Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 00:39
filletes-domestiques-au-maroc.jpg

Quelque 30.000 fillettes sont employées comme domestiques au Maroc. Ces enfants âgés de 8 à 15 ans, sont victimes de violences corporelles, sexuelles et psychologiques.

Une étude menée par le Collectif associatif pour l’éradication du travail des petites bonnes, révèle que 98,6% des familles employant des jeunes filles, n’admettent même pas l’idée que leurs propres enfants soient soumis aux mêmes conditions, ou privés de scolarité.

Ces chiffres, dévoilés lors d’une journée d’étude organisé à Rabat, nous apprennent que 53% des femmes et 68% des hommes qui emploient de petites bonnes, ont suivi des études universitaires, alors que 20% des employeurs sont issus de milieux aisés et 54% de classes moyennes. Aussi, 38% de ces fillettes sont âgées de 8 à 12 ans et 62% de 13 à 15 ans.

En 2010, le même collectif avait estimé à plus de 60.000, le nombre de fillettes employées comme domestiques au Maroc.

 

Au Maroc, beaucoup de petites filles issues de familles rurales pauvres deviennent dès l’âge de 6-7 ans des bonnes à tout faire dans les grandes villes notamment à Rabat, Casablanca, Tanger, Marrakech et Agadir.

Dans la plupart des villes marocaines, le salaire du personnel de maison varie entre 400 et 800 dirhams maximum par mois (entre 40 et 80 euros environ).

 

Bladi

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société