Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 01:48

 

1 / 2
  

Par La Voix de la Russie | Melanie Dittmer, 36 ans, a travaillé pour Frontal 21, rédaction politique de la ZDF. Depuis deux mois, Pediga, mouvement européen de patriotes contre l'islamisation de l'Occident, manifeste tous les lundis à Dresde. Les médias subventionnés et les politiques parlent de manifestations de nazis.

Ce fut le cas pour les Montagsdemos et les manifestations des hooligans (HoGeSa). La police de la charia qui circulait à Cologne, les revendications des musulmans dans le pays, le doublement du nombre de candidats au djihad venant d'Allemagne et les décapitations d'Occidentaux et de chrétiens ont provoqué une révolte populaire et un rejet de l'islam sous la forme de HoGeSa et de Pediga. La journaliste Melanie Dittmer a été envoyée par la ZDF pour couvrir les manifestations anti-islam comme celle de Pediga. Melanie Dittmer a refusé d'obéir à sa rédaction qui lui demandait de qualifier les manifestants de nazis car elle n'avait vu que des citoyens lambdas et des familles réunies contre l'islamisation. Licenciée sur le champ par la ZDF pour avoir voulu faire son métier d'information Melanie Dittmer a décidé de mener le combat contre la censure et l'islamisation. Elle répond à nos questions.

LVdlR : Depuis quand travailliez-vous pour Frontal 21 ?

Melanie Dittmer : J'ai travaillé pour Rainer Fromm(1) qui fait des reportages pour la ZDF et la MDR. Frontal 21 n'est qu'une rédaction où il travaille. Depuis 2008 jusqu'à 2014, j'ai travaillé de manière étroite avec Rainer Fromm. J'ai fait les interviews des convertis allemands à la cause salafiste : Pierre Vogel(2), Bernhard Falk(3), Sven Lau(4). En 2012, à la demande de Rainer Fromm, j'ai suivi les manifestations de Pro NRW contre l'islam et j'ai été témoin dans ces nombreuses manifestations que j'ai filmées et photographiées. La ZDF a affirmé dans une décision interne que je n'ai pas à décider du contenu des reportages. Cela est absurde. J'ai moi-même cherché mes contacts pour les entretiens, les lieux de tournage et réalisé seule les entretiens ou en compagnie de Rainer Fromm. Le détail de mes prestations est détaillé (fonction, lieu de tournage, interviewés) dans ma facture qui a été payée par Rainer Fromm. L'affirmation de la ZDF est un mensonge dans le but de se protéger. C'est moi qui ai en grande partie réalisé les sujets. Là où je ne suis pas intervenue c'est durant le montage. Quand on voit ce qui est montré à la télévision allemande, on peut en avoir honte.

LVdlR : Pourquoi Frontal 21 vous a licencié ?

Melanie Dittmer : Je n'ai jamais eu un contrat en CDI de la ZDF. J'ai simplement un jour reçu plus de contrats de Rainer Fromm, un expert sur l'islam et sur l'extrême droite qui réalise des reportages sur les salafistes et les mouvements dénonçant l'islam. De la même façon je n'ai plus reçu de contrat des autres rédactions culturelles avec lesquelles j'ai travaillé. En parallèle de mon activité de journaliste, j'étais de 2010 à 2014 organisatrice de festivals à Essen pour le Zeche Carl attachée au service presse. Mon renvoi de la ZDF touchait à cette activité. Mon employeur m'a licencié à cause des pressions exercées par des rédacteurs du Essener Stadtanzeiger et des Antifas « pour ne pas subir des dégâts collatéraux ». De ce fait je peux aujourd'hui oublier de travailler dans l'organisation d'événements culturels ou pour des rédactions dites « normales ». C'est la situation en Allemagne. Si tu as une vision différente, ils tentent de te casser pour te rendre silencieux.

LVdlR : Que se passe-t-il dans votre pays ? Montagsdemos, HoGeSa, Pediga, Dügida… Actuellement les Allemands sont tous les jours dans la rue ! Bientôt une révolte ?

Melanie Dittmer : Oui je le pense. Un peuple ne se laisse pas perpétuellement tromper. Le peuple n'a jamais été interrogé. J'exige le droit au référendum sur des sujets importants comme l'euro, l'immigration de masse, les djihadistes qui retournent des zones de guerre en Allemagne et qui représentent une bombe à retardement. De nombreux Allemands ne croient plus aux médias qui nous prônent la société multiculturelle qui est vendue comme un enrichissement. Vous voyez où cela mène. Je suis pour le pluralisme ethnique. Chaque peuple doit être libre de décider pour lui. On doit avoir des frontières claires. Chaque peuple doit garder son identité et avoir le droit de la défendre. On ne peut pas importer un grand nombre de cultures différentes dans un pays et nous faire croire que tout ira bien et que tous sont égaux. Les faits contredisent le courant politique actuel. On a différentes mentalités. Et ces mentalités ne peuvent que se confronter un jour. L'immigration de masse est le problème, pas l'immigré pris de manière isolée. Les musulmans en particulier, par leurs réclamations, exigent plus de droits et plus d'avantages comme l’abattage halal. Chez nous on ne saigne surtout pas les animaux en les laissant conscients. La majorité des citoyens allemands refusent cette violence animale. De même nous ne voulons pas de mariage entre cousins et cousines et surtout pas de mariages forcés. Les autres groupes issus d'autres cultures ne réclament pas autant. Je n'ai jamais entendu dire que les Hindous qui vivent en Allemagne exigent la sacralisation de leurs vaches. Si la situation continue de la sorte le peuple va devenir violent et cela va déboucher sur la haine. Les politiciens pourraient encore intervenir pour empêcher un désastre. Un jour ou l'autre le peuple va sortir de ses maisons et cela ne sera plus contrôlable.

(1) expert de l'extrême droite et des sectes, il travaille depuis plus de 20 ans pour ARDArte,ZDF

(2) Pierre Vogel, ancien boxeur converti à l'islam et devenu prédicateur islamiste

(3) Bernhard Falk, ancien terroriste d'extrême gauche converti à l'islam et islamiste

 4) Sven Lau, converti au salafisme et prédicateur islamiste /N

 

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

vu sur : http://french.ruvr.ru/2014_12_12/Islam-Entretien-avec-une-journaliste-allemande-licenciee-Partie-1-3042/?slide-1

vu sur 
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_12_12/Islam-Entretien-avec-une-journaliste-allemande-licenciee-Partie-1-3042/?slide-1

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions