Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 00:13

 Le Boycott nest pas passé !

En matière de justice, les bonnes nouvelles se succèdent en cadence :

Le 22 mai dernier la Cour de Cassation a dit pour droit que le fait d’appeler publiquement au boycott des produits israéliens était constitutif d’une provocation à la discrimination à raison de la nationalité.

Il s’agit donc d’une confirmation de l’arrêt qu’Avocats Sans Frontières, France-Israël, la Chambre de Commerce France-Israël avaient obtenu du Tribunal puis de la Cour d’Appel de Bordeaux.

Au plus haut niveau donc, que ce soit devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme de Strasbourg, que ce soit devant la Cour de Cassation aujourd’hui, le boycott d’Israël est considéré définitivement comme une discrimination.

Qu’il me soit permis à cette occasion de saluer la détermination de mon ami Sammy Ghozlan qui, le premier, m’avait alerté des actes commis par les militants d’Europalestine cornaqués depuis toujours par Olivia Zemor.

Mais le 24 mai, autre bonne nouvelle, la Cour d’Appel de Paris, infirmant sur ce point celle de Créteil, acondamné Olivia Zemor, animée, on le sait, par une détestation obsessionnelle et pathétique de l’Etat Juif, à payer une amende et à verser des dommages et intérêts à France-Israël.

Bien entendu, ici ou là, des tribunaux refuseront d’appliquer la loi, soit par conformisme intellectuel, soit sous la pression de manifestations de rues. Nous en avons hélas l’habitude depuis le tournant des années 2000, raison de plus pour ne pas dissimuler notre satisfaction après cette décision de la Cour Suprême.

Mais un point m’inquiète grandement : sous la présidence de Nicolas Sarkozy et avec le soutien de tous les Gardes des Sceaux qui se sont succédé, la quasi-totalité des Parquets ont constamment accompagné notre démarche qui était de voir appliquer la loi française sur l’ensemble du territoire de la République et de voir refuser et le diktat de la violence et la discrimination du seul Etat d’Israël à l’exception de tous les autres infiniment plus violents et fanatiques.

Hélas, aujourd’hui, la donne politique pourrait changer : c’est Madame GUIGOU, grand soutien de Madame TAUBIRA, qui, on s’en souviendra peut-être, a tenté une intervention devant Monsieur MERCIER, Ministre de la Justice, en faveur de Stéphane Hessel, soutien aussi indéfectible qu’irresponsable, du boycott des produits israéliens.

Plusieurs éminences de gauche, sensibles, on le sait, à la phraséologie palestiniste, ont tenté dans le même sens de trouver des excuses aux boycotteurs, quant ils ne les ont pas encouragés dans le cas des Verts et des communistes.

Je tiens en conséquence à le dire ici, Avocats Sans Frontières, France-Israël et leurs amis sont déterminés à ne pas accepter que la loi française, la nécessaire bonne entente entre communautés, et la dignité de l’Etat d’Israël soient foulées au pied par les tenants de l’idéologie de la haine et de l’exclusion.

© Gilles William Goldnadel

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société