Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

28 octobre 2015 01:02

A défaut d'un plan d'action permettant de régler le problème des migrants, l'Union européenne finira par s'effondrer, estime le chef du gouvernement slovène.

 

L'Union européenne risque d'imploser si les pays membres n'arrivent pas à régler la crise des migrants dans les jours ou les semaines à venir, a déclaré le premier ministre slovène Miro Cerar en arrivant dimanche à un mini-sommet convoqué par la Commission européenne à Bruxelles.

"J'espère que ce sommet apportera un plan d'action concret que nous mettrons en œuvre au cours des jours ou semaines qui arrivent.
Si nous n'entreprenons pas d'actions immédiates et concrètes sur le terrain dans les jours et les semaines à venir, je pense que l'UE et l'Europe tout entière commenceront à s'effondrer", a indiqué Miro Cerar aux journalistes avant la rencontre des dirigeants des pays européens les plus exposés à l'afflux de migrants qui passent par les Balkans.

Selon le chef du gouvernement slovène, en l’absence de ce plan, "de nombreux pays seront obligés de prendre soin d'eux-mêmes seuls".

 

"Ce n'est pas une voie européenne. L'Europe est en jeu. Si nous ne trouvons pas une solution commune, ce sera la fin de l'UE et de l'Europe en tant que telle", a conclu Miro Cerar.

 

Le mini-sommet de l'UE a réuni les chefs d'Etat ou de gouvernement de dix pays membres: l'Allemagne, l'Autriche, la Bulgarie, la Croatie, la Grèce, la Hongrie, les Pays-Bas, la Roumanie, la Slovénie et la Suède. Ont également été conviés trois pays qui ne font pas partie de l'UE: l'Albanie, la Macédoine et la Serbie.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151025/1019084973/ue-risque-eclater-migrants-plan-action.html#ixzz3pbzxkCx0

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
27 octobre 2015 18:40

Le ministère russe de la Défense a demandé aux pays de l'Otan ainsi qu'à l'Arabie saoudite de s'expliquer sur leurs accusations selon lesquelles l'aviation russe aurait mené des frappes sur les hôpitaux syriens, a déclaré le vice-ministre de la Défense Anatoly Antonov.

 

"Nous avons invité aujourd'hui des attachés militaires des USA, du Royaume-Uni, de France, d'Allemagne, d'Italie, d'Arabie saoudite, de Turquie et de l'OTAN de justifier officiellement les accusations prononcées ou bien à les démentir", a annoncé M. Antonov.

"Cela concerne surtout les déclarations scandaleuses sur les prétendues attaques d'hôpitaux qui ont été publiées dans plusieurs médias anglophones", a-t-il poursuivi.

Selon lui, la communauté internationale assiste dernièrement à des attaques médiatiques de plus en plus fréquentes portant sur les actions de l'Armée de l'air russe en Syrie.

"Nous sommes accusés de frapper l'opposition modérée, ainsi que des objets civils tels que des hôpitaux, des mosquées et des écoles. Par conséquent, comme rapportent les médias occidentaux, il y a des victimes parmi les civils", a précisé M. Antonov.

 

Le vice-ministre de la Défense a également exprimé son regret face à des déclarations similaires de la part de certains hauts responsables et hommes politiques.

Il a rappelé, par exemple, les discours du secrétaire d'Etat des Etats-Unis John Kerry, des ministres de la Défense américain et britannique Ashton Carter et Michael Fallon, du secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg, et d'autres.

Désormais, le ministère russe de la Défense s'emploie à "surveiller et analyser des déclarations pareilles", selon M. Antonov.

"Dans le cas où les explications ne sont pas fournies et les accusations ne sont pas réfutées, nous qualifierons ces attaques antirusses d'une partie de la guerre médiatique à l'encontre de la Russie", a-t-il résumé.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151027/1019125701/syrie-otan-russie-bombardements-accusations.html#ixzz3pn7KSi6U

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
25 octobre 2015 01:09

Des journalistes russes de l'agence Life News se sont rendus à Deir ez-Zor, qui est assiégé par l'EI depuis trois ans. Dans leur reportage, les journalistes montrent la route qui sépare le centre de la ville syrienne déchirée par la guerre et mettent en évidences tous ses dangers.

 

Pour atteindre Deir ez-Zor, entourée par des rebelles de l'EI, les journalistes du Life News ont dû d'abord prendre un avion de transport Ilyuchin, l'un de ceux qu'on achetait encore en URSS, pour faire une correspondance à Kameshli, près de la frontière irakienne. Presque tous les pilotes parlent russe car ils ont suivi un stage en Russie.

Ces vols sont effectués chaque jour. Les pilotes aperçoivent de temps en temps sur leurs radars les avions de la coalition dirigée par les Etats-Unis. Bien qu'habitués à leur apparition, ils sont chaque fois toujours un peu nerveux. 

Pour descendre de l'avion, tout l'équipage, y compris les journalistes, met des gilets pare-balles. S'ils ne servent à rien dans les airs, ils peuvent sauver une vie au sol.

 

Après la descente, les employés de l'aéroport ont accueilli les pilotes comme si ces derniers revenaient d'un champ de batail. Et vraiment, chaque vol relève d'une sorte d'exploit en ces temps de troubles en Syrie.

Durant quelques heures, vers le matin, les journalistes ont poursuivi leur route à travers le lieu de conflit. A bord d'un hélicoptère Mi-8, faisant partie d'une escadrille de trois hélicoptères, les journalistes ont accompagné des militaires retournant des hôpitaux ou du congé. Ils ont été minutieusement fouillés, car chaque kilogramme compte. Ils ne doivent prendre que le strict nécessaire, surtout pour ce qui est de la nourriture: "des pois, des cigarettes, un thé, du savon", précise un soldat.

"J'ai pris avec moi seulement de la nourriture, car à Deir ez-Zor ils n'ont que de l'eau et du pain. Ces derniers dix mois ont été vraiment durs. Cela fait déjà quatre ans que nous sommes en guerre", précise un autre combattant.

Sur leur chemin vers Deir ez-Zor, l'hélicoptère a franchit un désert où se terraient des dizaines de milliers de rebelles armés jusqu'aux dents. On pouvait même voir leurs pick-ups. La distance à parcourir est de 248 kilomètres, dont 150 constituent le territoire de l'EI. L'hélicoptère est passé près de la "capitale militaire du "gouvernement islamiste". C'est là que les radicaux stockent leurs véhicules militaires blindés, leurs armes et leur force combative.

Au cours d'un tel vol, les hélicoptères prennent une altitude de trois milles mètres. Ainsi, ils se trouvent hors de portée d'une arme automatique, mais le danger est toujours bien réel de croiser un groupe de rebelles armé d'un missile surface-air. Elément à prendre en compte lors de l'atterrissage.

Les terroristes tentent régulièrement de prendre l'aérodrome d'assaut afin de couper la garnison de l'armée syrienne du territoire principal des forces gouvernementales. Les attaques sont interceptées mais les vols restent toujours précaires.

La région fonde ses espoirs sur les Forces aériennes russes. D'autant plus que les résultats sont déjà perceptibles: les rebelles de l'EI ont quitté plusieurs quartiers à l'Est de l'Euphrate.

Le 30 septembre, l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

Au total, l'aviation russe a réalisé près de 700 vols en Syrie en effectuant plus de 500 frappes contre les positions de l'EI en Syrie depuis le début de l'opération aérienne le 30 septembre dernier. Les navires de la Flottille russe de la Caspienne ont en outre tiré 26 missiles de croisière Kalibr.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151020/1018956330/syrie-armee-reportage-ei-deir-ez-zor.html#ixzz3p8mtYQnr

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
24 octobre 2015 00:29

Par 

Un véritable réquisitoire. Dans un rapport publié mardi 20 octobre, la Cour des comptes dénonce une politique de demande d'asile mal "maîtrisée". Selon le document signé du premier président de la Cour, Didier Migaud, la longueur de la procédure contribue à ce que "in fine plus de 96% des personnes déboutées resteraient en France". La Cour s'appuie sur des chiffres de la Direction générale des étrangers en France (DGEF), faisant état de 1 432 éloignements sur 40 206 personnes déboutées en 2014.

Mais, dans un courrier, le Premier ministre, Manuel Valls, a "regretté" que la Cour ait négligé dans ce calcul les cas des demandeurs d'asile obtenant dans le respect du droit un titre de séjour, ainsi que les départs volontaires. Le ministère de l'Intérieur fait en effet valoir que 6 500 titres sont délivrés chaque année au titre des étrangers malades et 9 000 au titre de parents d'enfants français, dont une grande partie après l'échec d'une demande d'asile.

"Des dépenses en forte croissance"

"Il convient, en matière d'éloignement des personnes déboutées, d'éviter les raisonnements simplificateurs", affirme le Premier ministre dans une lettre à Didier Migaud, en assurant que l'augmentation du taux d'exécution des obligations de quitter le territoire français (OQTF) constitue une "priorité". La Cour appelle en effet à "éviter la dilution de la politique d'asile", notamment en renforçant le taux d'exécution des OQTF, qui n'atteint selon elle que 6,8% pour les déboutés du droit d'asile.

Au chapitre des coûts, la Cour note "des dépenses en forte croissance à mieux maîtriser". Celles-ci se sont élevées à 690 millions d'euros en 2013, auxquels il faut ajouter les dépenses de santé et les frais de scolarisation, "qu'il est difficile d'évaluer avec précision". Les dépenses ont ainsi augmenté de 52% entre 2009 et 2014, soit plus que la progression de 36% des demandes d'asile sur la même période.

La Cour explique cette situation par les délais très longs – jusqu'à deux ans – de traitement des dossiers, et se félicite de l'"objectif ambitieux" posé par la réforme votée cet été de ramener ce délai à neuf mois. "Cet objectif doit être considéré comme prioritaire", martèle le rapport (un "référé", selon la terminologie de la Cour).

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
23 octobre 2015 01:40
Nigeria: des bombes de fabrication française (et anglaise) utilisées par Boko Haram

Selon une organisation qui milite pour l’éradication des bombes à sous-munitions, armes destructrices et interdites, le groupe islamiste Boko Haram possède des armes à fragmentation provenant de stocks de l’armée française. Boko Haram utilise ces armes pour commettre des attentats.

 «Le haut-commandement militaire a découvert que les terroristes de Boko Haram utilisaient ces instruments létaux, visant des colonnes de véhicules, des marchés, des lieux de cultes ou des troupes », a indiqué le porte-parole du Quartier général de la Défense nigérian Rabe Abubakar.

Pour M. Abubakar, des caches de ce type d’armes avaient été découvertes récemment dans l’Etat d’Adamawa, dans le nord-est du pays.

L’organisation Cluster Munition Coalition (CMC) qui milite pour l’éradication des bombes à fragmentation a révélé l’information expliquant que des photographies postées sur le compte Twitter du Quartier général de la Défense nigérian démontrent que les sous-munitions retrouvées par l’armée proviennent de bombes BLG-66 de fabrication française.

Les bombes à fragmentation sont interdites par une convention internationale depuis 2010, car particulièrement meurtrières pour les populations civiles. Il s’agit de bombes larguées d’avion ou tirées au canon, qui libèrent à basse altitude des centaines de charges explosives qui dévastent une large zone. Le Nigeria a signé mais n’a pas ratifié cette convention.

Pour les autorités militaires, il s’agit de vieux stocks de bombes à fragmentation britanniques BL-755.

Les militants de Boko Haram ont démantelé des bombes pour récupérer les sous-munitions et les utiliser pour équiper des kamikazes avec des vestes d’explosifs, pour des voitures piégées, ou des engins explosifs au passage d’un convoi, selon l’expert Bob Seddon, ancien de l’armée britannique.

Boko Haram a multiplié ces derniers mois les attentats-suicides et les attaques, tuant au moins 1.600 personnes depuis début juin au Nigeria et dans les pays voisins.

http://oeildafrique.com/nigeria-des-bombes-de-fabrication-francaise-utilisee-par-boko-haram/

http://www.wikistrike.com/2015/10/nigeria-des-bombes-de-fabrication-francaise-et-anglaise-utilisees-par-boko-haram.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
22 octobre 2015 01:30

L'Etat islamique a appelé ce mardi les musulmans du monde à mener une "guerre sainte" contre les Russes et les Américains afin de répondre à ce qu'ils qualifient de guerre de croisade au Proche-Orient. Cet appel a été lancé par un message audio diffusé mardi par les partisans de l'Etat islamique. "Partout, jeunesse islamiste, déclenche le djihad contre les Russes et les Américains dans leur guerre de croisés contre les musulmans" ordonne ce discours prononcé par le porte-parole de l'EI, Abou Mohammad al Adnani.

 

 

Les Etats-Unis, qui occupent la tête d'une coalition internationale, et la Russie, réalisent des frappes aériennes en Syrie pour tenter d'affaiblir l'Etat islamique.

Dans le même enregistrement, le porte-parole de l'organisation terroriste a confirmé la mort de son numéro deux au mois d'août dans un raid aérien américain : "L'Amérique s'est réjoui de la mort d'Abi Moutaz al-Qorachi en le présentant comme une grande victoire (…) Je ne vais pas pleurer celui dont le seul souhait était de mourir au nom de Dieu... Il a entraîné des hommes et laissé derrière lui des héros, qui avec l'aide Dieu, vont faire du mal à l'Amérique" déclare-t-il.


Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/etat-islamique-appelle-guerre-sainte-contre-russie-et-etats-unis-2384950.html#loDHXUbtkeIyPk1B.99

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
22 octobre 2015 00:41

 Morning Star News, le 9 octobre 2015

Le groupe terroriste de l’État Islamique a tué trois chrétiens assyriens vers la fin du mois dernier, probablement en Syrie, selon une vidéo de l’exécution publiée mercredi (7 octobre).

Dans la vidéo, le groupe a menacé de tuer environ 200 autres chrétiens en Syrie, sauf s’ils reçoivent une rançon de 50.000 dollars pour leur libération.

Dans la vidéo, trois hommes vêtus d’un costume orange apparaissent à genoux dans le sable.  Les hommes donnent ensuite leur nom et la ville d’où ils proviennent.  Quelques secondes plus tard, trois hommes en uniforme du désert lèvent chacun une arme de poing derrière la tête de chaque chrétien et utilisent leurs armes.  Ensuite, les corps sans vie des chrétiens tombent vers l’avant, le visage dans le sable.

Les chrétiens se sont identifiés comme venant du village Assour Abraham de Tel Tamar, du village Basam Essa Michael de Tel Shamiram et du village Dr. Abdulmasih Enwiya de Jazira. Après la tuerie, trois autres chrétiens apparaissent à genoux dans le sable derrière les corps des hommes tout juste exécutés.  Comme avec le premier segment de la vidéo, les hommes doivent réciter leurs noms. Dans un moment apparemment scripté, un des chrétiens pointe vers les corps sur le sol et déclare :  « Notre destin sera le même que ceux-ci si vous ne prenez pas les bonnes procédures pour notre libération ».

Les trois hommes qui ont été tués et les trois qui sont restés feraient partie d’un groupe d’au moins 250 Assyriens qui ont été enlevés en février, quand le groupe d’ISIS a fait une poussée dans la vallée de la rivière Khabour dans la Province de Hassakah et a attaqué des dizaines de villages Assyriens.  L’État Islamique a relâché 48 otages, et il a demandé un total de plus de $10 millions pour l’ensemble des personnes enlevées.  ISIS n’a pas donné d’échéance, mais, ils ont dit que si la rançon n’était pas payée, les autres otages seraient exécutés. On croit que l’exécution filmée a eu lieu le 23 septembre lors de la fête musulmane de la « Fête du Sacrifice » selon les médias de langue arabe.

La vidéo est arrivée quelques jours après qu’ISIS ait publié une autre vidéo sur la « taxe de soumission » imposée aux chrétiens dans la ville de Al-Qaryatayn.  ISIS a attaqué Al-Qaryatayn le 5 août, et a remporté la victoire le même jour.  La vidéo montre des combattants d’ISIS démolissant des parties d’une église et détruisant des peintures sur le thème religieux après la prise de la ville.

La voix d’un dirigeant religieux est entendue lorsque apparaissent les scènes des troupes d’ISIS détruisant les croix sur le dessus des dômes de l’église.  Le dirigeant parle des combattants d’ISIS qui se sont emparés de Al-Qaryatayn.

« Ils sont miséricordieux envers les croyants, mais, durs et énergiques envers les infidèles »,a dit le dirigeant.  « Ils suivent les étapes du Saint Prophète, que la paix soit sur lui, Muhammad, et mettent un sourire sur les visages des musulmans dans la ville qui décrivaient leur joie et leur bonheur d’être sous la règle de l’Islam.  En ce qui concerne la situation des Nazaréens [Chrétiens], un groupe d’entre eux s’est converti à l’Islam, alors que d’autres ont fait la paix et ont signé un contrat Al-Zema [Dhimma] et ont préféré vivre et jouir de la paix et de la sécurité sous la jurisprudence de l’Islam dans l’État Islamique. »

ISIS avait déjà publié des photographies d’hommes chrétiens réunis dans un auditorium afin de signer le document de la Dhimma, qui délimite leur statut de seconde classe, en septembre.

Les chrétiens qui sont restés dans Al-Qaryatayn devaient accepter les conditions suivantes :

  1. Les chrétiens ne peuvent pas construire d’églises, de monastères ou d’ermitages en ville ou dans les environs.
  2. Ils ne peuvent pas montrer la croix ou n’importe quel de leurs livres dans les rues ou les marchés musulmans et ils ne peuvent pas utiliser d’amplificateurs lors de leurs adorations ou pendant la prière.
  3. Ils ne peuvent pas réciter de leurs livres ou sonner les cloches de l’église assez fortement pour que les musulmans entendent.
  4. Ils ne peuvent pas procéder à toute action d’agression contre l’État Islamique, comme abriter des espions et des criminels.  S’ils viennent à connaître tout complot contre les musulmans, ils doivent le signaler.
  5. Ils ne doivent pas effectuer leurs rites religieux en public.
  6. Ils doivent respecter les musulmans et ne pas critiquer leur religion.
  7. Les chrétiens riches doivent payer un jizya annuel (taxe de soumission) de quatre dinars en or (le pays de la monnaie n’a pas été précisé) ; les Chrétiens de la classe moyenne doivent payer deux dinars or, et les pauvres doivent en payer un.  Les Chrétiens doivent divulguer leurs revenus et peuvent diviser la jizya en deux versements.
  8. Ils ne peuvent posséder des armes à feu.
  9. Ils ne peuvent exercer des activités commerciales impliquant des porcs ou de l’alcool avec les musulmans ou dans les marchés musulmans, et ils ne peuvent pas boire d’alcool en public.
  10.  Ils maintiendront leurs propres cimetières.
  11. Ils doivent se conformer au code vestimentaire d’ISIS et aux lignes directrices du commerce.

Si les chrétiens rompent ce contrat, alors, selon le contrat, ils devront faire face « aux mêmes conditions que le peuple de la guerre. »

Le dirigeant a terminé avec un message aux Chrétiens du monde entier et aux États-Unis « Le protecteur de la Croix ».

« Convertissez-vous à l’Islam et vous aurez la paix.  Si vous refusez, vous devrez payer le jizya » a-t-il dit.  « Comme notre chef Al-Adnani l’a dit, ce que vous aurez à payer sera un dixième d’un dixième de ce que vous dépenseriez dans une guerre contre l’État Islamique.  Vous ne serez pas en mesure de sortir de l’État Islamique, qui ne laisse aller personne, et vous aurez la honte dans votre vie et dans l’éternité. »

Si vous souhaitez aider les chrétiens persécutés, visitezhttp://morningstarnews.org/resources/aid-agencies/ pour obtenir la liste des organisations qui peuvent vous orienter sur la façon de vous impliquer.

Si vous ou votre organisation souhaitez aider Morning Star News à poursuivre la sensibilisation des chrétiens persécutés dans le monde entier avec des rapports de contenu original, s’il vous plaît, envisagez de collaborer au, http://morningstarnews.org/donate/

Source : ChrisitanHeadLines.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
22 octobre 2015 00:23

Publié le 17 octobre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

 

Selon des rapports, l’État Islamique d’Irak et du Levant (ISIS) a crucifié et torturé des milliers de Chrétiens en Irak et en Syrie.

Par Edwin Mora – Le 29 septembre 2015

Les pays occidentaux regardent ailleurs au sujet du génocide que l’État Islamique (ISIS/ISIL) commet contre les Chrétiens en Irak et en Syrie, rapporte le Daily Express de la Grande-Bretagne, en citant un groupe de charité.

L’ISIS a déjà exécuté des milliers de Chrétiens et a forcé des milliers d’autres à fuir les anciennes communautés chrétiennes dans le nord-est de la Syrie et dans l’ouest de l’Irak, souligne l’article, en ajoutant que les djihadistes leur demandent de se convertir à l’Islam, de payer un impôt exorbitant ou de faire face à l’exécution, tandis que les autres Chrétiens sont crucifiés.

« Malgré les inquiétudes soulevées par des chefs religieux dont l’Archevêque de Canterbury, Justin Welby, le sort des réfugiés Chrétiens est en grande partie ignoré par le monde occidental, » rapporte le Daily Express.

Le Juif George Weidenfeld, qui a pu s’évader de l’Autriche nazie avec l’aide des Chrétiens britanniques, finance un organisme de bienfaisance appelé, le Fonds de Barnabas, dans un effort pour sauver les Chrétiens syriens.

« J’ai une dette à rembourser, » a déclaré Lord Weidenfeld, qui a été secouru par les Quakers à l’âge de cinq ans, a-t-il déclaré au Daily Express.

« L’ISIS est sans précédent avec sa sauvagerie primitive en comparaison aux Nazis plus sophistiqués.  Quand il s’agit d’une pure luxure pour l’horreur et le sadisme, ils sont sans précédent.  Il n’a jamais existé une telle racaille comme ces gens, » a ajouté plus tard George Weidenfeld.

L’organisme de bienfaisance a déjà organisé une série de missions pour sauver les Chrétiens en Syrie.

Il a été rapporté que des Chrétiens aurait été crucifiés, décapités, violées et contraints de se convertir à l’Islam par ISIS.  Pendant tout ce temps, les enfants Chrétiens sont vendus comme esclaves.

« Il faut remonter à plus de 1000 ans en arrière pour voir la barbarie qu’ils font vivre aux Chrétiens.  Je pense que nous avons affaire à un groupe qui fait pâlir le nazisme et je pense qu’ils ont perdu tout respect pour la vie humaine, » a déclaré Patrick Sookhdeo, fondateur et dirigeant international de l’organisme charitable, au Daily Express.

« Crucifier ces gens envoie un message et ils utilisent des formes de tueries qu’ils pensent être sanctionnées par la Loi de la Charia », a-t-il ajouté.  « Pour eux, ce qu’ils font est tout à fait normal et ils ne voient pas de problème avec ça.  C’est cette justification religieuse qui est tellement épouvantable. »

Seulement en Syrie, la population chrétienne a plongé de près des deux-tiers depuis le commencement de la guerre civile en 2011, rapporte le Daily Express.

Plus de 700.000 des 1,1 millions de personnes de la population chrétienne de la Syrie ont été déplacées par ISIS.

Pas plus que 250.000 chrétiens demeurent toujours en Syrie, estime Patrick Sookhdeo.

« A Alep, pour vous donner une illustration, il y a quatre ans, il y avait 400.000 Chrétiens.  Aujourd’hui, il doit y en avoir entre 45.000 et 65.000 » a-t-il dit.

Patrick Sookhdeo a du mal à trouver des pays qui accepteront des centaines de milliers de chrétiens syriens, qu’il croit avoir « perdu tout espoir ».

Le Fonds de Barnabas a déjà libéré 158 Chrétiens de Syrie.  Ils ont été amenés en Pologne, où l’organisme charitable leur a trouvé une nouvelle maison.

Patrick Sookhdeo a récemment voyagé dans l’Europe de l’est en quête d’un « refuge pour les centaines de milliers de chrétiens syriens, qui continuent à vivre sous la tyrannie de l’État Islamique », rapporte le Daily Express.

Le dirigeant de l’organisme charitable a accusé le gouvernement britannique d’employer une politique des réfugiés syriens qui est injuste pour les Chrétiens.

Patrick Sookhdeo estime que « l’offre de la Grande-Bretagne de prendre jusqu’à 20.000 réfugiés syriens est par inadvertance discriminatoire contre les communautés chrétiennes les plus persécutées par les bouchers de l’État Islamique ».

Accepter seulement les réfugiés en provenance des camps, exclut beaucoup de chrétiens, parce que la plupart d’entre eux préfèrent vivre dans les églises ou avec d’autres familles, au lieu des camps, a noté Patrick Sookhdeo.

« Parce que ces gens sont des chrétiens, ils peuvent également s’intégrer très rapidement dans les églises …  Il y a des pays de l’Europe de l’est qui sont sympathiques, mais, lorsque nous touchons le Royaume-Uni et certains autres pays, ils disent qu’ils ne veulent pas les accepter, » a-t-il également dit.

Certaines nations européennes ont exprimé leur volonté d’accueillir des réfugiés chrétiens en provenance du conflit syrien.

En juillet, les dirigeants de l’église ont accusé le Premier Ministre du Royaume-Uni de refuser d’offrir un refuge aux Chrétiens qui font face à un génocide en Syrie et en Irak, a rapporté le Telegraph.

Source : BREITBART.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
21 octobre 2015 00:03
Cela s’est passé hier en LIVE, tous ceux qui ont regardé ont assisté à une révolution Historique sur Terre.

La fondation Keshe a commencé a distribuer gratuitement les générateurs à énergie libre (plasmique), accompagné des plans de fabrication dans une clé USB, chacun des 35 ambassadeurs présents ont recu cela.

12116015_1657514274532301_2779567812694710939_n

 

12087996_1657514271198968_1265441565065749710_n

12112359_1657514284532300_8408860888971535434_n

12079528_1657514267865635_1227426996111844503_n

12096128_1657514254532303_2004290467128752108_n

Le physicien Keshe a l’initiative de ce projet a donné 10 jours aux gouvernements pour rendre publique l’énergie libre plasmique.

Au delà, une diffusion massive sera faite directement par la fondation Keshe directement et les gouvernements devront expliquer à leurs citoyens pourquoi ils ne les ont pas libérés du pétrole, du nucléaire etc….

* Voir la rediffusion de la fondation Keshe en Direct [16/10/2015] ici :

* Nous vous invitons à signer et partager la Pétition de demande de divulgation officielle :
http://www.mesopinions.com/…/demandons-divulgation-of…/16157

* Qu’est ce que la fondation KESHE?
https://www.youtube.com/watch?v=aFfZeKAQH_M

* Exemple de technologie Keshe :
https://www.youtube.com/watch?v=oBAcRbOkS6M

* Achetez la technologie dès maintenant :
http://www.keshefoundation.org/webshop/products/kf-products
Merci de partager cette info, le changement viendra d’en bas les ami(e)s.

MERCI à vous.

La libération est proche.

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
20 octobre 2015 01:30

La Russie fournira à l'Egypte des équipements et des hélicoptères prévus pour les navires Mistral, la somme du contrat portant sur un milliard de dollars.
 

 

Selon le chef de l'administration présidentielle Sergueï Ivanov, l'Egypte peut également conclure un accord avec la Russie sur la modernisation des deux navires et des hélicoptères après l'acquisition définitive des Mistral.

 

"L'Egypte envisage d'acheter les Mistral à la France, et la Russie fera office de sous-traitant, en quelque sorte, qui livrera les équipements manquants sans lesquels les Mistral, pardonnez l'expression, sont des +boîtes de conserve+, et, bien sûr, tous les hélicoptères, ce qui totalisera plus d'un milliard de dollars", a déclaré Sergueï Ivanov.

Le contrat définitif sur l'acquisition des deux navires Mistral par l'Egypte a été signé le 10 octobre dans le cadre d'une visite au Caire du premier ministre français Manuel Valls. Selon l'accord conclu, les deux porte-hélicoptères seront livrés par la France à l'Egypte début mars 2016.

 

Les porte-hélicoptères de classe Mistral ont initialement été construits en France pour la Russie. Cependant, Paris a refusé de les livrer, motivant sa décision par la position de Moscou sur la crise ukrainienne. Début août 2015, la Russie et la France ont résilié le contrat. Peu après, on a appris que Paris envisageait de vendre les BPC à l'Egypte au prix de 950 millions d'euros, soit l'équivalent de ce que la France a versé à la Russie à titre d'indemnité pour la rupture du contrat.

 

Selon des sources françaises et égyptiennes, la majeure partie de cette somme sera débloquée par l'Arabie saoudite.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151019/1018931915/mistral-egypte-russie-livraisons.html#ixzz3p1o4JnhJ

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
17 octobre 2015 23:12

L’OTAN interdite d’accès à la Caspienne par l’Iran, la Russie, l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan et le Turkménistan, depuis le 3 octobre 2014.

Voir aussi : Poutine interdit l’accès des USA et de l’OTAN dans le Mer Caspienne !

L’OTAN interdite d’accès à la Caspienne!!!

IRIB- «L’Iran et la Russie ont fait tomber à l’eau le projet de l’OTAN, pour une présence militaire, en Caspienne» a rapporté l’hebdomadaire «Diplomate», dans une allusion aux acquis du récent Sommet, quatrième du genre, de la Caspienne, qui a eu lieu, à Astrakhan, en Russie.

Dans un article intitulé «l’éloignement de l’OTAN de la Caspienne, et publié par l’hebdomadaire «Diplomate», nous lisons : «L’Iran et la Russie se sont entendus sur une communauté de vue, au cours de ce Sommet de la mer Caspienne, et accompagnés de l’Azerbaïdjan, du Kazakhstan et du Turkménistan, ils ont mis, définitivement, un terme à l’idée d’une éventuelle présence des troupes militaires de l’OTAN, en mer Caspienne».

Les dirigeants des 5 pays riverains de la mer Caspienne, se sont entendus sur une déclaration politique insistant sur la nécessité d’assurer la stabilité et la sécurité de la mer Caspienne, par les pays riverains de la mer caspienne, eux-mêmes. Cette action conjointe de l’Iran et de la Russie est intervenue, au moment des tensions diplomatiques avec les pays occidentaux et la menace croissante, en matière de présence militaire, en mer Caspienne.

Un expert des affaires juridiques et politiques dit, à ce propos : «L’Iran et la Russie entendent exercer le contrôle de la mer Caspienne, car, d’un côté, l’Iran a compris que l’Occident veut, peut-être, utiliser des pays installés en mer Caspienne, pour exercer des pressions, sur son programme nucléaire, et, de l’autre côté, la Russie s’est tournée, en raison de ses problèmes avec les ex-Républiques soviétiques, comme l’Ukraine et la Géorgie, vers une politique, qui rappelle celle de la guerre froide». Et cet hebdomadaire de poursuivre : «La crise de l’Ukraine a mis l’Occident devant de sérieux problèmes avec la Russie et a déclenché une vague de sanctions américaines et occidentales, suite au rattachement de la Crimée à la Russie.

L’Iran, aussi, est en cours de négociations sensibles avec les 5+1, et en dépit des pauses créées, les deux parties tentent de parvenir à un accord global, d’ici le 24 novembre.

Selon cet hebdomadaire japonais, la présence de l’OTAN en mer Caspienne semble, désormais, exclue, suite à cette décision des dirigeants des pays riverains de la mer Caspienne d’empêcher toute présence militaire étrangère, dans la mer Caspienne. Cela risquerait d’entraîner des conséquences, en matière de sécurité énergétique, car, selon des analystes, la Russie est, farouchement, opposée au projet du gazoduc, censé acheminer le gaz du Turkménistan vers la République d’Azerbaïdjan, et pourrait recourir à la force, pour empêcher l’exécution de ce projet.

Si les troupes de l’OTAN étaient présentes, dans la mer Caspienne, la Russie pourrait donner son accord à ce projet».

«Poutine a dit que les pays de la mer Caspienne seraient en mesure de définir le régime juridique de la mer Caspienne, d’ici le prochain Sommet de la Caspienne, prévu en 2016, au Kazakhstan».

Le moindre acquis de ce sommet, qui est évident, c’est que le drapeau de l’OTAN ne sera pas hissé, en mer Caspienne, et que les pays riverains de la Caspienne coopéreront, ensemble, pour trouver, finalement, une solution, en vue du partage des ressources que recèle la mer Caspienne.

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
16 octobre 2015 02:16

Une attaque au mortier a été perpétrée mardi contre l'ambassade russe à Damas.

 

"Deux obus sont tombés, mardi matin, dans la cour de la mission diplomatique à Damas. Il n'y a pas de victimes parmi le personnel de l'ambassade, mais on rapporte des dommages matériels", a déclaré un représentant de l'ambassade.

En outre, deux obus ont chuté au moment où débutait une manifestation pour remercier la Russie, dont l'aviation apporte un soutien aérien aux forces gouvernementales afin de repousser les terroristes, a déclaré une source.

"L'attaque de notre ambassade est un attentat visant à impressionner les partisans de la lutte contre le terrorisme et les empêcher de remporter la victoire dans la lutte contre les extrémistes", a déclaré le chef de la diplomatie russe. 

Depuis septembre dernier, la Russie effectue des frappes aériennes ciblées contre l'EI en Syrie à la demande du président du pays, Bachar el-Assad. Les forces aériennes russes ont déjà porté des centaines de frappes, détruisant des postes de commandement, des camps d'entraînement, des dépôts de munitions et de combustible appartenant à l'EI, et tuant un grand nombre de terroristes.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151013/1018788387/syrie-damas-ambassade-attaque.html#ixzz3oU8Xw5RO

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
16 octobre 2015 00:58

Afficher l'image d'origine

SOURCE

Île-de-France: Wallerand de Saint-Just, candidat FN  aux  régionales :« Le vote de nos compatriotes de confession musulmane nous intéresse. »
On ne peut pas être plus clair et sans équivoque et ce n’est pas avec le FN marinisé qu’on va stopper l’islamisation de la France. On racole à tout va. Les électeurs qui voteraient pour le FN parce qu’il incarne à leurs yeux la résistance à l’islam, ce qui est loin d’être vrai, mêleront leurs voix à des électeurs musulmans qui ne voteraient pas pour ce parti sans contre-partie. Le FN pris entre le marteau et l’enclume.

Les propos de ce candidat sont empreints d’arrière-pensée communautariste.
Au lieu de rejeter le vote musulman et de les exhorter à respecter les règles de jeu républicaines, il les encourage à s’amalgamer entre eux pour voter d’une seule et même voix.
Sauf qu’il n’y a pas pour l’instant de vote musulman. Ils sont unis entre eux que dans la prière et encore. Ils ne sont pas connus pour leur discipline de vote ni pour leur civisme. Ils sont trop divisés entre eux pour les imaginer voter comme un seul homme.

Il n’existe pas de musulmans une voix. Sarkozy l’a essayé avec les Frères islamonazis de l’U.O.I.F. en 2007 en cherchant à se créer son fonds de commerce électoral musulman, ça ne lui a pas évité la défaite en 2012.
Je suis très sceptique quant au bien-fondé de cette rumeur qui prétend que 90% de musulmans de France ont voté pour Hollande.

Si jamais les musulmans doivent voter d’une seule voix  alors qu’il leur est formellement  interdit de participer au système électoral mécréant et encore moins voter pour un non-musulman, comme si un nazi pouvait voter pour un juif, sauf s’il leur fait des promesses de favoriser les intérêts de l’islam sans perdre de vue l’objectif ultime la destruction de la démocratie au profit de l’islam.  

Le concept électoral est une notion étrangère à l’islam qui ne reconnaît aucun droit aux musulmans de choisir leurs dirigeants  et d’élire des assemblées pour élaborer des lois.. (http://francais.islammessage.com/Article.aspx?i=1391)


Le fichier électoral ne fait pas mention de la confession des électeurs. Il n’y a de liens automatiques entres le patronyme et religion. Comment peut-on identifier les Français qui ont vendu leurs âmes à l’islam. De nombreux patronymes à consonance musulmane ne font pas de leurs porteurs des musulmans. Wafa Sultan est la pire ennemie de l’islam avec un prénom et un nom pourtant musulmans.

Moi-même qui suis « un des pires islamophobes que le monde musulman ait jamais connu depuis Kamal Ataturk » selon le dictionnaire de l’islamophobie, suis-je musulman par mon prénom et mon nom ? C’est pourquoi je demeure très circonspect quand au vote musulman. On peut s’appeler Mohamed tout en étant ex musulman. Est-ce que les athées ex baptisés ont renoncé pour autant à leurs noms et prénoms chrétiens ?
Le patronyme ne fait pas la religion.
Même si le fond du problème est ailleurs et ce n’est certainement pas avec des courtisans des voix des électeurs musulmans qu’on va remettre la France en ordre de marche et contenir des desseins hégémoniques des musulmans. On leur ouvre la voie des urnes pour conquérir la France et suivre à la lettre les recommandations de Qaradhoui pour qui les urnes est une aubaine pour l’islam pour mettre la main sur la France.

SOURCE 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
15 octobre 2015 00:27

La coalition internationale menée par les Etats-Unis continue ses frappes aériennes à Alep, en Syrie, ayant tué récemment 52 civils et aucun terroriste de l'EI, a indiqué un groupe de défense des droits de l’homme. Le président russe s'interroge sur les objectifs de ces frappes et sur les cibles visées.

 

"Dimanche, l'aviation américaine a bombardé une centrale électrique et un transformateur à Alep. Pourquoi ont-ils fait cela? Qui ont-ils puni? Qu'est-ce que cela signifie? Personne ne comprend", a remarqué le président russe Vladimir Poutine lors d'une réunion avec les membres du gouvernement.

 

Dans ce contexte, M. Poutine a souligné que ces objectifs seraient plus clairs et qu'il y aurait moins de fautes grâce à un contact direct et constructif, notamment dans le domaine financier.

 

D'après le président, le même manque de compréhension a touché les chefs de l'Etat lors du règlement de la question de la dette ukrainienne envers la Russie.

"Il est nécessaire discuter de tous ces problèmes dans un régime calme de travail et d'essayer de trouver une solution encore une fois sans rejeter tous les problèmes sur nous", a-t-il ajouté en citant une déclaration voulant que la Russie ne frappe pas "les bonnes" cibles.

Depuis septembre dernier la Russie effectue des frappes aériennes ciblées contre l'EI en Syrie à la demande du président du pays, Bachar el-Assad. Les forces aériennes russes ont déjà porté des centaines de frappes, détruisant des postes de commandement, des camps d'entraînement, des dépôts de munitions et de combustible appartenant à l'EI, et tuant un grand nombre de terroristes.
Moscou a précisé que son opération aérienne sert d'appui à l'offensive des troupes syriennes au sol et qu'il n'envisage pas de lancer une opération terrestre en Syrie.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151013/1018803579/Poutine-coalition-internationale-etats-unis-Alep-civils-.html#ixzz3oTgK47qi

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
14 octobre 2015 01:13

Saudi-Born Singer Shams Bandar_ Why Do We Pin All Our Problems on the West_ - Yo

SOURCE - La chanteuse d’origine saoudienne Shams Bandar, également connue sous le nom de « Shams la Koweïtienne », déclare renoncer à ses nationalités koweïtienne et saoudienne pour une citoyenneté européenne. Dans une interview diffusée le 22 septembre 2015 sur la chaîne égyptienne Dream TV, elle défend sa décision en ces termes : « Que peuvent faire tous ces misérables [réfugiés] avec leur citoyenneté arabe ? […]

Tous les pays arabes leur ont fermé leurs frontières. » Shams ajoute : « Pourquoi reportons-nous tous nos problèmes sur l’Occident ? Depuis 1 400 ans, nous nous entretuons, simplement parce que l’un prie d’une manière et l’autre d’une manière différente. » Extraits :

Journaliste : Essayez-vous de vendre l’idée que la citoyenneté est le Paradis qui vous sauvera de l’Enfer du monde arabe ?

Shams Bandar : Voulez-vous que je sois hypocrite ou non ?

Journaliste : Je veux la vérité. Est-ce le Paradis ?

Shams Bandar : Bien sûr. En ce moment…

Journaliste : Les gens vous accuseront de traîtrise, de collaboration et de trahison à la cause arabe.

Shams Bandar : On m’accuse de tout cela depuis bien longtemps maintenant. Cela n’a rien de nouveau. Une citoyenneté étrangère… Ce n’est pas que je sois satisfaite de l’état des choses, mais ne nous leurrons pas. Pourquoi nous raconter des mensonges ?

Les Syriens sont éparpillés dans les océans du monde, meurent par millions tous les jours… Les Irakiens meurent par millions… Tous les pays arabes leur ont fermé leurs frontières. Que peuvent faire ces misérables gens avec leur citoyenneté arabe ?

Quel bénéficie tire un Syrien en détresse de sa citoyenneté arabe, lorsque ses enfants et sa famille ont été tués et que sa vie a été détruite ? Ses propres frères arabes ne le laissent pas entrer. Et s’il avait été citoyen anglais ?

L’ambassade britannique n’aurait-elle pas envoyé un bateau pour faire sortir ses citoyens ? Pourquoi mentons-nous ? Pourquoi ne disons-nous pas la vérité ? Je ne force pas les gens à adopter une nationalité étrangère.

Journaliste : Mais ce sont ces pays qui ont causé des catastrophes aux populations [arabes]. Je ne dépeindrai pas ces pays comme des providences.

Shams Bandar : Ce ne sont pas des providences. Mais en Angleterre ou en Amérique… Notez que je suis opposée aux politiques de leurs gouvernements. Je le dis toujours. Mais montrez-moi où il est dit dans leurs constitutions que vous pouvez couper la main des gens, les lapider, les exécuter dans les rues, ou faire toutes ces choses que font l’Etat islamique et les mouvements islamistes, qui nuisent à l’islam. 

Y a-t-il dans la constitution et la loi américaine quoi que ce soit de semblable ? Pouvons-nous dire qu’ils font aussi cela en Occident ? Leurs constitutions ne parlent que de respect pour l’humanité. Ne parlons pas de ce qu’ils font en secret, parce que je n’en ai aucune preuve.

Journaliste : Qu’en est-il de leur comportement barbare, sanguinaire, agressif…

Shams Bandar : Je n’en vois aucune preuve. Tout ce que vois, ce sont des lois, des législations et une constitution. Quelqu’un peut-il me convaincre qu’en Amérique ou en Europe, ils font ce que l’EI fait aux Syriens, aux Yézidis ou aux Irakiens ? Pourquoi reportons-nous tous nos problèmes sur l’Occident ?

Depuis 1 400 ans, nous nous entretuons, simplement parce que l’un prie d’une manière et l’autre d’une manière différente. L’Amérique n’existait pas il y a 1 400 ans. Ni même il y a 300 ans. Nous nous battons et versons du sang depuis 1 400 ans, et maintenant, nous blâmons l’Amérique et l’Angleterre ?

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Saudi-Born Singer Shams Bandar_ Why Do We Pin All Our Problems on the West_ - Yo

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
14 octobre 2015 01:02

Un groupe de personnes ayant planifié une attaque terroriste à Moscou a été arrêté dimanche, dans l'ouest de la capitale russe, a annoncé le Comité national antiterroriste (NAK).

 

Selon des sources au sein des services spéciaux, citées par les médias russes, jusqu'à dix terroristes présumés ont été arrêtés dans le cadre de l'opération. Il s'agit pour la plupart de ressortissants de pays de l'Asie centrale.

Les employés des services de sécurité ont également découvert et désamorcé un engin explosif artisanal d'une puissance équivalente à cinq kilos de TNT. D'après une source proche du dossier, la bombe était similaire à celles utilisées par les kamikazes le weekend dernier à Ankara, où près de 100 personnes ont trouvé la mort dans une double explosion lors d'une manifestation pour la paix.

La bombe devait être activée par un téléphone portable, précisent les sources.

Les derniers attentats en date en Russie ont eu lieu en décembre 2013 dans la ville de Volgograd (sud), alors frappée par trois explosions visant la gare ferroviaire et les transports publics. 41 personnes sont mortes dans ces attaques.

En décembre 2014, des rebelles islamistes se sont emparés de la Maison de la presse à Grozny, capitale de la République tchétchène. Lors de l'opération spéciale qui s'en est suivie, 25 personnes ont été tuées, dont onze terroristes.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151012/1018763068/moscou-attentat-terroriste.html#ixzz3oNV0WReH

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
14 octobre 2015 00:39

La Belgique accepte trop de requêtes d’asile, juge la majorité des habitants du pays, selon un baromètre Ipsos réalisé pour Le Soir et RTL-TVI. 74% des sondés se disent également favorables à l’introduction de contrôles aux frontières.

Le sondage révèle que 55% des Belges estiment que le pays accueille trop de demandeurs d’asile. Ils sont 53% en Flandre et 49% à Bruxelles à penser de la sorte. Un point de vue qui est très marqué en Wallonie où 60% des personnes interrogées affirment que la Belgique va trop loin dans ce dossier.

Cette apparente frilosité wallonne s’expliquerait en partie par le fait que les habitants du sud du pays se font des idées erronées sur la présence des étrangers: la grande majorité des Wallons estime que ces derniers représentent 27% de la population, ce qui est le double de la situation réelle.

Ce sondage a été réalisé du 28 septembre au 4 octobre auprès de 2.571 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 1.017 en Wallonie, 1.030 en Flandre et 524 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale.

...SOURCE

Le Vif

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
13 octobre 2015 01:13

PLUS DE 200 MANIFESTANTS SE SONT RÉUNIS DEVANT LE BÂTIMENT DE LA MISSION DE L’UNION EUROPÉENNE, À KIEV, POUR LA SOMMER DE CESSER L’INCITATION À LA GUERRE ET À LA HAINE EN UKRAINE.

La manifestation a été organisée par les activistes du mouvement social « Pravda ». Les manifestants ont brandi des pancartes arborant des images des villes détruites des civils tués et dans le Donbass et ont mené un flash mob en brûlant un passeport de l’UE.

D’après les manifestants, le président Piotr Porochenko a essayé de rapprocher l’Ukraine de l’Europe contre le gré du peuple. Pourtant, l’Europe, quant à elle, n’a pas besoin de l’Ukraine.

Les protestations de l’hiver 2013-2014 en Ukraine, déclenchées par le refus du président Viktor Ianoukovitch de signer un accord d’association avec l’Union européenne, ont débouché sur la chute du gouvernement démocratiquement élu et l’arrivée au pouvoir d’une coalition pro-UE.

Plus de 100 personnes ont trouvé la mort dans les protestations à Kiev et dans d’autres villes du pays.

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
13 octobre 2015 00:11

 

 

 

Sur la plateau de BFM TV, Frédéric Pichon, docteur en histoire et consultant pour les médias sur la crise syrienne, revient sur la fiction des « rebelles modérés », que l’intervention russe est en train de rapidement dissiper :

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
12 octobre 2015 23:33

L'Onu a annoncé la mise en place d'un gouvernement d'union nationale en Libye.

 

Après des mois de négociations, l'émissaire des Nations unies pour la Libye Bernardino Leon, a annoncé une liste de ministres présidés par Fayez el-Sarraj et trois vice-premiers ministres: Ahmad Meitig, Fathi el-Mejbri et Moussa el-Koni.

 

Selon M.Leon, la liste établie "n'est pas parfaite", bien que ce soit "un luxe que d'autres pays de la région, tels que la Syrie, l'Irak ou le Yémen, ne peuvent pas s'offrir".

 

"Nous sommes persuadés que (la composition de ce gouvernement) peut réussir (…). Les Libyens doivent saisir cette chance historique pour sauver la Libye", a indiqué le diplomate au cours d'une conférence de presse à Skhirat, au Maroc.

La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini s'est félicitée de l'aboutissement des négociations entre les parties libyennes qui avaient selon elle fait preuve de "responsabilité et d'esprit de consensus à un moment crucial de l'histoire de leur pays".

 

L'annonce de ce gouvernement d'union nationale semble cependant insuffisante pour régler les dissensions qui persistent entre les Libyens. Des habitants de Benghazi ont déjà manifesté contre le nouveau gouvernement, dont la composition doit être encore approuvée par les deux parlements rivaux libyens, dont celui de Tobrouk, dans l'est du pays, et le Congrès général national (Tripoli) non reconnu par la communauté internationale.

 

Depuis le renversement en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, la Libye reste privée de gouvernement central et déchirée par les luttes entre les milices de différentes villes. Les djihadistes de l'Etat islamique profitent du chaos qui règne dans le pays pour y gagner du terrain.

Plus de trois millions de personnes ont été affectées par les conflits armés et l'instabilité politique que connaît la Libye, dont 2,44 millions auraient besoin d'une protection et d'une assistance humanitaire, selon les récents calculs de l'Office des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151010/1018736624.html#ixzz3o9yTzO1Z

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
10 octobre 2015 01:42

Grâce aux interventions publiques de Vladimir Poutine, la situation de la Russie sur la scène internationale s'améliore, et la levée des sanctions antirusses n'est plus loin, lit-on sur les pages du magazine Forbes.

 

La réputation de la Russie dans le monde est à présent bien meilleure qu'il y a quelque mois, constate Forbes et invite les étrangers à réfléchir à investir dans ce pays. 

L'Allemagne et la France se sont lassées du long conflit russo-ukrainien et se penchent progressivement du côté de la Russie qui, à la différence de Kiev, respecte les accords de Minsk, constate l'édition. Selon le président de Bretton Woods Research Vladimir Signorelli, on peut s'attendre à la levée des sanctions dès le premier trimestre 2016. 

"Angela Merkel a reconnu que la Crimée resterait un territoire russe. La péninsule n'est pas mentionnée dans les accords de Minsk. Comme la levée des sanctions n'est conditionnée que par la mise en application des accords de Minsk, le régime des sanctions sera obligatoirement levée d'ici juin 2016", estime M.Signorelli. 

La levée des sanctions permettra à la Russie d'améliorer ses relations avec l'Europe et profitera aux deux parties. Forbes fait remarquer par ailleurs que l'Ukraine, dont l'économie "se trouve dans un état déplorable", a aussi intérêt à ce que la guerre finisse le plus tôt possible. 

 

Il est fort probable que l'Ukraine s'engage dans la voie du développement occidentale, mais elle devra bon gré malgré maintenir des relations avec la Russie. 

Toujours est-il, a estimé Vladimir Signorelli, que la résolution du conflit russo-ukrainien serait "mutuellement avantageuse".



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151008/1018695310/russie-sanctions-levee-ukraine-europe.html#ixzz3o01rPRRS

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
10 octobre 2015 00:01
Piégé, un diplomate US livre les secrets des livraisons d'armes à Kiev

Le spécialiste russe en canular téléphonique Alexeï Stoliarov, surnommé Lexus, qui avait déjà réussi à tromper plusieurs hommes politiques, célébrités et oligarques, a publié des informations exclusives obtenues lors d'une conversation avec le consul général des Etats-Unis à Ekaterinbourg (Oural) Marcus Micheli.
 

Le blagueur a appelé M.Micheli en se présentant comme le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov. Ne se doutant de rien, le diplomate américain a avoué son implication politique directe dans le conflit tout en confirmant qu'il participait "à la résolution du problème ukrainien". En outre, Michael Micheli a dévoilé les détails d'un accord sur les livraisons d'armes à l'Ukraine d'un montant total de 46 millions de dollars, conclu entre Washington et Kiev.

"Autant que je m'en souvienne, il s'agissait de la livraison d'un grand nombre de systèmes de défense et d'armements pour l'armée, les garde-côtes et à l'avenir — la garde nationale, n'est-ce pas?", a précisé M.Micheli au faux ministre.

"Quand le président Porochenko était ici il y a une semaine, un accord sur la livraison d'équipement supplémentaire d'un montant total de 46 millions de dollars a été conclu. Je vous présenterai volontiers la liste (des armements, ndlr) en le transférant via l'ambassadeur Pyatt à Kiev. Certains modèles n'ont pas encore été livrés à l'Ukraine. Cela concerne des types d'armes qui avaient été annoncés par (Barack) Obama lors de la visite de (Piotr) Porochenko"

Le spécialiste en canular téléphonique Lexus a expliqué que la conversation téléphonique avec le consul général US s'était tenue il y a un an.

"Je ne l'ai pas publiée parce que le consul Micheli n'était pas une personnalité publique. Il s'occupait des questions relatives à l'Ukraine. Maintenant il a été envoyé à Ekaterinbourg, où il va apparemment collecter de l'information dans la région pour la transférer aux Etats-Unis", a précisé Lexus.

Quand il s'est rendu compte du canular, Michael Micheli, a eu un moment de panique, a-t-il poursuivi.

Il est à noter qu'en dépit des négociations sur les livraisons d'armes entre Kiev et Washington, qui ont duré pendant plus d'un an en coulisses, le Sénat n'a adopté la loi autorisant les livraisons d'armes qu'hier.

Près de 70 sénateurs ont voté pour l'adoption de la loi, tandis que 27 se sont prononcés contre. Le document stipule que près de 612 milliards de dollars seront affectés aux objectifs militaires des Etats-Unis, dont 300 millions de dollars seront attribués à Kiev.

 

Source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
9 octobre 2015 17:20
Des chiffres à des milles lieux sous mer de ceux des européens...

Des chiffres à des milles lieux sous mer de ceux des européens...

Publié par wikistrike.com

Hier, des bateaux de guerre russes ont envoyé 26 missiles de croisière depuis la mer Caspienne tandis que l'infanterie du président syrien Al-Assad lançait un assaut maximum contre les rebelles. Les missiles russes, utilisés pour la première fois en situation de guerre, ont traversé les 1500 km de l'espace aérien de l'Iran et l'Iraq avant d'atteindre leur cible en Syrie du nord.

Bruxelles et la Turquie ont toutes deux prévenu que l'implication de Poutine dans le conflit syrien provoquerait un nouvel exode de réfugiés. Donald Tusk, président du Conseil de l'UE, a averti que "selon les estimations turques, 3 nouveaux millions de réfugiés potentiels pourraient venir d'Alep et de ses environs".

Deux millions de Syriens ont déjà fui l'épouvantable guerre civile via la Turquie et des centaines de milliers d'entre eux sont en marche vers l'Europe.

Selon la première étude menée auprès des réfugiés syriens d'Allemagne, la plupart ont fui les attaques terrestres sanglantes d'El-Assad et une minorité, seulement les djihadistes de l'Etat islamique.

En plein milieu de la plus grande crise d'immigration européenne, Bruxelles s'organise pour gérer l'accueil et l'expulsion de centaines de milliers demandeurs d'asile, selon le Times. L'UE compte menacer les pays d'Afrique de leur retirer ses aides et accords commerciaux s'ils refusent de rapatrier leurs citoyens déboutés de leur demande d'asile.

 

Source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
9 octobre 2015 00:35

SOURCE

Mardi, le conseiller du ministre ukrainien de l’intérieur, Anton Guerachtchenko, a appelé à divulguer des informations personnelles concernant les militaires russes combattant en Syrie « pour faciliter la tâche des djihadistes de l’État islamique ».

 

es experts russes et américains doivent discuter, ce mercredi, afin de prémunir les deux pays de tout incident de leur aviation dans le ciel syrien, a indiqué le ministère de la défense russe, le 7 octobre. Selon le porte-parole du ministère, le général Igor Konachenkov, « les propositions américaines pourraient être acceptées, il reste seulement à préciser des détails techniques sur lesquels vont se pencher les représentants des départements russes et américains  ».

La veille, le Pentagone avait exhorté Moscou de répondre à sa demande de mise en place de règles d’engagement mutuel de respect de l’espace aérien syrien à la suite de l’entrée illégale de deux appareils russes dans le ciel turc, les 3 et 4 octobre.

...

Frappes russes

Parallèlement, la Russie a mené ses premières frappes mercredi à partir de sa flotte déployée dans la mer Caspienne. « La marine a effectué 26 tirs de missiles de croisière Calibre à une distance de 1500 km pour atteindre 11 cibles sur le sol syrien. Cette opération n’a fait aucune victime parmi la population civile », a indiqué le ministère de la défense.

Mardi, l’aviation russe avait déjà exécuté 20 sorties et bombardé douze cibles de l’EI, éliminant deux centres de commandement autour de la ville de Deir ez-Zor et un terrain d’entraînement terroriste à Idleb, selon le ministère. Près de Lattaquié, où sont stationnées les troupes russes, des bombardiers ont complètement détruit des bases terroristes et des entrepôts.

Des survols ont également permis de détecter une base près de Kafar Aouid et d’en informer l’armée syrienne, a indiqué Igor Konachenkov.

Mosquées et zones habitées

Moscou n’exclut par ailleurs pas que les terroristes de Daech puissent détruire des mosquées pour ensuite accuser l’aviation russe de frapper des ouvrages civils en Syrie.

« Les terroristes peuvent prévoir de préparer des provocations — des destructions de mosquées, par exemple — pour ensuite montrer des photos et des vidéos fabriquées de toutes pièces et accuser les pilotes russes opérant en Syrie », a indiqué M. Konachenkov, commentant l’allégation d’une source militaire anonyme en Syrie selon laquelle les pilotes russes avaient frappé le site historique de Palmyre.

Source : Figaro

Source : Figaro

Mazepa 2

L’EI n’est cependant pas le seul à mettre de l’huile sur le feu. Mardi, le conseiller du ministre ukrainien de l’intérieur, Anton Guerachtchenko, a appelé à divulguer des informations personnelles concernant les militaires russes combattant en Syrie « pour faciliter la tâche des djihadistes de l’État islamique ».

Furieux, le ministère russe de la défense a proposé de décerner « l’ordre de Judas » à l’officiel ukrainien. « Nous savons depuis longtemps que M.Guerachtchenko est lié aux énergumènes du mouvement d’extrême-droite Pravy Sektor, mais sa décision d’intervenir en tant que Mazepa 2 au profit de l’État islamique a surpris bien des personnes en Ukraine et en Europe, mais aussi au Proche-Orient », a déclaré le général Igor Konachenkov devant les journalistes à Moscou, mercredi.

Ivan Mazepa (1639-1709) est l’un des plus célèbres atamans des Cosaques de l’Ukraine. Après avoir essayé de trahir Pierre Ier de Russie, ce dernier lui décerna l’ordre de Judas, créé spécifiquement pour Ivan Mazepa. Un seul exemplaire fut décerné.

La Russie a mené ses premiers raids aériens en Syrie mercredi 30 septembre, quelques heures après avoir reçu le feu vert unanime du Conseil de la Fédération. D’après le président de la Commission des affaires étrangères de la Douma, Alexeï Pouchkov, la campagne de frappes aériennes russes en Syrie devrait durer de trois à quatre mois.

La guerre civile syrienne est un conflit armé qui fait rage depuis mars 2011. Au départ, il opposait le gouvernement aux rebelles, qui exigeaient le départ de l’actuel président, Bachar el-Assad. Depuis 2014, plusieurs autres factions ont rejoint les combats pour le contrôle du territoire, dont l’État islamique, qui contrôle tout l’Est du pays, le Jabhat al-Nosra et d’autres groupuscules de plus petite taille. Le Nord du pays est contrôlé par le Parti de l’Union démocratique kurde, qui se bat également contre l’EI.

Le régime syrien bénéficie des renforts du Hezbollah, de groupes armés irréguliers et de brigades chiites irakiennes et étrangères, ainsi que du soutien de l’Iran et de la Russie. Téhéran a déjà envoyé de nombreux conseillers militaires à Damas et promis de soutenir le gouvernement syrien jusqu’au bout.

Toutes formations militaires confondues, Bachar el-Assad disposerait d’environ 140 000 soldats, estime l’expert militaire russe Vladimir Evseev, cité par RBK.

 

SOURCE

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
8 octobre 2015 02:03
 
 
Est-ce normal qu’un autocrate étranger, aux amitiés très louches, puisse tenir un meeting ultra-nationaliste menaçant notre unité nationale sur notre propre sol ?
   

...

François Hollande, champion du « camp du bien », a refusé d’écouter son homologue russe, Vladimir Poutine, au dernier sommet de l’Organisation des Nations unies ; il n’a pas non plus hésité à qualifier Viktor Orbán de dictateur, alors que ce dernier, élu démocratiquement, ne fait que défendre sa souveraineté territoriale en conformité avec les accord de Schengen.
 Avec ses amis turcs, qataris ou saoudiens, François Hollande ne fait pas montre des mêmes retenues.
 Tout leur est autorisé, y compris de nous ridiculiser.
 Erdoğan est considéré comme un autocrate par une forte opposition en Turquie, de nombreux journalistes ont révélé ses accointances occultes avec les meurtriers de l’État islamique, mais il est un « ami » de la France.
 Idem pour les Saoudiens qui crucifient des opposants politiques de 21 ans et sont soutenus par la France pour présider le « groupe consultatif » du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

 

 

... 
À Strasbourg, avec la complicité de l’État français, Recep Tayyip Erdoğan a pu jouer son rôle préféré : celui d’ersatz de sultan ottoman. 
Le président islamiste turc a ainsi exhorté les Turcs d’Europe à cultiver leur particularisme culturel, quand bien même ils posséderaient la nationalité française ou allemande.
 « Vous êtes des Turcs d’Europe », a-t-il déclaré.
 En somme, monsieur Erdoğan a demandé aux nombreux binationaux turco-français, et français d’origine turque, de ne surtout pas s’assimiler à la culture française.
 Que font-ils encore ici, en ce cas ?

 Pire : il les a même enjoints à former une cinquième colonne au sein de notre nation, en regrettant l’absence de citoyens d’origine turque à l’Assemblée nationale ou au Sénat !

 Recep Tayyip Eerdoğan, impérialiste turc d’obédience islamiste, souhaite que des Turcs de culture turque siègent dans nos assemblées représentatives, et puissent par là représenter leurs intérêts communautaires, au détriment du bien commun national. 

 Comment le gouvernement a-t-il pu laisser faire une chose pareille ?
 Est-ce normal qu’un autocrate étranger, aux amitiés très louches, puisse tenir un meeting ultra-nationaliste menaçant notre unité nationale sur notre propre sol quand, dans le même temps, un parti comme le Front national est traité quotidiennement de tous les noms par les plus hautes autorités de l’État ?

 La France a été une nouvelle fois humiliée par un potentat étranger, avec la complicité active de François Hollande. 

Une fois de trop. 

 

 

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International