Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 04:08
Serge Lama : «Je ne me sens plus en démocratie»
A 70 ans, Serge Lama assure «repartir de zéro» et se lâche sur Johnny, Sarkozy, la politique alors qu'il est actuellement en tournée avec ses plus grands succès.

«Je suis un excessif qui se modère»: voilà comment se définit Serge Lama sur le plateau de On ne parle que de ça. Actuellement en tournée à l'occasion de la sortie d'un CD-DVD collector reprenant ses plus grands succès, Serge Lama raconte comment il a eu besoin de tout recommencer, comme un débutant, refusant d'être classé parmi les «monstres sacrés» de la chanson française.

«Ce n'était pas fait pour moi de porter des lunettes à la mode, le costume à la mode etc. C'est un travail d'être star, ce que fait Johnny admirablement bien. C'est un boulot dans lequel il investit toute sa fortune (...) Il investit tout le temps sur lui. Moi aussi mais pas ça: je travaille, j'investis beaucoup de travail sur moi mais je ne veux pas investir sur moi des choses qui sont factices. Moi, c'est l'artiste qui m'intéresse» explique Serge Lama.

«On se demande si Sarkozy n'a pas fait exprès de perdre»

Mais c'est au sujet de la politique que le chanteur se lâche le plus: «Je ne crois plus en la politique, je ne crois plus dans les hommes parce qu'il n'y a personne». Même par Sarkozy en son temps? «Sarkozy est passé à côté parce que c'est la nature qui prend le dessus. Je ne sais pas s'il reviendra (...) et si son désir est viscéral autant qu'on le dit (...)

Au fond, il pouvait gagner la dernière fois. Il a perdu, c'est lui qui a perdu et je crois qu'il le sait. On se demande parfois s'il n'a pas fait exprès de perdre parce qu'il n'a rien fait dans cette campagne» analyse le chanteur qui vante les qualités d'homme d'Etat de... François Mitterrand. «Même si je n'aime pas le personnage, Mitterrand a été un grand homme d'Etat (...) Quand il rentrait quelque part, on n'avait pas l'air de cons, on ne lui tapait pas sur le ventre!» explique-t-il.

     Désabusé, Serge Lama confie d'ailleurs n'avoir jamais voté et ne plus croire «à la démocratie directe» qui est une «illusion». En cause notamment: internet qui nous manipulerait.

«Les Chinois ont trouvé une solution: ils ont carrément jeté un filet sur internet en disant 'Maintenant, vous ne parlez plus, vous la fermez!'. C'est extrême mais est-ce que pour avoir la liberté, il ne faut pas prendre de grandes décisions qui ont l'air de ne pas l'être?

La liberté à-tout-va, ce n'est plus la liberté et on ne vit plus dans un climat de liberté.

Je ne me sens plus en démocratie.

 A partir de là, qu'est-ce que je vais voter puisque je n'y crois plus ?» lâche Serge Lama qui plus que jamais assume être... «authentique».

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Culture Musique Livres