Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

30 mai 2020 6 30 /05 /mai /2020 19:12

Des milliers de manifestants ont défilé dans la capitale, malgré l'interdiction, pour apporter leur soutien aux migrants et aux sans-papiers. Des tensions avec les forces de l'ordre ont éclaté sur la place de la République.

Plusieurs milliers de personnes ont défilé ce 30 mai dans les rues de Paris en soutien aux migrants et aux sans-papiers. Selon la préfecture de police, citée par l'AFP, la manifestation a rassemblé 5 500 personnes. Sur son compte Twitter, la préfecture a également annoncé que les forces de l'ordre avaient procédé à 92 interpellations.

En début d’après-midi, les manifestants se sont rassemblés aux alentours de la rue Réaumur et ont marché le long du boulevard de Sébastopol selon notre journaliste, Charles Baudry, présent sur place. Ils arboraient des pancartes comme «Liberté pour tous les enfermés» et scandaient «Des papiers pour qui ? Pour tous !» ou encore «Solidarité avec les sans-papiers».
 

 

Cet appel à manifester avait été lancé le 28 avril sur le blog de La Marche des Solidarités et avait été signé par 210 organisations et 300 personnalités. «Nous exigeons des autorités qu’elles régularisent les Sans-Papiers et MigrantEs, qu’elles ferment les Centres de Rétention, qu’elles donnent accès à des logements décents à toutes celles et tous ceux qui sont à la rue, papiers ou pas», font valoir les signataires, arguant que «pour ces populations la crise sanitaire actuelle est en train de devenir une véritable bombe sanitaire».

Malgré l’interdiction du rassemblement décidée par la préfecture en raison de la pandémie de coronavirus, les organisateurs avaient souhaité maintenir la manifestation.

«La Marche des Solidarités appelle donc à une mobilisation encore plus forte et déterminée parce que l’urgence est sanitaire, sociale et politique et qu’aux revendications de la manifestation s’ajoute désormais la défense de nos libertés», avaient-ils réaffirmé le 28 mai dans un nouveau texte.

En savoir plus sur RT France

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS