Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 02:17

La Chine est le principal bénéficiaire de la dégringolade des cours du pétrole d'après les calculs de l'ancien vice-président de Goldman Sachs pour l'Asie et président du conseil de Starfort Holdings Kenneth Courtis.

 

Ainsi la Chine a économisé 320 milliards de dollars grâce à la chute des cours du brut et 120 autres milliards suite à la baisse du prix des métaux, du charbon, d'autres types d'énergie et des matières premières agricoles

"La Chine est le principal bénéficiaire de la chute des prix des matières premières, une grande partie de cet immense bénéfice reviendra à la population", a-t-il commenté ses calculs à Bloomberg

"Cela se traduit par une baisse des prix à la consommation, un faible taux d'inflation et une hausse du pouvoir d'achat des ménages. Avec  de tels prix de base les bénéfices des producteurs auraient pu être encore plus bas", constate l'ancien économiste de la Banque mondiale à Pékin Louis Kuijs. 

 

La baisse des prix des matières premières a contribué à accroître la balance commerciale (594,5 milliards de dollars) et a aidé la réduction de reflux de capitaux,  d'où une diminution de la pression  sur le yuan. La chute des prix permet à la Chine d'assouplir sa politique monétaire afin de stimuler la croissance économique. 

 

Le bureau chinois des statistiques a annoncé qu'en 2015, le PIB avait augmenté de 6,9%, le taux le plus bas depuis 1990. Toujours en 2015, le chiffre d'affaires du commerce extérieur chinois a diminué de 7% pour atteindre 24.590 milliards de yuans (3.800 milliards de dollars). Les experts et les acteurs du marché financier estiment que le taux de croissance réel en Chine en 2015 pourrait être inférieur à celui annoncé par les autorités chinoises. 



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/economie/20160125/1021203092/chine-economise-grace-prix-petrole.html#ixzz3yO5dtZc6

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS