Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 00:08

 Exemple des Etats-Unis: bataille autour du coût des régularisations de clandestins

Un centre de réflexion conservateur américain a publié lundi une estimation du coût de la régularisation des 11 millions de sans-papiers vivant aux Etats-Unis, mais l’étude a été vivement critiquée comme une tentative partisane de faire échouer toute réforme.

Le rapport devrait alimenter les prochaines semaines de débat, quand le plus ambitieux projet de réforme des lois sur l’immigration depuis un quart de siècle sera discuté au Congrès américain, avec le soutien de Barack Obama et de nombreux élus démocrates et républicains.

Au coeur de la réforme est prévue la régularisation de millions de sans-papiers, en majorité mexicains, et leur naturalisation en au moins 13 ans. Le projet prévoit aussi l’augmentation du nombre de visas et permis de séjour permanents pour les travailleurs hautement qualifiés.

Mais la Heritage Foundation, fer de lance du mouvement conservateur, a estimé lundi dans une étude que cette régularisation coûterait 6.300 milliards de dollars aux comptes publics sur les 50 prochaines années.

Les auteurs expliquent qu’une fois régularisés, les immigrés consommeront plus de services publics (routes, éducation, police, retraite, santé…) mais ne paieront pas assez d’impôts pour compenser, puisque dans leur immense majorité ils se situent dans les tranches les plus basses des barèmes d’imposition.

D’environ 54 milliards de dollars par an aujourd’hui, le déficit dû aux sans-papiers actuels bondirait à plus de 100 milliards par an à partir de la 15e année, puis 160 milliards par an à partir de 2048 (à titre de comparaison, le budget fédéral annuel des Etats-Unis s’élevait à environ 3.600 milliards en 2013). (…)

Libération  et fdesouche


Maroc-France : le taux de refus de visas pour les marocains “parmi les plus bas au monde”

(…) “Les services consulaires français au Maroc délivrent près de 160.000 visas par an. Le taux de refus y est parmi les plus bas au monde dans notre réseau consulaire (7% en moyenne)”, a affirmé Mme. Conway dans un entretien publié vendredi dans la presse.

Elle s’est félicitée, par ailleurs, du nombre des étudiants marocains qui forment la plus grande communauté d’étudiants étrangers en France, faisant savoir que près de 5.000 à 6.000 étudiants marocains sur un total de 60.000 étudiants arrivent chaque année en France, “ce qui montre que la France est largement ouverte”. (…)

Elle a, en outre, relevé que l’aide annuelle moyenne de l’Etat français est de 2.235 euros/élève hors bourses toutes nationalités confondues , tout en garantissant la persistance de cette contribution dans les prochaines années.

+++ > Le nombre de visas délivrés par nos consulats généraux en Algérie, qui était d’environ 100.000 en 2007, devrait atteindre 200.000 en 2012.......



Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration