Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 00:43

fuitedesjuifs

J'aimerais leur dire. J'aimerais leur dire avant de partir.

Leur dire que mes deux grands-père combattaient dans la Somme en 14/18. Leur dire que mes 3 oncles... oui les 3, Leon, Simon, George combattaient en Italie puis en France auprès du Général Leclerc en 39/45.

Leur dire que ces mêmes oncles, oui les 3, ont ensuite combattu en Indochine. Ils sont morts là-bas. Oui. Les 3. Morts pour la France.

C'était le petit mot inscrit au bas de leur acte de décès militaire. De ces morts, mon père, ma cousine devinrent pupilles de la Nation. Leur dire que ma tante devint veuve de guerre. Ma grand mère aussi. Son mari mourut à 42 ans des suites des gazages allemands expérimentés dans les tranchées. déjà en 14. 


 J'aimerais leur dire mes larmes aux yeux. J'aimerais leur dire que je ne veux pas partir. Leur dire que je n'ai pas le choix. 
Qu'à la mémoire des morts pour la France de ma famille, je voudrais tenir bon. Je voudrais leur dire la France reconnaissante. Leur dire qu'ils ne sont pas morts pour rien. 
Je voudrais leur dire, ô combien, la France des années 80 ne laissait rien entrevoir de tout ce qui arrive aujourd'hui. Une fin annoncée. Je dois rêver. 
J'ai les yeux qui piquent. Hier j'ai trouvé dans ma boîte aux lettres des lames de rasoir. Quelle idée de m'appeler Lévy. !!!!!Je ne rêve pas. Non. 

 


 J'aimerais leur dire vouloir être dans le déni encore un peu. Faire comme eux. Fermer les yeux. 
Leur dire qu'aux États Unis on va en prison pour nuisance à l'Etat lorsqu'on dit "morts aux juifs".
Non Papi, ne te retourne pas dans ta tombe. Ce n'est pas ta petite fille qu'on menace. C'est la France. Papi, ils ne le voient pas. 


J'aimerais leur dire tout ça. Qu'à l'école mes amis s'appelaient Malika et Karim. Leur dire qu'on était collés. Les doigts de la main. 
C'est derrière nous, je sais. 


Alors c'est vraiment vrai ? On doit partir? Parce que le silence des uns se rend complice de ces nouvelles milices? Parce qu'à force d'attendre le soutien des Justes, ma vie en France est de plus en plus menacée. Peau de chagrin.
Les Justes d'hier. J'aimerais les appeler au secours. 
Leur dire que la France se perd, la France s'oublie. La France pour qui ma famille s'est sacrifiée. 
Je vais faire ma valise.
Avant de partir, j'irai saluer Karim et Malika. Leur dire que je n'ai pas le choix. Qu'on n'a pas voulu ça. 
Que la vie oui est mal foutue. On dit qu'un juif connaît une fois dans sa vie l'exil ou l'exode. 


Leur dire que La France le garant, le bateau, le berceau, la France a finalement choisi de me dire au revoir. 

 
Simon Léon George ne sont pas morts pour ça. 
Alors oui, je vais leur dire Au Revoir. Les yeux remplis de larmes, la gorge nouée. Je passerai la frontière avec tous mes souvenirs.
Et je choisirai de garder les plus beaux.


 

source : http://christinetasin.over-blog.fr/article-hier-j-ai-trouve-dans-ma-boite-aux-lettres-des-lames-de-rasoir-quelle-idee-de-m-appeler-levy-par-124389008.html

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société