Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 09:59

turquie.jpg

Aymeric Chauprade (site tête de liste FN aux Européennes, a publié une tribune le 4 mai sur Atlantico. Extrait :

"Bruxelles a récemment accompli de nouveaux pas dans le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.

Désormais, pas moins de 14 chapitres sur 23 sont ouverts dans les négociations d’adhésion. Nicolas Sarkozy, après avoir fait procéder au gel de 5 chapitres lors du sommet européen du 25 juin 2007, avait discrètement ensuite, entre 2008 et 2010, soutenu l’ouverture de 6 nouveaux chapitres.

 

L'UMP a créé un véritable danger dans le cadre de la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008. En effet, une précédente révision précisait que toute adhésion postérieure à la vague de 2004 devait être soumise au référendum. Or, la révision initiée par l'UMP est venue ajouter un second alinéa permettant d’éviter le référendum si une motion adoptée dans le sens de l’adhésion recueillait une majorité des trois cinquièmes au Congrès. C’est dire toute l’ambivalence de l'UMP sur la Turquie comme sur tout le reste.

L’arrivée au pouvoir de François Hollande n’a fait qu’amplifier le mouvement, de façon ostensible cette fois. A l’automne 2013 est ouvert le chapitre 22, consacré à la politique régionale.

Nos régions françaises se verraient alors privées de l’essentiel des aides européennes au bénéfice de régions turques bien plus éligibles aux fonds structurels. Pour mémoire, rappelons que la France est déjà très largement contributrice nette au budget des fonds régionaux, puisqu’elle verse chaque année près de 17 milliards d’euros alors que les régions françaises ne reçoivent que 4 milliards d’euros de dotations.

Surtout, et sans que cela ne soit porté à la connaissance des Français, l'Union européenne vient de porter un nouveau coup à la sécurité et à l’identité des peuples européens. L'accord dit de réadmission prévoit en effet qu’à l’horizon 2017 les ressortissants turcs pourront se rendre dans l’espace européen sans visa préalable.(…) "

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pendant-que-turquie-censure-et-reprime-bruxelles-accelere-processus-adhesion-aymeric-chauprade-1061834.html#qY3BQzLttC24yEZ8.99

 

Rappel : malgré la propagande de Nicolas Sarkozy jurant être contre une adhésion, celle qui dirigeait le groupe UMP au parlement dit européen, madame Françoise Grossetête (video)avait donné consigne de voter les crédits de pré-adhésion, soit 2,26 milliards pour les pays membres.


Turquie : l'UMP vote les crédits de pré... par L_pour_Libertas

 

Cette vidéo va faire très mal ! Quand on voit ça on a du mal à croire que les mêmes vont s'opposer coute que coute à l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne. Françoise Grossette vote les crédits de pré-adhésion de la Turquie avec le pouce levé. Michel Barnier a toujours été pour l'adhésion de la Turquie et a retourné sa veste en 2006 pour suivre le courant sarkozyste. 

Ces carrieristes sans conviction voteront demain l'adhésion de la Turquie sans hésitation quand le vent tounera de nouveau ou quand les autres pays de l'Europe le demanderont. 

Le 7 juin, pensez y avant de glisser votre bulletin. Votez pour des représentants qui s'opposeront VRAIMENT à l'adhésion de la Turquie. Et faites une piqure de rappel au Gouvernement. Votez LIBERTAS. 

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration