Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 17:01

Pas de lundi de Pâques férié pour Jean-Marc Morandini. Ce 13 avril, il était fidèle au poste et en direct sur CNews avec une édition spéciale de Morandini Live consacrée à la crise du coronavirus. L’animateur recevait notamment sur son plateau un médecin et un pharmacien, le Dr Martine Perez (gynécologue de formation et journaliste) et Bruno Fellous (que les fans de The Island auront peut-être reconnus, puisqu’il avait participé à la troisième saison de l’émission de survie de M6).

Et leurs propos ont grandement surpris le présentateur.

Alors que la pénurie de masques fait la une depuis des semaines, les deux invités de Jean-Marc Morandini ont assuré qu’ils n’auraient aucun mal à en trouver, mais qu’ils n’avaient pas le droit de s’en procurer.

« Je reçois des SMS qui m’expliquent que je peux acheter des masques, qu’on connaît les filières, qu’ils sont aux normes européennes… On peut en acheter mais le gouvernement veut les réserver », a ainsi déclaré le Dr Martine Perez, estimant que « cette histoire de masques est la plus scandaleuse depuis le début de cette épidémie ».

« Des masques, il y en a plein ! », a renchéri le pharmacien. « Moi, j’ai des fournisseurs qui me demandent si je veux des masques ; et je leur dis ‘Je ne peux pas à en vendre' », a déploré Bruno Fellous, plaidant pour que l’Etat « laisse le pharmacien s’occuper de la population » et l’autorise à acheter et vendre des masques. « C’est notre métier, on est là pour la santé publique », a-t-il fait valoir.

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans CORONAVIRUS