imam radical Anjem Choudary avait annoncé qu’il appelait à un « Rassemblement contre la Croisade britannique » qui se tiendrait après la prière du vendredi. L’EDL et le Britain First ont tous les deux réagi en appelant à une contre-manifestation contre Choudary.

La police a rapidement établi une ligne de séparation entre les deux groupes mais cela n’a pas empêché insultes et jets de bouteilles lancées d’un groupe à l’autre.

Un groupe de manifestants islamistes a tenté de casser les caméras des journalistes présents. Nous avons recueilli le témoignage d’une journaliste travaillant pour la BBC qui a été poussée et bousculée par des islamistes.

L’affrontement a duré environ une heure avant que les manifestants anti charia ne décident volontairement de quitter les lieux sous escorte de la police.

La protestation prévue à l’origine s’est donc terminée avec seulement les partisans de Choudary demandant l’application de la charia partout en Grande-Bretagne.

Source

 

3’08″ : We will fight. Whether they like it or not, the sharia will come to the UK ( Nous nous battrons. Que cela leur plaise ou pas, la charia sera appliquée en Grande-Bretagne )

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
21 avril 2014 01:15

 

Le successeur de Pauline Marois, Philippe Couillard, s’est battu comme un beau diable avec les communautés musulmanes pour faire capoter la charte des valeurs. Son absence de scrupules face au fondamentalisme ne date pas d'hier.


Désolation dans les rangs du Parti québécois : les élections du 7 avril dernier se sont soldées par une défaite majeure de la formation de Pauline Marois, fer de lance de la « Charte des valeurs »(1). Les féministes qui s’étaient engagées sans compter en faveur de cette charte n’ont pas été élues.

Le Parti libéral du Québec l’a emporté avec 70 députés, alors que le Parti québécois de Pauline Marois obtient 30 sièges (54 auparavant), suivi de la Coalition Avenir Québec, 22 sièges.

Philippe Couillard, 56 ans, est donc le nouveau premier ministre. Il a livré un combat féroce contre laquébec,couillard,élections charte, mobilisant les musulmans pour un «Québec sans discrimination». Il a exclu la députée Fatima Houda-Pépin de son parti, parce qu’elle avait recommandé une version light de la charte, à savoir l’interdiction de porter des signes religieux seulement pour  les policiers et les juges.

Le Parti de Couillard a même sollicité le soutien des membres du comité exécutif du Forum musulman canadien (FMC), un organisme rattaché à la Ligue islamique mondiale. Celle-ci, basée à la Mecque, vise -et réussi au-delà de toute espérance- à diffuser l’islam littéraliste et intolérant sur la planète. Les accusations d’islamophobie et celles de laïcité affublée de noms dépréciateurs ont plu sur les adversaires de l’intégrisme.

Les musulmans se préparent un avenir radieux

De nombreuses mosquées musulmanes présentées comme modérées avaient été démasquées par le remarquable site Poste de Veille. Elles sont liées, selon les cas, aux Frères musulmans, à l’Iran, à l’Arabie saoudite, à des mouvements terroristes comme le Hezbollah.

Les organisations musulmanes  sont évidemment aux anges après ces élections: "Nous nous félicitons de la possibilité de dialoguer avec M. Couillard et d’aborder des questions cruciales pour la communauté musulmane, à savoir l'emploi, la lutte contre la pauvreté, l'effritement des infrastructures, l'éducation et la lutte contre la xénophobie sous toutes ses formes, y compris l'islamophobie", écrit Ihsan Gardee, directeur exécutif du Conseil national des musulmans canadiens (CNCM) dans un communiqué. Shaheen Ashraf, secrétaire du Conseil canadien des femmes musulmanes à Montréal, fait plus fort sur les ondes de Radio-Canada: "Je suis très enthousiaste. Je sais à présent que la démocratie fonctionne. Les gens ont parlé, choisi, voté et je suis vraiment heureuse que les Québécois ne soient pas racistes."

Le nouveau Premier ministre, médecin, a travaillé en Arabie Saoudite entre 1992 et 1996 au service de l’entreprise pétrolière Aramco. «Le 24 juin 2010, indique Poste de Veille, le Docteur Couillard a été nommé membre du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS), chargé, en outre, de superviser les espions canadiens. Il a été nommé au CSARS peu après que son ami Arthur Porter en ait assumé la présidence, et ce, alors même qu'il était en train d'amasser une fortune à travailler au service du régime de l'Arabie saoudite.»

