Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 00:20

La première élection Miss Black France se déroulera samedi à Paris avec le soutien du Conseil représentatif des associations noires (Cran), ont annoncé les organisateurs estimant que « l’élection Miss France n’est pas assez représentative ».

>> Première élection de Miss Black France

« L’élection Miss France n’est pas assez représentative de la population française d’aujourd’hui. Il y a très peu de candidates noires. Notre élection a pour objectif de mettre la lumière sur ces femmes extrêmement nombreuses et que l’on voit peu aussi dans les médias ».

 

C’est ce qu’explique le journaliste et animateur Fred Royer, créateur de Miss Black France. Sélectionnées sur casting parmi 1.000 candidatures provenant de toutes les régions françaises, dix-huit jeunes femmes noires de 17 à 28 ans sont en lice.

 

La chaîne Trace Urban et les radios Africa N°1 et Tropiques FM comptent parmi les partenaires de Miss Black France.

L’opération est également soutenue par Geneviève de Fontenay. « La France d’aujourd’hui, c’est la mixité, et elle doit  être mise en avant de toutes les manières possibles, surtout en ces temps électoraux difficiles », estime la Dame au chapeau.

 

En présence de Louis-Georges Tin, président du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires), le jury réunira notamment les rappeurs Passi et Mokobé et les animateurs Vincent Mac Doom et Enora Malagré.

L’élection Miss Black France souhaite par ailleurs sensibiliser sur la drépanocytose, l’une des maladies génétiques les plus répandues (50 millions de personnes atteintes dans le monde), particulièrement fréquente dans les populations d’origine africaine subsaharienne, des Antilles, d’Inde, du Moyen-Orient mais aussi du bassin méditerranéen.

 


Imagine-t-on un concours de miss réservé aux blanches ?

Ce différentialisme est-il compatible avec les valeurs françaises ?

Je pense que si une blanche s’inscrivait, elle ne pourrait pas être refoulée, car la discrimination est forcément illégale.

D'ailleurs que penserait-on d’un concours dont les femmes noires seraient exclues ?



 

Source : France Soir,

 

mots clefs : immigration, discrimination

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société