Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

3 octobre 2012 01:11

boulevard-voltaire-islamiste« L’Islamisme va-t-il gagner ? » C’est en terme de désarroi géopolitique que je pose la question.

Alors que le monde va mal, nous vivons dans l’illusion qui a déjà caractérisé le siècle dernier par rapport au communisme. Les Occidentaux chaussent leurs lunettes roses pour ne pas voir que le siècle vert succède au siècle rouge, avec des éléments totalitaires dans les deux.

On nous a promis la démocratie en Libye, on s’avance à grands pas vers la charia ; on nous a promis la démocratie en Egypte, on a les Frères musulmans ; on nous promet un après el-Assad où la communauté chrétienne serait sauvegardée, mais il ne faut pas être grand clerc pour augurer la suite ; on nous a prédit la stabilisation de l’Afghanistan qui est devenu le royaume de la drogue ; on nous a prédit le retour au calme en Irak et nous en sommes encore loin, compte tenu des rivalités entre chiites et sunnites ; on nous a promis l’avènement d’une démocratie en Turquie où, sans même parler de ses tensions avec l’Iran, on voit progresser l’islamisation, de sorte que la situation dans cette zone n’a jamais été aussi dangereuse qu’aujourd’hui.

[...] L’islamisme utilise la religion dans un but extrémiste, il se refuse à faire une distinction entre la politique et la métaphysique et il veut bousculer l’équilibre du monde. Il ne s’en cache pas.

Il se passe quelque chose dans ces régions qui peut être source d’une nouvelle guerre mondiale. Nous donnons l’alerte.

L’Occident va de recul en recul, en pensant qu’ils sont temporaires : les guerres tribales, la répression, la condition de la femme, le financement des mosquées et des mouvements politiques. Les Américains pensent qu’il existe un islamisme qui ne soit pas radical. Ils ont inventé la notion d’islamisme modéré et considèrent que l’exercice du pouvoir changera les islamistes. Pour moi, c’est un leurre et ça n’existe pas plus que le bolchevisme modéré !

Le Printemps arabe a suscité un grand espoir mais la classe moyenne de ces pays rêvait d’un modèle démocratique qui n’a rien à voir avec le système mis en place.

Quelle peut être la solution ?

Dans le monde arabe comme partout, une classe moyenne aspire à la démocratie. Le Printemps arabe l’a prouvé. L’Occident doit travailler avec ces interlocuteurs présents à la fois chez les sunnites et chez les chiites. Et face aux extrémistes, il faut un front uni, une politique lucide associant dialogue et vigilance. Et se montrer intransigeants sur les principes et les valeurs de démocratie et de tolérance que nous voulons défendre.

Vladimir Fedorovski, le 1 octobre 2012

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
2 octobre 2012 01:46

La loi française reconnaît la liberté religieuse et l’État doit permettre à chacun de pratiquer son culte, même en prison. Pour cela, des aumôniers – catholiques, protestants, musulmans israélites ou orthodoxes – interviennent pour célébrer des prières, animer des réunions cultuelles ou parler individuellement avec les détenus.

Mais le démantèlement d’une cellule islamiste radicale en France, au début du mois d’octobre, a remis sur le devant de la scène le phénomène de prosélytisme qui sévirait dans les prisons. En mars 2012, le tueur de Toulouse Mohamed Merah avait aussi confessé que sa foi s’était décuplée en détention.

Les prisons savoyardes n’y échapperaient pas, mais les aumôniers des établissements de Chambéry et d’Aiton relativisent l’importance de l’islamisation radicale. Guy Wattecamps, prêtre catholique, se rappelle avoir déjà croisé un homme en djellaba, robe interdite dans les institutions pénitentiaires. « Il faisait du prosélytisme, dans la cour. Il se disait imam et s’appropriait ce rôle […]. Il y a des gens très influençables qui se font embarquer. »

Deux aumôniers musulmans se partagent entre les établissements de Chambéry et d’Aiton. Foudil Benabadji parcourt ces lieux clos depuis 22 ans, il les connaît bien. Selon lui, il ne faut pas généraliser l’endoctrinement.

« Très peu de cas de radicalisation effective peuvent y être relevés […]. L’essentiel se passe ailleurs, dans les cités et les quartiers où les salafistes gagnent du terrain. »

Il reconnaît cependant que derrière les murs, certains détenus meneurs s’autoproclament « patriarches » ou « imams » et enrôlent. (…)

Le Dauphiné

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 octobre 2012 23:23

 

Manuel Valls salue l’islam lors de l’inauguration de la mosquée de Strasbourg

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a inauguré jeudi la Grande mosquée de Strasbourg en saluant l’émergence d’un « islam de France » qu’il a invité à mieux se structurer pour assurer le respect des valeurs de la République. (…)

D’obédience marocaine, la Grande mosquée, où les prêches auront lieu en français et en arabe, espère attirer une grande partie de la communauté musulmane de l’agglomération strasbourgeoise estimée à 50.000 personnes, soit quelque 10% de la population. (…)

« Elle donne à l’islam son envergure, son éclat, sa grandeur, elle donne à l’islam toute sa place. Oui, l’islam, deuxième religion de notre pays, a toute sa place en France car l’islam, c’est aussi la France », a-t-il ajouté. (…)

« Il est temps que l’islam de France prenne ses responsabilités et s’organise pour traiter avec l’Etat les vrais problèmes : financement des lieux de cultes, formation des imams et des aumôniers, gestion du pèlerinage à la Mecque. » (…)

Il ne s’est réalisé que grâce à l’aide de l’Arabie Saoudite, du Koweit et  surtout du Maroc qui a apporté les trois quarts d’un apport étranger égal à 53% de l’investissement.

Mais le Front national dénonce précisément ces financements étrangers de la mosquée et s’oppose à ce que l’islam bénéficie des avantages liés au droit local d’Alsace-Moselle, où la loi de 1905 sur la laïcité ne s’applique pas.

« La République ne peut accepter ces financements extérieurs sur le territoire national, à Strasbourg comme ailleurs. Ils permettent des intrusions et des pressions incontrôlables », déclare dans un communiqué Bertrand Dutheil de la Rochère, conseiller de Marine Le Pen.

Suite et source : Le Point

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 octobre 2012 23:19

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 octobre 2012 23:17

 

Michel del Burgo

(…) Mardi soir, vers 18 h 30, le grand chef cuisinier qui s’apprête à ouvrir un restaurant de grand prestige à Carcassonne a été victime d’une agression qu’il ne s’explique pas. Et qui le rend malade. Il raconte.

«Je sortais de mon établissement et me rendais en centre-ville en voiture en passant par le quartier la Conte. Je me suis arrêté à hauteur du bureau de tabac, de l’autre côté de la chaussée, pour répondre à un appel téléphonique… Tandis que je discutais, j’ai entendu des cris : «casse-toi de là, sale Français.

T’es pas chez toi ici, casse toi !», raconte-t-il. «Sur le moment, ajoute-t-il, je n’ai pas pris ces invectives pour moi». Et de poursuivre sa conversation… «Tout d’un coup, une pierre est venue briser la vitre latérale du véhicule utilitaire, un petit  camion frigo. Et puis une seconde a fait exploser le pare-brise», raconte Michel Del Burgo qui n’a eu d’autre choix que de démarrer et partir.

Hier, bien sûr, il a déposé plainte au commissariat de police pour cette agression qu’il ne s’explique pas. «Pourquoi est-ce que je n’aurais rien à faire à la Conte ? J’ai peut-être une tête à claques ?», s’interroge Michel del Burgo. «J’ai quitté Carcassonne il y a 14 ans, et j’ai travaillé dans plusieurs pays où je n’ai jamais subi le moindre acte raciste. Et là, je reviens ici, dans une ville que j’ai quittée belle et tranquille, pour vivre ça ?», s’indigne le Chef.

Source : La Dépêche

 

J’ai quitté Carcassonne il y a 14 ans, et j’ai travaillé dans plusieurs pays où je n’ai jamais subi le moindre acte raciste. Et là, je reviens ici, dans une ville que j’ai quittée belle et tranquille, pour vivre ça ?

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 octobre 2012 23:11

Islam-The-Untold-Story.pngDéfaite historique de la liberté d'expression en Grande-Bretagne. Avant même sa diffusion, "Islam: The Untold Story" un documentaire de l'historien de Cambridge Tom Holland a été déprogrammé, suite aux centaines d'appels de musulmans mécontents à la chaîne Channel 4. L' Islamic Education and Research Academy, une institution islamique basée à Londres s'est fendu de deux articles dénonçant le manque d'objectivité du documentaire, dénonçant l'absence de point de vue musulman.

Tom Holland (photo) a été menacé de mort.

Déjà, l'année dernière, le directeur de la BBC a affirmé avoir un traitement différent pour l'islam par rapport au christiannisme, et a assumé restreindre la critique lorsqu'est traité le sujet.

Le totalitarisme islamique a donc déjà gagné la battaille des idées en Grande-Bretagne face au débat universitaire. 

Retrouvez toute l'affaire ici

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 octobre 2012 02:58

L’occupation militaire et illégale de plus du tiers de la République chypriote en 1974 par l’armée turque, s’est soldée par une destruction sans précédent de l’héritage monumental chrétien dans la partie occupée : 575 églises, chapelles, monastères orthodoxes, catholiques, anglicans, etc., ont été pillés, profanés et vandalisés ; 19 grandes églises historiques ont entièrement été détruites, 85 transformées en mosquées, 41 en entrepôts ou en granges… La République chypriote est membre de l’Union Européenne. La Turquie voudrait y entrer. Voyez ce qui se passera chez nous, une fois qu’elle y sera… D.H.

« Le court-métrage (en anglais) ci-dessous, sur la destruction de l’héritage culturel orthodoxe de la partie nord de Chypre, est le résultat d’une initiative du Comité des municipalités occupées de Chypre. Depuis 1974, la partie nordest occupée par les troupes turques. Des centaines de monuments ont étédétruits, pillés, profanés, laissés à l’abandon (1) ou reconvertis en mosquées ou en entrepôts, à cela s’ajoute les atteintes aux droits des orthodoxes (12). Pour télécharger la liste, avec des cartes, des monuments concernés, cliquez ici. »

Source : Orthodoxie

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 octobre 2012 01:59

LCP ‘Parlons-en’30/9/2012
avec Alain Finkielkraut Ahmed Jaballah (président de l’UOIF)

source
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 octobre 2012 01:57

Europe : intolérance croissante à l’égard de la religion chrétienne

Lu sur Radio Vatican :

"Le conseil des Conférences épiscopales d’Europe est réuni jusqu’au 30 septembre à Saint Gall, en Suisse, pour aborder les défis de notre temps sous leurs aspects sociaux et spirituels avec la participation du cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques.

