Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 02:16

[extraits] Le réquisitoire du parquet de Béthune dans l’affaire Dalongeville éclabousse plusieurs personnalités du parti socialiste.

Dans le sévère réquisitoire que vient de conclure le parquet de Béthune, le procureur met à nu le fonctionnement délirant d’une mairie dans laquelle les fausses factures, les commissions et surfacturations se ramassent à la pelle (…)

Mais il implique également lourdement plusieurs personnalités PS du Pas-de-Calais (…)

Le document fait aussi apparaître noir sur blanc«un climat mafieux», écrit le parquet (…) Le réquisitoire égrène les contrats passés avec la mairie dont les enquêteurs remettent régulièrement en cause les conditions, l’effectivité ou, dans le meilleur des cas, l’utilité. (…) Il y a ces voyages en avion privé, ou ces multiples marchés passés avec des entreprises toujours désireuses d’acquérir au prix fort de pleines pages de publicité dans le Journal du pays. (…)

De façon quasi systématique, les marchés sont «saucissonnés», une technique classique qui consiste à subdiviser le montant des commandes afin de se soustraire au Code des marchés publics. Les contrats de surveillance, celui du nettoyage, les illuminations de Noël, l’éclairage… tout y passe.

Les factures antidatées sont si fréquentes que les personnes interrogées par les enquêteurs ne prennent souvent plus la peine de les nier.

Si la lecture du réquisitoire semble démontrer que la mairie d’Hénin-Beaumont avait pris le pli de choisir les fournisseurs les plus généreux, elle ne permet pas d’identifier clairement ni l’ensemble des décisionnaires ni, surtout, les bénéficiaires de cette éventuelle corruption. (…)

Quatre enquêtes préliminaires touchent des hommes de la fédération PS de Pas-de-Calais.

 Pour sa défense, l'ancien maire renvoie vers ses services et essentiellement sur son premier adjoint Claude Chopin, de fait signataire de nombreuses factures. Même lorsqu'il a lui-même paraphé, le maire explique ne pas avoir été informé. Manifestement, il n'a pas convaincu le parquet.

Mais pour les magistrats qui le jugeront en correctionnelle, il affûte d'autres arguments: il entend combler les creux de l'enquête - par exemple, mettre en lumière ces mystérieux voyages au Luxembourg. Offrir une grille de lecture qui permettrait de tracer les fils qui partaient, selon lui, de sa mairie vers sa fédération. Ceux que cherchent à établir, actuellement, les enquêteurs lillois qui travaillent sur quatre enquêtes préliminaires touchant des hommes de la fédération de Pas-de-Calais.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique