Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 01:30

le-pen.gif

Les propos incriminés : « Je n’oublie pas que le président d’honneur du FN (ndlr Jean-Marie Le Pen) défendait il y a quelques années la gestapo et l’occupation allemande. » (Le Parisien).


ndlr : Relire ci-après (en rouge) la signification de la Reductio Ad Hitlerum ainsi que la signification du Point Godwin

Le débrief du Grand Jury :

Yves Thréard : Montebourg y est allé très fort parce qu’il a vu que le match était perdu. Il a quand même été assez baladé pendant tout ce débat…



 

Réécouter l’émission

 

 


Arnaud Montebourg sera opposé à Marine Le Pen, sur RTL, dimanche 23 février, dans un grand débat organisé dans le cadre du Grand Jury/RTL/Le Figaro/LCI. C’est la première fois que ces deux figures politiques s’affronteront de la sorte. Et selon les indiscrétions recueillies par RTL, ils se préparent comme pour une rencontre au sommet.

Montebourg serein

Arnaud Montebourg et ses conseillers ont travaillé jusque tard jeudi soir. Le ministre a fait le ménage dans son emploi du temps samedi pour préparer ce face à face. Arnaud Montebourg avait hésité avant d’accepter ce débat, « parce qu’il y a les municipales et parce qu’il faut répondre au Front National ».

L’euro, l’emploi, Florange, l’immigration… Il anticipe les angles d’attaque de Marine le Pen. Elle tentera de démontrer qu’il n’est, selon elle, cohérent ni avec lui-même ni avec le gouvernement. Lui, se veut serein. Il veut convaincre que Marine Le Pen n’a pas le monopole de la défense des plus faibles pour lesquels il estime se battre chaque jour.

Le Pen planche sur l’économie

De son côté, la présidente du Front national a réuni une équipe resserrée, mercredi matin. Elle a visionné des vidéos d’Arnaud Montebourg et se fait bombarder de notes économiques par ses conseillers. Selon ses proches, elle est ravie d’affronter le ministre du Redressement productif dont elle dit qu’ »il ne redresse ni ne produit rien ».

Elle a étudié son style, selon elle lyrique, et le respecte même si elle laisse son entourage le traiter d’ »enfumeur numéro un du gouvernement ». Tous deux jugent que cette rencontre peut donner lieu à un beau débat démocratique.

RTL

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique