• : Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review --- Обзор международной прессы
  • Contact

suivez-nous aussi sur :

Rechercher

 

 

 

david MIEGE
EN VENTE CHEZ VOTRE LIBRAIRE PRÉFÉRÉ. PLUS DE 200 DESSINS SULFUREUX

 

 

20 juin 2023 13:39

La Commission européenne a demandé ce 20 juin aux Etats membres une rallonge budgétaire de 50 milliards d'euros au budget de l'UE pour aider l'Ukraine jusqu'en 2027. «Nous proposons une réserve financière pour les quatre prochaines années de 50 milliards d'euros.

Cela inclut à la fois des prêts et des subventions», a déclaré la présidente de l'exécutif européen, Ursula von der Leyen, lors d'un point de presse.

Cette réserve permettra de donner une «perspective» aux Ukrainiens et «devrait également inciter d'autres donateurs à s'engager», a poursuivi la responsable allemande. Jusqu'au 24 février 2023, l'aide militaire, humanitaire et financière à laquelle s'était engagée Bruxelles s'élevait à 35,5 milliards d'euros, selon le Kiel Institute.  Une guerre exige de nous la plus grande flexibilité.

Cette nouvelle aide à l'Ukraine «nous permettra de vraiment calibrer notre soutien financier en fonction de l'évolution de la situation sur le terrain, car nous savons tous qu'une guerre exige de nous la plus grande flexibilité», a expliqué la présidente de la Commission.

Cette rallonge au budget pluriannuel 2021-2027 devra être approuvée à l'unanimité par les Etats membres et recevoir l'aval du Parlement européen. Ursula von der Leyen a aussi proposé une augmentation du budget de l'Union européenne de 15 milliards d'euros pour la gestion de la migration.

Ces fonds seront destinés à aider les Etats membres à «renforcer le contrôle de notre frontière extérieure» et à la coopération avec les pays tiers, a-t-elle détaillé. 

En outre, la présidente de la Commission a demandé 10 milliards d'euros supplémentaires pour renforcer «la résilience et la compétitivité» de l'économie européenne.

«Nous sommes dans un monde complètement différent de celui de 2020 quand le budget multi-annuel de l'UE a été négocié», a-t-elle expliqué, soulignant que la guerre en Ukraine et la pandémie de Covid avaient considérablement accru les besoins financiers du bloc.

 

Partager cet article

Repost0