Lueur d'espoir 

Le CSAR signale dans un communiqué de fin 2011, que «depuis 2009, le Dr Couillard est également membre du conseil consultatif international mis sur pied par le ministre de la santé d’Arabie Saoudite.» Le nouveau premier ministre a gardé des contacts personnels avec des membres de la famille royale saoudienne, tel le Prince Bandar Bin Sultan.

Au vu de cette conjoncture, la Charte des valeurs a toutes les chances de représenter une nouvelle défaite pour les adversaires de la pression religieuse dans les institutions séculières.

Lueur d’espoir cependant, le gouvernement canadien songerait (enfin) à placer les Frères musulmans sur la liste des groupes terroristes. Quant aux Britanniques, ils ont lancé une enquête sur ce mouvement. Les Frères musulmans se sont alors empressés de déplacer leur QG de la Grande-Bretagne à l’Autriche.

 

* Cette Charte affirme, entre autres, les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l’État ainsi et assure l’égalité entre hommes et femmes. Elle limite les demandes d’accommodement qui font la notoriété e du Canada. Elle interdit le port des signes religieux ostentatoires dans la fonction publique, parapublique et pour toute entreprise qui ferait affaire avec l’État, dont les hôpitaux, écoles publiques et garderies.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
18 avril 2014 22:54

Antoine Sfeir

Invité à la résidence de Jean Félix-Paganon, l’ambassadeur de France au Sénégal, par l’Union des Français de l’étranger présidée par Alain Floriet, Antoine Sfeir, journaliste et politologue français d’origine libanaise et auteur de nombreux ouvrages sur le monde musulman, donnait une conférence publique, vendredi soir à Dakar.

Lors du dîner-débat, Sfeir a expliqué que « le Sénégal et la France font office de citadelles pour l’islam radical, et il a appelé les autorités sénégalaises à promouvoir davantage l’éducation pour barrer la route aux extrémistes.

Une citadelle pour les islamistes radicaux à cause de la laïcité

« Le Sénégal est comme une citadelle pour l’islam radical. Car jusqu’à présent, le Sénégal est protégé de cette forme d’islam extrémiste grâce au travail des confréries. Il en est de même pour la France qui est une citadelle pour les islamistes radicaux à cause de la laïcité », a-t-il expliqué.

« A cause des confréries qui sont des filets de solidarité, l’islam est vécu sans avoir besoin de l’islamisme radical chiite ou salafiste qui se nourrissent des situations d’injustice, de pauvreté et de destruction du tissu social », a ajouté Sfeir devant l’ambassadeur.

« Il faut développer l’éducation. Car c’est par l’éducation que l’on développe l’altérité, c’est-à-dire la connaissance de l’autre et la citoyenneté au niveau des jeunes », a affirmé M. Sfeir, dont le dernier ouvrage s’intitule L’islam contre l’islam*, et qui prend acte que l’islam a modifié la structure et l’identité de la France.

Mais l’éducation n’est pas tout. La réalité est que les monarchies du Golfe n’aiment pas l’islam confrérique et tolérant tel qu’il est pratiqué au Sénégal, et qu’elles travaillent sans relâche contre « l’islam modéré » que veut obtenir le gouvernement français. Au moyen d’ONG écrans, et de moyens quasiment illimités, ils jouent sur les classes sociales les plus pauvres, et l’on voit de plus en plus de gamines avec le foulard islamique, et de femmes portant le tchador noir, en France, au Sénégal, et dans les pays du Maghreb.

Sans aborder le délicat risque d’immigration vers la France d’un certain nombre de candidats au Jihad, Sfeir prévient que l’islam radical frappe aux portes du Sénégal, avec la situation prévalant dans le nord du Mali, au Nigeria avec Boko Haram et dans certains pays arabes, en particulier ceux du Maghreb.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.
Source: lesoleil.sn/antoine-sfeir–l-le-senegal-est-une-citadelle-pour-lislam-radical

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
18 avril 2014 00:24

Le pape François à Assise, en Italie, le 4 octobre 2013.

Pour la première fois depuis son élection, le pape François a « demandé personnellement pardon pour les dommages que [les prêtres pédophiles] ont causés en abusant sexuellement d'enfants »« Je me sens dans l'obligation d'assumer tout le mal commis par quelques prêtres, un petit nombre au regard de tous les prêtres », a déclaré le pape, en recevant le Bureau catholique internationalde l'enfance (BICE) au Vatican.

« L'Eglise est consciente de ce mal. Nous ne voulons pas reculer en ce qui concerne le traitement de ce problème et les sanctions qui doivent être prévues. Je crois qu'elles doiventêtre très sévères ! On ne joue pas avec les enfants ! »

 L'ONU DÉNONCE LA PROTECTION DE PRÊTRES COUPABLES 

Dans la lignée de son prédécesseur, Benoît XVI, qui avait lui aussi personnellement demandé pardon, François s'est engagé dans la lutte contre la pédophilie, mettant récemment en place une commission pour la protection de l'enfance, dont fait partie une ancienne victime irlandaise, Mary Collins.

 

Le Vatican avait été critiqué en janvier par le comité des droits de l'enfant de l'ONU  pour, selon ses experts, continuer à protéger certains prêtres coupables et ne pasobliger les épiscopats à dénoncer systématiquement les crimes. Des organisations d'anciennes victimes ont estimé que le pape François n'avait rien fait. *

Elles ont été particulièrement irritées quand récemment celui-ci a défendu l'Eglise, en appelant les autres institutions à prendre exemple sur sa détermination à ne plus occulter le scandale. Le Vatican a récemment dit que 400 prêtres accusés de pédophilie avaient été défroqués entre 2011 et 2012.

Regarder le visuel interactif : Vingt-cinq ans de scandales pédophiles dans l'Eglise catholique

 

 

 

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
18 avril 2014 00:23

Jean- François Chemain est diplômé de l’IEP de Paris, diplômé de Droit international, agrégé et docteur en Histoire, déplore la multiplication des procédures judiciaires contre les symboles catholiques dans l’espace public.

La nature, enfin, a horreur du vide. Croire n’est pas seulement une liberté fondamentale de l’Homme, c’est aussi pour lui un besoin: qu’on fasse place nette du christianisme en France, et d’autres croyances prendront cette place, qui n’ont pas forcément le même rapport à la liberté, et à la laïcité.

 

«Tout est chrétien» se désolait Sartre au lendemain de la Guerre … Deux mille ans de christianisme ont laissé dans notre culture, notre langue, nos paysages, nos mentalités des traces si profondes qu’on voit mal comment on pourrait les effacer. Interdire aux cloches de sonner, détruire ensuite les églises, briser les calvaires, cacher les statues, travailler le dimanche, et à Noël, et Pâques, et ne plus prononcer le nom de ces fêtes, ne plus dire «battre sa coulpe» ni «avoir voix au chapitre»Débaptiser villes et villages portant un nom de saint… Interdire à Madame Taubira de s’appeler Christiane, qui signifie «chrétienne»…

Les «libertaires» qui veulent effacer toute trace de christianisme ont régulièrement fait le lit des totalitarismes.

Allons plus loin: s’il est convenu de prétendre que les valeurs «républicaines» se sont construites contre le christianisme, il est pourtant évident qu’elles en sont, sécularisées, les héritières. D’où peut bien provenir, chez nous, ce souci constant du plus faible, cette compassion pour les prisonniers, cet accueil de l’étranger, cette recherche frénétique de l’égalité, cette méfiance de la richesse, sinon du message évangélique ? […]

Allons encore plus loin: l’idée même de laïcité n’est pas religieusement neutre, puisque c’est une exigence chrétienne ! […]

Le Figaro link

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
18 avril 2014 00:20
Mon héros de la semaine / Sœur Julie (Lorraine, 1914)

Par Alain Sanders

Il paraît que Hollande a choisi, pour son Panthéon belphégorien, deux résistantes de 1944 au motif qu’il n’y a pas de figures féminines suffisamment « représentatives » et « consensuelles » à distinguer en 1914. Vraiment ? Nous pourrions lui en signaler quelques dizaines, pourtant. Un exemple ? Sœur Julie, protectrice des blessés et honneur des petites cornettes.

Gerbéviller, Meurthe-et-Moselle, sur la Mortagne. En 1914, c’est 475 feux, près de 7 000 habitants. Le 29 août, vers cinq heures de l’après-midi, les Allemands se présentent. L’arme à la bretelle. La veille, ils ont pilonné la ville, ne laissant pierre sur pierre. Pourtant, à l’entrée du pont, une soixantaine de chasseurs à pied tiennent la position. Ils continueront de le faire – avant d’être laminés – encore des heures face au général Clauss et au 69e d’infanterie bavaroise.

Et le « nettoyage » va commencer. Rue par rue. Maison par maison. Pièce par pièce. Cave par cave. Une centaine de victimes de plus. Que des civils. Bientôt, les envahisseurs sont devant l’hôpital. La supérieure en est Sœur Julie. De l’ordre de Saint-Charles de Nancy. Le 23 août, en plein bombardement, elle a refusé de quitter son poste.

Sœur Julie ? De son nom profane Amélie Rigard. La soixantaine. Plus portée au travail de terrain et à la charité (que saint Paul met au-dessus de toutes les vertus) qu’au mysticisme. Elle se porte devant l’officier allemand :

— Ne touchez pas à ces hommes, ce sont des blessés.

L’Allemand la bouscule. Revolver au poing, il va de lit en lit, jette les draps au sol, examine rudement pansements et bandages. Sans un mot, il ressortira. Bredouille.

Du 28 août au 13 septembre, les Français ont reconquis le terrain. Et Sœur Julie accueille et soigne alors d’autres blessés. Des Bavarois. Et puis, la ville étant en pleine anarchie, elle prend les choses en main. Elle organise, selon une rigueur toute militaire, les religieuses sous ses ordres (Mmes Collet, Rickler, Gartène, Maillard, Rémy). L’hôpital compte alors près de 1 000 blessés. Elle réussit à assurer non seulement leur subsistance, mais celle aussi des soldats de passage. Le préfet de Meurthe-et-Moselle viendra personnellement l’investir des pouvoirs de maire. Le général de Castelnau lui rendra hommage en la portant à l’ordre du jour de la 2e Armée. Et elle sera décorée de la Légion d’honneur. « Mais qu’est-ce que j’ai fait pour qu’on s’occupe ainsi de moi ? », demandera-t-elle.

Un hommage va pourtant l’émouvoir entre tous. Un jour, un escadron de chasseurs passe par Gerbéviller. Le capitaine envoie son ordonnance demander à Sœur Julie de se présenter. Elle vient.

— Ma Sœur, lui dit le capitaine, je vous demande une faveur : permettez-moi de faire défiler mes hommes devant vous.

Avant qu’elle ait pu répondre, il commande le garde-à-vous et : « Mes amis, vous vous souvenez du 25 août ? Eh bien, dans le village évacué, au milieu des incendies, sous les obus et les balles, même après le départ de l’héroïque section qui a tenu si longtemps à un contre dix, une femme est restée, relevant les blessés, se prodiguant à tous. La voici. Nous allons avoir l’honneur de défiler devant elle. Elle le permet. Vers la gauche… Pour défiler ! »

source

merci à Manon

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 avril 2014 16:05
C’est moi ou il a de plus en plus un visage diabolique ? (ndlr)
Source : Droite.tv

 

 

source

 

 

 

 

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 avril 2014 01:31

 

L’ARCHE DE NOÉ

Publié le 12 avril, 2014 | par Tabitha

 PRÉAMBULE

Le présent document-vidéo que nous vous invitons à visionner dans son entièreté constitue un élément important et essentiel à la foi chrétienne et à  l’intérêt de l’esprit intellectuel ayant à cœur une recherche objective de la vérité.

La couverture délibérée de la découverte de l’ARCHE DE NOÉ, s’inscrit dans le dossier des  » Géants de la Bible  »(Genèse 6:4); des PYRAMIDES découvertes dans multiples pays; le phénomène OVNI , ET SURTOUT, dans l’exclusion des préceptes et débats bibliques des écoles publiques occidentales !

 On comprend que la découverte d’un tel monument, remet en cause les efforts des détracteurs et désinformateurs évolutionnistes, réduisant à néant leur conspiration antichrétienne encore enseignée comme quasi-absolue, soustrayant ainsi un monde en quête de vérité à la lumière des Révélations Divine des Écritures Bibliques.

Ce film est certainement recommandé, tant aux parents qu’aux adolescents qui ont un besoin particulier à incérer dans leur cœur en maturation, des certitudes tangibles composées de piliers et supports solides, démontrant l’authenticité des récits de la création !

Retrouver 5000 ans plus tard une pièce qui a contribuée au sauvetage de la deuxième humanité, est majeure et rectificatrice au mensonge d’une création par des êtres extraterrestres …

 Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre !

Bien à vous en Jésus-Christ,

Pierre J. Gilbert  (Daniel 12:4)

pour PLEINSFEUX.ORG

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 avril 2014 00:41

 

La France a partie liée avec l’Eglise depuis le baptême de Clovis – autant dire depuis ses origines. Le général de Gaulle l’avait dit au journaliste américain David Schoenbrun: «La France commence avec Clovis. (…) L’élément décisif pour moi, c’est que Clovis fut le premier roi à être baptisé chrétien.» La monarchie franque puis française devint tôt, et demeura longtemps, le bras armé de l’Eglise contre des prétentions germaniques à l’empire universel ; ce qui n’empêcha pas certains de ses chefs – de Philippe le Bel à Louis XIV et à Napoléon Ier – de s’opposer au Saint-Siège, dans une suite de bras de fer épiques.

Au XVIIIème siècle, la libre pensée des Lumières devait s’attaquer en profondeur à ces vieilles racines ; et le combat des philosophes allait fournir, au siècle suivant, un ciment inespéré à la République maçonnique, avant de culminer dans la fameuse loi séparant l’Etat de l’Eglise – texte auquel, de nos jours, tout le monde ou presque se raccroche…

Cela posé, il me paraît aussi vain de nier les fameuses «racines chrétiennes» de notre pays – réaffirmées naguère par le président Sarkozy à Saint-Jean-de-Latran – que d’en démentir l’héroïque émancipation. 

Ces dernières décennies, il est vrai, les coups de boutoir d’une autre religion, l’islam, contre la laïcité, ont pu passer, aux yeux de certains chrétiens, pour la revanche du spirituel sur l’esprit radical de 1905 – ces adversaires rentrés de la laïcité n’hésitant pas, à l’occasion, à souffler de loin sur les braises…

Le legs le plus visible de cette France chrétienne, c’est son «blanc manteau d’églises», autrefois célébré par le chroniqueur bourguignon Raoul Glaber. Incomparable tissu d’églises paroissiales, abbatiales, collégiales, cathédrales, mais aussi de baptistères et de chapelles, de pardons, d’enclos et de lanternes-aux-morts, de temples aussi, plus discrets – le tout constellant villes et campagnes de trésors romans, gothiques ou autres.

Alors que l’on compte par douzaines ceux de ces monuments qui, actuellement, menacent ruine, se pose la question d’un éventuel financement public de nouveaux lieux de culte, musulmans ceux-là. Je n’ai nulle intention de prendre part, dans ces colonnes, à une telle polémique ; mais qu’il soit permis à l’amoureux d’histoire de rappeler cette vérité toute simple, que les édifices chrétiens de France ne sont pas seulement – et d’ailleurs pas tous – des lieux de culte ; pour un œil neutre comme celui de l’Etat, ils sont aussi et surtout le témoignage d’un passé, d’une histoire, bref – pour peu qu’on ose encore prononcer ce mot: d’une identité.

Le Figaro

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 avril 2014 00:36

L’islam lui-même reconnaît qu’il n’est pas celui que ses adeptes croient et surtout pas une religion de Paix.
 

Pourquoi l’islam a-t-il besoin de la bénédiction du Vatican pour être reconnu comme religion de paix comme vient de le demander au Pape François 1er un éminent docte de l’Université d’el Azzhar ?

Ses adeptes sont convaincus qu’il l’est alors que lui-même semble convaincu du contraire. S’il l’était aurait-il cherché à être ce qu’il ne l’est pas ?

Il fait penser à cet enfant qui se réclame de son père mais le père continue à ne pas le reconnaître.

En fin de compte le problème de l’islam est un problème identitaire. C’est certainement là qu’il faut trouver les bonnes réponses à ses crises violentes récurrentes.

Il a du mal à se construire sa propre personnalité en étant renié par son Père et son Grand-père.

Pour exister, il s’est choisi la voie de la terreur pour apaiser sa frustration et calmer ses ardeurs.

Cruel destin pour une religion que ses fidèles croient qu’elle est synonyme de paix alors qu’elle est qu’elle-même incapable de se reconnaître dans cette image sinon elle n’aurait pas sollicité le Saint-Père pour la doter d’un vrai statut de religion de paix, et peut-être de religion stricto-sensu.

1434 ans qu’elle galère comme une forcenée sans qu’elle n’arrive à prouver sa filiation biblique.

Elle n’a pas de chance avec ses deux aïeux indignes qui persistent et signent dans leur refus d’octroi de l’acte de filiation.

Dans ce contexte, il faut lui accorder les circonstances atténuantes et mettre ses excès et ses dérives sur le compte de son désarroi et son mal-être qui sont la manifestation de son obsession pathologique pour tuer le Père et le Grand-Père.

Tant que ces deux là perdurent l’islam n’est pas prêt d’avoir sa place au Panthéon des religions bibliques dont les apôtres n’ont pas les mains tachées de sang, ni s’être tués entre eux ou s’être livrés à des actes de brigandage.

Ni Moïse ni Jésus n’avaient été des chefs d’Etat contrairement à Mahomet, ce qui est en soi un lourd handicap pour mériter se réclamer de leur héritage.

Source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
16 avril 2014 21:32

Le bouquet TV Musulman chez Numericable s’enrichit de deux nouvelles chaînes. Toutefois contrairement aux autres opérateurs, Numericable l’ampute de trois chaînes. Il y a de fortes chances pour qu’elles viennent le rejoindre ultérieurement.

Chez Numericable, le bouquet TV musulman est donc composé des chaînes suivantes :

  • Iqraa International : Cette chaîne dédiée à l’enseignement de l’Islam émet en français et en anglais sur les canaux 654 ou 400.
  • Iqraa Arabic : Cette chaîne déjà présente chez Numericable fait désormais partie du bouquet Musulman. Elle se trouve sur le canal 653.
  • Al Majd Holy Quran : Cette chaîne émet en arabe et « présente le Coran à traver la récitation des versets coraniques par les lecteurs les plus célèbres du monde islamique » précise son site. Elle se trouve sur le canal 655.

Pour s’abonner à ce bouquet il faut se rendre soit dans l’espace client ou passer par l’interface TV. Le bouquet TV musulman coûte 2€/mois. A l’occasion de son lancement chez Numericable, il sera en clair du 15 au 28 avril. L’occasion de découvrir la culture musulmane sous un angle différent.

Ce bouquet est aussi disponible pour les abonnés Free et SFR. Cependant chez Free, les abonnés ont droit à trois chaînes en plus : Azhari TV, Al Majd Space Channel et Al Majd Hadeeth Nabawi et il coûte 3,99€/mois.

Degroup News

Le nouveau Bouquet Musulman est une offre qui répond aux besoins de tous les musulmans vivant en France. Plus largement, elle regroupe en un seul bouquet un ensemble de chaînes religieuses, 6 chaînes au total, dont les objectifs sont la connaissance de l’islam et le partage des valeurs universelles musulmanes.

Ce Bouquet TV plaira à toute personne désirant découvrir la culture musulmane, développer sa connaissance de l’Islam et comprendre certains aspects de sa religion. Grâce à la chaîne Iqraa International qui est diffusée en langue française et en anglais, les programmes seront accessibles pour tous.
Vous y trouverez des programmes socioculturels, des débats avec des cheikhs, des conseils d’oulémas, des directs de la Mecque, des explications de hadiths, de la récitation coranique, des émissions de cuisine…

Tout cela dans un bouquet unique qui rassemblera toute la famille.

Bouquet Musulman

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
16 avril 2014 01:41

islam-France-3

Michel Garroté, réd en chef  –  Une note confidentielle des services de renseignements, datée du 28 novembre 2013, montre comment les musulmans exercent une guerre d’usure au sein des établissements scolaires, guerre d’usure face à la laquelle le corps enseignant est démuni.

Port du voile dans les cours de récréation, revendications de repas halal à la cantine, absentéisme au moment des fêtes religieuses, prières clandestines dans les gymnases ou les couloirs, les musulmans imposent leur religion à l’école. Le rapport révèle des taux d’absentéisme frisant les 90% dans des quartiers sensibles de Nîmes et Toulouse.

Tout cela est aberrant. La France, non seulement, ne réclame pas la réciprocité pour les non-musulmans en terre d’islam. Mais en plus, la seule religion dont elle assure l’expansion sur son propre territoire, c’est l’islam. Il faut donc cesser d’appréhender, d’une part, l’islam en terre d’islam ; et d’autre part, l’islam en France.

Car il s’agit, dans les deux cas, du même islam et du même coran.

En France, l’islam doit respecter l’ordre constitutionnel et laïc. Les zones de non-droit sont à remettre au pas, par la force légale et par le droit.

La gauche au pouvoir ne le fait pas.

La droite ne l’a pas fait lorsqu’elle était au pouvoir.

Et le Front national, depuis 40 ans, promet de le faire si un jour il accède au pouvoir, ce qui à la longue devient pesant.

 

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
16 avril 2014 00:31

Plus de mille jeunes filles chrétiennes et hindoues sont enlevées, converties de force à l’islam et contraintes d’épouser un musulman chaque année, révèle un nouveau rapport, paru le 7 avril dernier, du Mouvement pour la Solidarité et la Paix (MSP), un regroupement d’ONG, d’associations et … d’organismes dont fait partie la Commission ‘Justice et Paix’ de la Conférence des évêques catholiques du Pakistan.

Selon ces dernières estimations, sur le millier de victimes concernées – dont le nombre augmente sensiblement chaque année –, 700 sont chrétiennes et 300 hindoues. Des chiffres qui sont très largement sous-évalués, poursuit le document du MSP, « un grand nombre de cas ne faisant pas l’objet de plaintes ».

Le rapport, intitulé « Mariages forcés et conversions forcées dans la communauté chrétienne du Pakistan », dénonce un scénario immuable : âgées de 12 à 25 ans, appartenant à des familles pauvres, les jeunes victimes sont séquestrées, converties à l’islam puis mariées de force à leur ravisseur ou à celui qui leur a été « réservé ».

Selon la Commission ‘Justice et Paix’, qui a participé à l’élaboration de ces statistiques, la plupart des jeunes filles chrétiennes enlevées viennent de familles pauvres de la province du Pendjab où se trouve la majorité des deux millions de chrétiens que compte le Pakistan.

La plupart du temps, les jeunes filles sont dans l’incapacité de se défendre face aux menaces des ravisseurs ou de la police qui tentent de les dissuader de porter plainte ou, lorsqu’elles comparaissent devant un tribunal, les forcent à se rétracter. Quant aux familles des victimes, si elles décident de porter l’affaire devant la justice, invariablement les ravisseurs portent plainte à leur tour, les accusant de s’opposer à la conversion ou au mariage spontanés de la jeune fille. De plus, seuls les rapts de mineures sont pris en compte, les femmes de plus de 18 ans étant censées être « consentantes ».

« La jeune fille peut subir des violences sexuelles, une prostitution forcée, des coups et des abus domestiques, voire même être victime de trafic des êtres humains », rapporte le document, étayé par de nombreux témoignages.

[...]

MEP

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
15 avril 2014 17:30

La première gaffe de Bernard Cazeneuve au ministère de l'Intérieur ?

 abdelkafi.jpg

Déjà présent aux dernières éditions du Rassemblement annuel de l'Union des Organisations Islamiques de France, le cheik égyptien Omar Abdelkafi était passé à travers les mailles du filet en 2012, alors que six autres conférenciers étrangers avaient été interdits de séjour pour ce congrès réunissant la crème des psychopathes islamistes depuis 31 ans en France.


 

Il est annoncé dans les intervenants au Rassemblement qui aura lieu le weekend de Pâques 2014, du 19 au 21 avril.


 

Il est membre de l'Union Mondiale des Savants Musulmans, présidée parYussef Al Qaradawi qui lui enseigne de tuer les apostats, de tuer les homosexuels, et qui voit Hitler comme l'instrument d'un "châtiment divin". Qaradawi est venu très régulièrement en star au congrès de l'UOIF.

Lors d'une intervention télévisée, Abdelkafi exprime que le "châtiment de la tombe" est mérité pour les femmes ne portant pas le voile : " Celle qui sort les cheveux découverts au vu de tout le monde, celle-là aura commis un péché qui mérite le châtiment de la tombe. "

 

Transcription

Dans une autre émission télévisée, Abdelkafi consacre le programme au premier calife de l'islam Abu Bakr (calife de 632 à 634), dont l'action politique se résume au combat contre des tribus ne voulant pas s'islamiser dans le Hedjaz, et d'autres ne voulant pas payer l'impôt islamique dans le Nedj. Pour le prédicateur égyptien, il était tout à fait normal de combattre les hommes de ces tribus : 

"La première bataille que Abu Bakr a dirigé, ses compagnons voulaient qu'il reste à Médine mais il avait tenu a les accompagner (...) ils campaient à côté des tribus de Abs et Zubyan qui furent informés que Abu Bakr dirigeait l'armée, ils l'ont surpris à un endroit s'appellant Al-Qussa quelques kilomètres plus loin, les ont tué et sont retournés à Médine. Cette victoire laissa une grande impression chez les musulmans. Abu Bark préparait son armée à combattre les apostats qui refusaient de payer la zakat [impôt obligatoire dont s'acquittent les bons musulmans], ceux qui dénigrent le coran, ces apostats dont Allah a dit à son Messager [Muhammad]: "prenez leurs âmes et leurs richesses afin de les purifier et invoquez Allah" . Donc pourquoi on devrait considérer Abu Bakr comme un criminel, ils ne voulaient pas payer le zakat, donc Abu bakr a insisté pour qu'on les combatte"  

 

Un correspondant égyptien de l'Observatoire de l'islamisation, universitaire préférant rester discret pour des raisons évidentes, nous informe :

"Omar Abdelkafi dans une interview du 2 juin 2011 fait l'éloge des Frères Musulmans , il donne des conseils "politiques" aux Frères Musulmans pour la suite à donner à leur révolution (qui n'était pas la leur...)

 Selon sa page officielle principale, il est toujours à Dubaï (prêche en mosquée du 11/04/2014, suivant une série précédente sur l' "Éloquence du coran" 1, 2 et 3), et ne semble pas vouloir revenir en Égypte, comme dit au printemps 2011. Indésirable ? Il l'était du temps du Moubarak et du ministre de l'intérieur Habib el-Adly, dont les FM sont la bête noire à abattre. 

 Les services de renseignements généraux (de la Police), et la Sécurité de l'État (Amn Dawla - امن الدولة) le surveillaient, l'avaient mis en garde, puis l'avaient mis dans l'avion en destination de Dubaï, définitivement depuis décembre 2001 (en fait  depuis 1998, mais de manière sporadique, période durant laquelle il revenait en Égypte puis repartait pour Dubaï/ Allemagne aussi). Il est discret sur les causes de cet exil.

 Il était revenu le 12 juin 2011, c'est à dire après la chute de Moubarak. Depuis cette effervescence de 2011, et surtout après la chute des Frères Musulmans, il semble encore plus prudent quant à sa littérature. Dans son site pas grand chose sur ses activités politico-religieuse, notamment en Égypte du temps de Moubarak, avant son exil.

 Quoi qu'il en soit, beaucoup de ces prédicateurs agitateurs ont été balayés en Égypte. Certains sont en prison. Les TV, radios, médias islamistes ont été défensivement interdits en Égypte à cause de ces appels au jihad, l'endoctrinement malsain et à la défiance islamique envers l'État. (…) Ce Abdelkafi a une certaine liberté de parole parce qu'il officie à partir de Dubaï."

Omar Abdelkafi tout comme d'autres prédicateurs étrangers comme Hani Ramadan -qui soutient la lapidation- sont autorisés à entrer en France pour prêcher devant des dizaines de milliers de musulmans le weekend prochain.

La première gaffe de Bernard Cazeneuve au ministère de l'Intérieur ? Manuel Valls aussi autorisa Abdelkafi à venir distiller son venin islamiste lors de l'édition 2013, il est important de le rappeler.

 


 

Observatoire de l'islamisation- 15 avril 2014

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
15 avril 2014 01:26

Reportage (en anglais) de CBN-News du 10 avril 2014, avec entre autres Tarik Yildiz, Pierre Cassen, Christine Tasin, Génération Identitaire etc.

Révoltes en Europe

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
15 avril 2014 00:55
saint-louis-copie-1.jpg

Samedi 17 mai 2014

saint-louis_procession.jpgGrande procession en l’honneur de saint Louis

Chers amis,

Dans le cadre des commémorations nationales du huit-centenaire de la naissance de saint Louis, l’association Oriflamme organise une grande procession à Paris, le samedi 17 mai 2014.
Rassemblant des troupes médiévales et des ensembles musicaux, la procession partira à 13h30 de l’église Saint-Eugène (Paris 9ème) vers la cathédrale Notre-Dame de Paris, pour une ostension de la Sainte Couronne d’épines et des reliques de saint Louis.

Cet événement réunira les fidèles de plusieurs paroisses mais aussi des catholiques de l’ensemble de la région parisienne. Il s’adresse aussi à toutes les personnes sensibles à la transmission de notre histoire.

Crise sociale, perte des repères historiques et moraux : la procession, acte de foi, délivre un message de confiance en notre avenir. C’est donc dans cet esprit que nous vous invitons à nous rejoindre.

Le 17 mai 2014 par votre présence en qualité de processionnaire ou de bénévole, ou simplement par votre aide financière pour la réalisation de ce projet, vous contribuerez à la pérennisation de notre héritage ainsi qu’à la transmission des valeurs de notre civilisation.

Nous vous attendons donc nombreux.

Bien à vous,

Guillaume Durand
Association Oriflamme - Président

L’association Oriflamme : quelques mots…

Nouvellement créée, l’association Oriflamme a pour objet de soutenir l’expression d’une culture chrétienne populaire. Oriflamme se réfère principalement à la période du Moyen Âge et met en place des conférences et commémorations. Association Loi 1901, indépendante et apolitique, Oriflamme ne perçoit aucune subvention publique.

Pour nous contacter :

Tél. : 07 85 74 50 47 – a.oriflamme@yahoo.fr

http://asso.oriflamme.over-blog.com/

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions