Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

5 novembre 2012 02:24

Le Qatar, pourtant pas francophone pour un sou, est entré il y a 15 jours dans l’Organisation internationale de la Francophonie comme membre associé. (…)

Sa passion pour la langue de Molière a poussé l’émirat wahhabite à s’intéresser de très près au programme du lycée Voltaire de Doha, géré par la Mission :

il a notamment interdit un livre d’histoire religieuse qui parlait de la chrétienté au Moyen Age et remplacé un manuel d’enseignement de l’arabe par un ouvrage mêlant apprentissage de la langue et de la religion. Pour s’être plainte de cette censure auprès des autorités françaises, la Mission va être contrainte de plier bagage fin décembre.

Le Qatar ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il veut « financer des établissements du type du lycée Voltaire dans le Golfe et en Afrique » avec l’ambition de « devenir le pôle de la francophonie régionale » en concurrence avec la France, alerte un connaisseur du dossier.

Avant d’accuser : « Notre diplomatie, qui devrait s’interroger sur cette stratégie d’influence, est prise de court car elle n’a qu’une vision à court terme. »

(…) Le Nouvel Obs

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
4 novembre 2012 00:01

Où les juifs de France doivent-ils vivre ? La question a fait l’objet d’un échange mercredi entre les dirigeants français et israélien. « Venez en Israël ! », a plaidé Benjamin Netanyahu. « La place des juifs de France, c’est d’être en France », lui a répondu François Hollande.

En visite à Paris, le Premier ministre israélien a été interrogé lors d’une conférence de presse conjointe par un journaliste sur le climat d’antisémitisme en France.

Après avoir souligné la « détermination », la « tolérance zéro » des autorités françaises à l’égard des actes antisémites, M. Netanyahu a rappelé en souriant : « En ma qualité de Premier ministre d’Israël, je le dis toujours aux juifs où qu’ils soient : venez en Israël et faites d’Israël votre chez vous ». [...]

La « Loi du retour » israélienne accorde automatiquement la nationalité aux juifs qui viennent s’installer en Israël. Des non-juifs peuvent en bénéficier si leur conjoint ou un de leurs parents est d’origine juive.

Le Point

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
3 novembre 2012 10:54

L'ONU DEMANDE À RANGOON DE PROTÉGER LES MUSULMANS BIRMANS

 

... ce n'est pas pour protéger les chrétiens de Homs dont le dernier vient de mourir, tué dans sa ville;

ce n'est pas pour protéger les prêtres enlevés au Congo ou rançonnés et assassinés en Syrie;

c'est pour protéger les musulmans violentés par les bouddhistes en Birmanie.

 

L'Onu demande à Rangoon de protéger les musulmans birmans

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
2 novembre 2012 00:00
Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé « L’Afrique peut contribuer à se nourrir elle-même : supprimer les obstacles au commerce régional des produits alimentaires de base», les exploitants agricoles africains pourraient produire suffisamment de denrées alimentaires pour nourrir le continent et éviter de futures crises alimentaires si les pays levaient les restrictions au commerce transfrontalier de produits agricoles au sein du continent.

La Banque estime que l’Afrique pourrait aussi générer 20 milliards de dollars de recettes annuelles supplémentaires si ses dirigeants parvenaient à s’entendre pour supprimer les obstacles à la redynamisation du commerce régional. La Banque mondiale prévoit que la demande de produits alimentaires doublera d’ici à 2020 en Afrique, les populations quittant de plus en plus les campagnes pour s’installer dans les villes du continent.

Selon le rapport, une urbanisation rapide remettra en question la capacité des agriculteurs à livrer leurs céréales et autres produits alimentaires aux consommateurs alors même que le marché le plus proche peut se trouver juste de l’autre côté de la frontière. Les pays subsahariens, par exemple, pourraient augmenter de façon importante leurs échanges de denrées alimentaires au cours des prochaines années afin de gérer l’impact meurtrier d’une aggravation de la sécheresse, d’une hausse des prix alimentaires, d’une croissance démographique rapide et de la volatilité des conditions climatiques.

Importations étrangères
Lire la suite 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
1 novembre 2012 02:52

Après le financement des banlieues... 

Malgré son territoire limité et sa population de moins de 300 000 ressortissants, le Qatar réussi petit à petit à prendre le leadership dans le monde arabe en soutenant les politiques islamistes les plus extrêmes.

 De ce fait, le Qatar affiche tranquillement sa stratégie : prendre le leadership du monde arabe en soutenant systématiquement les éléments politiques les plus extrémistes. Un « smart power » qatari en quelque sorte, qui commence à susciter des inquiétudes.

 le Qatar a réussi le pari d’exister sur la scène internationale en multipliant les acquisitions, les partenariats industriels et les investissements dans des domaines variés bien connus : LVMH (1% du capital), Veolia (5%), Vinci (2ème actionnaire), Total et Vivendi (2%) ou encore Lagardère (12.83%) mais aussi dans l’immobilier. Pour ce qui est du soft power, le Qatar dispose depuis près de 10 ans d’une chaîne de télévision, Al Jazeera, diffusée à la fois en arabe en anglais depuis Doha… et bientôt en français, probablement depuis Dakar. Dernier coup de maître : le Qatar est devenu membre associé de l’Organisation Internationale de la Francophonie, alors que la procédure normale impose plusieurs années d’attente (article du Monde)

 la provenance en particulier française n’est un secret pour personne. Au point que le CNT et même certains experts militaires français se sont émus d’une participation qatarienne qui dès le début a choisi de privilégier outrageusement les éléments salafistes (article de l'Express) qui furent certainement à l’origine du meurtre de l’ambassadeur américain à Benghazi.

 l’action du Qatar se porte maintenant en direction de la zone sahelienne vers les mouvements d’inspiration islamiste tels qu’Ansar el-Din, AQMI (al-Qaïda au Maghreb Islamique) et le Mujao (Mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest) et ce au su et au vu de tout le monde, y compris de la France dont les otages sont détenus par les mêmes.

La Syrie, engagée dans un conflit violent entre les forces du régime et les opposants majoritairement soutenus, financés et armés par l’Arabie Saoudite et le Qatar sucite également les inquiétudes de Washington qui craint que les armes acheminées avec le soutien des Etats-Unis ne tombent entre de « mauvaises mains ». Quand à la situation libanaise, on peut d’ores et déjà s’attendre au pire. De nombreux drapeaux salafistes figuraient dans le cortège qui a suivi les funérailles du général Wissam al Hassan et qui appelait à la chute du gouvernement soutenu par le Hezbollah, à tel point que certains leaders chrétiens des Forces Libanaises s’en sont émus...

 

suite et source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
1 novembre 2012 02:52

Il s’appelle Kostas Vaxevanis, il est journaliste et éditeur du magazine Hot Doc. Il a été arrêté ce dimanche. Il doit comparaître devant le procureur d’Athènes. Son crime: il a publié la liste de 2059 noms de riches Grecs…

Par Alexia Kefalas

 

dont le porte-parole du Parlement, des employés du ministère des Finances et des hommes d’affaires influents dans le pays.

Tous ont, selon le document, des comptes en Suisse, dans la banque HSBC et échappent ainsi au fisc grec.

De surcroît, la justice grecque a ouvert un procès et interrogé les ministres qui auraient eu en leur possession ce document, à savoir celui de la Défense de l’époque, Evangelos Venizelos, et celui des Finances, Giorgos Papaconstantinou.

Or chacun se rejette la «patate chaude», l’un affirmant avoir perdu la liste, l’autre qu’il a oublié à qui il l’avait transmise.

Pour Kostas Vaxevanis, le journaliste recherché, cette stratégie serait destinée à mieux éteindre l’affaire, comme souvent dans le pays…

«Au lieu d’arrêter les voleurs et les ministres violant la loi, ils veulent arrêter la vérité»

Yannis Stournaras, l’actuel ministre grec des Finances, s’apprêtait donc à la redemander à son homologue français Pierre Moscovici, pour aider la justice grecque à éclaircir l’affaire. Mais le magazine Hot Doc l’a pris de cours.

Le Figaro.fr

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
29 octobre 2012 03:52

 

115 millions d’euros pour la Côte d’Ivoire

L’Union européenne apporte un appui financier de 115 millions d’euros à la Côte d’Ivoire dans le cadre de sa reconstruction post-crise.

La convention a été signée jeudi à Abidjan par le président ivoirien Alassane Ouattara et le président de la Commission de l’Union européenne (UE), José Manuel Barroso, arrivé en Côte d’Ivoire mercredi pour une visite de 48 heures.

« Cet appui budgétaire qui répond à des critères stricts salue l’assainissement des finances publiques ivoiriennes dans le cadre d’un programme économique cohérent et prometteur », selon le communiqué final de la visite lue devant la presse par le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan.

La signature de la convention s’est déroulée au Palais présidentiel d’Abidjan après un entretien entre Alassane Ouattara et son hôte.

« Cet appui budgétaire vise à soutenir l’Etat ivoirien dans ses efforts pour construire la paix, lutter contre la pauvreté et encourager une croissance inclusive », a déclaré M. Barroso à la presse à l’issue de sa rencontre avec le président Ouattara.

Depuis la crise post-électorale en avril 2011, l’UE a contribué au processus de relance de l’économie en Côte d’Ivoire par un apport budgétaire de 430 millions d’euros.

Suite et source : Radio Chine International


surprenant ! ces pays comme encore la Tunisie, la Lybie.... font leur révolution, se font la guerre entre eux, ont des dirigeants corrrompus... et nous n'arretons pas de leur faire des dons pour les aider à se reconstruire !!! pendant notre économie s'écroule, nous avons de plus en plus de pauvres et le chomage explose !!!
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
29 octobre 2012 03:23

Accueilli comme un chef d’Etat à l’aéroport international de Cotonou, le président de la commission de l’Union européenne, José Manuel Barroso, s’est rendu au Bénin quelques jours seulement après la participation du chef de l’Etat béninois aux journées européennes à Bruxelles. Il est là dans le but de renforcer la coopération bilatérale entre l’UE et le Bénin.

_
Le Bénin a bénéficié d’un montant de 334 millions d’euros pour la période de 2008 à 2013.

« Il y a la signature d’un accord de coopération avec un montant spécifique de 50 millions d’euros pour renforcer la coopération bilaté rale qui m’a amené. Je vais aussi discuter avec le président sur les priorités pour une coopération que nous voulons dans plusieurs domaines. », a déclaré le président de la Commission de l’Union européenne. (…)

L’UE aide le Bénin dans les domaines sociaux. Et avec un contrat de 50 millions d’euros, soit plus de 32 milliards de F Cfa, l’Europe, à travers sa commission, entend soutenir lesréformes engagées par le gouvernement béninois dans sa politique de bonne gouvernance. D’après l’ambassadeur du Bénin à Bruxelles, l’UE est un partenaire privilégié du Bénin. (…)

Le Bénin a bénéficié d’un montant de 334 millions d’euros pour la période de 2008 à 2013.

Suite et source : Afrik.com,

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
28 octobre 2012 03:10

Combattant salafiste venu des rangs d'Aqmi, Oumar Ould Hamaha, qui s'autoproclame "chargé de sécurité pour le djihad au Nord-Mali" a déclaré, par téléphone, à L'Express :

"Ce que nous voulons, c'est instaurer la charia. Pas plus. Nous ne nous référons à aucun autre modèle que celui de l'islam, qui existe depuis plus de 1400 ans. Nous suivons le message du Prophète. Je suis né en 1963. Cela fait plus de vingt ans que je prêche. J'ai visité plus de vingt pays. J'ai passé 40 jours en France, à la fin de l'année 2000, avec un visa Schengen. J'ai prêché à la mosquée de Saint-Denis, à Meaux, à Melun... 

J'ai voyagé au Pakistan, en Inde, en Tunisie, au Maroc, en Algérie, en Libye, en Ethiopie, au Tchad, au Nigéria, au Ghana, au Togo, au Bénin, en Côté d'Ivoire, au Sénégal, au Niger, au Burkina Faso, en Guinée Conakry, en Gambie, en Mauritanie! Depuis plus de 12 ans, je suis engagé dans le djihad. Le djihad, c'est une obligation divine. Toute personne est tenue de s'y soumettre, les invalides et les malades mis à part.

source

Mali: pour le djihadiste Oumar Ould Hamaha, « une seule solution: le combat et le sabre »

Des islamistes se sont dit « prêts à négocier ». Quelles seraient les conditions de cette négociation?

Négocier? Aucun problème, pourvu que l’on se soumette à la charia, la loi divine. On peut négocier avec le monde entier, même avec Obama s’il se plie à la charia!

Cela semble plutôt irréaliste.

Non. Tout dépend de la volonté de Dieu.

Différentes sources rapportent qu’Aqmi est essentiellement financée par le trafic de drogue

C’est absolument faux. Nous sommes contre le trafic de drogue. C’est vous qui financez le djihad!

Dix-sept pays européens paient des rançons pour qu’on laisse leurs ressortissants en paix.

La France nous donne 40 millions par an (sic). Nous sommes très riches! Un proverbe dit « Coupez-lui les lèvres et faites lui manger »: les rançons données par la France seront utilisées contre elle. Nous ne sommes pas contre les Français, ni personne: pour preuve, nous comptons des centaines, voire des milliers de Français Français dans nos rangs. Mais nous sommes contre la politique menée par la France. Ceux qui supportent la politique de leur gouvernement doivent payer. Nous disposons d’éléments partout, mobilisés dans cette traque. Nous les visons partout, comme un chasseur guette son gibier. Qui vivra verra.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
27 octobre 2012 01:40

« 1962-2012 : Non aux subventions à la FNACA !
Le cessez-le-feu du 19 mars 1962 devait permettre la fin des violences dans les départements français d’Algérie. Cette date marqua en fait la multiplication des massacres : entre le 19 mars et l’été 62, plus de civils furent assassinés que durant les 8 ans de guerre ! Des milliers d’Européens et des dizaines de milliers d’Harkis périrent torturés, mutilés, égorgés pour avoir choisi la France et non le terrorisme. Malgré cela, l’exécutif régional subventionne régulièrement des associations telle que la FNACA qui cautionnent de fait ces crimes en célébrant le 19 mars 1962. [...]
Aujourd’hui, les représentants de l’UMPS favorisent l’implantation en PACA d’individus dont, trop souvent, la haine de la France éclate au grand jour, brûlant le drapeau tricolore, sifflant la Marseillaise, insultant, agressant ceux qui ont à leurs yeux le seul tort d’être français.
Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. Un demi-siècle après ces évènements, nous sommes les seuls à ne pas oublier… »

Le président du Conseil régional, Michel Vauzelle, a fait signifier à plusieurs reprises par son directeur de cabinet qu’il refusait de publier l’article du groupe Front National dénonçant les subventions aux associations telles que la FNACA qui militent pour commémorer le funeste 19 mars 1962. Faisant fi de la liberté d’expression, il ose exiger que soient supprimés dans l’article les termes « torturés, mutilés, égorgés » concernant les harkis massacrés après le 19 mars 1962, « CGT » à propos de certains dockers passant par-dessus bords les biens des Pieds-noirs rapatriés en Métropole, et « socialiste » à propos du maire de Marseille Gaston Deferre. SFIO puis Parti Socialiste  [...]

 

la suite dans un prochain article


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
27 octobre 2012 01:32

A lire, un témoignage qui dit tout sur l’Algérie. Nous défendons l’idée qu’un pays n’a pas à demander pardon pour des faits passés, les contemporains n’étant pas responsables de ce qu’ont fait leurs aînés,  mais eu égard au rouleau compresseur de la clique Hollande qui se prosterne à tout va pour demander pardon nous sommes obligés de contre-attaquer et de montrer que, si un pays devait demander pardon, c’est l’Algérie et non la France qui a été contrainte d’y venir en 1830 pour mettre fin aux razzias barbaresques autour de la Méditerranée et donc à l’esclavage des nôtres.     

 Avant 1962 ma famille maternelle a vécu en Algérie, du coté paternel ce fut au Maroc où mon père est né.

Ce n’était pas des colons, mais des instituteurs, des ingénieurs chez EDF, des employés de banque, des infirmières, etc.

Ils font fait partie de ceux qui peuvent légitimement s’enorgueillir d’avoir par leurs métiers contribué à bâtir ces pays.

Ils étaient bien vus et n’avaient aucun ennemi ; or, un jour, des gens, des autochtones qu’ils considéraient comme leurs amis, leurs voisins ou leurs collègues, leur ont demandé de partir, non pas en toute amitié et par souci pour leur sécurité, mais en leur faisant bien comprendre que s’ils ne partaient pas ce serait, selon la formule consacrée, la valise ou le cercueil.

Alors je pose ces questions :
Qui dans ces pays du Maghreb aura la dignité, si ce n’est de présenter des excuses, mais au moins de manifester des regrets quant au comportement ignoble qu’ils ont manifesté envers des gens qui ne leur voulaient que du bien ?
Quand cesserons nous de nous repentir pour des choses qui ne sont jamais arrivées ?
Et quand aurons-nous le courage de demander des comptes pour les préjudices que nous avons réellement subis ?

Cordialement.

Philippe

 J’ajouterai que le fait que plus d’un million de personnes qui n’avaient aucune attache avec la France, en-dehors du fait d’être français, aient été expulsées, se soient retrouvées avec juste une valise dans un pays qui les considérait comme des ennemis n’a jamais posé de question à quiconque.

 Ceux qui, alors, ont trouvé normal de faire subir cela aux Pieds noirs (pour ne pas parler des harkis, lamentablement abandonnés et sacrifiés) trouveraient criminel de renvoyer en Algérie ou au Maroc des gens qui en viennent, qui gardent tant de contacts avec les pays d’origine qu’ils y vont en vacances régulièrement et qu’ils y envoient de l’argent.

 Nous n’avons plus besoin des immigrés de travail puisque nous avons un fort taux de chômage, le CDD étant terminé, il est donc légitime pour un pays en crise économique de renvoyer par-delà la Méditerranée, d’abord ceux qui ne respectent pas nos lois (délinquance, islamisme) et ensuite tous ceux qui n’ont pas de travail depuis plus de 6 mois, avec leur famille, venue grâce au regroupement familial.

 Où est le problème ?

En plus certains nous disent tellement bien qu’ils préfèrent leur pays d’origine et haïssent la France que nous ne pouvons que nous réjouir de leur rendre service, non ?

 

source


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
26 octobre 2012 01:06

 

Le traité d’amitié franco-aghan coûtera 300 millions d’euros aux Français

Le traité de coopération et d’amitié entre la France et l’Afghanistan est devenu effectif samedi, après la rencontre à Kaboul des ministres des Affaires étrangères français et afghan, Laurent Fabius et Zalmaï Rassoul. (…)

_
Cela demandera de la part des Français encore un effort financier.
Laurent Fabius
_
Nos peuples ont des racines historiques communes.
Zalmaï Rassoul

« L’amitié entre nos deux pays a été officiellement établie il y a plus de 80 ans. Nos peuples ont des racines historiques communes. Un accord a été signé cette année par nos deux présidents. Il est devenu effectif aujourd’hui », s’est félicité Zalmaï Rassoul.

Le traité dit « de coopération et d’amitié » entre France et Afghanistan, qui précise dans son premier volet l’aide civile et militaire de Paris à Kaboul de 2012 à 2016, a été signé le 27 janvier par le chef de l’Etat afghan Hamid Karzaï et l’ex-président français Nicolas Sarkozy.

D’une durée de vingt ans, il « ouvre une nouvelle étape dans le partenariat (franco-afghan) tourné vers l’avenir », a affirmé Laurent Fabius, qui s’est  également entretenu avec Hamid Karzaï et avec le général Olivier de Bavinchove, chef d’état-major de l’Isaf, la force de l’Otan en Afghanistan.

Le traité franco-afghan doit permettre de financer à hauteur de plus de 300 millions d’euros des projets liés à la santé, l’éducation, l’agriculture, le développement des infrastructures et du secteur minier sur une première période de cinq ans.

« Cela demande de la part des Français un effort financier qui peut être évalué à 50% de plus chaque année que ce qu’a été jusqu’ici notre contribution », a observé le ministre français.

Suite et source : Nouvel Obs

 


après les dons à la Tunisie, le financement du métro du Caire, les milliards pour le confort des Roms...,  on finance les Afgans au titre de l'amitié ! Pas étonnant qu'il pleut des taxes de toutes sortes sur les Français et que nous ayons de + en + de chômeurs !!!


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
21 octobre 2012 01:50

Tout s'achète dans la vie, même à l'ONU...

L'Arabie saoudite enseigne la haine à sa jeunesse. Lire la chronique de l'ancien ministre québécois Joseph Facal sur une étude des manuels scolaires saoudiens. Le titre de sa chronique dit tout : De la haine pure

Le roi d'Arabie saoudite et l'UNESCO sont de bons partenaires. Après avoir reçu un don de 5 millions $ du roi, l'UNESCO lui a décerné sa plus haute distinction honorifique en reconnaissance de ses efforts pour la promotion d'une culture de la paix et du dialogue.

Unesco-saudibooks
Lire aussi :

L'UNESCO accorde sa plus haute distinction au roi d'Arabie saoudite

__________________

L'agence de l'ONU pour l’éducation veut s’impliquer dans la rédaction des futurs manuels scolaires, et l’Arabie saoudite, une nation dont les manuels scolaires ont été critiqués pour leur promotion de la haine des chrétiens et des juifs, participe au financement de cette initiative.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) travaille actuellement avec les États membres à revoir sa stratégie pour la publication de manuels scolaires et de matériel didactique. Selon le site Web de l'UNESCO, des experts de 21 pays se sont rencontrés à Paris le mois dernier lors d'un évènement financé par un don saoudien de 29.000 dollars.

La réunion portait notamment sur «les moyens de s'assurer que le matériel destiné aux étudiants reflète systématiquement la diversité culturelle et religieuse et évite les stéréotypes sexuels». Puis, la semaine dernière, le roi Abdallah d’Arabie saoudite a remis un chèque de 20 millions $ au fonds d'urgence de l'UNESCO.

Des critiques préviennent qu’en contrepartie de cette contribution, les Saoudiens voudront avoir leur mot à dire dans la réécriture des manuels scolaires. «Les manuels scolaires saoudiens sont extrêmement haineux et fourmillent de textes xénophobes», a déclaré Ali AlAhmed, auteur du livre à paraître Saudi School Books: Objective Education or Extremist Indoctrination? (Les manuels scolaires saoudiens : éducation objective ou endoctrinement extrémiste ?), et directeur du Gulf Institute à Washington.

Pour AlAhmed, le financement saoudien «montre comment des gouvernements xénophobes, tel celui de l’Arabie saoudite, réussissent à acheter de l'influence». Il reproche à l’UNESCO de trahir son mandat de promouvoir «les valeurs et normes de l’éducation et de la tolérance» quand des pays comme l’Arabie saoudite sont en mesure de faire l’acquisition financière de l’UNESCO et du système des Nations unies dans son ensemble.  

« Chaque pays a la responsabilité ultime du contenu de ses manuels scolaires nationaux», a répondu Qian Tang, directeur général adjoint pour l'éducation de l'UNESCO. «L'objectif de l'UNESCO est d'encourager et soutenir les responsables (dans les ministères de l’Éducation) de la rédaction et de la production de manuels scolaires dans leur réflexion sur la manière dont les manuels promeuvent le respect de la diversité, la tolérance et l’élimination de toutes les formes de stéréotypes négatifs. L’UNESCO se félicite de l’implication des États membres dans cet important travail, et leur contribution financière est bienvenue », a ajouté Tang.

Brooke Goldstein, directrice du Lawfare Project, un think tank à but non lucratif basé à New York, conteste ce point de vue : «Prétendre que la contribution de l'Arabie saoudite à l'UNESCO aidera d’une quelconque manière à mieux refléter la diversité culturelle et religieuse et à éviter les stéréotypes, est un mensonge éhonté.

En travaillant avec l'Arabie saoudite pour réviser le curriculum des enfants, l'UNESCO confère une légitimité au système éducatif haineux de ce pays, elle se fait complice du meurtre prémédité d’enfants musulmans innocents et favorise des conditions d'enseignement propices à la propagation du terrorisme». Pour Goldstein, «il n'est guère surprenant que les Saoudiens cherchent activement à influencer les programmes d’enseignement de l’UNESCO, mais cela demeure extrêmement préoccupant ».

 

Source : UN agency funded with Saudi money wants to edit worldwide textbooks, FoxNews, 16 octobre 2012. Extrait traduit par Poste de veille

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
19 octobre 2012 01:51


Der Spiegel publie un rapport selon lequel Téhéran envisage de créer une catastrophe écologique dans le golfe Persique afin de forcer l’Occident au nettoyage, et à suspendre les sanctions.

Le rapport révèle que les Gardiens de la Révolution iraniens ont élaboré des plans pour endommager un pétrolier dans le golfe Persique afin de créer une catastrophe environnementale.

Citant des sources de renseignement occidentaux, l’hebdomadaire indique que le plan porte le nom de code « Dirty Water » (eaux sales), qu’il vise à bloquer la navigation du Golfe par laquelle 35% de la production mondiale de pétrole transite, et à forcer les pays occidentaux à s’engager dans une opération de nettoyage.

 

Der Spiegel explique que les Gardiens de la Révolution pensent que les pays occidentaux seront alors contraints de suspendre les sanctions imposées au programme nucléaire de l’Iran, qui ont sérieusement commencé à toucher l’économie.

Le plan, élaboré par le général Mohammad Ali Jafari, chef des Gardiens de la Révolution, et l’amiral Ali Fadavi, chef de division de la marine iranienne, servirait également à « punir » les Etats arabes du Golfe pour leur soutien à l’Occident et à Israël.

Une opération de nettoyage ne pourrait avoir lieu sans l’aide technique iranienne, nécessitant une levée temporaire des sanctions, explique le plan d’action, selon le Spiegel.

Jafari et Fadavi a déjà transmis le projet au guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a qui revient la décision finale.

 

 

Reproduction autorisée, avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Read more at http://www.dreuz.info/2012/10/liran-sapprete-a-creer-une-maree-noire-desastre-ecologique-dans-le-golfe-persique/#0XJeQdHT5lXifhcs.99 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
18 octobre 2012 09:29

La talibanisation de l'Égypte...

______________

Louxor, Egypte (AP) - Une enseignante dans le sud de l'Egypte a puni deux élèves de 12 ans qui ne portaient pas le foulard en coupant leurs cheveux, a déclaré le père de l’une d’elles mercredi ; cet incident attise les inquiétudes pour les droits individuels dans un contexte de montée des mouvements politiques islamistes.


Le gouverneur de la province de Louxor où s'est produit l'incident a qualifié le geste de l’enseignante de «honteux» et indiqué qu’elle avait été transférée dans une autre école.

Les groupes de défense des droits humains affirment toutefois que certains conservateurs islamiques, encouragés par le succès de groupes comme les Frères musulmans et la tendance salafiste ultraconservatrice lors des élections législatives et présidentielle, cherchent de plus en plus à imposer leurs normes aux autres Égyptiens.

Dans le village de Qurna dans la province de Louxor à 500 kilomètres au sud du Caire, Berbesh Khairi El-Rawi, le père de l’une des élèves, a dit que l’enseignante avait forcé les deux jeunes filles à tenir leurs mains au-dessus de leur tête pendant deux heures, puis qu’elle leur avait coupé les cheveux à l’école. Il a indiqué à l'Associated Press qu'il avait déposé une plainte au bureau du Procureur de Louxor après l’incident du 10 octobre.

Pour Ziad Abdel Tawab de l'Institut du Caire pour les droits humains, l'incident est alarmant, mais pas surprenant. «Que ce soit dans les écoles ou ailleurs, le sentiment général est que toute action abusive est acceptable si elle est justifiée par la protection de l’islam», a-t-il dit.

 

 

Source : AP, 17 octobre 2012. 17 octobre 2012. Extrait traduit par Poste de veille

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
16 octobre 2012 01:18

francois-hollandeCertes, la République Démocratique du Congo (RDC) n’existe pas en tant qu’État et les « incontournables » droits de l’homme y sont une notion pour le moins insolite. Cependant, à partir du moment où le chef de l’État français avait accepté de se rendre à Kinshasa pour le XIVe sommet des États francophones, il se devait de ne pas humilier son hôte.

Or, à quelques heures de l’ouverture dudit sommet, et semblant ignorer les usages les plus élémentaires de la diplomatie, François Hollande a publiquement dénoncé le régime du président Kabila. Ce dernier s’attendait à devoir essuyer des reproches de la part du président français, mais il pensait que ce dernier attendrait pour les exprimer la réunion à huis clos qui réunira la vingtaine de chefs d’État annoncés.

En dehors d’une bourde diplomatique pouvant relever de l’amateurisme, les déclarations françaises ont jeté de l’huile sur le feu qui couve sous la marmite congolaise. D’autant plus que les émissaires de l’Élysée s’activent depuis des semaines pour organiser une rencontre entre l’opposant Etienne Tshisekedi, qui s’est autoproclamé vainqueur du scrutin présidentiel de 2011, et François Hollande.

En cette affaire, c’est un choix qu’il eut fallu faire : ne pas y aller ou y aller. Y aller en montrant que l’on ne voulait pas venir est la pire des décisions car, comme le dit le proverbe bambara : « Le singe a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois. » Or, c’est ce qu’a fait François Hollande, écartelé entre la dictature des droits de l’homme et la Realpolitik. Une telle attitude ne va pas rehausser le prestige de la France en Afrique où « Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles… »

Bernard Lugan, le 12 octobre 2012

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
13 octobre 2012 01:43

Un lecteur  m’a transmis la traduction d’un article de Khaled Abu Toameh, un musulman arabe spécialistes des affaires palestiniennes, collaborateur duJerusalem Post et consultant de NBC. Cette étude a paru sur le site du Gatestone Institute le 1er octobre dernier, confirmant nos informations précédemment publiées sur ce blogue à partir de sources libanaises. D.H.

Le nettoyage ethnique des chrétiens du Sinaï est ignoré, non seulement des autorités égyptiennes, mais surtout, par les médias dominants et les groupes des droits de l’homme en Occident.

Parmi les évènements largement ignorés, non seulement par les autorités égyptiennes, mais également par les médias dominants et les organisations des droits de l’homme en Occident, les terroristes musulmans ont, au cours des dernières semaines, attaqué les familles chrétiennes et les ont forcées à quitter leur maisons et à abandonner leurs boutiques dans la ville de Rafah, dans le Sinaï. Les terroristes ont menacé de poursuivre leur Jihad contre les chrétiens jusqu’à ce que tous aient quitté le Sinaï.

Selon des rapports émanant Sinaï, tous les chrétiens qui vivaient traditionnellement à Rafah ont déjà fui leurs domiciles après avoir été victimes de pressions de la part des terroristes musulmans.

Ces chrétiens affirment qu’avant la “révolution” égyptienne, ils jouissaient de bonnes relations avec leurs voisins musulmans et se sentaient plus en sécurité. Mais sous la Présidence de Mohamed Morsi, les chrétiens du Sinaï se sont trouvés abandonnés à eux-mêmes pour faire face aux gangs musulmans.

Les forces de sécurité égyptiennes ont, finalement, commencé à opérer à l’encontre des terroristes, seulement à la suite du meurtre de seize gardes-frontières, il y a quelques semaines, apparemment tués par des djihadistes du Sinaï. Mais ces forces ne se sont pas montrées à même ni désireuses de protéger les familles chrétiennes du Sinaï, dont la vie s’est transformée en enfer comme jamais, depuis le « Printemps Arabe » qui s’est déroulé en Égypte.

Le journal égyptien Al-Yom al-Sabe (le Septième Jour) a révélé que les familles chrétiennes ont été contraintes de quitter Rafah, à la suite de l’incendie de l’église locale, perpétré par les terroristes musulmans. Il écrit que les terroristes ont tagué des grafitis sur les murs de l’église détruite, appelant les chrétiens à quitter Rafah immédiatement.

L’attaque de l’église était la dernière du genre, dans une série d’agressions contre les maisons et les commerces appartenant à des chrétiens

Ehab Lewis, l’un des chrétiens qui a fui Rafah, a témoigné que pas un seul chrétien ne demeurait dans la ville. Lewis, ancien instituteur d’école, a dit : « Je vivais à Rafah avec ma famille et nous avons tout abandonné par criante pour nos vies. Ils menaçaient de brûler ma maison. Ils ont attaqué la boutique de mon voisin et détruit tout ce qui se trouvait à l’intérieur. Lui aussi s’est vu forcé de s’enfuir ».

Lewis a déclaré que tous les chrétiens de Rafah avaient reçu des menaces de mort avant de choisir la fuite. « Nous avions peur d’envoyer nos enfants à l’école », raconte t-il. D’autres chrétiens et lui-même accusent les autorités égyptiennes d’avoir détourné les yeux de leur calvaire. Au lieu de faire face aux terroristes musulmans, les autorités égyptiennes ont conseillé aux familles chrétiennes de déménager vers la ville d’Al Arish dans le Sinaï.

« Ça ne peut pas être une solution », se plaint amèrement le Père Kuzman, un dirigeant local de la communauté chrétienne. « Au nom de quoi nous demande t-on de quitter notre terre sacrée ? La seule solution acceptable, de la part des autorités, est de faire respecter la loi et l’ordre et de protéger leurs citoyens. Le gouvernement ne devrait pas laisser la frontière grande ouverte au profit des terroristes armés ! ».

Le Père Michaël George affirme que le nettoyage ethnique du Sinaï chrétien a eu lieu, alors que les autorités égyptiennes ont préféré ne rien faire pour l’empêcher.

Les familles chrétiennes vivant dans le Sinaï disent qu’ils regrettent le bon vieux temps d’avant le « Printemps Arabe », alors qu’ils pouvaient mener une vie relativement normale.

Source : Gatestone Institute

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
6 octobre 2012 03:54

Dans l’ombre de la révolution syrienne, des dizaines de Français chercheraient à se former au jihad dans des camps secrets. « Ils reçoivent une formation d’infanterie légère. Pour une action terroriste dans le but de semer le trouble en banlieue, c’est largement suffisant », racontent les spécialistes.

http://img88.imageshack.us/img88/1680/1300979844djihad.jpg

C’est l’un des dommages collatéraux de la révolution syrienne qui inquiète les organisations anti-terroristes françaises : et si la Syrie attirait de jeunes Français motivés par le jihad, la guerre sainte ?

Ils seraient déjà quelques dizaines à chercher à entrer sur le territoire syrien ou déjà à se battre dans le pays.

« N’importe quel français peut se rendre en Tunisie, en Algérie ou en Egypte avec un visa touristique. Une fois sur place, il y a des réseaux organisés qu’ils rencontrent dans les mosquées pour qu’ils puissent rejoindre les réseaux combattants via la Jordanie, le Liban, ou passer directement par la frontière turque », raconte Eric Denécé, le directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). « Ils reçoivent une formation basique d’infanterie légère.

Pour une action terroriste urbaine dans le but de semer le trouble en banlieue, c’est largement suffisant, même si ça n’en fait pas des professionnels de l’action clandestine ».

La première question est de savoir qui sont vraiment ces combattants sur place : « Est-ce qu’ils partent d’abord pour lutter contre le régime de Bachar Al-Assad, ou au contraire ne vont-ils là-bas que pour recevoir un entrainement avec l’arrière-pensée de revenir en France et créer de nouvelles cellules terroristes, s’interroge-t-il.

C’est un peu le cas de l’affaire Mohamed Merah qui avait été lui-même dans des camps à l’étranger et considéré comme non dangereux à son retour, donc ce n’est pas une science exacte ».

Selon Fabrice Balanche, spécialiste de la Syrie et directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen Orient, de jeunes jihadistes français auraient déjà été arrêtés au Liban.

« Ce ne sont pas des choses qu’on ébruite, explique-t-il,car la France soutient l’opposition syrienne, alors si en plus on a des gens du pédigrée de Merah qui vont se battre en Syrie avec l’opposition, ça fait le plus mauvais effet ». (…)

RMC

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
25 septembre 2012 19:13


L’Assemblée générale de l’ONU va faire son numéro de cirque annuel, à partir d’aujourd’hui à New York.

Peut-on trouver meilleure preuve de l’obligation de réformer l’ONU que son incapacité à empêcher le lent massacre de 20.000 syriens en un peu plus d’un an (alors que la communauté internationale savait à quoi s’en tenir, le père de Bashar, Hafez al-Assad, ayant fait bien mieux, 20 à 40.000 morts, en seulement un mois, en février 1982 à Hama) ?

Peut-on trouver meilleure tribune pour pointer du doigt le plus grand danger auquel est confronté la planète terre ?

Même si les chats seront appelés animaux à quatre pattes par les médias, il suffira d’écouter deux leaders, Barack Obama et François Hollande, pour mesurer le danger que l’islam fait courir au genre humain.

 

Obama devrait parler des violences suscitées dans le monde arabo-musulman par le film anti-islam (qui se contente de mettre en image ce qui est écrit dans le coran), des ambitions nucléaires de l’Iran et de la guerre civile en Syrie. Obama va donc parler de l’islam violent, de l’islam extrémiste et terroriste, de l’islam génocidaire, de l’islam criminel aux quatre coins du monde, mais sans jamais prononcer le mot islam.

Hollande prendra la parole mardi pour notamment appeler à soutenir le déploiement d’une force africaine au Mali pour aider à combattre les islamistes armés qui tiennent le nord du pays. Il va lui aussi parler de l’islam conquérant et voleur de terres.

Et ce, pendant que les élites chantent des berceuses à l’oreille des Français pour leur expliquer que l’immigration musulmane – pardon, la « libre circulation des populations non communautaires », est une chance pour la France.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Carte des émeutes contre le film anti islam


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
24 septembre 2012 02:39

Avec ses 15 millions d’habitants, Istanbul, la capitale économique et culturelle de la Turquie, est la seule ville au monde sur deux continents, l’Europe et l’Asie. Chaque année 7 millions de touristes se pressent sur les rives du Bosphore pour admirer palais, harems et mosquées. Mais Istanbul est aussi la ville la plus dynamique d’Europe, profitant de l’exceptionnelle croissance économique de la Turquie: 8,9 % en 2010.

source
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International
18 septembre 2012 01:06

Eglise Oum Zannar

C’est décidé. Les Chrétiens de Syrie ont pris les armes. Selon le journal britannique Daily Telegraph, les communautés chrétiennes de la ville d’Alep ont formé leur propre milice, la première depuis l'éclatement de la crise en Syrie, à la mi-mars 2011. Ayant obtenu des armements de l’armée syrienne régulière, ils ont mobilisé les scouts pour surveiller les églises, et ont unifié leurs rangs avec les communautés arméniennes, pour contrecarrer les attaques des miliciens de l’ASL et d’entraver leur entrée dans les régions et quartiers chrétiens. 


Leur nombre s’élève à près de 150 combattants, selon le journal britannique. Ils sont entrés en action depuis le mois dernier, lors qu’ils sont parvenus à contraindre une milice de l’ASL à rebrousser chemin, alors qu’elle tentait d’investir leur quartier historique Jdeidé. C’est par la suite que les forces gouvernementales les ont rejoints pour les assister et déclarer que les milices ont été repoussées.

«  Tous les chrétiens y trouvent leur compte : les Arméniens parce qu’ils pensent que leurs oppresseurs Turcs ont envoyé l’ASL pour les attaquer, les chrétiens qui veulent défendre leurs quartiers, les forces gouvernementales pour combattre l’ASL, même le parti travailliste kurdistan s’est fait sa propre milice », a indiqué Georges, un chrétien syrien au journal. 
Ce dernier estime que la bataille d’Alep est particulièrement amère, depuis que le rôle des groupes djihadistes armés s’est avéré beaucoup plus que dans les autres villes. Ce qui a fait craindre aux minorités d’avoir le même sort que celui des Chrétiens d’Irak, en raison de la violence qui l’a ravagé après son invasion en 2003.

Un religieux syrien d’Alep vivant actuellement au Liban et qui se fait appeler John a confié au journal : «  les riches et les minorités  à Alep, contrairement à ce qui est propagé, ne soutiennent pas tous le régime. Mais ils ont senti qu’ils sont obligés de se défendre  contre des immigrés paysans qui utilisent la guerre pour détruire le cœur de la ville développée ». Et de poursuivre : " je ne soutiens pas le gouvernement. Mais l’ASL est une bande de voyous et de voleurs, j’ai vu de mes propres yeux leurs miliciens, ils volent même les usines de tissus et dérobent leur contenus, comme les bombonnes à gaz, les produits et mêmes les machines à coudre" .

Davantage d’églises brûlées 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, l’archevêché des Syriaques catholiques, situé dans le quartier Hamidiyyé de la ville de Homs ainsi que la chapelle qui lui est affiliée ont été incendiés. Selon le site Syria Truth, les auteurs de cet acte de sabotage ne sont autres que les milices de la Brigade Al-Farouk de l’Armée syrienne libre financée par l’Arabie saoudite.

 Une source de l’archevêché a révélé dans un contact téléphonique que des dizaines de miliciens ont apporté une grande quantité de carburant et l’ont répandu dans l’entourage de l’archevêché, et dans son intérieur, avant d’y mettre le feu. Le site assure que l’archevêché a été à plusieurs reprises saccagé par les miliciens, qui l’ont ensuite confisqué et transformé en une caserne et un siège pour leurs miliciens depuis le mois de mai dernier.

Le quartier Hamidiyyé a été occupé par les bandes d’Al-Farouk depuis près d’un an. Depuis ses habitants qui sont des Chrétiens dans leur majeure partie l’ont quitté à la demande des miliciens qui les ont visités maison par maison. Il ne reste plus que 83 citoyens, à la foi des chiffres du patriarcat syriaque catholique.

Et les réfugiés palestiniens de Syrie veulent y retourner.

Quelques 580 familles palestiniennes vivant en Syrie ont quitté leurs camps et se trouvent actuellement dans les camps de refugies libanais de la ville sudiste de Saïda, en l’occurrence Ein el-Hélwé. Négligés par l’agence onusienne de l’Unrwa chargé en principe de tous les réfugiés palestiniens, et pas assez encadrés par les organisations palestiniennes, elles-mêmes débordées, elles comptent retourner en Syrie : «  depuis notre arrivée au camp, fin juillet, l’Unrwa ne nous a rien offert, comme assistances en pièces, pour assurer les besoins vitaux.

Arour perd patience 

Cheikh ArourEntretemps, le guide spirituel de certaines milices de l’insurrection syrienne, le cheikh salafiste Adnane Arour s’est offusqué contre l’opposition syrienne, et surtout  le Conseil national syrien, contre les Arabes et certains dirigeants libanais.
«  Vous autres Arabes traitres,  vous êtes toujours en train de réfléchir ? Toi le CNS le plus grand traitre, tu n’as pas encore terminé tes consultations ? Tu n’as pas encore terminé ta cuisine pourrie ? Toi le CNS le traitre et l’insolent tu n’as pas encore fini tes partisanneries et tes comportements exécrables ? Je jure que nous allons vous juger. Je jure par Dieu qu’aucun syrien ayant manqué à son devoir ne mettra son pied en Syrie avant d’être jugé, ni aucun des traitres de la Ligue arabe, ni des dirigeants arabes ni des dirigeants libanais et leur semblables... », a-t-il juré.
Arour en veut aussi aux différents états qui  s’arrêtent au veto russe, estimant qu’il s’agit là d’un complot.

400 tonnes d’armements pour les miliciens

 

Pour sa part, le journal britannique The Time a fait état de l’envoi aux miliciens de la plus grosse cargaison d’armements, en provenance de Libye. Elle est arrivée depuis quelques jours à bord d’un navire au port turc d’Iskenderun et comprendrait 400 tonnes d’armements, dont entre autre des missiles Sam 7 sol-air anti aérien et des obus RPG.

Une source turque a confirmé au journal britannique cette information, signalant que des désaccords ont éclaté entre les Frères musulmans et l’ASL sur la partie qui devrait prendre l’armement, et indiquant que 80% de cet armement a déjà été acheminé en Syrie.

  

 

L’armée libanaise avorte un trafic d’armes et de miliciens 

Armée libanaiseDans ce contexte, l’armée libanaise a saisi un camion dans la région Raas-Baalbek, dans la Bekaa, et qui transportait 8 syriens et des armements légers, des grenades, des obus B7 et des déclencheurs électriques, ainsi que des appareils de communications. Selon le site Al-Intikad, l’armée libanaise a aussi libéré quatre gardes-frontières syriens qui ont été enlevés dans la nuit de jeudi a vendredi, de leur poste-frontière à Tel-Afrit, par une bande de quatre hommes (un libanais et trois syriens) venus du Liban. 

Terrain

A Alep, une unité des forces spéciales de l’armée régulière est parvenue à évacuer la chapelle évangélique qui a été occupé par des miliciens de l’ASL dans le quartier chrétien de Jdeidé.

Par ailleurs, et selon le correspondant du site Syrian Documents, l’armée poursuit son avancée dans les quartiers de l’est de la ville, notamment à Bustane-Kasr, Hanano, Kallassé, Sakhour, et la rue Nasr où les cadavres des miliciens et des militaires tués jonchent les rues. 

Frontière libano-syrienneDans la province de Homs, les forces gouvernementales en a détruit des véhicules similaires à Al-Ksseir.

Dans la province de Damas, les forces gouvernementales ont nettoyé la totalité de la localité de Yelda situé à l’est de la capitale (à proximité de la région de Sayyeda Zaynab). 

Dans le gouvernorat de Homs, des sources pro gouvernementales ont annoncé la mort de 51 insurgés armés dans les quartiers Bab-Houd, Sultaniyyé,  et Baladiyyé, situés dans les vieux quartiers de la ville. Selon Syrian Documents, un chef milicien de l’ASL a aussi été tué dans le quartier Bab-Drib.  

Dans la région de Hassaké, 16 miliciens ont été arrêtés et leur armement saisis lors des perquisitions de leur repaire

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans International