Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

10 mai 2013 23:52

Bangladesh-christian-girls-resizedComme au Pakistan et en Égypte, des jeunes chrétiennes sont enlevées, violées et converties de force à l'islam.

____________________

Plus de 140 enfants ont été secourus de centres de formation islamiques (madrassas) au cours des neuf derniers mois, et la majorité d’entre eux avaient été ciblés à cause de leur foi chrétienne. Les fillettes, qui représentent près de la moitié des enfants secourus, rapportent avoir été réduites aux travaux forcés et à l’esclavage sexuel.

De nouvelles informations sont sorties sur le traitement des jeunes filles rescapées des madrassas plus tôt cette année. « Elles ont été converties à l’islam de force », a déclaré Akash, un contact de Christian Concern International (CCI) dont le nom a été changé pour des raisons de sécurité. « Elles étaient forcées de porter le voile en tout temps. Certaines filles devaient également travailler comme esclaves dans les maisons de familles musulmanes et recevaient un seul repas par jour ».

Les jeunes filles secourues s’étaient fait dire qu’elles étudieraient dans une école chrétienne et recevraient une formation d’esthéticiennes. Toutefois, au terme du voyage exténuant de leurs village jusqu’à la capitale Dacca, elles ont découvert que c’était un mensonge. …. « Au lieu d’étudier pour être esthéticiennes, nous avons été envoyées dans des hôtels pour travailler comme prostituées », a expliqué l’une des jeunes filles.

L'année dernière, Akash vendait des billets de bus pour une entreprise de transport au Bangladesh quand il a remarqué qu'un homme nommé Norbert Tripura se rendait fréquemment à Dacca avec des groupes d'enfants. ... Après enquête, il a découvert que de nombreuses familles avaient envoyé leurs enfants avec des hommes, y compris Norbert, qui se sont avérés être des trafiquants. Avec l'aide d'un partenaire de CCI, Akash a organisé le sauvetage des 12 premiers enfants en juillet 2012. D’autres ont été rescapés en octobre 2012, suivis par une centaine d’autres depuis janvier 2013.

En tant que chrétiens, ces enfants et leurs familles sont une minorité marginalisée dans un pays musulman à plus de 90%. En tant que minorité, les chrétiens obtiennent difficilement des emplois ou une éducation de qualité. Parfois, on va jusqu’à leur interdire d’utiliser les puits communautaires dans les villages. En conséquence, de nombreux chrétiens, en particulier ceux de Tripura, sont extrêmement pauvres et désespèrent d’offrir une vie meilleure à leurs enfants. Cette situation les rend vulnérables aux trafiquants comme Norbert.

Selon les rapports de la Fondation Kapaeeng et du partenaire de CCI au Bangladesh, il pourrait y avoir jusqu'à 138 enfants de Rangamati, 42 de Bandarban et six de Khagrachari qui sont toujours portés disparus. « Nous pensons qu'ils sont également vendus aux madrassas et nous les recherchons », a déclaré Akash. « Je rêve que tous les enfants soient sauvés et reçoivent une éducation supérieure pour pouvoir se tenir debout par eux-mêmes ».

Source : More Than 140 Christian Girls Held as Sex Slaves Rescued From Islamic Madrassas, Persecution.org, 5 mai 2013. Traduction par Poste de veille 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
10 mai 2013 23:48

Un Suédois a été condamné aujourd’hui en appel à quatre ans de prison pour avoir tué à 16 ans sa soeur à coups de couteau, un meurtre reconnu comme un crime d’honneur par la Justice. La Cour d’appel de Malmö a réduit la peine de moitié par rapport à celle prononcée en première instance en janvier.

Le 23 avril 2012, l’accusé s’était acharné en assénant 107 coups de couteau sur son aînée, âgée de 19 ans, au domicile de cette dernière à Landskrona (sud-ouest). Il avait appelé les secours et évoqué un agresseur masqué, un scénario dont les enquêteurs ont conclu qu’il était incohérent avec leurs constatations.

«L’extrême violence dont a fait preuve le frère lors du meurtre et le mobile de laver l’honneur de la famille sont reconnus par la Cour comme des circonstances aggravantes, a indiqué la Justice dans un communiqué. A l’issue du jugement en première instance, l’avocat de la défense avait dénoncé un verdict «extrêmement sévère».

L’affaire avait choqué en Suède, non seulement à cause de la violence du crime, mais aussi parce que l’enquête avait montré que la jeune femme avait lancé des signaux d’alerte. Elle avait ainsi confié à des proches se sentir en danger après s’être échappée d’Irak où elle avait été mariée de force à un homme plus âgé qui l’aurait battue et violée. De retour en Suède, elle avait contacté les services sociaux de Landskrona, qui selon elle ne prenaient pas les menaces de sa famille au sérieux.

Le Figaro

fdesouche

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
10 mai 2013 23:42

La commission d’enquête de l’ONU sur les violences en Syrie a des «suspicions fortes et concrètes» de l’utilisation d’armes chimiques de la part des insurgés, mais doit encore «approfondir» ses recherches.

Les rebelles syriens auraient utilisé du gaz sarin, un agent neurotoxique extrêmement puissant et interdit par le droit international. L’information provient non pas du régime de Bachar el-Assad, mais de Clara Del Ponte, membre de la commission d’enquête indépendante de l’ONU sur les violences en Syrie.

(…) Le Figaro

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
9 mai 2013 01:20

Les rebelles syriens auraient utilisé du gaz sarin selon la magistrate Carla del Ponte.

Ce gaz neurotoxique entraîne la mort par simple contact avec la peau.

 

Des armes chimiques utilisées en Syrie ? C'est en tout cas ce qu'assure Carla del Ponte. Selon cette membre de la commission d'enquête de l'ONU sur les violations des droits de l'homme en Syrie, les rebelles syriens ont fait usage du gaz sarin, un puissant gaz neurotoxique découvert peu de temps avant le début de la Deuxième Guerre mondiale en Allemagne.

Lors d'un entretien accordé à la radio suisse italienne dans la nuit de dimanche à lundi, Carla del Ponte a ainsi indiqué que "selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin". L'ancienne procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a toutefois précisé que les "enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu'à présent, pour le moment, ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin". Les enquêtes devraient également montrer si le gouvernement de Bachar el-Assad a, lui aussi, utilisé ce type d'armes chimiques.

La magistrate a par ailleurs rappelé lors de l'interview radiophonique que les recherches de la Commission d'enquête de l'ONU sont encore loin d'être terminées. Pour rappel, les observations de cette Commission sont censées être présentées au mois de juin aux prochaines sessions du Conseil des droits de l'homme des Nations unies.


Le gaz sarin, qui a notamment été utilisé dans le métro de Tokyo en 1995, est un gaz inodore et invisible particulièrement dangereux puisqu'un simple contact avec la peau entraîne un blocage de la transmission de l'influx nerveux qui aboutit à la mort par arrêt cardio-respiratoire.

Le Center for Disease and Control Prevention d'Atlanta aux Etats-Unis rappelle par ailleurs que si ce gaz neurotoxique peut être utilisé en aérosol, il peut également servir à empoisonner aussi bien l'eau que la nourriture.

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
8 mai 2013 01:19

 

Canada-plotnikovLa vidéo, tournée par un combattant djihadiste canadien avant qu’il ne soit tué par les forces de sécurité russes, donne un aperçu inquiétant du fanatisme des rebelles qui ont pu inspirer Tamerlan Tsarnaev, auteur de l’attentat du marathon de Boston.

Tsarnaev n'apparaît pas dans le film, qui a été obtenu par le National PostLe film a toutefois été tourné et narré par William Plotnikov, un Canadien dont les liens présumés avec Tsarnaev font maintenant l’objet d’une enquête. 

Dans la vidéo, les combattants rebelles ont exprimé à plusieurs reprises leur volonté de tuer les « koufars », ou mécréants, et se sont référés aux « Poutines et Obamas » qui « font des discours à la télévision, font des promesses, et après la mort, nous verrons qui a raison. Seul Allah accorde la victoire ».  

Les rebelles, qui s’exprimaient surtout en russe, n'ont pas révélé leur emplacement ni la date, sauf pour dire qu’ils étaient « dans la forêt » et se sentaient impatients de lancer des attaques de grande envergure au printemps. La vidéo montre d’abord le drapeau noir adopté par les djihadistes, puis un rebelle en tenue de camouflage préparant le dîner. Le bunker semble bien équipé, avec de la nourriture, des ustensiles de cuisine, des lits superposés et des armes. «Que fais-tu? », demande Plotnikov au rebelle assis sur un lit à côté de son fusil d’assaut.


 

Pendant sept minutes, cinq rebelles du Daguestan parlent, devant une caméra vidéo, de tuer des infidèles et comment leurs « bonnes actions » les absoudront des «700 péchés» commis au cours de leur vie.


Leur motivation est claire : ils tuent pour plaire à leur dieu génocidaire et gagner le paradis.

Le "Canadien" William Plotnikov, converti à l'islam, tué en juillet 2012 par les Russes, avec un djihadiste au Daghestan : 

«Du terrorisme, tuer des mécréants. C'est ce que je fais», a-t-il répondu. «Allah m'a donné du carburant, un bunker, un grand nombre de frères. Je mange et je pense beaucoup.  Je réfléchis à la façon de tuer. Je planifie comment tuer les mécréants, quand les tuer. … Des idées concrètes se présentent, pour l’amour d’Allah ». 

L'homme derrière la caméra, un ancien boxeur de Toronto et étudiant du Seneca College, s’est converti à l’islam en 2009 et a quitté le Canada en 2010 pour rejoindre les rebelles au Daghestan. Alarmé par son saut dans l'extrémisme, son père a appelé le ministère de l'Intérieur russe. Des officiers rsses ont localisé et arrêté son fils au Daguestan au début de 2011. Lors d’un interrogatoire, Plotnikov aurait identifié Tsarnaev comme l'un de ses contacts en ligne, ce qui a déclenché des enquêtes à la fois par le FBI et les services de sécurité de Russie.

Dans la seule interview importante qu’il a donnée, le père de Plotnikov, Vitaly, a parlé au National Post d'une conversation effrayante qu’il avait eue en ligne avec son fils après que les Russes l’ont libéré en lui demandant de rentrer au Canada. Au moment de la conversation, Plotnikov était de retour à Moscou et avait besoin d'argent. Quand son père lui a demandé quand il rentrerait à Toronto, Plotnikov a répondu: « Je reviendrai peut-être, si c’est la volonté d’Allah ».

«Je lui ai dit : Willy, la religion n’est pas une mauvaise chose. Elle fournit une discipline aux gens et les rend plus purs. Mais quelle que soit la religion, le fanatisme n'a jamais été une bonne chose. Et il a répondu : Honnêtement, papa, tes yeux sont vraiment fermés par le diable. J’accepte les lois de dieu mais pas celles des hommes.»

 «J'ai compris qu'il attendait d'être appelé dans les montagnes», a dit le père depuis son appartement près de Toronto. «A l’époque, il était encore à Moscou, ils l’avaient sans doute déjà appelé et il avait besoin d’argent pour s’y rendre. » 

Ce fut leur dernière communication. Plotnikov est retourné au Daghestan et a rejoint les rebelles dans les montagnes près du village de Utamysh. La vidéo qu’il a enregistrée révèle un zèle inquiétant dans le discours islamiste extrémiste.

«C’est la façon dont nous vivons, dit Plotnikov après avoir dirigé la caméra sur lui-même. Nous ne souffrons pas, nous ne sommes pas dans le besoin. Nous avons seulement besoin de l’aide d’Allah et il n'abandonne pas ses serviteurs. Nous avons de la nourriture, nous avons quelqu'un pour préparer cette nourriture, et d’autres frères accomplissent leurs devoirs, et ceci sera récompensé. Ainsi, vous, les mécréants, ne verrez jamais ce que vous aimeriez voir. Nous avons de la nourriture, Allah est avec nous, nous avons notre gardien, Allah, mais vous n'en avez pas. Nous allons vous tuer», dit-il.

«Nous ne sommes pas des super-héros, nous avons aussi besoin de l’aide d’Allah et il nous aide, et je demande à Allah qu’il nous donne l'occasion, d’ici le printemps prochain, de tuer plus de mécréants, afin que le camion militaire explose et que les morceaux s’envolent comme des chiffons. Allah est tout-puissant et il va aider.»

Plotnikov, 23 ans, a été tué par les forces de sécurité russes près d’Utamysh le 14 juillet 2012. Tsarnaev est retourné aux États-Unis quelques jours plus tard. Le père de Plotnikov doute que son fils ait jamais rencontré ou soit devenu ami avec Tsarnaev, décédé dans une fusillade avec la police près de Boston il y a deux semaines.

Source : Canadian jihadist’s disturbing video shows fanaticism of rebels who may have inspired Boston bomber, par Stewart Bell, National Post, 1 mai 2013. Traduction par Poste de veille

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
6 mai 2013 01:21

PRAGUE (NOVOpress) – Selon une enquête du Centre d’étude de l’opinion publique (CVVM), les Tchèques se prononcent très majoritairement contre l’adoption de la monnaie unique, rapportait samedi l’édition nationale de E15. Le sondage a été réalisé du 8 au 15 avril derniers et aeffectué auprès de 1.049 personnes.

 

En effet, d’après ce sondage, trois quarts des Tchèques sont opposés au remplacement de la couronne tchèque par l’euro. Parmi eux, 48% sont catégoriquement contre l’adhésion à la zone euro et 29% sont plutôt contre une telle perspective. Seuls 4% des sondés se déclarent partisans de l’euro, et 14% sont plutôt d’accord de rejoindre la zone euro.

Les sociologues constatent que le niveau du soutien de l’euro en République tchèque est plus élevé parmi les diplômés d’études supérieures et les personnes âgées de moins de 30 ans. Les adversaires de l’adhésion à l’euro appartiennent le plus souvent au groupe d’âge des plus de 45 ans.

D’après le CVVM, en 2001, 52% des Tchèques étaient favorables à l’adhésion à la zone euro et 23% y étaient opposés ; en 2007, 48% pour et 45% contre; en 2010, 38% pour et 55% contre.

Julien Lemaire

Crédit photo : Vlastula via Flickr (cc)

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
6 mai 2013 00:27

Le parti de l’indépendance UKIP a réalisé une forte percée lors des dernières élections municipales au Royaume-Uni. Cette formation anti-européenne et anti-immigration remporte un quart des suffrages dans les circonscriptions disputées. Au total, 147 conseillers ont été élus contre huit en 2009. Nigel Farage, le chef de file de ce quatrième parti du pays, s’en réjouit:

“Les gouvernements britanniques précédents nous ont engagé dans l’union politique européenne sans concertation. Et maintenant, 75% de nos lois sont élaborées ailleurs. La majorité d’entre nous voulons que notre pays nous revienne. Nous voulons faire du commerce avec l’Europe, être les amis de l’Europe, mais nous refusons d‘être gouvernés par les institutions de Bruxelles”.

Euronews

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
5 mai 2013 02:21
Votre voisin est peut-être sur cette photo..

Votre voisin est peut-être sur cette photo…

«On paie les gars qui nous tirent dessus», s’est esclamé Christophe Guilloteau, député UMP, membre de la Commission de défense de l’Assemblée nationale, en révélant que l’armée française a mis la main sur des documents de Pôle Emploi dans les caches des islamistes au nord du Mali.

«Vous savez ce que nos soldats ont découvert dans les caches des islamistes, au beau milieu du massif des Ifoghas, dans le nord du Mali ?» demande Christophe Guilloteau, sourire en coin…

«Peut-être les fusils, les missiles sol-air ou encore les mortiers que la France avait généreusement distribués en 2011 aux insurgés libyens pour détrôner Mouammar Kadhafi ?», lui répond-on.

«C’est le cas, sourit Christophe Guilloteau. Mais ce n’est pas tout ».

« En fait, ajoute le député, ils sont tombés sur des circulaires vierges de Pôle Emploi dans les caches des islamistes. »

« Vous vous imaginez…des chômeurs français, des gens qui recevaient de l’argent de l’Etat français en face de nos propres hommes. On paie des gars qui nous tirent dessus.»


Parmi les islamistes, il y a de gentils ressortissants français qui vous tiennent la porte au supermarché et puis vont à Pôle emploi chercher leur « salaire »…

Ces hommes, terroristes islamistes au Mali, et gentils voisins en banlieue parisienne, vont revenir en France un de ces jours, maintenant que l’armée française va se retirer du Mali.

A part retourner à Pôle emploi bien entendu, pensez-vous qu’ils vont représenter un danger pour la société ?

Seul un raciste islamophobe, un gros facho, oserait le prétendre.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://adefdromil.org/wp-content/uploads/2013/04/des-chomeurs-fran%C3%A7ais-dans-les-rangs-islamistes.pdf

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
1 mai 2013 02:23
Mahmoud Ahmadinejad
16:49 28/04/2013

Une victoire des anti-Assad en Syrie entraînerait une vague d'insécurité qui "sera une menace pour l'ensemble de la région", a déclaré dimanche le dirigeant iranien Mahmoud Ahmadinejad cité sur le site internet de la présidence.

"L'arrivée au pouvoir des rebelles se traduira par la poursuite de la guerre et de l'insécurité pour une longue période (…). L'insécurité en Syrie mettra en danger la sécurité des pays voisins, et sera une menace pour l'ensemble de la région" a estimé M.Ahmadinejad.

L'Iran, bête noire des Etats-Unis et d'Israël, est l'un des principaux soutiens du régime de Damas dans le conflit qui secoue la Syrie depuis mars 2011. L'Iran ne cesse d'accuser certains pays arabes et européens de soutenir les terroristes en Syrie et de vouloir déstabiliser ce pays et la région. Téhéran estime en outre que la résolution de la crise en Syrie ne peut être imposée de l'extérieur.

Le conflit en Syrie a fait plus de 70.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés depuis mars 2011, selon l'Onu. Les rebelles syriens bénéficient d'un soutien étranger. Damas affirme que des milliers de mercenaires étrangers, y compris des commandos de groupes terroristes, combattent dans les rangs de l'opposition armée. L'Occident ne cesse d'insister sur le départ du président Bachar el-Assad.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
30 avril 2013 02:53

MALI. « On paie les gars qui nous tirent dessus », constate Christophe Guilloteau, député UMP, en révélant que l’armée française a mis la main sur des documents de Pôle Emploi dans les caches islamistes au nord du Mali.

Capture1

Capture-copie-2.JPG

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
29 avril 2013 01:49

Entre la crise nationale du logement et le rêve immobilier espagnol, la frontière semble très mince. Acheter un appartement en Espagne peut s’avérer plus simple que de lorgner un logement à Alger. Et tant pis si c’est illégal !

La chute des prix de l’immobilier en Espagne, qui se poursuit, fait le bonheur de plus en plus d’Algériens. Acheteurs, vendeurs, agents immobiliers, passeurs de devises, affairistes et rêveurs de tout bord créent chaque jour de nouvelles passerelles entre Valence et Alger, Madrid et Oran, Alicante, Malaga, Constantine et bien d’autres villes des deux pays.

Les réseaux transfrontaliers qui tiennent ces «passerelles» se consolident et deviennent de plus en plus visibles. Ils tirent profit de la crise sans précédent qui frappe le pays. Depuis l’éclatement de la bulle immobilière en Espagne (2008), les expulsions de propriétaires surendettés battent leurs records (une hausse de 16,7% en 2012, selon les statistiques espagnoles). Les cas de liquidations de bien immobiliers saisis par les banques suite au surendettement des ménages et à la faillite des promoteurs immobiliers espagnols sont légion. Les Algériens, entre autres étrangers, y trouvent le bon filon. Les stocks de logements neufs invendus seraient de plus d’un million. Des milliers d’entre eux ont été achetés ces dernières années par des opérateurs immobiliers algériens.

Leur cible : le cadre algérien qui a économisé toute sa vie, les entrepreneurs, les riches, peut-être aussi les affairistes qui veulent blanchir leur argent même si l’Espagne n’est plus une destination de choix pour. La liste est longue. Le phénomène prend de l’ampleur, au vu et au su de tous. «Votre appartement en Espagne à un prix défiant toute concurrence, c’est ce que vous propose notre agence qui dispose d’une large gamme d’appartements à des prix variés et attractifs.»

L’annonce parue, il y a quelques jours, dans un grand titre de la presse nationale est accompagnée d’un numéro de téléphone espagnol et de photos très alléchantes. Au bout du fil, un Algérien à la voix rassurante détaille les prix des appartements proposés à la vente : «Du neuf, de l’occasion, des ventes sur plan. Tout dépend de votre budget ! On vous facilitera toutes les procédures».[...]

El Watan

 

fdesouche

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
28 avril 2013 02:40

Prisonnier en algérie (1962)

Après avoir lu ce qui se trouve plus bas, allez voir le reportage qui a été fait sur ce militaire français, détruit par ces gens auxquels notre gouvernement lèche les pieds tout en accueillant les envahisseurs, les logeant, les soignant, les nourrissant, les rémunérant, et en fermant les yeux sur leurs crimes passés, présents et à venir. La France ne doit-elle pas être considérée comme la prostituée du monde ?....et encore, les prostituées, on les paye  et non le contraire !

Comment ont-ils pu occulter un scandale pareil?...  Que soient maudits tous ces lâches qui ont participé à ce silence...

Pour une fois que l'on a un témoignage, cela devrait faire taire les adorateurs du "19 mars 1962" et les adeptes de l’auto flagellation!!

   Objet : PRISONNIER EN ALGERIE  

Pour tous les négationnistes (non condamnés), les amnésiques, les ignorants, et ceux à qui on a raconté des mensonges d'Etat.    

> > > Comment ont-ils pu occulter un scandale pareil?... ET DANS QUEL BUT...? Que soient maudits tous ces lâches qui ont participé à ce silence CRIMINEL...

Le témoignage d'André Aussignac, appelé en Algérie et prisonnier du FLN 
   Avant de diffuser le témoignage ci-dessous, j'ai tapé "André Aussignac" sur Google pour vérifier la véracité de cette douloureuse histoire.

Tout est bien confirmé et il y a même un interview de lui sur  = http://reportage34.skyrock.com/2.html.

 

Le témoignage d'André Aussignac,militaire appelé en Algérie,enlevé par le FLN, après l'indépendance, originaire de Bordeaux, militaire appelé en Algérie,raconte, en détail, son enlèvement par le FLN, après l'indépendance et le calvaire inhumain qu'il a subi dans une mine de fer près de Miliana, avec d'autres français civils ou militaires.
  

Le témoignage écrit ci-dessous correspond tout à fait à ce qu'il avait dit lors de cette conférence.

> > > > > > > >   
> > >    André Aussignac, 68 ans, appelé du 23e Rima à Alger, a été déclaré disparu le 21 juillet 1962 par l'Armée française.


> > > 

«Le soir du 21 juillet 1962, j'ai quitté, en uniforme, la Maison carrée (caserne) d'Alger pour aller acheter des cigarettes.

Je suis tombé sur un barrage de musulmans en uniforme. Ils m'ont pris ma carte d'identité militaire et l'ont déchirée.
 Je me suis retrouvé dans une camionnette avec des civils européens, dont le propriétaire du véhicule. 
On a été conduits dans une briqueterie, déshabillés et jetés dans un four encore tiède.   Dans la nuit, d'autres Européens sont arrivés. A la fin, on était 17. Nous sommes restés là, entassés, sans boire ni manger, à redouter qu'ils allument le four.   Au bout de quarante-huit heures environ, nous sommes partis en camion bâché.

 Une fois dans le djebel, on nous a fait descendre et on a entamé une marche forcée de plusieurs semaines pour arriver à la mine de fer de Miliana.
Là, on nous a jetés à moitié nus dans une galerie. Dans la mienne, on était environ 60, mais il y avait d'autres galeries avec d'autres Européens.

On nous obligeait à creuser avec des petites pioches. 
On avait droit à un verre d'eau par jour et parfois à un plat de semoule. 
Pour ne pas mourir de soif, on mettait nos slips dans les parois humides de la mine et on suçait les gouttes d'eau. 
Quand le plat de semoule arrivait, on se battait comme des chiens entre nous.
Certains sont morts d'épuisement, d'autres se sont volontairement tués. 
Une fois, l'un d'entre nous a planté sa pioche dans la terre et s'est jeté sur la lame. 
Un jour, un ministre algérien est venu visiter la galerie. Je ne me suis pas levé pour le saluer. 
Il m'a balancé un grand coup de pied dans la tête [la cicatrice à l'arcade sourcilière est encore visible].    J'ai essayé de m'évader deux fois sans succès.
La première fois, en représailles, on m'a donné de grands coups de bâton sur les chevilles. 
La deuxième, on m'a assis sur une pierre, ligoté à un pieu et arraché les ongles des orteils avec une pince.
La troisième tentative a été la bonne. 
J'étais avec deux autres copains qui ont été abattus. J'ai marché jusqu'à l'épuisement. 
Des pieds-noirs m'ont découvert évanoui et nu dans un fossé. 
 Ils m'ont soigné, puis embarqué dans un chalutier en direction de Marseille. 
Quand je suis arrivé chez moi, à Bordeaux, ni mes parents ni ma fiancée ne m'ont reconnu. 
Je pesais moins de 40 kilos [contre 70 avant son départ]. 
Le 22 juillet 1963, j'ai été arrêté par la gendarmerie de Villeneuve-sur-Lot.
C'était pendant mon voyage de noces. On m'a interné au fort du Hâ pour "désertion en temps de paix" ! 
J'ai été brutalisé. On voulait que je livre les filières qui m'avaient permis de revenir d'Algérie. 
Je suis resté muet.
On m'a ensuite conduit à l'hôpital militaire Robert Piquet. Sur la porte de ma chambre, on avait inscrit : "Individu dangereux",à ne pas mettre en contact avec les autres recrues".
Le tribunal militaire de Bordeaux m'a finalement acquitté. 
Je rends hommage au commissaire du gouvernement qui a plaidé pour ma non culpabilité.  Il a ensuite été muté.
En novembre 1963, le sénateur Etienne Dailly a évoqué mon cas au Sénat (Journal officiel du 24 novembre 1963, p. 2572). 
Quelques jours auparavant, la Sécurité militaire m'avait menacé pour que je me taise.
 Mon histoire gênait. Je me suis tu, jusqu'à aujourd'hui.
"J'offre ce témoignage à la mémoire de mes compagnons qui ont été sacrifiés. »

Faites suivre surtout au moment où nos chers élus parlent de repentance.
Et eux, vont-ils faire repentance des crimes qu'ils ont commis et qu'ils commettent encore à ce jour?
    
> >          Combien ne pourront jamais témoigner!

ARTICLE DANS NICE MATIN

 

la suite des témoignages >> http://reportage34.skyrock.com/2.html

sources

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
27 avril 2013 01:37

Angela Merkel

S’exprimant lors d’une conférence organisée par la Deutsche Bank à Berlin, Angela Merkel a appelé les membres de la zone euro à se tenir prêts à céder leur souveraineté pour surmonter la crise.

Elle a également défendu le recours à la politique d’austérité pour faire face à la crise, affirmant que l’Europe devait trouver à la fois une manière de générer de la croissance tout en assainissant ses finances.

« Nous semblons n’être capables de trouver des solutions communes que lorsque nous sommes au bord du gouffre », a-t-elle dit.  « Mais dès que la pression se fait moins forte, tout le monde veut suivre sa  propre voie. Nous devons être prêts à accepter que l’Europe ait le dernier mot dans certains domaines. Sinon, nous ne pourrons plus poursuivre la construction européenne ».

« Il serait dangereux que d’autres pays en Europe ressentent que l’Allemagne impose son propre modèle économique sur le bloc entier », a poursuivi la chancelière. Nous n’avons pas toujours besoin d’abandonner nos pratiques nationales, mais nous devons être compatibles. Actuellement, c’est le chaos. Nous devons être préparés à rompre avec le passé pour aller de l’avant. Je suis prête à le faire », a ajouté Merkel.

Les dirigeants européens doivent se réunir à Bruxelles dans les deux prochains mois pour discuter des avancées à réaliser pour aller vers une «union fiscale».

Sources : Reuters / Le Journal du Siècle

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
26 avril 2013 01:05

Les efforts de Belgrade et Pristina pour normaliser leurs relations ont été récompensés lundi par la Commission européenne qui a recommandé l’ouverture des négociations d’adhésion de la Serbie à l’Union européenne et pour un accord d’association entre l’UE et le Kosovo.

«La Serbie a rempli le critère prioritaire consistant à prendre des mesures en vue d’une amélioration visible et durable de ses relations avec le Kosovo», a indiqué la Commission dans un rapport soumis aux ministres de l’UE chargés des Affaires européennes.

En conséquence, les négociations d’adhésion à l’UE peuvent s’ouvrir, a souhaité Bruxelles, répondant ainsi au voeu de Belgrade. [...]

Plus de 10.000 Serbes du nord du Kosovo ont manifesté lundi à Kosovska Mitrovica pour protester contre l’accord et faire valoir que cette région frontalière de la Serbie, où ils sont majoritaires et qui échappe au contrôle de Pristina, «sera pour toujours une partie de la Serbie». [...]

Libération

fdsouche

90 % de la population environ est dite de tradition musulmane52, principalement sunnite avec une minorité bektachie53. L'islam est la religion de la majorité des Albanais, des BosniaquesTurcs,Gorans, et de certains RomsAshkali 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kosovo

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
25 avril 2013 00:05

imgres

En janvier, Le Monde révélait que 74% de Français craignent la montée de l’islam.

L’Ifop et Metro révèlent les résultats d’un sondage effectué juste après l’attentat de Boston, et malgré les efforts démesurés des médias pour minimiser, voire écarter, les racines jihadistes de l’attentat de Boston,78% des Français s’inquiètent d’une menace terroriste islamiste sur le territoire national.

Un chiffre en constante hausse depuis l’affaire Merah, précise le média.

Véronique Genest, qui régulièrement se fait critiquer par des journalistes ampoulés pour avoir déclaré être islamophobe « comme la plupart des Français », avait donc raison. Et ce sont les Aymeric Caron, les Enora Malagré et autres journalistes crispés qui sont en dehors de la réalité.

78% de Français qui considèrent que le risque d’une menace terroriste en France est élevé, cela détruit les acharnements de diabolisation par une certaine gauche à faire passer une minorité de Français identitaires pour xénophobe et raciste.

Le baromètre Ifop, ajoute Metro, révèle que cette crainte est inscrite dans le paysage français depuis plus d’une décennie, avec le spectre d’al Qaeda en toile de fond, que l’intervention de la France au Mali contre les islamistes, et les déclarations du gouvernement socialiste sur le risque d’importation du danger, ont largement crédibilisés.

Dit autrement, 78% des Français craignent que la menace terroriste s’abatte sur leur sol, et les évènements, tant près de chez eux que dans le reste du monde, leurs disent qu’ils ont bien raison d’avoir peur.


Dit encore autrement, les islamistes nourrissent l’islamophobie à coups d’attentats terroristes, de prières de rue, de mosquées salafistes et de conquêtes meurtrières.

A chaque frappe terroriste de l’islamo, appuie Metro, que ce soit à New York, Madrid ou Londres, les Français connaissent en effet un regain d’inquiétude, et s’il en était autrement, c’est qu’ils seraient vraiment aussi cons que le petit carré des journalistes parisiens qui se tapent sur le ventre et s’auto congratulent en ricanant sur le petit peuple apeuré. Pauvres ères…

Selon Frédéric Dabi, précise Métro, « la hausse de 14 points depuis les attentats du 11 septembre est assez révélatrice de l’opinion publique française ».

Ouf ! Les Français sont tétanisés, et c’est la mauvaise impression qu’ils livrent d’eux-mêmes à l’étranger, mais c’est parce que leur gouvernement ne les soutient pas, et non parce qu’ils sont endormis.

« La menace terroriste est élevée en France depuis plusieurs années et singulièrement depuis plusieurs mois », disait Manuel Valls qui a bien plus d’informations que les sites d’alerte comme Dreuz qui distribuent l’information au marché noir.

cela fait l'affaire du gouvernement...

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

Source : Metro

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
24 avril 2013 02:36

images-1

Mise à jour : maintenant que les médias ne peuvent plus s’accrocher à la piste extrême droite, ils minimisent, cachent le fait que les terroristes sont des musulmans.

Les médias français tournent en boucle en parlant de « jeunes », de « jeunes hommes », « d’étudiants », alors qu’en ce moment même la police de Boston a demandé à la population de ne pas sortir dans les rues car ils sont armés, extrêmement dangereux, et qu’ils cherchent à tuer, et qu’un des terroristes abattu tôt ce matin portait une ceinture d’explosifs.

Autrement dit, si les habitants de Waterfront et de Boston étaient à l’écoute des médias français, ils sortiraient dans les rues, rassurés par la douce présentation que fait d’eux les journalistes. On touche à l’extrême…

N’en déplaise aux journalistes qui, sans la moindre émotion pour les victimes, ont tout fait pour récupérer le drame de Boston, et tenter d’influencer l’opinion vers la piste des extrémistes blancs, le terrorisme reste la marque de fabrique de l’islam.

L’un des terroristes est Djohar Tsarnaev, musulman tchétchène de 19 ans, porteur d’un passeport turc, qui vivait en Russie près de la frontière tchétchène avant de venir étudier aux Etats Unis à Cambridge. Voici sa page sur le site vk.com, une sorte de Facebook en russe, sur laquelle vous pouvez lire sa religion : islam.

Screen Shot 2013-04-19 at 16.24.40

e6bb9b81-e8cb-48f4-a2fc-62f5bfdbddad_400

Un des autres terroristes est son frère Tamerlan Tsarnaev… voici son compte You tube :

Screen Shot 2013-04-19 at 17.58.00

Avant d’être supprimé, le compte YouTube de Tamerlan avait une playlist, créée il y a 5 mois, dont le nom était « Terrorists ». Deux vidéos étaient dans la playlist, et ont été supprimées, et il les avait reprises d’un autre compte Youtube. Les islamistes du monde entier s’auto radicalisent sur Internet.

Sur sa page Facebook, il écrivait :

« Allah a dit pas d’alcool ». ‘Il n’y a plus de valeurs, ajoute-t-il, les gens ne se contrôlent plus ».

Tamerlan Tsarnaev, était boxeur et s’entrainait dans la région de Cambridge. Sur Internet, le 2 Novembre 2011, il écrivait: “Plus vous apprenez de choses sur l’enfer, plus vous voulez rester en dehors du péché, etdemander à Allah (s.w.t.) son pardon.’’source – Washington Post.

La mort des quatre innocents et des centaines de blessés, dont une dizaine de personnes amputées, est une fois encore à porter au bilan de la religion de paix de tolérance et d’amour.

Encore une fois, des musulmans viendront dire que les terroristes ne sont pas de vrais musulmans puisque l’islam interdit de tuer. Ils mentiront, citeront des versets abrogés, car le coran donne explicitement l’ordre de tuer l’infidèle, et ordonne au musulman de vouer sa vie au jihad guerrier pour Allah.


En fait, ces terroristes sont les vrais musulmans, de bons musulmans. Murgan Salem, un chef religieux égyptien, l’a rappelé il y a quelques jours (1), et leur motivation est explicite : islamiser le monde, par tous les moyens.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
22 avril 2013 00:42

 

 

Violées en Syrie, violées dans les camps de réfugiés, ostracisées, vendues à de riches arabes en quête d'aubaines. Le sort tragique des Syriennes victimes de prédateurs sexuels. 

 

On rapporte que 90.000 femmes et enfants ont fui le viol et la torture sexuelle en Syrie. Lorsque ces civils vulnérables arrivent dans les camps de réfugiés sensés être des lieux d'asile, elles continuent d’être exposées à la menace de viols multiples et de torture sexuelle. [   ]

ONU-refugiees-syriennesOn estime que les deux tiers des 120.000 réfugiés près de la frontière entre la Syrie et la Jordanie sont des femmes et des enfants. Loin d'être un refuge pour les victimes de conflits armés, les camps tels que celui de Zaatari, à quinze milles de la frontière syrienne avec la Jordanie, sont des foyers d’incessantes violences sexuelles et violations des droits humains. Cette réalité semble aussi êtreomniprésente dans les camps situés en Irak et en Turquie. [   ]

Démunies face aux traumatismes de la violence sexuelle, des mariages forcés, de la traite humaine et de la torture, les femmes et les filles vivent dans la peur perpétuelle. La stigmatisation de celles qui survivent à ces viols engendre également la crainte de représailles puisque la plupart desagressions sexuelles sont collectives et commises en public, mais sont rarement signalées.__________

Il est difficile de croire qu'il y a près de 20 ansun rapport de l'UNICEF sur le recours à la violence sexuelle comme arme de guerre soulignait le fait que des jeunes filles qui tombent enceintes abandonnent leurs bébés et que d’autres se suicident.C'est difficile à croire car rien n'a changé. On rapporte qu'il y a beaucoup de grossesses chez les adolescentes dans le camp de réfugiés de Zaatari, où il y a en moyenne onze naissances par jour. [   ]

Source : Syria War: Rape is a Weapon Of War, Polycemic, 17 avril 2013. Traduction par Poste de veille

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
22 avril 2013 00:14

 

Les espoirs de démocratisation nés du Printemps arabe en 2011 risquent d’être anéantis par des régimes autoritaires, ont averti les Etats-Unis aujourd’hui dans leur rapport annuel mondial sur les droits de l’homme.

«L’espoir aux premiers jours du Réveil du monde arabe a buté sur les dures réalités de transitions contestées et incomplètes», écrit le département d’Etat américain dans son rapport 2012 présenté par le secrétaire d’Etat John Kerry.

Le Figaro

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
13 avril 2013 01:41

 

Entretien d’Alexandre Latsa avec Xavier Moreau

Il est souvent difficile de bien comprendre les bouleversements qu’a connus la Russie, depuis la chute de l’URSS jusqu’à nos jours. Vu de l’extérieur et notamment d’Europe, l’histoire de ce jeune pays européen qu’est la Russie ressemble à un puzzle chaotique et dénué de toute logique.

 

Pourtant, l’auteur de “La Nouvelle Grande Russie”, qui dirige également l’antenne russe du Think-tank français Realpolitik TV, a choisi de présenter l’histoire russe en fonction de dates clefs, démontrant ainsi que les événements importants qui ont fait l’histoire récente de la Russie sont en réalité des maillons constitutifs d’un seul et même processus. Un processus ayant abouti au redressement spectaculaire que le pays continue de connaître aujourd’hui.

———————————-

Xavier Moreau bonjour ! Pourriez-vous vous présenter?

Je suis un ancien officier saint-cyrien, j’ai servi dans les parachutistes. J’ai suivi également un cursus universitaire puisque je suis doctorant spécialisé sur les relations soviéto-yougoslaves pendant la guerre froide, sous la direction de Georges-Henri Soutou. J’ai travaillé sur les archives soviétiques et yougoslaves.

La Russie est devenue un modèle alternatif fondé sur les valeurs traditionnelles

Xavier Moreau

J’appartiens à ce que j’appelle “l’Ecole historique française” dont le fondateur est Jacques Bainville et qui met en évidence les tendances lourdes ainsi que l’enchainement logique des évènements. L’Histoire y est décrite comme le laboratoire de la Politique. C’est une analyse au sein de laquelle les considérations morales n’interviennent pas et qui place l’intérêt suprême de la Nation au centre de la réflexion. Cette Ecole a été “modernisée” par Aymeric Chauprade, qui a donné ses lettres de noblesses à la “Géopolitique française”. Il a fait de cette pseudo-science anglo-saxonne et germanique, qui visait avant tout à justifier l’impérialisme et le racisme inhérents à ces deux civilisations, une science rigoureuse et logique.

J’essaie donc de m’inscrire dans cet héritage intellectuel.

Qu’est ce qui vous a poussé à écrire ce livre sur la Russie de 1991 à aujourd’hui?

La Russie est devenue un modèle alternatif fondé sur les valeurs traditionnelles

La nouvelle grande Russie

Aymeric Chauprade m’avait toujours encouragé à écrire sur la Russie contemporaine, j’ai donc sauté sur l’occasion lorsque les éditions Ellipsesm’ont proposé de participer à leur collection “Dates clés”.

Pourquoi avoir choisi d’analyser la Russie selon des dates clefs? Selon des événements clefs?

En fait la collection fonctionne selon ce principe, que je trouve excellent, car il oblige à être synthétique et à identifier les évènements réellement fondateurs, tout en en cherchant les causes profondes.

Vous affirmez que le redressement russe, “le miracle russe” comme vous dites, est en grande partie due aux décisions de l’élite politique du pays plus qu’à un heureux concours de circonstances, à savoir un prix des matières premières en hausse et une demande extérieure et européenne notamment, croissante. Pourriez-vous développer?

Les matières premières ont souvent été en hausse en Russie, ça n’a pas empêché le pays entier de basculer dans la banqueroute à plusieurs reprises. La grande différence depuis 2000, c’est que l’État russe à commencer à épargner et à gérer ses ressources en prévision des moments difficiles. La crise de 2008, sous un gouvernement Eltsine, aurait mis la Russie à genoux. Au lieu de cela la Russie a été un des premiers pays à en sortir et sa position en a été renforcée.

Les ressources ne suffisent pas sans la volonté politique de bien les utiliser. La France a des ressources humaines et industrielles colossales, qui sont gaspillés depuis 40 ans.

Vous citez le bombardement de la Serbie en 1999 comme un élément décisif et une date clef de l’histoire russe, pourquoi cet événement de politique extérieure entre t-il en compte d’après vous?

A la chute de l’URSS, les Russes ont été fascinés et bienveillants vis-à-vis du modèle américain. Ils sortaient du monde du mensonge et croyait sincèrement que la vérité était occidentale. Au fur et à mesure des années 90, ils ont découvert que les États-Unis avaient pris la relève comme “Empire du mensonge”.

En 1999, le masque est tombé définitivement, les États-Unis sont apparus comme ce qu’ils étaient, c’est-à-dire les ennemis de la civilisation européenne, capables de s’allier avec des mafias, des mouvements terroristes et/ou islamistes, pour parvenir à leur fin.

Vous analysez un autre événement extérieur, la guerre des 5 jours contre l’armée Georgienne, comme, je vous cite: “l’événement qui marque la fin de l’expansion américaine dans l’étranger proche de la Russie”?

Comme prise de conscience de la duplicité mais également de la faiblesse américaine. La “guerre des cinq jours” vient comme la suite logique du bombardement de la Serbie. La différence est qu’en face de l’impérialisme américain, se dresse cette fois la Russie de Poutine, qui humilie l’administration américaine impuissante. En l’espace de deux mois, les États-Unis ont montré au monde, qu’ils étaient incapables de protéger ni leurs alliés, ni leurs banques.

[...]

Source et suite de l’article sur Blogs RIA Novosti.

Crédit photo en Une : Xavier Merlin, (cc).

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
12 avril 2013 02:22
opisrael.com des Anonymous hacké par Israël

opisrael.com des Anonymous hacké par Israël

Texte incrusté :

En 64 ans, j’ai enduré 7 guerres, 2 intifadas, 4 conflits armés, 12.100 tirs de roquettes et mortiers, 170 morts dans des explosions terroristes, des milliers et des milliers d’attaques terroristes bloquées. J’ai perdu 22 993 soldats qui ont donné leur vie pour me défendre. Pourtant, je ne suis pas brisé, je ne suis pas découragé, et je suis loin d’avoir perdu espoir. Je suis toujours là. Je suis Israël…

* w00t en langage de jeu vidéo en ligne désigne le cri de guerre du vainqueur. C’est une façon de dire « vous nous appartenez ».

Israël était dans le collimateur des Anonymous.

Il y a 2 semaines, nous avons appris que les Anonymous ont lancé un mot d’ordre mondial, #OpIsrael, pour livrer la plus grande attaque de l’histoire de l’informatique, dimanche 7 avril, contre Israël. L’objectif était d’ « effacer Israël du cyber-espace », en solidarité avec le peuple palestinien…

Non seulement ils n’ont rien effacé du tout, mais ils nous ont bien fait rire.

  • Israël a leur a infligé la honte suprême : le site des Anonymous opisrael.com a été hacké par Israël qui en a pris le contrôle total, remplaçant la propagande d’Anonymous par un rappel historique – probablement la seule information factuelle que opisrael.com ait jamais publié – une vidéo qui passait l’Atikva en boucle, et un bruit de crunch crunch tandis que leur disque dur était effacé !
  • Mise à jour 9 avril 22:20 heure française : des jeunes hackers israéliens font joujou avec opisrael.com que les Anonymous n’arrivent pas à reprendre. Ils viennent ce soir de poster cette vidéo :

  • Aux dernières nouvelles, les Lamers Anonymous ne parviennent même pas à reprendre possession de leur propre site !
  • OPisrael

    opisrael.com hacké par des mômes israliens

    • Humiliés, les Anonymous ont tenté de donner à croire que opisrael.com n’était pas leur site, mais celui des israéliens. Ils ont hâtivement remplacé les informations DNS du site par un enregistrement vieux de 3 jours. Malheureusement, les vraies informations étaient archivées, et elles ont montré que le nom de domaine opisrael.com avait été modifié le 17 mars avec leur annonce officielle de lancement de l’opération (et nous avons même appris que leur serveur se trouve en Suisse…)

    OpIsrael-l_humiliation

    • Cyberwarzone.com (1) annonçait d’ailleurs, le 16 mars, que toutes les informations sur l’opération se trouvaient sur le site opisrael.com, et AnonGhost l’initiateur du projet, y a même publié le nom des hackers participants, dont le nom est maintenant associé à la honte d’avoir eu leur site hacké après 5 minutes (!) de transfert :

    Mauritania Attacker (AnonGhost & Mauritania HaCker Team)
    HUrr!c4nE (ajax Team)
    Hitcher (MLA)
    SAW-19, X-Line, V!rus No!r (Moroccan Hackerz)
    Foxy, MR@T0RJAN (Gaza Hacker Team & Gaza Security Team)
    PLiiiJl (Anonymous Syria)
    Team:
    AnonGhost
    Mauritania HaCker Team
    Ajax Team
    MLA
    Moroccan Hackerz
    Gaza Hacker Team & Gaza Security Team
    Anonymous Syria
    ZHC
    The Hackers Army


    • Alors que les Anonymous ont affirmé avoir causé des dégâts de plusieurs millions de dollars, et hacké plus de 100 000 sites israéliens (ils ne sont même pas capable d’annoncer des chiffres crédibles), Yitzhak Ben Yisrael, du Cyber bureau du gouvernement israélien, a déclaré que « les hackers ont essentiellement échoué dans leur tentative de faire tomber les sites importants ».
    • Les Anonymous ont effectivement hacké des sites israéliens : le site d’un salon de coiffure qui porte un nom issu du vocabulaire militaire, et, pensant attaquer une entreprise de l’industrie de l’armement, un site de vente en ligne de surplus militaire !
    • Un grand nombre de sites que les Anonymous pensent avoir détruits ont en fait mis en place des filtres d’adresse IP qui fait que les sites n’étaient accessibles que depuis Israël et certains pays (nous avons pu nous connecter à la Knesset depuis Israël et la Californie sans problème), mais eux, ne pouvant les atteindre, ont pensé les avoir bloqués.
    • Autre échec cuisant, les Anonymous ont tenté une attaque sur le fournisseur d’accès internet et de téléphonie Netvision. Ce dernier a mis en place un système de miroirs, et un serveur belge d’où venait le hack a été perturbé !

    Et le meilleur pour la fin :

    Israël a piraté des sites internet palestiniens, y compris le site de la Mukata de l’Autorité palestinienne (MDR) en se faisant passer pour les Anonymous, ce qui a semé la panique jusqu’à Gaza, qui ne comprenaient pas pourquoi leur propre camp s’en prenaient à eux !

    18 sites palestiniens en Judée Samarie ont été attaqués par Israël pendant 3 minutes,
    En Australie, 7 sites ont été attaqués pendant 5 minutes,
    9 sites en Ukraine ont perdu tout contrôle pendant 2 minutes,
    Et 27 sites en Turquie, pendant 3 minutes.

    Cerise sur le gâteau, une attaque de cette ampleur a offert gratuitement aux services de sécurité israéliens des conditions de test en grandeur nature pour valider quelques petits trucs nouveaux sur la sécurité informatique, ce qu’ils n’auraient jamais pu faire sans l’aide précieuse des Anonymous. De fait, Israël qui est déjà l’un des pays les plus avancés en sécurité informatique devient maintenant le leader. Merci Anonymous ;-)

    Techniquement peut-être pas complètement Lamers les Anonymous (quoi que le hack de leur site…), mais pour le reste…

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

    (1) http://www.cyberwarzone.com/opisrael-hackers-launch-opisraelcom-website

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
12 avril 2013 01:12

 

Des membres du groupe féministe Femen ont brièvement perturbé lundi la visite du président russe Vladimir Poutine à la foire de Hanovre, en Allemagne, où il déambulait tranquillement en compagnie d'Angela Merkel.

La photo dit tout : à la foire de Hanovre, flanqué d'Angela Merkel lors d'une visite officielle (le sommet UE-Russie), Poutine ouvre grand les yeux et fait spontanément un signe des pouces admiratif devant une Femen lancée à son assaut, portant sur le corps en grandes lettres noires : "Vas te faire foutre, Poutine" (photos, sur le site des Femen). Les Femen sont pour lui de vieilles connaissances. Depuis leurs débuts à Kiev, en 2008, avec leurs premières manifestations contre le proxénétisme ciblant les Ukrainiennes, et surtout depuis le procès des Pussy Riot, les Femen font partie de son paysage.

L'onde de choc Femen au Maghreb

Les différentes branches expatriées des Femen, le mouvement "sextremiste" ukrainien, poursuivent donc leur trajectoire provoc', et depuis l'affaire de la première sextremiste tunisienne, Amina, se sont engouffrées brutalement dans les tensions inter religieuses au Maghreb et en Europe.

En Tunisie et en France, la controverse autour d'Amina la Femen tunisienne continue via les blogs et Facebook, dans le malentendu mondial, entre femmes posant seins nus pour la soutenir, accusation d'enlèvement, d'internement,  intervention, ou "ingérence" d'intellectuels et militantes français. Sur place, le blog Les cahiers de la liberté a réalisé une étude attentive des réactions de la presse tunisienne à l'épisode Femen, qui vont de l'appel à la lapidation aux  soutiens non signés.  

Les troubles ne se sont pas arrêtés là. Le 4 avril, les FEMEN ont décrété une journée d'action en soutien à Amina et de lutte ouverte contre le salafisme, en organisant quelques blitz devant des mosquées européennes.  

Femen contre la #muslimahpride

Le blitz des Femen devant la Grande mosquée de Paris a été décrypté sur le blog 'Making Of de l'actu" de l'agence AFP, avec le témoignage du photographe Fred Dufour. Il témoigne que, comme chaque fois en pareille occasion, les photographes avaient été prévenus, et connaissaient le lieu et l'heure de l'action. Sorties voilées d'une voiture, les Femen, seins nus et le corps décorés de slogans, ont déroulé un drapeau supposé "salafiste", l'ont imbibé d'alcool et y ont mis le feu, le temps de quelques photos, avant de repartir en voiture sans prononcer un mot, sans que les quelques fidèles présents puissent réagir.  

En Algérie l'article de Algérie-Focus sur ce scandale a aussitôt été pris d'assaut par des commentateurs, soit outrés soit assez en faveur de cette rébellion, avec un nombre de partages record sur Facebook - plus de 4 500. L'article mentionne aussi la naissance d'un nouveau mouvement anti-Femen et d'un hashtag sur Twitter, les #Muslimahpride et d'une page Facebook.

 "Le "Topless Jihad Day" (Journée du Jihad seins nus) organisé par les Femen le 4 avril a déclenché la rage de ces jeunes femmes provoquée par des messages du genre "Fuck your morals" ("J’emmerde ta morale"), "Women against islamists" ("Les femmes contre les islamistes") ou encore "No charia" ("Non à la charia"). (...). Les MuslimahPride ont décidé pour faire passer leur message de poster, comme les Femen des photos d’elles-mêmes, mais avec une différence de base, ces dernières sont habillées, tantôt couvrant le visage, tantôt non, et portant des pancartes sur lesquelles de courts messages sont inscrits. "Que le Femen ou d’autres mouvements ne nous confisquent pas la parole et revendiquent les libertés en notre nous. Nous pouvons très bien nous défendre avec nos propres moyens", a déclaré le groupe.

Jusqu'où iront-elles : un livre sur les Femen

Le parcours de plus en plus extrémiste des Femen est maintenant retracé dans un livre (Editions Calman Levy). Le blog Perspectives Ukrainiennes a interrogé l'auteur, Galia Ackerman, qui ne voient pas les Femen s'assagir demain. "C’est un mouvement radical international, avec des activistes spécialement entraînées, et non un mouvement de masse.

Si les médias ne rendent pas compte de leurs actions, leur raison d’être disparaît. Mais je ne vois pas pourquoi cela se produirait. Elles innovent tout le temps, et les médias sont toujours à la recherche d’images et de sujets forts." Elle avoue aussi que, "personnellement, j’admire le courage de ces jeunes femmes, même si je ne partage pas leurs convictions marxistes. Elles ont la trempe des révolutionnaires russes, comme Véra Zassoulitch, et sont prêtes à mourir, s’il le faut, pour leurs idées".


sourcelink

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
11 avril 2013 03:13

 

Aleluya!!

légion du christ sign

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
10 avril 2013 23:06
Vu sur le site Ami Euro-Reconquista (posté par Marino)
C
hassez le naturel, il revient au galop. Ici, lors du voyage présidentiel au Maroc, la ministre des Droits des Femmes retrouve ses racines. Chacun les siennes : il n’y a aucun mal à ça.
NOUS, nous avons les nôtres… et ce ne sont pas les mêmes. Un point c’est tout. Pourquoi s’acharner à tenter de nous en imposer d’autres ?... Najat Belkacem tient-elle les mêmes propos au Maroc qu’en France ?... Est-elle républicaine ou monarchiste ?...
Se sent-elle plutôt française ou plutôt marocaine ?... Prône-t-elle la construction d’églises chrétiennes dans les pays du Maghreb ?... A-t-elle demandé au Roi du Maroc de marier les gays ?... Non, bien évidemment.
Le double langage est réservé à la France. Au fait, le naja n’est-il pas un serpent réputé pour avoir la langue fourchue ?...¢
source
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
10 avril 2013 23:02
L
es rebelles syriens ont décapité un homme chrétien d’une trentaine d’années et ont nourri les chiens avec des parties de son corps, selon une religieuse qui affirme que l’Occident ignore les atrocités commises par des extrémistes islamiques sur la communauté Chrétienne.¢



Elle a dit qu’elle a retrouvé le corps décapité de l’un des siens sur le bord de la route, entouré de chiens affamés. Il venait de se marier et était sur le point d’être père. La Sœur Agnès-Miriam de la Croix, a déclaré: « Son seul crime était d’être chrétien. »
Il y a un nombre croissant d’atrocités commises par des éléments incontrôlés de l’armée syrienne libre, qui s’opposent à la dictature de Bachar al-Assad et sont reconnus par la Grande-Bretagne et l’Occident comme le parti légitime.
Sœur Agnès Miriam, la mère supérieure du couvent de Saint-Jacques, a condamné la Grande-Bretagne et l’Occident de soutenir les rebelles en dépit des preuves de plus en plus flagrantes de violations des droits de l’homme pour assassinat, enlèvement, viol et vol de plus en plus fréquents.
«Le monde libre et démocratique soutient les extrémistes », a déclaré Sœur Agnès Miriam de son sanctuaire au Liban. «Ils veulent imposer la loi islamique et créer un État islamique en Syrie selon la nonne de 60 ans, qui dit que l’Occident a fermé les yeux sur l’évidence croissante de la montée du terrorisme islamique qui forme l’Armée syrienne libre.¢
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
10 avril 2013 01:53

A l’approche des prochaines élections, un sondage révèle que les jeunes pakistanais souhaitent un pouvoir militaire ou religieux plutôt que la démocratie. Ils représentent plus de 50% de la population. [...]

Quelque 96% des sondés affirment que le Pakistan est actuellement sur la mauvaise voie. D’après une étude du British Council réalisée auprès de 5271 personnes âgées entre 18 et 29 ans, les jeunes préfèrent la charia ou la dictature à la démocratie. Quand il s’agit de choisir le meilleur type de régime pour le pays, 38% favorisent un pouvoir fondé sur l’application de la loi islamique ,un tiers préfèrent un gouvernement militaire et seulement 29% optent pour la démocratie.

«En tant que musulman, je préfère le califat. La démocratie, c’est l’équivalent de donner son pays et sa foi aux Etats-Unis », affirme le jeune Muhammad Usama.

Mais depuis l’arrivée au pouvoir du Parti du peuple pakistanais (PPP) en 2008, la montée en puissance des talibans s’est accélérée et une grave crise énergétique plombe le secteur industriel et affecte la vie de millions de gens au quotidien. Et mine une démocratie déjà fragile

Le Figaro

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International