Parmi les thèmes à l’ordre du jour figurent les discriminations dont les chrétiens sont victimes en Europe : on constate une intolérance croissante à l’égard de la religion chrétienne. [...]"

Quelqu'un peut-il le signaler à Laurent Joffrin ?


Face aux médias qui bêlent, l'Eglise montre une pensée construite

D'Ivan Rioufol :

"La chanteuse américaine Lady Gaga, adulée par les promoteurs de la pensée creuse, estime que "ce que pense le Pape" en matière d’homosexualité "n’intéresse personne". Il est vrai que les médias bêlent devant ses sermons sur le mariage pour tous. Cependant, ils font peu de cas des capacités de réflexion d’une opinion saturée par les leçons de morale des idoles. 

L’Église, qui sort de sa désespérante timidité pour affronter crânement les déconstructeurs de la famille, a une attitude qui réveille l’attention. D’autant que la perspective, dans les documents officiels, de substituer aux noms du père et de la mère ceux de "parent 1" et "parent 2", ne rend pas ce nouveau monde forcément attrayant. La défiance qui touche Hollande affaiblit d’autant sa promesse."

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 octobre 2012 01:04

Ce dernier ose écrire dans Le Nouvel Observateur :

"si les synagogues ou les mosquées sont régulièrement souillées ou vandalisées, c’est rarement le cas des églises ou des cathédrales".

Il ferait mieux de se renseigner :

""L’immense majorité des profanations perpétrées en France visent des lieux de culte ou des cimetières chrétiens. En 2007, elles représentaient 151 cas sur un total de 164 lieux de culte profanés, soit 92,1%. Le pourcentage s’élève à 94,4% un an après, en 2008, pour un total de 285 profanations constatées. L’année dernière [2009], si le nombre total de profanations a baissé (226), la part des lieux de culte chrétiens a encore augmenté, pour s’établir à 95,6%."

En 2008, un rapport parlementaire avait pointé le déséquilibre médiatique quant aux profanations ("Malgré un traitement médiatique qui donne une impression inverse, la grande majorité des profanations concerne des sépultures chrétiennes "). Avec Monsieur Joffrin, ce déséquilibre se poursuit.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
30 septembre 2012 09:50

KCette affaire se déroule en Inde. Le film Kamaal Dhamaal Malamaal (Ris et sois heureux), réalisé à Bollywood et en sortie dans les salles indiennes aujourd'hui vendredi « est blasphématoire, offense la foi chrétienne et les sentiments des fidèles ». Le Père Domic D’Abrio, porte-parole de la Conférence épiscopale indienne, déclare :

« les Evêques indiens sont attristés et peinés suite au manque de remarques de la part des organes compétents, chargés du contrôle des films destinés au grand public [et] ils déplorent l’attitude peu responsable des producteurs ».


Dans le film, de genre satirique et comique, sont présentes des scènes dans lesquelles des prêtres sont ridiculisés et les symboles de la foi insultés. Un prêtre est présenté comme maniaque des loteries. Le Saint Rosaire fait l’objet d’offenses. Un prêtre fait un usage impropre de l’eau bénite alors qu’il apparaît dans une autre scène portant une guirlande de billets de banque et se comportant de manière non conforme à son état.

Mgr Felix Machado, Evêque de Vasai, a déclaré :

M"Nous exprimons, en des termes fermes et sans équivoques, le désappointement de l’Eglise en Inde pour ce film qui offense la foi chrétienne, mais nous le faisons avec des paroles pacifiques. Nous ne voulons pas que les fidèles catholiques suivent le chemin des protestations violentes.

Il faut toujours suivre la Voie de l’Evangile, de la douceur et du dialogue". "Il est nécessaire de respecter les symboles et tout ce qui constitue l’identité d’une communauté religieuse. Nous en parlerons lors de la rencontre des Evêques, actuellement en cours et je crois qu’une prise de position officielle de la Conférence épiscopale qui fasse état de notre peine sera nécessaire. Nous demanderons à ce que les scènes blasphématoires soient éliminées. [...] la liberté d’expression doit toujours être associée au respect de la vie humaine, qui est sacrée, de la dignité humaine et de toutes les communautés et expressions religieuses. En Inde, nous, chrétiens, sommes une petite minorité et parfois cela nous pénalise."

Un certain nombre d’organisations catholiques, telles que le Catholic Secular Forum (CSF), ont organisé une manifestation de protestation à Bombay. Une délégation des groupes catholiques ainsi que le Père Rueben Tellis, représentant de l’Archidiocèse de Bombay, ont rencontré et présenté un mémorandum à Leela Samson, Président du Conseil central de certification cinématographique, demandant le retrait des scènes blasphématoires et informant également le Ministre fédéral chargé de l’Information et des télécommunications, Ambika Soni. Le Porte-parole des Evêques ajoute :

« Nous avons vu les conséquences du film blasphématoireL’innocence des musulmans. Les musulmans en Inde ont eux aussi été très touchés et sont en colère. Maintenant, ce sont les chrétiens qui sont profondément offensés. De tels actes irresponsables ne devraient pas exister. La liberté exige le respect de tous ».

Dernièrement, l’église Notre-Dame de Lourdes dans le sud de l’Inde a été profanée. En guise de protestation, les fidèles ont proclamé le 19 septembre une journée de jeûne collectif à laquelle a participé une assemblée de 5.000 personnes comprenant des Evêques et des responsables chrétiens.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
30 septembre 2012 01:34

marché du Chemin Bas d’Avignon

Hier, au marché du Chemin Bas d’Avignon à Nîmes, des musulmans ont menacé les commerçants qui vendent du vin, un boucher qui vend du porc, et un charcutier, ainsi que des commerçants qui vendent des « vêtements légers », et leur ont interdit de revenir sous peine de mort.

Il y a quelques mois déjà, un charcutier qui pourtant avait une bonne clientèle, avait disparu du jour au lendemain sans que personne ne comprenne, témoigne une habitante du quartier.

Au mois de juin, la galerie commerciale du marché avait été totalement incendiée, et les habitants du quartier avaient créé un collectif pour se plaindre de la montée de la violence de jeunes musulmans, sans que rien d’efficace ne soit fait par la municipalité.

Sur le fil ouvert de Radio France Bleue, ce matin, une habitante musulmane du quartier déclare « je suis à moitié surprise quand même car cela monte dans la communauté. On constate que ce sentiment de communautarisme progresse, les musulmans se renferment sur eux-mêmes. »

Marché du Chemin Bas d’Avignon pendant le Carnaval

« Ce sont des musulmans qui se revendiquent d’une lecture extrême de l’islam » dit Morad à l’antenne.

Abdel ajoute « qu’ils retournent chez eux. C’est du racisme. Ce sont des gens qui cherchent la provocation »

 

Intervient Jacqueline dont on sent dans la voix qu’elle est excédée de subir impuissante cette situation depuis des années dans l’indifférence des pouvoirs publics : « C’est une minorité certes, dit-elle au journaliste de Radio Bleue qui refuse de qualifier cela de racisme, mais c’est une minorité qui empêche les gens de vivre normalement. Si l’inverse s’était produit, cela aurait été sanglant. C’est du racisme anti-blanc, anti chrétien. »

« On voit des petites filles de 5 ans voilées, ça fait mal dit Monique qui habite dans la rue. Ils imposent la viande halal, et ils ne veulent pas qu’on mange ce qu’on veut. Plus ça va plus les gens sont voilés. C’est eux qui mettent la pagaille entre les Français. »

« Certes c’est une minorité, témoigne José, mais en quelques semaines, ils peuvent pourrir une situation. Nous n’avons rien dit sur les commerces Halal. Ils veulent créer un ghetto. C’est du racisme (le journaliste détourne rapidement l’accusation). Les autorités doivent stopper ça, doivent stopper cet intégriste. »

Le bon vivre ensemble a échoué, l’intégration a échoué, la chance pour la France s’est retournée en malédiction. L’islam conquérant avance, les dirigeants de la France et les bienpensants profitent à l’abri.

 

 

Source : Podcast à télécharger de l’émission de France Bleue Lozère de ce matin à 8h30: global_ramgen

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
29 septembre 2012 02:28

27/09/12

« L’islam a toute sa place en France car l’islam de France, c’est aussi la France », a assuré M. Valls devant des centaines d’invités réunis à l’occasion de l’inauguration de la Grande mosquée de Strasbourg.

« Je veux des aumôniers français, des imams français formés, et à terme je veux des financements français », a ajouté le ministre alors que la deuxième religion de l’Hexagone reste dépendante des pays étrangers comme l’Algérie et le Maroc.

Affirmant que « les musulmans de France ont droit à des lieux de culte dignes », le ministre a pointé la nécessité de « trouver les modes permettant de financer leur construction dans le cadre de la loi 1905″.

Il a regretté que la Fondation pour les oeuvres de l’Islam de France, qui « était une initiative pertinente » n’ait « pourtant jamais porté ses fruits ».

Applaudi à son arrivée dans la nouvelle mosquée – dont la salle de prière de 1.300 m2 est la plus grande de France -, M. Valls s’est dit attaché à la « spécificité » du droit local d’Alsace-Moselle, qui rend possible le financement des cultes par les collectivités.

La ville de Strasbourg, la région Alsace et le département du Bas-Rhin ont ainsi contribué à eux trois à 22% du budget global de 10 millions d’euros. Le Maroc a de son côté apporté 39% du budget, tandis que l’Arabie Saoudite et le Koweït ont contribué à hauteur de 14% à eux deux. Les fidèles ont apporté les 25% restants.

Mais il a aussi affirmé qu’il n’hésiterait pas « à faire expulser ceux qui se réclament de l’islam et représentent une menace grave pour l’ordre public » en ne respectant pas les « lois » et les « valeurs » de la République. « Le racisme, le fondamentalisme, ce n’est pas cela l’islam », a souligné M. Valls.

Le Nouvel Obs

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
29 septembre 2012 02:04

Les GG de RMC abordent les propos de Jean-François Copé sur le racisme anti-blanc. Des auditeurs racontent comment des arabes et des noirs les ont agressés. Avec Didier Giraud, Jacques Maillot et Gilbert Collard.

« Personnellement, je pense que c’est un phénomène marginal. » – Jacques Maillot

« Le racisme anti-blanc existe ! Y a même des « jeunes » qui m’ont dit cette phrase incroyable : ‘Quitte ton pays !’ » – Gilbert Collard

« Ma fille et moi on sortait en short. J’ai été obligée de lui dire d’arrêter, parce que c’est constamment des insultes, des ‘Tu devrais sortir voilée, bientôt tu pourras plus sortir comme ça, y aura plus de blondes ici, et votre président, profitez-en parce que dans quelques années ça sera quelqu’un de chez nous’, que des choses comme ça… » – Catherine

source
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
29 septembre 2012 01:14

La ville portuaire de Hambourg s’apprête à reconnaître certains jours fériés musulmans, une première en Allemagne où vivent 5% de musulmans et où la place de l’islam fait débat.

 

Des musulmans fêtent l’Achoura qui sera désormais un jour férié à Hambourg

Deuxième ville du pays avec 1,8 million d’habitants, Hambourg, qui dispose du statut de Land, a conclu un accord jugé historique avec ses communautés musulmane et alévie, une branche hétérodoxe de l’islam très présente en Turquie.

Ce contrat, qui doit encore être adopté par le Parlement local, accorde des droits aux musulmans concernant l’instruction religieuse à l’école ou les rites funéraires, par

 

 Lire la suite…

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
29 septembre 2012 01:12

Extrait de l’émission « Bourdin & Co » sur RMC du 27 septembre 2012.

Témoignage d’une jeune femme policier (d’origine haïtienne) victime elle aussi de racisme anti-Blanc.

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
28 septembre 2012 15:36

Un film offensant pour les catholiques sur les écrans indiens cette semaine. Autre forme de persécution sous le mode “humoristique” – on connaît en France… Voyez cette information de l’Agence Fides. D.H.

Le film Kamaal Dhamaal Malamaal (Ris et sois heureux), réalisé à Bollywood et qui sortira dans les salles indiennes demain, vendredi 28 septembre, « est blasphématoire, offense la foi chrétienne et les sentiments des fidèles ». C’est pourquoi, déclare à Fides le Père Domic D’Abrio, porte-parole de la Conférence épiscopale indienne, « les évêques indiens sont attristés et peinés suite au manque de remarques de la part des organes compétents, chargés du contrôle des films destinés au grand public », et « ils déplorent l’attitude peu responsable des producteurs », demandant aux autorités civiles « de garantir le plein respect des symboles et des contenus de la foi chrétienne en Inde ».

Dans le film, de genre satirique et comique, sont présentes des scènes dans lesquelles des prêtres sont ridiculisés et les symboles de la foi insultés. Comme le Père D’Abriol’explique à Fides, un prêtre est présenté comme maniaque des loteries. Ailleurs, le Saint Rosaire fait l’objet d’offenses. Dans un autre passage, le prêtre fait un usage impropre de l’eau bénite alors qu’il apparaît dans une autre scène portant une guirlande de billets de banque et se comportant de manière non conforme à son état.

Un certain nombre d’organisations catholiques, telles que le Catholic Secular Forum(CSF), ont organisé hier, 26 septembre, une manifestation de protestation à Bombay, qui est partie de l’église Saint-Pierre pour s’achever devant le siège du Parlement régional. Une délégation des groupes catholiques ainsi que le Père Rueben Tellis, représentant de l’archidiocèse de Bombay, ont rencontré et présenté un mémorandum à Leela Samson, président du Conseil central de certification cinématographique, demandant le retrait des scènes blasphématoires et informant également le Ministre fédéral chargé de l’Information et des télécommunications, Ambika Soni.

« Avec de ce film, Bollywood a touché le fonds » déclare à Fides Joseph Dias, laïc catholique responsable du CSF, rappelant également l’existence d’un autre film, intituléKya Superkool Hum Hai (combien nous sommes super cool), qui avait offensé les chrétiens par le passé. Les groupes demandent à disposer d’un représentant permanent de la communauté chrétienne au sein du Comité de contrôle afin de « prévenir les récidives de telles formes de liberté cinématographique ».

Le porte-parole des évêques conclut : « Nous avons vu les conséquences du film blasphématoire “L’innocence des musulmans”. Les musulmans en Inde ont eux aussi été très touchés et sont en colère. Maintenant, ce sont les chrétiens qui sont profondément offensés. De tels actes irresponsables ne devraient pas exister. La liberté exige le respect de tous ».

Ces jours derniers, la communauté chrétienne en Inde avait déjà été choquée par la profanation de l’église Notre-Dame de Lourdes sise dans le Tamil Nadu – dans le sud de l’Inde – de la part de groupes non identifiés. En guise de protestation, les fidèles ont proclamé le 19 septembre une journée de jeûne collectif à laquelle a participé une assemblée de 5 000 personnes comprenant des évêques et des responsables chrétiens. A cette occasion, l’Église a demandé au gouvernement de protéger les minorités et les symboles religieux.

Source : Agence Fides

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
27 septembre 2012 01:40

musulmans dans le mondeUn coup de fouet d'Ivan Rioufol - pour l'instant - pour réveiller les Occidentaux d'une léthargie mortelle :

"Où est l’islam des Lumières, promis parBarack H. Obama et les élites européennes assoupies ? Pas en Égypte ni en Tunisie libérées de leurs despotes : il ne fait plus bon y être une femme émancipée. Pas davantage en Libye, pays déchiré et cible des salafistes qui ont tué l’ambassadeur des États-Unis. En Syrie, le soulèvement populaire contre le pouvoir est semblablement menacé de récupération par les plus fanatiques, épaulés par le Qatar et l’Arabie saoudite, eux-mêmes soutenus par l’Occident subjugué. En juin 2009, au Caire, Obama avait fait l’éloge de "la tradition de tolérance de l’islam" en annonçant des relations nouvelles avec le monde musulman. À cette occasion, il avait rappelé la force symbolique de son second prénom, Hussein, et son attachement à la culture de son père. Sa naïveté se lit dans ce monde arabe qui fourbit ses armes.

Voilà où mène la "politique de l’apaisement" américaine, source d’inspiration pour une partie du monde politique français,François Hollande en tête. Des conflits multiformes se profilent, attisés par un islam conquérant qui a jaugé les faiblesses de son adversaire atavique. Les aspirations démocratiques des "printemps arabes" ont cédé la place, au mieux aux Frères musulmans présentés comme "modérés" par ceux qui ont déjà capitulé, au pire aux illuminés de "l’islam des origines".

Ceux-là hurlent leur haine des juifs et des chrétiens au prétexte d’une minable vidéo qui (sacrilège !) donne un visage à Mahomet et (blasphème !) le critique. Obama voulait faire la leçon à George W. Bush, coupable d’appeler par leur nom les "islamo-fascistes". Les voilà qui paradent aux quatre coins de la planète.

L’Iran explosif confirme l’échec du soft power, tarte à la crème du diplomatiquement correct. (La suite ici)

Un entretien, enregistré jeudi soir, sur ReichmanTV,notamment à propos du dossier du Nouvel Observateur sur les "néo-fachos".

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
27 septembre 2012 01:08

La police a relâché le musulman quadragénaire arrêté samedi matin à la Rochelle et placé en garde à vue.

L’homme est notamment soupçonné d’avoir écrit sur un site internet jihadiste : « Qui m’apporte cette tête, c’est le vase qui déborde ».

L’enquête préliminaire ouverte vendredi par le parquet de Paris pour « provocation à la commission d’une atteinte à la vie » se poursuit et ce doux musulman modéré se promène tout sourire dans les rues de la Rochelle.

Plus belle la France tu meurs.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
26 septembre 2012 01:40

 Aux Etats-Unis, Madame Marium Mohiuddin, dignitaire du Conseil Musulman pour les Affaires Publiques, déclare : « Le film n’existe pas. Nous cherchons activement une version longue, mais nous n’avons rien trouvé ».

C’est intéressant. Car cela ne serait pas la première fois. En effet, ces dernières années, il est déjà arrivé qu’une caricature dans un journal lu par quelques dizaines de milliers de lecteurs danois seulement, ou, une phrase entendue par quelques centaines d’étudiants allemands seulement (Ratisbonne), il est déjà arrivé, écrivais-je, que cela fasse le tour de la planète médiatique en quelques heures ; et que cela déclenche des violences, à leur tour, hyper-médiatisées.

Dans le cas présent, il s’agit d’une vidéo (parmi des millions d’autres vidéos elles aussi franchement trash, et, même, obscènes, débiles, nulles, sales, blasphématoires, sataniques, judéophobes et christianophobes) téléchargée sur Youtube.

A chaque fois, une libre expression – marginale à l’échelle de la planète et de ses 7 milliards d’habitants – est amplifiée au point de provoquer morts d’hommes, de femmes et d’enfants ; et, avec toujours le même effet : dénoncer « l’islamophobie », si possible en incriminant des Juifs et des Chrétiens (la présentatrice, mono-neurone et nunuche, du JT sur Canal+, s’est surpassée en la matière, insistant lourdement sur le fait que les coptes sont des chrétiens et que l’auteur, de ‘l’outrage’ aux musulmans, disait-elle, était copte ; « kill all the copts » ?).

Ainsi donc, sur leparisien.fr, Antonin Chilot (que ses coreligionnaires vont sans doute maudire)  fait ces précisions intéressantes (extraits adaptés ; cf. lien en bas de page) : « Colère dans le monde arabe : et si le film anti-islam n’existait pas ? Alors que l’extrait visible sur Youtube de ‘L’innocence des musulmans’ continue d’agiter le monde arabe, personne n’a encore jamais vu la version longue. Existe-t-elle vraiment ? Et si le film ‘L’innocence des musulmans’ était le plus joli coup de pub de l’histoire du cinéma ? ».

Antonin Chilot : « L’équipe de production, un peu mystérieuse et carrément amateur à l’origine de ce film islamophobe, a réussi à déclencher une tempête mondiale avec l’extrait d’un film qui…pourrait ne pas exister. Voilà en tout cas la thèse du journal Hollywood Reporter, qui est allé voir du côté du cinéma Vine à Hollywood. C’est là que le film aurait été diffusé, fin juin, sous l’appellation ‘L’innocence de Ben Laden’, selon Nakoula Basseley Nakoula, le producteur du film qui s’était d’abord caché sous le pseudonyme Sam Bacile. Là-bas, personne ne semble avoir vu le film qui fait aujourd’hui le tour du monde ».

Antonin Chilot : « ‘Le film n’existe pas, tranche Marium Mohiuddin du Conseil des affaires musulmanes. Nous cherchons activement une version longue, mais nous n’avons rien trouvé’. Sur Youtube, il existe bien une vidéo intitulée, mais composée des extraits déjà connus montés en boucle.

L’une des actrices Cindy Lee Garcia, qui a par ailleurs déposé plainte a elle aussi assuré n’avoir vu que 14 minutes du film. Au début de l’affaire, le Los Angeles Times évoquait le témoignage d’un proche du producteur selon qui le film n’était pas parvenu à attirer de spectateurs lors de sa projection. En attendant, le film a été vu plus de dix millions de fois sur Youtube », conclut Antonin Chilot, sur leparisien.fr (cf. ci-dessous lien ver source).

-

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

 

Ni les studios américains, ni l’équipe de tournage, ni le personnel du Vine Theater de Los Angeles où le film a soi-disant été diffusé dans son intégralité, n’ont vu le film de série Z islamophobe.

Le film anti-islam, L’innocence des musulmans, à l’origine de violentes manifestations anti-américaines dans le monde arabe semble n’avoir jamais existé. À ce jour, il est impossible de trouver une seule personne l’ayant vu dans son intégralité. Même les studios américains n’ont jamais réussi à mettre la main sur ce prétendu film de deux heures. Seule la bande-annonce de 13 minutes est disponible sur internet depuis le mois de juillet. [...]

Le Figaro

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
25 septembre 2012 01:57

tunisie islamistePour l’ancien ambassadeur de France au Sénégal, Jean-Christophe Rufin, notre erreur est de décerner aveuglément le titre de «combattant de la liberté» à quiconque lutte contre un tyran.

Soyons lucides : des dictatures nouvelles sont en train de s’installer dans le monde, en particulier arabe, et elles s’avancent souvent sous le masque trompeur de la «libération», de la «résistance»

Pourquoi les démocraties semblent-elles condamnées à reproduire toujours les mêmes erreurs ? Pourquoi, au nom des bons sentiments et de la pitié pour les victimes, avons-nous accouché des pires monstres ? Pourquoi, des Khmers rouges à Ben Laden, des terroristes qui ensanglantent l’Irak à ceux qui viennent de massacrer l’ambassadeur américain en Libye, avons-nous décerné le titre de «combattants de la liberté» à tant de gens qui n’avaient pour seule ambition que de pratiquer la terreur et d’instaurer à leur tour la dictature ? […]

Pourtant, après les guerres «justes» d’Afghanistan, d’Irak ou de Libye, il est plus que jamais temps de réfléchir à nos erreurs. La mort de l’ambassadeur Stevens en Libye était peut-être le choc nécessaire pour atteindre un semblant de lucidité. Face aux dictatures sanguinaires, nous commettons trois erreurs principales. […]

Souvenez-vous de George Bush proclamant, après la chute de Saddam : «La guerre est finie !» Même autosatisfaction de Sarkozy et Cameron à Benghazi, après la déroute de Kadhafi. Or, la dictature, en tombant, ouvre au contraire la voie au chaos. Les choses sérieuses commencent et, malheureu­sement, les droits humains, pour lesquels on s’était mobilisé, sont plus menacés que jamais. […]

Des talibans aux islamistes sahariens, des groupes radicaux libyens aux shebab de Somalie, ceux qui se disposent à devenir les dictateurs de demain ont, en tuant l’ambassadeur Chris Stevens, rendu hommage à Ben Laden. Lui comme eux avaient tous bénéficié, sinon de l’appui, au moins de la bienveillance des ­Occidentaux en général et des Etats-Unis en particulier. Ils en sont devenus les plus dangereux ennemis.
Avant de créer demain, ailleurs, d’autres monstres, réfléchissons.

Paris Match

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
25 septembre 2012 01:42

Islam Ce n’est pas la première fois que des critiques portant sur la religion musulmane entraînent de semblables violences. Retour sur quelques épisodes marquants.

Quatre morts dans la nuit du 11 septembre, dont l’ambassadeur américain en Libye. Douze morts dans un attentat-suicide, mardi 18, à Kaboul. Des manifestations de violence dans tout le monde musulman, mais aussi à Paris, et qui visent les délégations américaines ou, plus largement, les symboles de l’Occident.

En cause, la diffusion d’un court-métrage intituléInnocence of Muslims qui, selon son réalisateur, un copte égyptien vivant en Californie, entend dénoncer « le cancer » de l’islam. Un film imbécile, une « pochade de série Z » passée complètement inaperçue lors de sa sortie (confidentielle) l’an dernier mais qui, récemment traduite en égyptien dialectal et diffusée sur le site de partage de vidéos YouTube, a mis le feu aux poudres, comme plusieurs fois par le passé.

 L’ASSASSINAT DE THEO VAN GOGH

Le 2 novembre 2004, à Amsterdam, le réalisateur et polémiste néerlandais Theo Van Gogh, connu pour ses critiques virulentes contre l’islam, est tué par balles, puis égorgé en pleine rue. Son assassin, Mohammed Bouyeri, un Néerlandais de 26 ans d’origine marocaine, se réclamait de l’idéologie du Takfir wal-Hijra, une organisation fondamentaliste liée à Al-Qaïda.

Dans une lettre trouvée sur lui, l’assassin appelait également au meurtre d’Ayaan Hirsi Ali, la députée néerlandaise d’origine somalienne, elle-même très critique envers l’islam et qui avait collaboré avec Theo Van Gogh pour le scénario de Submission, un court-métrage sur le Coran.

LES CARICATURES DE MAHOMET

Le 30 septembre 2005, le quotidien danois Jyllands-Posten publie douze caricatures de Mahomet, dont celle du dessinateur Kurt Westergaard, présentant le prophète coiffé d’un turban en forme de bombe.

C’est le début d’une tempête mondiale qui culmine au printemps 2006. Un attentat suicide vise l’ambassade du Danemark au Pakistan, les produits danois sont boycottés, les drapeaux brûlés, des manifestations monstres font une centaine de morts, les représentations diplomatiques danoise, mais aussi norvégienne, suédoise, française et britannique, sont la cible d’attaques à Téhéran, Damas, Beyrouth, Istanbul, Naplouse, Gaza ou Djakarta.

De son côté, le dessinateur Kurt Westergaard échappe à plusieurs tentatives d’assassinat. La seconde, en 2008, entraîne, en signe de protestations, la réédition des caricatures de Mahomet par plusieurs journaux danois. En janvier 2010, un jeune Somalien a failli parvenir à ses fins en pénétrant, muni d’une hache, dans la maison du dessinateur, avant d’être maîtrisé de justesse par le service de protection.

LE DISCOURS DU PAPE

Le 12 septembre 2006, le pape Benoît XVI prononce, à Ratisbonne, en Allemagne, un discours sur les liens entre foi et raison. S’appuyant notamment sur le texte d’un dialogue entre un empereur byzantin et un lettré persan, le souverain pontife souligne les rôles différents que la chrétienté et l’islam attribuent à la raison dans la compréhension de la foi.

Critiqués comme établissant un lien entre islam et violence, les propos du pape déclenchent un tollé dans le monde musulman. Des “éclaircissements”, voire des “excuses”, sont exigés du pape, dont les propos qualifiés de “haineux” sont vus comme une apologie du “choc des civilisations”. Des groupes armés irakiens menacent le Vatican, Rome et, plus largement, « les chrétiens et les juifs dont les religions sont opposées à l’islam ».  Mickaël Fonton

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
25 septembre 2012 01:14

tunisie islamisteDans certains pays musulmans comme le Pakistan, le blasphème est passible de peine de mort. L’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui regroupe 57 Etats, va demander à inscrire le blasphème, propos irrévérencieux ou insultant pour une religion ou une divinité, parmi les crimes et délits reconnus en droit international.

Après les manifestations de colère provoquées par le film islamophobe « L’Innocence des Musulmans » et la publication de caricatures du prophète par Charlie Hebdo, l’OCI, juge qu’il est temps d’arrêter de «se cacher derrière le prétexte de la liberté d’expression» à cause des «abus délibérés, motivés et systématiques».

La commission des droits de l’homme de l’OCI demande «un code de conduite international s’appliquant aux médias et aux médias sociaux afin de rejeter la propagation de documents incitant» à l’intolérance contre les Musulmans.

Il n’est pas certain que l’OCI rallie les Occidentaux à sa cause qu’elle défend depuis 10 ans.

RTBF

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 septembre 2012 23:00

ON NE DIT PAS TOUT AUX FRANCAISAlors que des dizaines de milliers de musulmans turcs attaquèrent Vienne en Autriche, cœur de la chrétienté, pour la transformer en gourbis islamique puis convertir le continent entier, les européens s’organisèrent pour défendre leur ville. Peu nombreux, ils ont l’intelligence, la créativité et la foi chrétienne pour eux.

Un petit groupe de fermiers, de paysans et de soldats vont déjouer les pièges et les traquenards les plus perfides des mahométans. Découragé et abattu, le commandeur musulman Suleiman abandonnera son entreprise diabolique au bout de quelques semaines pour ne pas perdre la face. Son armée abattue, s’enfuira en ordre dispersé.

Les européens de l’époque ont résisté à un péril mortel qui aurait pu emporter la civilisation occidentale si Vienne était tombée. Leur résistance doit service d’exemple car ils se sont battus jusqu’à la victoire. Cinq siècles plus tard, ne laissons pas à nouveau l’islam détruire nos pays. Comme nos glorieux ancêtres, réagissons avant qu’il soit trop tard.


    

source
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
23 septembre 2012 10:41

 

19h50. Protestation devant l’ambassade de France à Londres. Une centaine de personnes ont manifesté devant l’ambassade de France à Londres pour dénoncer la publication de caricatures de Mahomet «Charlie Hebdo».

Les accès à l’ambassade étaient gardés par un cordon de police. De l’autre côté de la rue, les manifestants, divisés en deux groupes, avec les hommes à l’avant et environ 25 femmes en niqab à l’arrière, brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: «Au diable la liberté de Charlie Hebdo» ou encore «gouvernement français et médias, ennemis de l’islam».

 


 

Le Parisien

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions