Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 22:34

Son rapport aurait dû être enterré, mais avait finalement fait grand bruit. Quinze ans après, Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur de l’Éducation nationale, sort un livre, « Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école » (éditions Hermann) où il pointe les dérives du communautarisme et l’aveuglement de l’Éducation nationale. Lecture, nourriture, mixité, relativisme… il cite de nombreux exemples de recul de la laïcité.

Présentation du livre

J’écris ce livre parce que j’ai peur. J’ai peur pour mes petits-enfants et pour le temps qui sera le leur. Et qui a déjà commencé. J’écris ce livre pour briser le silence. Celui qui règne sur la montée de l’islamisme, sur ses ravages parmi les jeunes et sur les dégâts qu’elle provoque dans notre école publique.

Jusqu’à présent le silence a été la religion de l’école et le célèbre  » Surtout pas de vagues !  » le credo de ses administrateurs, pour l’islamisme comme pour d’autres sujets tragiques : la pédophilie hier ou le cyber-harcèlement de nos jours.

J’écris ce livre parce que je suis attaché à la laïcité, parce que je sais que ce principe républicain nous protège et protège nos libertés, celle de croire ou de ne pas croire, celle de changer de convictions, celle de critiquer les religions comme l’absence de religion, celle de confier nos enfants à l’école publique sans crainte qu’ils y soient endoctrinés, celle pour les croyants de pratiquer leur culte sous la protection d’un Etat neutre et fort.

J’écris ce livre parce que le temps presse et qu’il y a maintenant urgence. Urgence à ouvrir les yeux, à voir le monde tel qu’il est et à tenter de comprendre ce qui s’y passe. Et, surtout, urgence à agir.

Le Point

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS