Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 18:39

INTERVIEW – Pierre Leyrit, directeur du centre sociomédical CoordinationToxicomanies, à Paris, commente la cartographie de la toxicomanie parisienne.

Il apparaît que le triangle Gare du Nord – Chateau-Rouge – Stalingrad demeure le «grand spot» de la consommation de produits opiacés.

(…) On voit une augmentation constante, de 6 à 7 % par an, du nombre de kits distribués. Quant à dire si cette augmentation correspond à un meilleur comportement des usagers ou à une augmentation de la consommation de drogue, je dirais que c’est probablement les deux.L’accroissement de l’offre de kits – en 20 ans, on est passé d’une quinzaine de distributeurs à 33 aujourd’hui dans Paris – permet certainement que le matériel ne soit pas réutilisé, ce qui évite à la fois une surinfection quand un usager réutilise une seringue, ou une contamination quand il utilise une seringue déjà utilisée(…)

PHOfec37278-3353-11e3-b845-7f65b7ceff53-805x453

Pourquoi les environs de la gare du Nord, où était prévue l’implantation d’une salle de consommation à moindre risque, sont l’épicentre parisien de la consommation de produits opiacés?

En effet, ce n’est pas un hasard si la salle de consommation était prévue là. C’est le grand «spot» du moment, dans un triangle Gare du Nord – Stalingrad – Château-rouge. D’abord, c’est un énorme nœud de transports, la gare est la troisième gare mondiale après Chicago et Tokyo. Il y a aussi une dimension urbaine: c’est là qu’on trouve de l’habitat insalubre ou délaissé, et des populations qui ont moins le réflexe de faire appel à l’autorité publique quand ils voient des consommateurs devant chez eux(…)

Le Figaro 

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société