Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

15 mai 2013 03:15

Yacine 
Zerkou
Ecrivain et poète.

Il m’a semblé, après avoir participé à de nombreux débats sur l’islam, que la ligne à promouvoir pour une relation apaisée entre musulmans et non-musulmans est celle de l’acculturation des Français d’origine maghrébine, de la défense de la laïcité, de l’enracinement dans la terre et de la réhabilitation du patriotisme.

S’acculturer, ce n’est pas faire des concessions à la France ; s’acculturer est un phénomène naturel. Il s’agit de « désethniciser » l’islam, de le purifier de ses influences maghrébines afin qu’il puisse prendre les teintes de la culture du pays où il est implanté.

L’islam, n’en déplaise à certains, ce n’est ni le thé à la menthe, ni la chorba, ni le couscous. J’ai une amie qui s’appelle Marie. Lorsqu’elle a embrassé la religion islamique, elle a voulu changer de nom pour Ibtissem (« sourire », en arabe). Elle a troqué le nom de la Vierge Marie — la femme la plus citée dans le Coran — pour un nom commun. Elle est passée d’un nom religieux à un nom profane dans l’idée de faire plus musulman. Elle s’est trompée.

S’agissant de la laïcité, il faut se garder de prendre exemple sur les Anglais ou les Américains, au risque de s’enfermer dans un communautarisme clivant. Nous sommes français, et en tant que tels, nous avons un contrat à respecter envers notre pays. Je ne suis pas de ceux qui argumentent à coups de versets et de hadiths, mais ceux qui ont lu le Coran et la vie du prophète (paix et bénédiction soient sur lui) savent l’importance des contrats en islam.

Un mot sur l’enracinement. Je m’étonne de voir tous les jours des Français d’origine maghrébine se revendiquer de la Tunisie, de l’Algérie ou du Maroc. Comment les libérer de leur « pays de cœur », pays imaginaire, fantasmé, où ils n’ont jamais vécu, et où ils ne pourraient pas tenir six mois ? Il faut peut-être les forcer à y faire escale pour les convaincre qu’ils n’y sont pas à leur place.

Ces dernières années, nous avons vu l’émergence de musulmans patriotes, comme s’il s’agissait d’un genre nouveau, d’une espèce inédite. Que s’est-il passé ? Rien, sinon que les Français de confession musulmane, après des décennies de refoulement, ont soudain pu exprimer leur rapport charnel à la patrie, leur amour de la France. Prions pour qu’il y en ait davantage qui sautent le pas.

Yacine Zerkoun, le 7 mai 2013

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
14 mai 2013 23:59


Esclaves blancs - maîtres musulmans - Episode 1 par confiteor-II

 

Episode 1 - Aux mains des Barbaresques --- Entre 1500 et 1800 environ, les Occidentaux n’étaient pas sans ignorer les risques encourus en voyageant en mer : un million d’entre eux finirent en esclavage.

 

Episode 2 - Pirates de Méditerranée - Entre le XVIe et la fin du XVIIIe siècle, des pirates méditerranéens écument les mers et attaquent les bateaux en provenance d’Europe.
Episode 3 - Le prisonnier Cervantès - Le récit des mésaventures du soldat Saavedra, alias Cervantès, l'auteur de «Don Quichotte de la Mancha», prisonnier à Alger pendant cinq longues années.

 

 

 

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 mai 2013 23:36

Pervaiz Masih, un chrétien pakistanais est candidat pour le parti de la Jamaat-e-Islami à Peshawar. En rejoignant des partis islamistes, les chrétiens du Pakistan espèrent être mieux protégés face à la montée du fondamentalisme. Géant musulman de 180 millions d’habitants, le Pakistan compte entre trois et quatre millions de chrétiens.

«L’islam est la seule religion qui protège le droit des minorités. Si la loi islamique est appliquée ce seront donc les minorités qui en bénéficieront le plus», lance Akram Waqar Gill, un chrétien du Pendjab inscrit sur la liste des islamistes de la Jamaat-Ulema-e-Islam.

Le 9 mars 2013 restera à jamais gravé dans les mémoires des chrétiens de Joseph Colony, ghetto miséreux perdu dans les entrailles de Lahore (est), capitale du Pendjab. Ce jour là au petit matin, près de 3.000 musulmans en colère, deux fois plus que les chrétiens de Joseph Colony, y ont saccagé et incendié plus d’une centaine de maisons de la minorité. Les assaillants assurent qu’un chrétien avait tenu des propos jugés «blasphématoires» envers l’islam. Les victimes soupçonnent elles un motif moins louable : la foule aurait été poussée par des commerçants musulmans décidés à faire main basse sur les modestes terres chrétiennes. […]

Ce jour là, la Ligue musulmane des frères Nawaz et Shahbaz Sharif (PML-N), au pouvoir dans la province du Pendjab, comme le Parti du Peuple pakistanais (PPP) alors à la tête du gouvernement fédéral, ont laissé libre cours à la rage. Mais les deux partis ont ensuite versé une généreuse compensation financière aux victimes de Joseph Colony. Et à quelques jours du scrutin législatif, leurs affiches tapissent les murs du quartier. «Ils ont chacun donné 5.000 dollars par famille, nous allons donc voter pour eux», explique Mehmood Masih, approuvé par ses amis.

Pour éviter d’autres dérapages comme Joseph Colony ou Gojra, petite ville du Pendjab où sept chrétiens avaient été brûlés vifs par des musulmans en 2009, d’autres chrétiens ont fait un choix surprenant: voter et même se présenter sous la bannière des partis islamistes ! […]

Dans l’orthodoxie musulmane, le versement d’une taxe spéciale, la «jizya», garantit aux chrétiens la «protection». Ici, il n’est toutefois pas question d’un impôt particulier, mais de bâtir des ponts pacifiques entre communautés. […]

L’Orient Le Jour

fdesouche

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 mai 2013 02:02
Quelques jours auparavant, Adolf Hitler s’était suicidé, le 30 avril 1945,dans Berlin. L'Allemagne nazie avait été réduite en cendres par le volonté des peuples anglo-saxons, qui avaient jugé que le Nazisme, c'était le Mal et qu'il ne fallait pas traiter avec le Mal.
 Ainsi,  Churchill, le   Premier ministre du Royaume-Uni, lance un avertissement aux Nazis dans son discours à la Nation du 24 août 1941 : «Depuis les invasions mongoles au XIIe siècle, on n'a jamais assisté en Europe à des pratiques d'assassinat méthodique et sans pitié à une pareille échelle. Nous sommes en présence d'un crime sans nom (...)»

 
Hitler a commis et incité à commettre des crimes. L’Allemagne, d’autres  États,  des peuples, des  organisations, des  individus  ont commis ces crimes hitlériens ; et ils ont commis ces crimes, parce qu’ils avaient rejoint Hitler  dans son combat. 
Dans  Mon Combat, Mein Kampf, Hitler expose sa doctrine, son projet de destruction de la France, d'extermination des Juifs et des Slaves, entre autres.
 
Mein Kampf avait été traduit et édité en France, dans les années 30 ; mais les gens lucides n’avaient pas le pouvoir.
 
Ce n’est pas un hasard, si les pays musulmans ont rejoint les Nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale.
 Ils adorent le même dieu sous un nom différent.
 
Le Dieu-Gott d’Hitler est le Bien Suprême, et il est Tout-Puissant. Par conséquent, tout ce qui se passe dans l’Univers résulte de la volonté de Dieu, et comme Dieu est le Bien, tout ce qui se passe dans l’Univers est nécessairement Bien.
Par conséquent, Auschwitz, c’est Bien, puisque si cela avait été Mal, Dieu l’aurait empêché.
 Adolf Eichman, peu avant qu’il soit pendu par l’État d’Israël, pour l'organisation de  l’assassinat de Juifs, disait qu’il avait obéit aux ordres.
Aux ordres d’Hitler, conformément à l’idéologie nazie, telle qu’elle est exposée dansMein Kampf, et selon la volonté de Dieu.
L’inscription portée sur les ceinturons des soldats de la Wehrmacht est là pour rappeler aux  victimes que leurs bourreaux ont Dieu avec eux  : « Gott mit uns. »
 
Le Dieu-Allah des Musulmans a les caractéristiques du Dieu des Nazis.
La seule bonne action que  l’homme doit faire, c'est, selon la volonté d'Allah, appliquer les ordres de Mahomet, conformément à l’Islam,  la doctrine qui est exposée dans le Coran et transcrite sous forme de législation dans la Charia.
Aussi,  avant d’assassiner, les terroristes  proclament : «Allah akbar, Dieu est le plus grand. »
 
Tout est la volonté d’Allah, donc tout ce qui arrive est le Bien, exactement comme pour les Nazis.
 
Bien entendu, pour réussir la soumission de l’humanité, c’est-à-dire sa nazification ou  son islamisation, il ne faut pas que cette soumission  soit  combattue. C’est pourquoi les islamistes et les Nazis diabolisent les Juifs, lesquels soutiennent que l’homme n’est pas soumis, mais associé à Dieu.
 
 Pour extirper l'esprit d'insoumission de l'humanité, incarné par les Juifs,  les Musulmans fervents s’inspirent de Mein Kampf et, comme les Nazis, s’inspirent aussi du Protocole des Sages de Sion.
 
 
Les pogroms, c’est-à-dire les assassinats de masse de populations civiles de Juifs, en Europe de l’Est, au 19ème et 20ème siècle, ont été perpétrés, en accusant les Juifs d’être au service du Diable.
 
Hitler a fait de même.
Le Hamas fait de même.
 
Les Juifs, comme les  Chrétiens,  pensent que l’être humain  est homme ou femme, et non (homme et femme), et qu’il a acquis la connaissance du Bien et du Mal, en mangeant du fruit de  l’Arbre de la connaissance du Bien et du Mal (la Genèse) ; cette acquisition de la connaissance du Bien et du Mal étant commémorée chaque année en Occident, à l’aide du   sapin de Noël.
Selon la foi juive et chrétienne, l’être humain est responsable de ces actes,  en son âme et conscience.
 
Cette idée de l’homme est incompatible avec le Nazisme ou avec l'Islam.
Dans ce contexte, porter ostensiblement, dès ce 8 mai 2013, une croix,  c'est plus qu’un acte de Résistance, c’est une action de Reconquête !
 
Philippe Grimberg
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 mai 2013 03:10

 ImageProxy

 

 

Des Leçons d'histoire que l'on a jamais appris ou à l'école..........   

                               C'est notre histoire !!!

 

 Là , il s'agit d'un peu d'histoire ...oubliée , mais c'est  notre histoire , celle de la France .

  Plus particulièrement celle  du Sud de la France ...Très intéressant .

 Cela remet les « pendules à l’heure » pour tous ceux qui auraient oublié ...ou qui ne l'ontjamais su : une utile leçon d'Histoire !!!  Les musulmans sont entrés pour la première fois en 714 dans ce qui était la France à l'époque.

 Ils se sont emparé de Narbonne, qui est devenue leur base pour les 40 années suivantes, et ont pratiqué desrazzias méthodiques. Ils ont ravagé le Languedoc de 714 à 725détruit Nîmes en725 et ravagé la rive droite du Rhône jusqu'à Sens. 

En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d'Aquitaine. 

 Charles Martel envoya des troupes pour aider Eudes.

Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie et écrasa l'armée musulmane qui se replia en   désordre sur l'Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne.

  ImageProxy.jpg
 
On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu'Eudes était mérovingien. LesCapétiens étaient en train de devenir rois de France et n'avaient pas envie de reconnaître une victoire mérovingienne.

Les musulmans ont conclu alors qu'il était dangereux d'attaquer la France en contournant les Pyrénées par l'estet ils ont mené leurs nouvelles attaques en passant à l'ouest des Pyrénées. 15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire , et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par Charles  Martel et Eudes à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.

  ImageProxy--1-.jpg
Les musulmans survivants se sont dispersés en petites bandes et ont continué àravager l'Aquitaine.

De nouveaux soldats les rejoignaient de temps en temps pour participer aux pillages. (Ces bandes n'ont finalement étééliminées qu'en 808, par Charlemagne)
 Les ravages à l'est ont continué jusqu'à ce qu'en 737 Charles Martel descende au sud avec une armée puissante, et reprenne successivement AvignonNîmesMagueloneAgdeBéziers et mettent le siège devant Narbonne. 

Cependant, une attaque des Saxons sur le nord de la Franceoblige Charles Martel à quitter la région.

  En 
759 enfin, Pépin le Bref reprit Narbonne et écrasa définitivement les envahisseurs musulmans.

Ces derniers se dispersèrent en petites   bandes, comme à l'ouest, et continuèrent à ravager le pays, notamment endéportant les hommes pour en faire des esclaves castrés, et les   femmes pour les introduire dans les harems d'Afrique du Nord, où elles étaient utilisées pour engendrer des musulmans.
  La place forte des bandes se situait à 
Fraxinetum, l'actuelle Garde-Freinet (le massif des maures).Une zone d'environ 10.000 kilomètres carrés, dans les Maures, fut totalement dépeuplée.

 ImageProxy.png
En 
972, les bandes musulmanes capturèrent Mayeul, Abbé de Cluny, sur la route du Mont Genèvre.
Le retentissement fut immense. 
Guillaume IIcomte de Provence, passa 9 ans à faire une sorte de campagne électorale pour motiver tous les Provençaux, puis, à partir de 983chassa méthodiquement toutes les bandes musulmanes, petites ou grandes.
 En 
990, les dernières furent détruites. Elles avaient ravagé la France pendant deux siècles. La pression musulmane ne cessa pas pour autant.
Elle s'exerça pendant les 
250années suivantes par des razzias effectuées à partir de la  mer.
Les 
hommes capturés étaient emmenés dans des camps de castration en Corse, puis déportés dans les bagnes du Dâr al islam, et les  femmes d'âge nubile dans les harems.
Les repaires des pirates musulmans se
trouvaient en CorseSardaigneSicile, sur les côtes d'Espagne et celles de l'Afrique du Nord.

  ImageProxy (2)
Toulon a été totalement détruite par les musulmans en 1178 et 1197les populations massacrées ou déportées, la ville laissée déserte. Finalement, les musulmans ayant été expulsés de CorseSicileSardaigne, du sud de l'Italie et de la partie nord de l'Espagne, les  attaques sur les terres françaises cessèrent mais elles
 continuèrent sur mer.
Ce n'est qu'en 
1830 que la France , exaspérée par ces exactions, se décida à frapper le serpent à la tête, et à aller en Algérie détruire   définitivement les dernières bases des pirates musulmans.
Vous savez
 ce qu'est devenue ensuite l'Algérie, et l'histoire ne s'est pas figée……

ImageProxy--3-.jpg
 
 Ce qu'il y a de frappant, c'est qu'entre 714, la première entrée, et 1830, l'écrasement définitif des pirates barbaresques, il s'est écoulé plus d'un millénaire, ce qui montre qu'ils ne renoncent jamais..

merci à Joëlle pour cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 mai 2013 03:02

images

Les chiffres qui montrent à quelle vitesse les musulmans fuient l’islam sont impressionnants.

Surtout, les indications mentionnées dans le présent article détruisent quelques unes des légendes et mensonges qui servent à tétaniser les sales blancs que nous sommes. Ainsi, ce n’est pas l’islam, mais le christianisme, qui est le plus représenté dans le monde, c’est l’islam, et non le christianisme, qui recule, et ce sont les Chrétiens, et non les Musulmans, qui font le plus d’enfants… beaucoup plus d’enfants1

Et aucune décapitation, aucune peine de mort, n’est assez dissuasive pour empêcher les musulmans de fuir l’enfer de l’islam.

En 2006, sur Al Jazeera2, le Sheikh Ahmad Al Katani, président des Compagnons pour la Science de la loi islamique en Libye, une institution spécialisée dans la qualification es imams et prédicateurs islamiques, lançait ce cri d’alarme :

Islam représentait la religion principale de l’Afrique. Mais le nombre de musulmans a diminué, ils ne sont plus que 316 millions, dont la moitié sont des Arabes d’Afrique du nord. Mais pour la partie non arabe, il n’y a plus que 150 millions de musulmans. Si l’on réalise que la population d’Afrique est d’un milliard, nous voyons que le nombre de musulmans a énormément diminué depuis le siècle dernier.

A l’inverse, le nombre de catholiques a explosé, passant de 1 million en 1902, à 330 millions en 2000. Il y a maintenant 1,5 million d’églises.

Chaque heure, ajoute le Sheikh, 667 Musulmans se convertissent au christianisme. Chaque jour, 16 000 musulmans se convertissent au christianisme. Chaque année, 6 million de musulmans se convertissent au christianisme. Ce sont des chiffres très importants.

De fait, le cri d’alarme du Sheikh impuissant est confirmé par les chiffres mondiaux sur la croissance des religions dans le monde.

1- Les 5 religions qui augmentent le plus vite – en chiffre absolus par an, (millions) :

1. Christianisme 25,210,195
2. Islam 22,588,676
3. Hindouisme 12,533,734
4. Religions chinoises…. 3,715,548
5. Bouddhisme 3,687,527

-

2- Les 5 religions qui augmentent le plus vite en raison des conversions (nouveaux adhérents par an, en millions):

1. Christianisme….. 2,501,396
2. Islam 865,558
3. Bouddhisme 156,609
4. Sikhs 28,961
5. Baha’is 26,333

-

3 – les 5 religions qui augmentent le plus en raison des naissances (par an, en millions):

1. Christianisme 22,708,799
2. Islam 21,723,118
3. Hindouisme 13,194,111
4. Ethno-religieux…. 4,098,003
5. Anémistes 3,985,506

-

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
1http://fastestgrowingreligion.com/numbers.html

2http://www.orthodoxytoday.org/articles6/AlJazeerahAfrica.php

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 mai 2013 02:11

Faut-il d’autres jours fériés pour les autres religions ? «Non, car c’est la chrétienté qui a construit la France».

 

 

 

 

source


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 mai 2013 01:52

Pakistan-PTI-1

-

 The réd en chef – Le candidat du parti islamiste pakistanais PTI, Imran Khan, 60 ans, l’un des prétendants au poste de Premier ministre, a été blessé à la tête et évacué d’urgence aujourd’hui mardi après avoir lourdement chuté lors d’un meeting de campagne à Lahore. Imran Khan est tombé d’un monte-charge supposé le hisser sur le podium. Il a été blessé à la tête et transporté à l’hôpital (voir liens vers vidéos en bas de page).

Imran Khan considère que les groupes islamistes « sont des résistants qui font la guerre aux Américains ». Il estime que la loi sur le blasphème, qui punit de la peine de mort ceux qui profèrent des insultes à l’égard du Prophète, « si elle est appliquée correctement, donne tout le temps nécessaire aux gens pour se défendre. Seul un fou peut injurier le Prophète. Et, s’il est fou, il obtient une remise de peine au tribunal », explique Imran Khan, qui dans sa jeunesse, n’était pas encore intégriste et forniquait à foison, de préférence avec des petites anglaises.

Imran Khan a noué des liens embarrassants avec plusieurs membres de l’armée. C’est le général Hamid Gul, ancien chef de l’ISI, les services de renseignements pakistanais – surnommé le Père des talibans – et Mohammad Ali Durrani, ancien responsable de la section jeune du Jamaat-e-Islami, un des principaux partis islamistes, qui ont poussé Imran Khan à entrer en politique.

C’est donc un extrémiste modéré qui s’est méchamment cassé la figure, voulant haranguer les foules, en se hissant vers le podium, à l’aide d’un monte-charge.

On devrait offrir plus souvent des monte-charges aux islamistes. C'est Mahomet qui n'était pas d'accord avec ce candidat islamiste.

 

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

http://www.emirates247.com/video-imran-khan-falls-off-lift-during-rally-hospitalised-with-head-injuries-2013-05-07-1.505543

http://www.bharatnewschannels.com/abpnewstv-watchonline/imran-khan-falls-off-a-lift-injured-video_8352b63c8.html

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 mai 2013 01:36

 

Les fêtes des Moros y Cristianos (Maures et chrétiens) rejouent la conquête musulmane de l'Espagne, puis leur défaite et leur expulsion par les chrétiens.

Lors du défilé de cette année à Alicante, le char du capitaine Maure était tiré par des centaines d'esclaves musulmanes portant la burka : 

 

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
8 mai 2013 02:53

9782358690430

Guy Millière, L’Islam radical est une arme de destruction massive*, David Reinharc éditions, Paris, 2013.

Lire l’Islam radical est une arme de destruction massive de Guy Millière est un vrai tonique. Il vous donne la force de continuer… d’avancer dans l’espoir que le vrai triomphera du faux. Que la pensée perverse reconnaîtra ses erreurs, que Satan ne conduit pas le bal.
 

Dans son introduction, Millière annonce la profonde et rapide mutation du monde – une mutation portée par la houle d’une mondialisation en accélération. Le livre explore dans trois chapitres classés par thèmes, ses causes et ses conséquences.

Le premier chapitre est consacré à ce que l’auteur appelle des définitions. Car il est évident que l’organe de la pensée ne peut appréhender et comprendre un problème que s’il dispose d’outils adéquats, c’est-à-dire des mots clairs. Or c’est précisément la démarche inverse que nous impose la toute-puissance du politiquement correct. Victimes de mots biaisés et du décalage entre discours et réalité, nous nous débattons dans une confusion sciemment entretenue. Or Millière ne craint pas les mots et donne de bonnes définitions.

Millière affirme avec raison que les printemps arabes n’ont apporté qu’un hiver islamique qui s’installe pour durer. Cela était prévisible car les conditions dans le monde musulman ne laissaient guère présager l’instauration d’institutions démocratiques garantissant l’égalité, la sécurité légale et un certain degré de liberté pour tous. Ce chaos outre-Méditerranée surgi des profondeurs d’un tribalisme fanatique se répercutera en Europe par des vagues d’immigration et des agressions djihadistes.

Les dirigeants occidentaux, EU et Amérique, y prêtèrent la main, jouant les apprentis sorciers. Prisonniers du déni et de l’inversion du sens, ils laissèrent la machine s’emballer et facilitèrent l’émergence d’un pouvoir transnational des Frères Musulmans. Ils aidèrent ce mouvement « modéré » à monopoliser le pouvoir, s’en remettant, pour la sécurité de leur pays, à « une soumission préventive », selon l’expression de l’auteur. Autrement dit, par le recours à la bonne vieille dhimmitude qu’ils connaissent bien.

Ce que l’on appelle aujourd’hui ‘le déclin de l’Europe’ résulte de la politique du triumvirat Prodi-Solana-Patten aux commandes de l’Union européenne et appliquant au pas de charge le programme d’union fusionnelle des deux rives de la Méditerranée, et exposé dans le texte de base de la Fondation Anna Lindh.

La perversion du sens des mots sape la résistance de l’Europe

Les impôts de la glèbe européenne pourvurent aux milliards consacrés à la promotion du juste djihadisme palestinien et à la délégitimation d’Israël, prologue à celle des nations européennes. Ils financèrent la réécriture de l’histoire, l’inversion des valeurs pour infuser les principes de justice djihadiste et cimenter la solidarité Nord-Sud par le conditionnement des peuples européens à la dhimmitude.

Ce dessein conçu, élaboré, planifié dès les années 1960 s’est enfin réalisé aujourd’hui et le sera encore plus demain. Des générations s’y sont consacrées, vantant cette union méditerranéenne comme le grand projet du siècle, le fondement de la sécurité européenne grâce à son enracinement dans les critères djihadistes du bien, de la paix et de la justice dont elles se firent les hérauts dans toutes les arènes. L’inversion du sens entre agressé et agresseur fit de la résistance d’Israël agressé dans sa patrie historique l’agresseur des djihadistes. C’est cette perversion du sens des mots qui sapent la résistance de l’Europe.

 

La force des interdits et les sanctions pour ceux qui les contournent

Aujourd’hui nous en sommes là et les peuples assommés par les régimes du panem et circenses commencent à prendre la mesure du désastre. Ce désastre, l’auteur le décrit sobrement dans son second chapitre. Tout y est dit. Avec les mots justes d’un diagnostic d’une implacable rationalité. Pas de boursouflures, les faits mis à nus par un scalpel qui ne tergiverse pas avec le mensonge. Oui … il faut du courage pour affronter cette réalité-là. Pour la dire quand on connait la force des interdits et les sanctions pour ceux qui les contournent. On est là face à un mur insurmontable, dans le piège de politiques où l’incompétence le dispute à la perfidie.

Le dernier chapitre « Perspective d’avenir » énonce les inéluctables conséquences des politiques actuelles car celui qui sait évaluer le présent, sait aussi voir l’avenir. Il est clair que les politiques conjuguées de l’administration Obama en phases avec celles de l’UE ont concouru à l’expansion d’un pouvoir quasi planétaire des Frères Musulmans et de leurs alliés islamistes. Ces manœuvres si contraires aux valeurs humanistes se sont néanmoins déroulées au nom de la morale et des droits de l’homme. Car contrairement au siècle précédent où la politique exprimait sans fard ni complexe ses objectifs criminels, les années de l’après-guerre ont vu le renouvellement de ces mêmes politiques mais empaquetées dans la morale d’une victimologie onctueuse. C’est là l’origine de l’inversion du sens.

Les printemps arabes ont accouché partout de régimes où le massacre des civils, le chaos, la terreur, l’épuration ethnique des minorités religieuses, constituent un quotidien infernal. L’Europe en est déjà contaminée et ses populations, mises au même régime que les Israéliens, se sont accoutumées à vivre sous la dictature d’une menace dont le sens leur échappe. Et l’avenir ? Lisez le livre, l’auteur vous guidera.

Ces écrivains maudits dont le cri perce tous les bâillonnements

Je voudrais ici relever une information scandaleuse que nous livre Millière : le boycott, les intimidations et les menaces qu’il subit dans le pays des libertés et des droits de l’homme. Ainsi ce n’est pas seulement le talent et l’intelligence sur lesquels on s’acharne, mais la vérité que l’on assassine. En conclusion je voudrais saluer les éditeurs qui ont le courage de publier ces écrivains maudits dont le cri perce tous les bâillonnements afin que demain soit un jour meilleur.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bat Ye’Or pour www.Dreuz.info

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
8 mai 2013 02:02

L’islam a pris chez nombre de jeunes le relais de la République.

L’auteur Élisabeth Schemla dénonce la pénétration progressive de la France par l’islamisme et son prodigieux écho dans la « génération islam ». Extrait de « Islam, l’épreuve française »

Rien d’étonnant, exploitant ces failles, à ce que l’islam ait pris chez nombre de jeunes le relais de la République. A la devise Liberté Egalité Fraternité, qui réclame un effort permanent, répond, redoutable de simplicité et de paresseuse capacité mobilisatrice, Allah Akbar, Dieu est le plus grand.

Le Coran enseigné par de piètres maîtres est présenté à ces jeunes – bien à tort – comme un livre autrement plus accessible et passionnant que les manuels scolaires, un objet intouchable de recettes millénaires régulant toute la vie qui se retient de mémoire, par une répétition obsédante, sans se penser et se discuter aussi par l’intelligence. La « nation » musulmane quant à elle apporte le réconfort d’une communauté qui abolit toutes les Génération islam : ces jeunes qui ont la rage 161 différences et transcende tous les États, pour peu que soit acceptée l’absolue soumission à Dieu.

Une fraternité universelle. L’islam est un refuge, une réponse. Et un avenir.

Il l’est aussi pour des jeunes Français de plus vieille souche, plongés dans la même désorganisation de leur environnement et un identique désordre familial et intime.

Selon le ministère de l’Intérieur et des Cultes, il y aurait 4000 conversions par an et 100 000 convertis aujourd’hui, soit plus du double qu’en 1986.

Les organisations musulmanes affirment que ce serait 200 000. En vérité, on n’en sait rien puisque, en ce domaine aussi, les statistiques et les études scientifiques font défaut. (…)

Atlantico

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
8 mai 2013 01:37

Mosquée d’Evreux : la mairie face à la justice, saisie par le FN et l’AME

L’Union cultuelle des musulmans d’Evreux (UCME) doit faire face à ses premiers déboires depuis l'attribution, par décision du conseil municipal, d'un terrain pour son projet de mosquée. Le Front national a déposé, fin avril, un recours devant le tribunal administratif de Rouen pour dénoncer une décision jugée contraire au principe de laïcité. Un ennui pour l'UCME qui s'ajoute à un autre : l’Association des musulmans d’Evreux (AME) a également saisi la justice.

 

La construction de la mosquée d’Evreux, en Normandie, n’est pas prête de se faire. La section départementale du Front national a déposé, dimanche 28 avril, un recours au tribunal administratif de Rouen contre la décision municipale du 4 mars dernier qui attribue un terrain de 5 000 m² à l’Union cultuelle des musulmans d’Evreux (UCME)

La requête déposée par Emmanuel Camoin, son secrétaire, conteste en huit points la décision dont l’annulation est jugée « inévitable ». Selon lui, l’attribution du terrain au moyen d’un bail emphytéotique d’une durée de 99 ans et moyennant une redevance annuelle à 1 € est « une subvention déguisée à une organisation cultuelle »

« Il est évident que la quasi-gratuité de ce bail renforce son caractère de prestation à titre gratuit », est-il précisé. Suivant ce raisonnement, il « viole le principe constitutionnel de laïcité » qui interdit l’octroi de subventions à des associations cultuelles. Dans un autre paragraphe, il est aussi souligné que « le bail est nul de plein droit »car s’il « peut être conclu pour un prix modique », il ne peut l’être « pour un prix dérisoire ». Le recours dénonce plus loin « l'absence de plan de financement » qui fait « peser un doute quant à la faisabilité du projet ».

Une remise en cause du projet ?

Le FN est bien parti pour torpiller le projet de mosquée à Evreux. M. Camoin, qui agit en tant qu’habitant de la commune, estime, entre autres points, qu’il y aurait un « appauvrissement de celle-ci au cas où ce contrat serait validé car cela retirerait du domaine public ce terrain actuellement utilisé pour les associations sportives en tant que parking »

« Le point que vous évoquez est un des éléments du dossier mais n'est pas essentiel dans notre discussion », nous écrit M. Camoin. « Nous n'interdisons pas la construction d'une mosquée à Evreux, à condition qu'il n'y ait pas de financement public pour celle-ci », dit-il.

Mosquée d’Evreux : la mairie face à la justice, saisie par le FN et l’AME

L’AME aussi attaque le maire

« Hasard du calendrier », Moustapha Mbodji, président de l’Association des musulmans d’Evreux (AME) a déposé le même jour un recours au tribunal administratif de Rouen contre la décision du conseil municipal mais pour des raisons différentes du FN, nous a-t-on appris cette semaine. 

L’AME invoque le vice de procédure en faisant surtout mention de la présence, lors des discussions en mairie, de deux élus locaux membres de l’UCME. « Même si les deux élus du conseil municipal d’Evreux n'ont pas pris part au vote, ils ont participé aux débats et à la préparation de la délibération » et leur participation « à cette séance a nécessairement été de nature à exercer une influence sur la délibération » alors même que le terrain fait « l'objet d'un contentieux » avec l’AME depuis plus d'un an, indique le recours que Saphirnews a pu consulter. 

L’association estime aussi que l’attribution du terrain à son rival n’a pas été « motivée », que le choix a été fait « de façon discrétionnaire et arbitraire, sans avis du conseil municipal d'Evreux et sans la confrontation des différents projets de construction »« La cession du terrain par bail emphytéotique s’est faite en totale contradiction avec le principe d’égalité »de traitement entre les associations, ajoute-t-elle.

Le caractère fédérateur de l’UCME rejeté par le FN

Cet argument est soulevé par le FN, en indiquant dans son recours que l’AME a « systématiquement été écartée des discussions et du projet et que son propre projet de mosquée n’a jamais été pris en compte ». En refusant la votation citoyenne organisée en juin 2012 par l’AME, l’UCME et le maire « ne peuvent en aucun cas revendiquer le rôle fédérateur du projet de l’UCME »

« Nous ne soutenons pas plus un projet de l'UCME ou de l'AME » bien que la décision municipale « réponde à la notion de favoritisme (…) qui nous amène à poser des questions au tribunal administratif sur la conformité de cette délibération avec le droit », nous fait savoir M. Camoin. Quant à M. Mbodji, il assure n’avoir « aucun contact avec le FN ni avec aucun parti politique, par respect au principe de laïcité »

La joie de l'UCME fut de courte durée. C’est désormais au tribunal de trancher sur la recevabilité des recours.
source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
7 mai 2013 03:14

Afghanistan-taliban-execute-femme
Après avoir abattu sa fille à la kalashnikov, ce père a regagné le respect de sa communauté.

____________________

Fin avril, c'est devant 300 villageois qu'un Afghan a exécuté de trois balles de kalachnikov sa propre fille, coupable d'avoir voulu s'enfuir avec un cousin et ainsi bafoué l'"honneur" de sa famille.

Plus de onze ans après la chute du régime intégriste des talibans, tristement célèbre pour ses exécutions publiques de femmes, et le début de l'intervention occidentale, cette nouvelle affaire de "crime d'honneur" en Afghanistan suscite d'autant plus l'indignation que personne n'a jusqu'ici été arrêté.

un religieux enseignant le Coran dans une école, lui a dit que sa fille devait subir la peine capitale

Originaire d'un village isolé de la province de Baghdis (nord-ouest), frontalière du Turkménistan, Halima s'était enfuie avec un cousin tandis que son mari et père de ses deux enfants se trouvait en Iran, a raconté par téléphone à l'AFP le chef de la police provinciale, Sharafuddin Sharaf. Le cousin a abandonné deux jours plus tard la jeune femme, âgée de 18 à 20 ans, qui a fini par être retrouvée par son père et ramenée à la maison. "Mais les gens ont commencé à parler au village de ce qui était arrivé et un neveu du père, un religieux enseignant le Coran dans une école, lui a dit que sa fille devait subir la peine capitale", selon M. Sharaf.

Selon l'organisation Amnesty International, l'exécution a été perpétrée le 22 avril dans le village de Kookchaheel. Elle a eu lieu devant "300 à 400 personnes" et a été filmée, selon une militante des droits de l'Homme de Baghdis, qui a dit à l'AFP avoir vu la vidéo. "Halima y est agenouillée et porte un long tchador. Un mollah prononce la prière funèbre puis son père, placé derrière elle, tire trois balles avec une kalachnikov à environ 5 mètres de distance", a décrit cette femme qui a refusé de divulguer son identité par crainte de représailles. "Son frère vient ensuite constater sa mort et éclate en sanglots".

"On nous a dit qu'un taliban influent dans la région avait demandé aux mollahs de la condamner à mort. Le conseil religieux a d'abord opté pour la lapidation, mais comme le cousin est en fuite, il a été décidé de l'exécuter par balles", a-t-elle poursuivi, précisant que le sort du cousin restait inconnu.

Source : Yahoo, 3 mai 2013

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
7 mai 2013 03:09

DieudonneSyrie

 

Par un lent travail de recherche et de compilation, Alliance occidentale a réalisé un documentaire (dont il ne faut pas rater la dernière partie) qui expose une réalité sur Dieudonné et Alain Soral que les paillettes du show business et la diarrhée verbale de Soral dissimulent habilement.
 

Ce qui est dévoilé dans ce reportage, et qui explique leurs tentatives de faire supprimer la vidéo, c’est que les deux radicaux sont rien de moins que des agents iraniens – certes, des guignols, mais dangereux.
 

Dieudonné s’est converti à l’Islam il y a quelques années, et il a été plusieurs fois condamné pour incitation à la haine raciale et antisémitisme. On le voit ici expliquer que les chrétiens doivent se convertir à l’islam, et que « la révolution iranienne est le modèle à suivre. »


Alain Soral, communiste auto-destructeur, désorienté par la chute de l’Union Soviétique, a élaboré une doctrine tordue à mi chemin entre le conspirationnisme et la propagande nazie qui lui permet de promouvoir l’Islam et la révolution islamique iranienne, et de s’entourer d’une cour d’idiots inutiles à qui il fourni des boites à outils d’arguments basiques qui leur fait office de vernis culturel.
 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
5 mai 2013 23:45

419qDXMElaL._SL500_AA300_.jpg

Marianne livre cette semaine les bonnes feuilles de l'enquête de deux journalistes chevronnés, Nicolas Beau (Libération, Le Monde, Canard enchaîné..) spécialiste du monde arabe etJacques-Marie Bourget (L'Express,France-Inter).

On ne saurait mettre sur le compte de fantasmes d'extrèmistes de droite leur analyse sans complaisance du Qatar, qui finance via son fond Qatar Charity les mosquées de l'UOIF fédération réunissant 250 mosquées dans l'hexagone, dont la tendance est qualifiée d'"ultra-intégriste" par les auteurs.

L'intérêt du livre est de ne pas édulcorer la réalité: l'islam professé et diffusé par le Qatar est bien wahhabitte, anti-démocratique et djihado-compatible. Son cheikh VRP vedette Al-Qaradawi qui parraine par exemple la mosquée de Mulhouse, conférencier vedette des congrès de l'UOIF depuis 10 ans, n'a vu sa présence tolérée sur notre sol que par la lâcheté du gouvernement français. Sarkozy l'a empêché de venir en 2012 qu'après le buzz médiatique déclenché par l'Observatoire de l'islamisation ayant abouti à l'interdiction de séjour de six autres prédicateurs invités, en pleine affaire Merah et à un mois des élections ! 

On comprend mieux à la lecture du livre pourquoi Nicolas Sarkozy a fait entrer l'UOIF dans le Conseil Français du Culte Musulman, pourquoi il appuya l'ouverture d'un lycée UOIF à Décines contre l'avis du recteur d'académie Morvan, pourquoi les maires UMP favorisent matériellement l'UOIF, pourquoi nombre d'islamistes wahhabittes ont obtenu si facilement des visas pour venir prêcher chez nous...

Côté PS, les auteurs ne manquent pas de rappeler que Jean-Marc Ayrault laisse faire à Nantes:

"Les missionnaires de Doha ont déjà un pied dans le fief d'Ayrault. Toujours par le canal de Qatar Charity, un homme d'affaire qatari a aidé, début 2012, l'Association islamique de l'ouest de la France (AIEF), proche là encore de l'UOIF, à financer la construction de la mosquée As-Salam de Nantes; du bel ouvrage avec un minaret de 17 m de haut et un dôme qui change de couleur au gré de la lumière (...) Le 17 novembre 2012, le maire de la ville et successeur de Jean-Marc Ayrault participe à l'inauguration de ce temple qatari. Le président de l'Union des organisations islamiques de France, ahmed Jaballah, est bien sûr présent, ainsi que le consul du Qatar"

Les deux auteurs, de gauche, préservent cependant le Premier ministre en "oubliant" de préciser qu'en 2009, alors maire, il fit voter par son conseil municipal une subvention de 200.000 euros pour le volet culturel de la mosquée.Un scandale républicain qui suffirait à justifier son renvoi de Matignon...


Observatoire de l'islamisation- mai 2013

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
4 mai 2013 03:03

Un professeur de sciences qui a été interdit d’enseigner pour avoir déclaré en classe que l’activité homosexuelle constitue un “péché” a perdu son recours devant la Haute Cour de Londres. Robert Haye, 43 ans, n’avait pourtant fait que répondre à la question d’un de ses élèves du secondaire à la Deptford Green School en Angleterre ; on suppose que le jeune homme s’est empressé de dénoncer son professeur pour « homophobie ». C’est en tout cas un enseignant assistant qui est allé se plaindre à la direction. Une campagne sur Facebook a suivi…

D’emblée, Robert Haye a été écarté de toute activité enseignante par l’Agence de l’enseignement pendant une durée indéfinie. La sanction a été confirmée par le ministre de l’Education britannique, Michael Gove.

La Haute Cour, invitée pour la première fois à connaître d’un tel type d’affaire, a refusé de donner raison au professeur en assurant que sa réponse avait été « inappropriée » et qu’il s’était rendu coupable d’une conduite professionnelle inacceptable. Le juge King a souligné que l’école où enseignait Robert Haye avait un cahier des charges obligeant les professeurs à « fournir des informations positives sur l’homosexualité » en vue de « permettre aux élèves de récuser les stéréotypes négatifs et les préjugés ». 

L’avocat de l’enseignant eut beau signaler que les croyances religieuses et la liberté d’expression de son client étaient ainsi mises à mal, le juge y a opposé le fait que cette politique de l’école fait partie des « valeurs britanniques modernes de tolérance ». L’enseignant va pouvoir cependant pouvoir demander à reprendre un poste devant une classe dans deux ans.

Robert Haye est un adventiste du Septième jour, et à ce titre il a également expliqué à ses élèves que les chrétiens qui sanctifient le dimanche rendent un culte au démon dans leurs temples et églises, mais cela n’a jamais dérangé personne. Ce sont les opinions obligatoires sur l’activité homosexuelle qui reçoivent la protection des tribunaux.

« Je ne renierai pas ce que crois. Dieu premier servi », a déclaré Robert Haye qui pense devoir abandonner sa carrière d’enseignant au Royaume-Uni : car en cas de retour devant les élèves, il devra faire amende honorable pour son « homophobie » en démontrant qu’il est prêt à comprendre la nécessité pour les professeurs de « promouvoir la tolérance et le respect pour les droits, les religions et les croyances d’autrui »« Les chrétiens sont aujourd’hui persécutés dans ce pays parce qu’ils croient en la Bible », s’est-il indigné. Actuellement au chômage,  Robert Haye doit quelque 4.200 livres pour ses frais de justice.

Le responsable de l’Agence de l’enseignement, Alan Meyrick, l’avait bien résumé à l’audience :

« Partager vos opinions avec des élèves n’était ni responsable ni approprié. Vous avez des croyances fortes et sincères qui ne sont pas fondamentalement incompatibles avec l’enseignement. Cependant, l’expression de ces opinions, de cette manière, n’est tout simplement pas appropriée pour un professeur travaillant au sein du système anglais d’éducation qui réunit des jeunes de sexualités, d’origines et de croyances diverses. »

C’est la dictature du relativisme identifiée par Benoît XVI. 

Et largement partagée par la presse britannique qui parle du professeur « homophobe » 

 

source

Robert Haye
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
4 mai 2013 02:24

 

"Bassem Haj Yahia, l’agent de la Garde nationale qui a perdu sa jambe lors de l’explosion d’une mine à la montagne Chaâmbi, a accordé une déclaration exclusive à Mosaïque FM rendue publique le 1 Mai.

Dans cette déclaration, l’agent de la Garde nationale a indiqué que l’opération visait à débusquer des terroristes ayant un degré d’entrainement avancé. Il a également indiqué que ces individus avaient construit un petit village dans la montagne avec des endroits pour dormir et des zones d’entrainement.
Bassem Haj Yahia a affirmé que ces individus représentent un danger imminent pour la Tunisie en assurant que les forces de l’ordre feraient tout ce qu’il faut pour protéger la population."

Les lecteurs tunisiens inquiets commentent l'article de Businesnews:

Citoyen H :"Il doit y avoir des dizaines de camps de ce type repartis sur notre territoire.
Il est impossible de nous faire croire que les terroristes du djebel Chambi soient issus d'une génération spontanée, et cela, sans compter, les réseaux dormants implantés dans nos grandes villes, attendant le signal pour sortir de leur sommeil.Les têtes pensantes des chameliers, le trio ferid khriji, hamadi & ali le chimiste, sont les instigateurs de tout ce que on apprend"

Abdul Rahim: "Ceux qui sont actuellement au pouvoir, à commencer par le Chef du gouvernement, démentaient il y a si peu l'existence de camps terroristes dans le pays. Soit ils mentaient et nous cachaient la vérité qui éclate aujourd'hui au grand jour, soit ils ne le savaient pas eux-mêmes ce qui est un signe de leur incompétence, soit ils laissaient faire, ce qui un signe de complicité. Dans tous les cas c'est grave et ils doivent rendre des comptes."

Nowa: "une chaine syrienne a diffusé il y a environ 1 an un documentaire montrant l'entrainement de "terroristes" cagoulés du cote de Jendouba.... qu'on nous raconte pas d'histoires; les autorités ( le ministère de l'intérieur surtout) a laissé faire....."

Le média tunisien Melekher avait déjà rapporté l'existence de deux camps djihadistes en octobre 2012 "Un secret de Polichinelle":

"La Tunisie abrite des camps d’entraînement jihadistes. Deux, au moins, sont connus : l’un dans le Nord, dans la région de Tabarka, et l’autre dans le Sud, aux confins des trois frontières communes à la Tunisie, à la Libye et à l’Algérie, non loin de l’oasis libyenne de Ghadamès.
A Tunis, leur existence est un secret de Polichinelle. «Nous avons informé les autorités tunisiennes, explique un diplomate européen, mais, pour le moment, il n’y a eu aucune réaction.» Pourtant,
 pas question pour les Occidentaux de porter le débat sur la place publique. «Cela reviendrait à dire que la transition politique en Tunisie est très mal partie et aucun pays européen ne souhaite prendre cette responsabilité», rapporte ce mardi 23 octobre 2012, le site du journal français Marianne."

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
4 mai 2013 01:02

Les GG de RMC débattent avec Elisabeth Schemla de son livre « Islam, l’épreuve française ». Pascal Perri, Etienne Liebig  et notamment le père Patrice Gourrier ne partagent pas l’inquiétude de la journaliste vis-à-vis de l’islam.

 « Les jeunes (musulmans) ont un vrai problème avec la République, la laïcité, tout simplement parce que s’est imposé en France ce que j’appelle l’idéologie de la diversité, du multiculturalisme. C’est-à-dire l’acceptation des différences, ce qui est une excellente chose, mais aussi la promulgation de ces différences comme un principe qui l’emporte sur tous les autres. » – Elisabeth Schemla

« Je suis très gêné avec ce type d’ouvrage qui, à mon avis, ne fait que renforcer « l’identitarisme ». Je suis prêtre, je suis un fils d’Abraham, comme les juifs et les musulmans. On est frères. Plus on stigmatisera une religion, plus elle se durcira. » – Père Patrice Gourrier

 

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
3 mai 2013 02:03
"Je suis le froment du Christ, et les dents des bêtes vont me broyer afin de me changer en un pain savoureux".

Cette photographie nous est parvenue avec le texte suivant, sans que nous n'en connaissions la source originelle.

Voilà ce que subissent les chrétiens en Syrie !!!  Elle a été violée par plus d'une vingtaine d'hommes avant d’être torturée et achevée cruellement! Y a-t-il encore une conscience humaine dans notre monde libre et y-a-t-il des médias courageux qui en parlent et qui dénoncent une telle sauvagerie ?
 
Cette photo serait-elle un montage ? Impossible de le dire...En attendant que la preuve d'un truquage soit établie et communiquée ci-dessous en commentaires, nous décidons de la publier sur le blog par devoir
En admettant que telle fut la fin terrestre de cette sainte martyre, dont la mort est de manière impressionnante reliée à la Croix du Christ, nous avons face à nous le scandale le plus honteux que nous ayons connu et qui dépasse en horreur ce que le XXe siècle a pu offrir à nos ancêtres, comme laideurs humaines et violences abjectes.
Sur ce fait et sur les méfaits pratiqués en Syrie contre les vieillards,  les femmes et les enfants, nous voulons comprendre et le peuple aussi ; nous voulons des explications crédibles et des interventions efficaces, faute de quoi, toutes revendications de démocratie en Syrie, émises par quelques Etats qui soient, n'aura plus aucun crédit. En conséquence, 
Nous demandons...
Aux rebelles, de nous expliquer quelle est cette rébellion qu'ils ont lancée et qui mène aux pires massacres. 
Aux gouvernements européens, français et anglais notamment, qu'ils nous disent pourquoi ils soutiennent avec autant d'énergie, une rébellion violente, alors qu'ils dénoncent la violence du régime syrien et que les actes commis par les rebelles sont si terribles.
Au gouvernement qatari, de nous expliquer pourquoi il arme des combattants commettant des actes aussi ignobles, alors qu'il prétend vouloir financer le développement des immigrés dans les banlieues parisiennes.
Au gouvernement turc, d'éclairer le monde sur les raisons qui l'autorisent à laisser passer à travers ses frontières avec la Syrie, des assassins de toutes sortes, tandis qu'il est très au courant des agissements de ces éléments sauvages. 
Au gouvernement saoudien, de nous expliquer si, depuis le début de l'Islam, il a eu un quelconque signe d'Allah lui confirmant que ce n'est pas un crime de tuer des infidèles. Au cas où tuer un infidèle n'est pas un crime pour Allah, violer une jeune fille, seul ou à plusieurs, est-il un meurtre pour lui ? Après que des actes similaires furent connus en Syrie, pourquoi le roi d'Arabie n'a t-il pas fait édicter une Fatwa condamnant le viol des Jeunes filles et femmes Chrétiennes ?
Au gouvernement américain, de nous faire savoir rapidement quand va t-il commencer à menacer les assassins pour protéger les faibles et les minoritaires et cesser de le faire quand seuls ses intérêts matériels et opportunistes sont en jeu ?
Au gouvernement israélien, pour nous rappeler le geste proposé, dans les soixante dernières années, pour résoudre l'injustice dont le pourrissement nous aura amené à l'obstination et au gouffre syrien ; qu'il nous explique, lesquels, durant les cents dernières années, sont les plus graves, entre les torts causés aux juifs par les arabes et ceux causés par les européens ? 
Sans une intervention ouverte des gouvernements mentionnés plus haut, faisant pression sur l'Arabie-Saoudite pour l'énoncé d'une Fatwa condamnant le viol des femmes et des jeunes filles chrétiennes de Syrie, nous considérerons que toutes les accusations à l'encontre du régime syrien actuel, ne sont qu'une farce criminelle et immorale, visant des objectifs cachés, qui n'ont aucun lien avec la démocratie, ou le bien du peuple syrien.

Le Veilleur de Ninive
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
2 mai 2013 02:56
La liberté ou l'islam

Slogans traduits en français

An-Sofie, la fille de Filip Dewinter pose en niqab ouvert et bikini pour une nouvelle campagne du Vlaams Belang.

Le slogan “la liberté ou l’islam? ” est une manière d’inciter les femmes à lutter contre l’islamisation.

Et ça marche ! Des femmes couvertes, découvrant la campagne, auraient déchiré rageusement leur voile.

”Les femmes contre l’islamisation ” touchent au cœur des femmes, victimes de la  ” la misogynie dans l’islam ”, et donne à réfléchir à des femmes qui seraient tentées par les parfums orientaux des mensonges du chamelier.

Sur les tracts et affiches, An-Sofie pose en ”bikini-burqa ” avec le slogan ”La liberté ou l’islam? Oser choisir ”.


”Je me suis proposée ”, a déclaré Sofie au quotidien Het Laatste Niews. ”Les risques et les menaces ne me font pas peur. Dans ce domaine, j’ai déjà tout eu , jusqu’aux menaces de mort .”

”La campagne exprime en toute transparence mon avis sur la question. En tant que femmes, nous devons choisir entre la liberté ou l’islam.”

Lorsqu’une femme s’adresse aux femmes sur le sujet sensible de la condition féminine, aucun barbu ne résiste, et il se dit déjà que les islamistes de Belgique sont fous de rage, impuissants au danger mortel que les femmes soumises représentent, une fois que leur conscience sera réveillée.

Si Boumédiène a promis de prendre la France avec le ventre des femmes musulmanes, il n’est pas interdit de penser qu’avec leur cerveau et leur force de caractère, ces mêmes femmes feront reculer l’intégrisme en Europe

 

.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

laprovince.be

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 mai 2013 02:58

Gb-ecole-multiculti
Lire aussi :

GB : des enfants sont persécutés au nom de la lutte contre le racisme

________________________

Les enfants qui reçoivent des cours sur l’anti-racisme en classe sont plus susceptibles d'être intolérants à l'extérieur de la classe, révèle une importante étude diffusée hier.

Selon l’étude, accuser les enfants blancs de racisme engendre de l’animosité, et le fait de discuter de questions ethniques sensibles, telles que les crimes d’honneur, donne une mauvaise image des enfants issus des minorités.

L’étude dit que les enfants habitant dans des quartiers multiethniques démontrent souvent peu d’hostilité envers les autres ethnies. Elle constate toutefois que «lorsque des cours sont consacrés au multiculturalisme, l’effet positif de la mixité décroît et les attitudes xénophobes augmentent.» 

L’étude réalisée aux Pays-Bas arrive dans un contexte de controverse sur la place du multiculturalisme, qui accuse la Grande-Bretagne de racisme historique et exige la promotion des cultures minoritaires, dans le curriculum national et l’enseignement dans les écoles britanniques.

Le ministre de l’Éducation, Michael Gove, a essuyé la critique d’universitaires de gauche pour son projet de cesser d’enseigner aux adolescents des sujets tels que «la grande diversité culturelle, sociale et ethnique de la Grande-Bretagne du Moyen-âge au XXe siècle, et comment elle a contribué à façonner l'identité de la Grande-Bretagne.» À l’avenir, l’enseignement sera davantage centré sur l’histoire britannique.  

Selon l’étude, les garçons tendent à être plus intolérants que les filles, et l’intolérance est plus marquée chez ceux qui ont une forte identité religieuse ou ethnique, chez les jeunes d’origine turque ou marocaine, et ceux qui ont de faibles résultats scolaires.

L’étude conclut toutefois que l’enseignement du multiculturalisme produit des «effets négatifs inattendus», ajoutant que : «l’impact des relations interethniques positives en classe disparaît, et même s’inverse, lorsque le multiculturalisme est enseigné dans les cours. … L’approche unilatérale raciste/victime engendre également de l’animosité.»

Les conclusions de l’étude confirment les vues de Ray Honeyford, le directeur d’une école de Bradford licencié il y a près de 30 ans pour avoir affirmé que l’enseignement multiculturel nuisait aux élèves.

Patricia Morgan, auteur d’ouvrages sur la famille et l’éducation, a déclaré hier : « Si vous insistez sur le prétendu racisme des enfants, ils le vivent mal. Les élèves sont accusés de choses qu'ils n'ont pas faites ou auxquelles ils n’ont pas pensé. Le multiculturalisme tente de manipuler les pensées, les croyances et les émotions des enfants, ce qui constitue de l’endoctrinement, et ça ne marche pas. C’est contre-productif. »

 


Source : How anti-racism lessons INCREASE pupil intolerance by 'causing animosity to other cultures', Mail, 26 avril 2013. Extrait traduit par Poste de veille

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 mai 2013 02:49

La haine et le rejet s’expriment de plus en plus ouvertement à travers l’Europe ; force est de constater que la classe politique française ne prend pas suffisamment la mesure d’une forme de racisme qui se manifeste désormais librement dès lors qu’elle se dissimule sous les atours d’une laïcité dévoyée de son sens historique, pour en faire, entre autres, un outil de stigmatisation et d’exclusion des musulmanes et des musulmans.

(…) Nous voulons réaffirmer notre volonté de vivre et d’évoluer dans une société où la différence est reconnue comme une richesse et où le respect de chacun, dans tout ce qui fait sa singularité, est une valeur centrale, en accord avec les droits humains tels qu’y souscrit notre pays.

Plutôt que de se lancer dans une surenchère législative (…)  nous proposons de faire un état des lieux de l’islamophobie en France. Une commission parlementaire pourra étudier les dérives auxquelles a donné lieu l’instrumentalisation de l’identité nationale, des luttes féministes et de la laïcité, et prendre la mesure du racisme, voire de la haine, qui visent aujourd’hui nos concitoyens musulmans, ou perçus comme tels.


La population musulmane étant de plus en plus nombreuse en Europe ce n'est pas le caractère islamophobe qu'il faut étudier mais la compatibilité entre 2 cultures fort diférents qu'il faut étudier.

Liste des signataires [décompte : 15 "sociologues"]

Armelle Andro, démographe, Paris 1 ; Valérie Amiraux, sociologue, Université de Montréal ;Houssen Amode, chevalier de la Légion d’Honneur, président de l’association musulmane de la Réunion ; Jean Baubérot, historien et sociologue ; Laure Bereni, sociologue ; Christophe Bertossi,sociologue, directeur du Centre Migrations et Citoyennetés, IFRI, Paris ; François Burgat, politologue ; Samy Debah, professeur d’histoire, président du CCIF ; Dominique de Courcelles, chercheur en histoire comparée des religions, CNRS-CIRID ; Bruno Cousin, sociologue, maître de conférences à l’Université de Lille 1 ; Christine Delphy, sociologue, ENS ; Rokhaya Diallo, essayiste et chroniqueuse ; Abdelhak Eddouk, aumonier ; Renaud Epstein, politiste, Université de Nantes ; Nabil Ennasri, doctorant et écrivain ; Mireille Fanon-Mendès France, Experte ONU ; Eric Fassin,sociologue, Paris 8 ; Veysel Filiz, secrétaire général d’EMISCO ; Virginie Gautron, maître de conférences en droit pénal et sciences criminelles, Université de Nantes ; Virginie Guiraudon, politiste, CNRS et Sciences Po Paris ; Vincent Geisser, président du CIEMI ; Nacira Guénif,sociologue et anthropologue ; Abdellali Hajjatsociologue ; Stéphanie Hennette-Vauchez, juriste, Université Paris Ouest Nanterre ; Jean-Marie Heydt, président de la conférence INGO du Conseil de l’Europe ; Noémie Houard, chercheuse associée au Centre de recherches politiques de Sciences Po ; Thomas Kirszbaum, sociologue, ENS Cachan ; Pierre Lenel, sociologue, Think Tank Different ; Raphaël Liogier, sociologue ; Françoise Lorcerie, CNRS ; Grégoire Mallard, sociologue ; Jean-Paul Martin, historien ; Virginie Martin, politologue, présidente de Think Tank Different ; Zaouia Meriem, syndicaliste ; Kamel Meziti, historien des religions, secrétaire général du Gric ; Marwan Mohammedsociologue ; Marwan Muhammad, statisticien, porte parole du CCIF ; Catherine Samary, économiste, militante altermondialiste ; Frédéric Sarkis, conseiller municipal EELV, membre fondateur de la coopérative « laïcité n’est pas racisme! » ; Madjid SI Hocine, médecin, animateur de l’Egalité d’abord ; Patrick Simon, démographe, INED ; Sihem Souid, chroniqueuse ; Djamel Djeziri, chercheur en gnostique et Consultant-dirigeant en Management ; Line Sultani, chef d’entreprise ; Pierre Tevanian, professeur de philosophie, auteur ; Tommaso Vitale, sociologue, Centre d’études européennes, Sciences Po, directeur scientifique du Master « Governing the Large Metropolis » ; Valentine Zuber, Ecole Pratique des Hautes Etudes.

Le Monde

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 mai 2013 01:53



_____________________

Des centaines d'Européens ont joint les rangs des rebelles syriens et les agences de renseignement craignent qu’à leur retour, certains pourraient commettre des attentats terroristes.

Brian-de-mulderUne famille belge affirme que leur fils s’est joint aux rebelles qui se battent contre le régime de Bachar al-Assad.

Une caméra instable films un groupe de combattants rebelles se préparant à prier, alignés en rangées, leurs armes à leurs pieds. Un jeune homme entre dans le champ de la caméra et enlève son fusil avant de se tourner brièvement vers la caméra. «C'est Brian, dit Ingrid de Mulder, montrant son neveu dans la vidéo en ligne sur son ordinateur. Je suis certaine à 100% que c’est lui. Je n’ai aucun doute ».

Brian de Mulder, 19 ans, de la ville d’Anvers, fait partie des Européens qui combattent en Syrie et dont les autorités estiment le nombre à plusieurs centaines. «Ce n'est pas le Brian élevé par sa mère, dit Ingrid. Brian était athlétique, il était sportif, il aidait tout le monde. Nous ne l'avons jamais connu comme ça. Pour moi, c'est un robot programmé.»

Ingrid raconte que Brian s’est converti à l'islam il y a deux ans. Au début, la famille l’a soutenu, mais il s’est progressivement radicalisé auprès du groupe Sharia4Belgium : «Il est devenu fanatique. Il voulait seulement prier. Il a abandonné l’école.».

La famille était tellement inquiète qu’elle a déménagé dans une nouvelle maison à 160 kilomètres d’Anvers l’été dernier, mais cela n'a pas fonctionné.Ingrid poursuit : «Il a commencé à dire "je peux faire tout ce que je veux, et  même si je meurs, je n’ai pas peur, j’irai au paradis d’allah". Il a quitté sa famille et cessé de donner des nouvelles à sa mère. Je crois qu’il a l’état d’esprit d’un soldat. Un soldat d’allah.»  

Selon Gilles de Kerchove, coordinateur de l'Union européenne pour la lutte contre le terrorisme, des centaines d’Européens sont allés en Syrie et certains ont joint des groups radicaux : «Ils ne sont pas tous radicaux quand ils partent. Mais il est fort probable que plusieurs seront radicalisés là-bas, ils seront entraînés.»

Il affirme qu’un nombre important de ressortissants du Royaume-Uni, d’Irlande, de France, du Danemark, de Belgique, des Pays-Bas et d'autres pays de l'UE se battent en Syrie. « Ils pourraient présenter une menace sérieuse à leur retour, comme on l’a vu pour d’autres situations dans le passé. Ils seront des anciens combattants et pourraient inspirer d’autres personnes, ce qui peut avoir un impact sur la radicalisation», a-t-il ajouté.  

Plus tôt ce mois-ci, un sondage réalisé par le King College de Londres a révélé qu'autour de 600 Européens avaient pris part au conflit syrien depuis ses débuts il y a deux ans.

Jacques Beres, co-fondateur de l’ONG Médecins sans frontières, dit qu’il a traité cinq européens blessés en Syrie l'année dernière : «Deux frères venaient de France, deux autres du Royaume-Uni et il y avait un ressortissant suédois d’origine syrienne. Ils semblaient complètement perdus. On aurait dit des robots. C'était terrifiant.»

M. Beres a ajouté que l'un des frères a été inspiré par Mohammed Merah, qui a abattu sept personnes dans le sud-ouest de la France l'an dernier au nom d'Al-Qaïda. Merah a été tué par la police lors du raid de son immeuble à Toulouse. «Il (le frère français) m'a dit que Mohammed Merah est un vrai héros et un exemple à suivre.»

Les agences de renseignement à travers l'Europe ont intensifié leurs enquêtes en réponse au nombre croissant de combattants européens en Syrie.Les Pays-Bas ont augmenté le niveau de menace terroriste de «limité» à «substantiel» le mois dernier, en partie à cause de préoccupations liées au retour de citoyens radicalisés.

Le Royaume-Uni a accru ses efforts pour identifier comment les combattants sont recrutés et financés. Et en Belgique, des politiciens ont appelé à des mesures préventives pour empêcher les jeunes musulmans belges de voyager. «Il faut confisquer à l’avance les cartes d’identité des gens soupçonnés de vouloir se rendre en Syrie», a proposé le député socialiste flamand Hans Bonte.

L'UE pousse pour la création d’une base de données des passagers aériens pour l’ensemble de l’Europe, ce qui faciliterait le suivi des déplacements.

Pour la famille de Brian de Mulder, l'attente se poursuit. Ils disent que Brian a publié un avis sur sa page Facebook il y a quelques jours les informant qu’ils doivent devenir de vrais croyants. «Vous n’êtes plus ma famille.

Mes frères musulmans sont désormais ma famille. Si jamais je communique de nouveau avec vous, vous devrez vous mettre à genou, demander pardon et vous convertir à l’islam». Il a ajouté : «Je ne reviendrai plus jamais en Belgique car c’est un pays rempli de mécréants.»

 


Source : From Belgian school to Syrian battleground, BBC, 24 avril 2013. Traduction par Poste de veille

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 mai 2013 00:04

fn,stéphane ravier,grande mosquée marseille

Stéphane Ravier (blog), candidat FN pour prétendre à diriger Marseille en 2014, était invité de France 3 pour débattre du projet monumental de la Grande Mosquée de Marseille.

"Vous croyez que le Qatar va se contenter de financer [25% !] et rentrer chez lui ? Vous les prenez pour qui les qataris ? Vous êtes d'une naiveté assez incroyable !" lance Stéphane Ravier à Fatima Orsateli conseillère régionale PS et...membre du conseil d'administration de la mosquée de Marseille ! (minute 24)

Fatima Orsateli  : "la structure répond à toutes les représentations [des associations islamiques] 

Stéphane Ravier: "y compris des islamistes du Tabligh et de l'UOIF!"

Le secrétaire département du Front brandit sur le plateau FR3 l'enquête Ces Maires qui courtisent l'islamisme (éditions Tatamis) afin d'appuyer ses affirmations sur le prix dérisoire de la location par la mairie, les financements étrangers et le profil radical du conseil d'administration de la mosquée. (minute 19' 30'') 



 

Deuxième partie du débat ici

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
29 avril 2013 02:39





Des musulmans originaires du Pakistan, pays où les lois sur le blasphème sont responsables d'innombrables morts, d'oppression et d'injustice.

pourquoi les islamistes insulte la religion catholique et tuent les chrétiens et brulent leurs églises.

_____________________

Environ 25.000 pakistanais britanniques de tout le Royaume-Uni - hommes, femmes et enfants - se sont rassemblés au Parc Aston pour exprimer leur amour pour Mahomet (paix soit sur lui) et demander au gouvernement britannique d'introduire une législation interdisant aux islamophobes d’insulter l’islam sous prétexte de liberté d’expression.

Alauddin Siddiqui a dirigé la marche pacifique et colorée d’environ 1,5 kilomètre des participants, dont plusieurs sont venus de différentes villes d’Europe. C’est la 4e rencontre consécutive marquant la plus grande fête islamique des pakistanais britanniques au Royaume-Uni, et cette année, le rassemblement a porté sur la «protection de l’honneur et de l’héritage de Mahomet (paix soit sur lui)». Les orateurs comprenaient des leaders interreligieux chrétiens, hindous, sikhs et juifs, et des députés des partis conservateur, libéral et libéral-démocrate.

 

Alauddin Siddiqui, un savant soufi réputé, a déclaré à Geo News : « Des milliers de personnes se sont rassemblées pour montrer pacifiquement au monde occidental que la production et la promotion du récent film dénigrant Mahomet (paix soit sur lui) avait blessé les musulmans dans le monde entier.». … Il a annoncé qu'un rassemblement de dizaines de milliers de musulmans se tiendra bientôt à Hyde Park pour professer la fidélité àMahomet (paix soit sur lui) et condamner le film «L’innocence des musulmans» récemment diffusé aux États-Unis qui a indigné le monde musulman et mené à l’interdiction de YouTube au Pakistan.

Des orateurs ont affirmé que la liberté d'expression est une valeur précieuse, mais qu’elle ne comprend pas le droit d’insulter l’islam. Ils ont fait valoir que la meilleure façon d’aller de l’avant consiste à aborder l’islam de manière constructive avec les musulmans.


Source : Thousands rally in UK to demand end to anti-Islam speeches, The News.pk, 23 avril 2013. Traduction par Poste de veille

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions