Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

25 février 2015 02:55
Marre !

Marre de nous faire engueuler par des gens juste invités à partager notre histoire, nos coutumes, nos habitudes, notre culture, nos monuments, notre drapeau, notre devise, et qui s’en moquent comme de leur première babouche.

Il y a deux jours, Nicolas Sarkozy a tweeté : « Nous ne voulons pas de femmes voilées parce que, dans la République, les hommes et les femmes sont égaux. »

On peut être d’accord, ou pas. On peut imaginer que, dans la « patrie des droits de l’homme », mettre sous voile la gent féminine correspond à l’idéal républicain. On peut penser que les femmes qui ont fait notre histoire – Anne de Bretagne, Jeanne d’Arc, Catherine de Médicis, la reine Margot, Anne d’Autriche et tant d’autres – ont eu tort d’apparaître au grand jour.

Lire aussi : L’islamisation de la France ou la haine de soi

Aussitôt, un groupuscule hurle au scandale. Le CCIF, Collectif contre l’islamophobie en France, s’étrangle. Sa porte-parole, madame Ray, avec la modération qui caractérise ces micro-organismes, se dit « profondément choquée, atterrée par la violence du propos ».

Quelle violence ? Dans quel miel, dans quel édulcorant faut-il tremper ce propos pour ne pas choquer ses fragiles oreilles ? Qui inventera le parler-loukoum ?

En disant cela, poursuit-elle, « Sarkozy » – car il n’est pas de bon ton de dire monsieur ou même Nicolas – « dresse les Français les uns contre les autres, et distille la haine. » Rien moins ! La haine ?

Pour avoir dit que, en France, les femmes ne sortent pas habillées comme à Kaboul ? Écoutons Talleyrand : « Tout ce qui est exagéré est insignifiant. » Ici, on dépasse les bornes de l’exagération : on est dans l’outrance, l’enflure, la boursouflure, l’inepte, dans l’infiniment idiot. Puis l’égérie dégaine l’argument suprême :« Les hommes ont le droit de s’habiller comme ils le souhaitent, non ? Et les femmes de confession musulmane n’auraient pas ce droit, elles ? » Là, on atteint des sommets d’imbécillité : avez-vous essayé de vous promener en maillot de bain deux pièces dans les rues de Djedda ? Et la madone des burqas de conclure : « J’espère que les mouvements féministes ainsi que les associations antiracistes auront la présence d’esprit de condamner ces propos et de dénoncer la violence symbolique qu’ils renferment ».

Vraiment, il y en a marre !

Marre de ces gens qui veulent imposer, en France, un art de vivre politico-religieux remontant à 14 siècles.

Marre de nous faire engueuler par des gens juste invités à partager notre histoire, nos coutumes, nos habitudes, notre culture, nos monuments, notre drapeau, notre devise, et qui s’en moquent comme de leur première babouche.

Marre que, par la lâcheté de générations de politicards, nous en soyons réduits à devoir justifier ce que nous sommes, censurer ce que nous pensons, masquer ce que nous voulons dire.

Marre de voir ces gens, haïssant notre pays, ne pas envisager de prendre un ticket aller-simple pour ailleurs.

Marre de l’inflation de langage où tout ce que nous disons est trituré, malaxé et transformé en machine à blâmer, sous le regard rigolard d’une gauche esbaudie.

Marre de ces dizaines d’officines sectaires qui, gavées de subventions, crachent, d’un même mouvement, dans la soupe et à la figure des Français.

vu sur : http://www.bvoltaire.fr/yannikchauvin/marre,160255?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=c83cedfada-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-c83cedfada-30494613&mc_cid=c83cedfada&mc_eid=3bbbfa4636

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 février 2015 04:34
L’Autriche prépare une loi concernant l’islam

L’Autriche veut adopter de nouvelles règles concernant la place de l’islam et des musulmans dans le pays. Mercredi prochain, le Parlement autrichien sera invité à voter une révision de la vieille loi de 1912 concernant l’islam.

Le projet de loi du gouvernement autrichien prévoit une interdiction de financement des organisations musulmanes et des mosquées par l’étranger. La primauté du droit constitutionnel sur la religion est également notifiée dans le projet de loi.

Le projet de loi arrive dans un contexte de suspicion générale à propos des 600.000 musulmans vivant en république autrichienne.

Les associations musulmanes ont annoncé qu’elles combattraient ce projet de loi.

vu sur : http://www.medias-presse.info/lautriche-prepare-une-loi-concernant-lislam/26312?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Mailing+quotidien

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 février 2015 02:51
Les mosquées françaises prises d’assaut par les salafistes

Aujourd’hui, d’autres médias dominants finissent par en convenir : Libération admet que cette immigration de masse n’est pas forcément « une chance pour la France », effet Charlie oblige. Et même Le Figaro se prend à de ces audaces, s’alertant de la poussée du « radicalisme » dans les mosquées de France…

Les salafistes commencent à prendre petit à petit le contrôle de nos mosquées. En douceur, à la façon du voleur chinois.

Avec des méthodes trotskistes, aussi, à base d’assemblées générales, contrôlées de l’intérieur, par quelques éléments déterminés : soit 81 lieux de culte déjà acquis à la cause salafiste et plus d’une quarantaine qui seraient taraudés par cet entrisme d’un genre pas tout à fait nouveau. Bon, sur plus de deux mille lieux de culte musulmans, il faut tout de même relativiser.

En ces temps charliesques, voilà qui pose question. À ce détail près que Le Figarodécrit assez bien ce qu’est ce salafisme hexagonal. Peu de chose à voir avec les frères Kouachi ou son cousin Coulibaly, débiles profonds ayant appris l’islam en trois jours sur Internet et donnant un vernis religieux à des pulsions violentes et des casiers judiciaires aussi longs que le bras.

Déjà souvent interrogé en ces colonnes, Xavier Raufer, meilleur criminologue de France et qui n’a rien d’un gauchiste islamophile, le confirmait déjà. À 98 %, les salafistes sont des musulmans plutôt paisibles. Et les dingues ayant récemment eu l’honneur des gazettes viennent plutôt de cet islam 2.0 plus haut évoqué, entre selfies, désir d’immédiate célébrité. Bref, Mohammed Merah, ce n’est jamais que la face sombre d’une Nabilla… Une sorte d’islam de marché, d’islam mondialisé.

Piétistes, les salafistes estiment que le monde qui les entoure est impie. Il faut s’en détourner et le côtoyer le moins possible. Surtout, ne pas voter, la démocratie étant par essence diabolique. Certains catholiques de tradition ne raisonnent pas autrement ; sauf que ces derniers sont tout de même un peu plus assimilés que d’autres, pour d’évidentes raisons ethniques et culturelles…

Maintenant, comment a-t-on pu en arriver à un tel désastre ? Du temps de ses colonies, mandats et protectorats, la France fut jadis la première puissance musulmane au monde. L’orientalisme fut à l’origine concept éminemment français. Napoléon III caressait l’espoir d’un royaume français d’Orient. L’Algérie française fut l’un des derniers soubresauts d’un destin qui aurait pu devenir commun. Finalement, quoi de plus logique, en une France qui ne croit plus en elle, que chacun tire la couverture de son côté ?

Nicolas Gauthier

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
23 février 2015 13:18
Lundi de la première semaine de carême

Un répons des matines, sur l’épître d’hier (parce que les répons de la semaine reprennent ceux du dimanche) :

℟. Ecce, nunc tempus acceptábile, ecce, nunc dies salútis : commendémus nosmetípsos in multa patiéntia, in jejúniis multis, * Per arma justítiæ virtútis Dei.
℣. In ómnibus exhibeámus nosmetípsos sicut Dei minístros in multa patiéntia, in jejúniis multis.
℟. Per arma justítiæ virtútis Dei.

C’est maintenant le temps vraiment favorable, c’est maintenant le jour du salut. Rendons-nous recommandables par une grande patience, par des jeûnes nombreux, par les armes de la justice de la puissance de Dieu. Montrons-nous en toutes choses comme des ministres de Dieu, dans une grande patience, dans des jeûnes fréquents, par les armes de la justice de la puissance de Dieu.

Et ce « Ecce » avait inspiré le moine copiste de Saint-Lambrecht.

vu sur : http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2015/02/22/lundi-de-la-premiere-semaine-de-careme-5564714.html

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
23 février 2015 04:03
Hani Ramadan veut remettre le religieux dans la société, dont l’islam

Hani Ramadan, le frère de Tarik Ramadan, était invité par l’association cultuelle des Musulmans de Pontarlier dans le cadre d’une conférence publique. Le propos de l’association : «Écouter pour se faire une opinion».

Hani Ramadan est un prédicateur suisse, directeur du Centre Islamique de Genève, personnage controversé au parcours émaillé de polémiques. Il est l’un des responsables spirituels pour l’Europe des Frères Musulmans, une confrérie très puissante et très écoutée dans l’Islam.

Hani Ramadan condamne fermement les attentats de Charlie Hebdo et Hyper Cacher. Il estime que «Daesh s’illustre par des actions épouvantables». Toutefois, à travers ses propos, c’est le religieux qui est la solution. Remettre le religieux dans la société et notamment l’Islam. Suit alors une critique de la laïcité à la française.

«La Laïcité a remplacé le sacré par un autre sacré», dit-il, évoquant les grands maux de l‘humanité comme découlant directement de la laïcité. «Par exemple l’amour : dans les sociétés laïques, on rapporte la question de l’amour à la question de l’éducation sexuelle, jamais à l’amour conjugal, à l’amour filial ou à l’amour divin».

Dans la salle, on lui oppose une autre définition de la laïcité. Une personne du public se dit choquée et blessée par cette analyse de la laïcité. Hani Ramadan, rompu aux subtilités rhétoriques, accueille positivement les remarques mais pour taper plus fort encore contre «l’absence de culture religieuse dans l’école laïque». Et donc, selon lui, l’absence des valeurs essentielles que porte la religion ».

«La religion relève de la sphère privée», intervient quelqu’un. «C’est votre conception», répond Hani ramadan. «Mais est-il possible d’envisager une autre conception de la vie avec une application de la foi plus imprégnée dans la communauté tout en laissant à chacun sa propre liberté de conscience.

Séparer les deux domaines, on voit ce que ça donne par rapport à l’éthique et à la morale. Dans le monde occidental, il y a un conflit entre la foi et la raison. Pas dans la conception musulmane…» Hani Ramadan évoque le respect des règles de la République et de la laïcité mais appelle à un réveil des consciences. Il fait la distinction entre une laïcité de combat qui «écarte le religieux» et celle, plus ouverte, qui «inclut le religieux».

Source

vu sur : http://www.fdesouche.com/565769-hani-ramadan-veut-remettre-le-religieux-dans-la-societe-dont-lislam

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
23 février 2015 02:37
Fêtes chrétiennes supprimées, cimetières profanés, le PS confirme sa politique anti-catholique

Ces derniers jours, le gouvernement et le président de la République se sont à nouveau distingués par leur ignorance délibérée de la religion chrétienne.

Le récent communiqué de l’Elysée suite à une vidéo montrant l’égorgement de 21 coptes égyptiens par l’Etat islamique est particulièrement révélateur de cet état d’esprit.

Le communiqué condamne, je cite : « Un assassinat sauvage », en éludant le motif de leur religion, faisant seulement mention de « ressortissants égyptiens ». Le texte évoque « la haine religieuse des terroristes », sans préciser que celle ci est d’origine islamique et antichrétienne.

Il s’agit d’un exemple typique de langue de bois socialiste.

Il est vrai que les actes antichrétiens n’attirent jamais l’attention des pouvoirs publics contrairement aux actes antisémites ou islamophobes

Dernièrement, des crucifix ont été vandalisés dans le Calvados sans que cela émeuve le gouvernement. Pourtant, les actes anti religieux frappent bien plus souvent les Chrétiens que les Juifs et les Musulmans.

Le dernier recensement des profanations de sépultures sur l’année 2014 montre que les profanations de cimetières musulmans s’élèvent ainsi à 4, de cimetières juifs à 6, contre 206 profanations dans les cimetières municipaux, où l’on compte une grande majorité de tombes chrétiennes.

Précisons que les cimetières réservés aux Juifs ou aux Musulmans ne respectent pas l’obligation républicaine d’être enterrés au cimetière municipal, où les défunts sont enterrés toutes confessions confondues.

Les Chrétiens, contrairement aux Juifs et Musulmans, acceptent cette loi et montrent jusqu’en leur dernière demeure qu’il n’y a pas de différence entre les hommes. Un message de paix qui semble pourtant attirer la haine et l’hostilité, y compris en France.

N’est il tout de même pas exagéré de parler d’un antichristianisme d’Etat ?

C’est un fait : les déclarations officielles et les actes symboliques se multiplient, qui dénotent la volonté gouvernementale de couper la France de ses racines chrétiennes. Un exemple : mercredi, les Chrétiens fêtaient le mercredi des cendres, qui marque le début des 40 jours de Carême avant Pâques. Pourquoi François Hollande ni son gouvernement ne s’affichent ils pas en une telle occasion, alors qu’ils ne manquent aucune occasion de se montrer lors des grandes fêtes musulmanes et juives ?

L’extension du travail du dimanche et la suppression des jours fériés catholiques dans les territoires et départements d’Outre mer contenus dans le projet de loi Macron témoignent également de cette ostracisation.

La conférence des évêques de France a contesté la suppression des jours fériés dans les DOM, dénonçant une « attaque forte contre la religion catholique. (…) Il est illusoire de penser que cela resterait demain cantonné à l’outre mer ».


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/02/21/fetes-chretiennes-supprimees-cimetieres-profanes-le-ps-confirme-sa-politique-anti-catholique/#OyJY6Pe3oyRwmWlT.99

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
23 février 2015 02:22
Le Point revient sur la bataille de Poitiers : « Charles Martel ? Connais pas ! », « Ce bâtard de Charles », « Islam friendly »

Ils se sont arrêtés devant la table des religions : judaïsme, christianisme, islam. Explications. Peace and love.

Ils se sont penchés sur le grand échiquier central, où chaque case renferme la citation d’un penseur occidental ou arabe. Parité assurée. Pascal (« Entre nous et l’enfer ou le ciel, il n’y a que la vie entre deux, qui est la chose la plus fragile ») voisine avec El Maqqari (« Si on traverse la plaine où elle fut livrée, on entend un bruissement produit par les ailes des anges qui veillent et prient un lieu à jamais sanctifié par la mort de tant de vrais croyants »). Ami arabe, entends-tu monter des campagnes le bruissement de la bataille ?

Charles Martel ? Connais pas !

Après le départ du maire, je suis allé les rejoindre. Ils viennent de Poitiers. Ce sont des doctorants arrivés d’Algérie pour terminer leurs études d’électrotechnique. [...]

Ils déambulent d’un air sérieux, découvrant l’existence de l’émir Abd-er-Rahman, dont le sang a coulé ici. Charles Martel ? Connais pas non plus ! On nous cache tout, on ne nous dit rien. Quelle part représente la bataille de Poitiers dans l’histoire des Arabes ? Assez faible, il est vrai. Un micro-événement. Ils apprennent les circonstances de ce que j’appelle leur « défaite », terme qu’ils récusent. « C’est juste l’histoire. » Leur histoire ? Ils acquiescent. Avant d’admettre que oui, cette fois-là, les Arabes ont perdu leur match contre les Francs. Puis ils s’éloignent. L’un d’eux se dirige vers une voiture d’où il extirpe des bouteilles d’eau et un tapis de prière. Ils s’assoient sur l’herbe, près du petit musée à ciel ouvert, qui coiffe la colline de Moussais.

[...]

Ce bâtard de Charles

[...] Il nous semblait qu’en 732 « Charles Martel avait arrêté les Arabes à Poitiers » (ou, comme le regrettera le beauf raciste de Coluche, « qu’il avait arrêté les Arabes à moitié »). Cette antienne répétée dans les manuels scolaires, qui n’avait rien à envier à Marignan 1515, aurait dû valoir à Poitiers de figurer au firmament des commémorations. Christophe Naudin et William Blanc, qui préparent un ouvrage sur le sujet, ont constaté avec surprise la même relative indifférence.

Elle débute assez tôt, après la chute des Carolingiens, dynastie fondée, rappelons-le, par Charles Martel. Les Capétiens ont repris la main. Pourquoi feraient-ils l’apologie du fondateur de la lignée qu’ils ont supplantée ? L’Église s’en mêle aussi. Les ecclésiastiques ne pardonnent pas à Charles Martel, qui était un bâtard, ses violences présumées sur les évêques et leurs biens. On ne s’attire pas impunément les foudres d’une institution qui tint longtemps les registres de l’histoire. Bien plus tard, Voltaire en voulut aussi à Charles pour d’autres raisons qu’il exposa dans son Essai sur les moeurs : sous les Lumières, le barbare n’était pas là où on le croyait. Les rustres se trouvaient chez les chrétiens et non chez les musulmans, dont la civilisation, au VIIIe siècle, était bien plus avancée. Pour le prophète de Ferney, Poitiers fut donc une régression.

[...]

Un usage pyromane de l’histoire

Mais surtout l’image de Poitiers continue à se brouiller, polluée par les récupérateurs de bataille.Les vautours continuent à tourner au-dessus des cadavres de Moussais. Leur obsession commune : repousser les Arabes. Tel est l’usage pyromane de l’histoire : on convoque le passé, on s’empare de ses bannières, pour attiser les flammes du présent. C’est d’abord l’OAS qui fonde un groupe Charles Martel. Puis un groupuscule d’extrême droite s’empare du nom en 1972 et défraie la chronique en assassinant le consul d’Algérie à Marseille. [...]

Islam friendly

Moussais se veut un lieu de laïcité, de tolérance. Invité à l’inauguration le 22 octobre 1999, l’imam de la mosquée de Poitiers se déclare satisfait. On fait venir aussi Élisabeth Carpentier, professeur à l’université de Poitiers, pour donner une conférence sur les trois batailles de Poitiers (Vouillé, Nouaille, Moussais). C’est un succès. Toujours sur un mode islam friendly, on enchaîne chaque été avec des fêtes franco-musulmanes. On confronte les cultures, on mélange les cuisines. Des calligraphes, des chameaux, des conteurs poitevins débarquent à Moussais. Le couscous voisine avec le broyé du Poitou et le farci. Le chabichou fait un tabac, icône désignée de ce rapprochement puisqu’une légende prétend qu’il aurait été inventé par des soldats musulmans restés dans la région après avoir trouvé l’âme soeur auprès de quelques bergères. Si, si, c’est très sérieux. Ici, on souligne les consonances très peu poitevines du chabichou, qui pourrait bien dériver d’el cheb, la chèvre en arabe. Des finasseries linguistiques que le FN local et sa feuille de chou 732 goûtent assez peu, agacé par ces manifestations arabophiles. Comme si, à Waterloo, les Français faisaient l’éloge du bacon anglais. Même si le site a été tagué en 2014, Texier n’en a cure. À Vouneuil, le score du FN n’a jamais dépassé les 12 %. Pour l’instant.

[...]

Source

vu sur : http://www.fdesouche.com/565365-le-point-revient-sur-la-bataille-de-poitiers-charles-martel-connais-pas-ce-batard-de-charles-islam-friendly

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
21 février 2015 02:16

A 8h18 jeudi matin, la chaîne d’informations en continu parle de « cimetières chrétiens » lorsqu’elle comptabilise les profanations enregistrées en 2014 :

A 13h09, elle ne parle plus que de « cimetières municipaux » :

Il ne faudrait pas que le grand public relativise l’antisémitisme qui, paraît-il, déferle sur la France, et prenne conscience de la christianophobie ambiante, quand même !

vu sur : http://www.ndf.fr/nos-breves/19-02-2015/cimetieres-chretiens-bfmtv-se-censure?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29#.VOcW-_mG-UU

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
20 février 2015 03:28
Islamisation: De plus en plus de mosquées prônant l’islam radical en France
ALERTE RADICALISME. C’est une information de nos confrères RTL qui a de quoi inquiéter : des grandes villes comme Lyon, Marseille, mais aussi Paris voient le nombre d’imam radicaux augmenter en flèche.
Hausse du nombre de mosquées salafistes en France. Paris, Lyon, Marseille et d’autres villes sont concernées par la prise de pouvoir d’imams radicaux dans certaines mosquées.

Les services de renseignement s’inquiètent de la multiplication des prises de contrôle des mosquées par des imams salafistes. Selon la note consultée par RTL, on dénombre désormais 25 salles de prière radicales en Île-de-France, 22 dans la région lyonnaise et 13 à Marseille. On dénombre par ailleurs 5.000 salafistes en Île-de-France, soit dix fois plus qu’il y a dix ans.

Mais le phénomène s’étend aussi aux villes moyennes. Vitrolles, Alès ou Brest ont vu certaines mosquées passées sous la coupe de fondamentalistes. À chaque fois, la stratégie est la même. Un groupe de jeunes perturbateurs conteste l’imam en place, affirme la supériorité des versets les plus radicaux et finit par installer son prédicateur, parfois même à l’occasion de vacances.

Depuis les attentats, les policiers spécialisés ont encore renforcé leur surveillance, déjà étroite. Les appels au jihad ne sont jamais directs, cela serait illégal, mais les prêches poussent au radicalisme, estiment les renseignements. À Marseille, la note relève par exemple des incitations à « quitter la terre des mécréants ».

Aujourd’hui, vingt salles de prière supplémentaires seraient menacées. Les policiers relèvent que dans certains cas, un simple signalement au commissariat suffit à éloigner les radicaux.

«On dénombre désormais 25 salles de prière radicales en Île-de-France, 22 dans la région lyonnaise et 13 à Marseille. On dénombre par ailleurs 5.000 salafistes en Île-de-France, soit dix fois plus qu’il y a dix ans»

Des villes moyennes touchées

Les grandes villes ne sont pas les seules concernées : Vitrolles, Alès ou Brest ont vu leurs mosquées passer sous le contrôle des imams radicaux. «À chaque fois, la stratégie est la même. Un groupe de jeunes perturbateurs conteste l’imam en place, affirme la supériorité des versets les plus radicaux et finit par installer son prédicateur, parfois même à l’occasion de vacances».

La note interne prend exemple sur Marseille, où les mosquées incitent à «quitter la terre des mécréants».

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
19 février 2015 03:47
Hausse du nombre de mosquées salafistes en France

Les services de renseignement s'inquiètent de la multiplication des prises de contrôle des mosquées par des imams salafistes. Selon la note consultée par RTL, on dénombre désormais 25 salles de prière radicales en Île-de-France, 22 dans la région lyonnaise et 13 à Marseille. On dénombre par ailleurs 5.000 salafistes en Île-de-France, soit dix fois plus qu'il y a dix ans.

Mais le phénomène s'étend aussi aux villes moyennes. Vitrolles, Alès ou Brest ont vu certaines mosquées passées sous la coupe de fondamentalistes. À chaque fois, la stratégie est la même. Un groupe de jeunes perturbateurs conteste l'imam en place, affirme la supériorité des versets les plus radicaux et finit par installer son prédicateur, parfois même à l'occasion de vacances.

Pas d'incitation directe au jihad

Depuis les attentats, les policiers spécialisés ont encore renforcé leur surveillance, déjà étroite. Les appels au jihad ne sont jamais directs, cela serait illégal, mais les prêches poussent au radicalisme, estiment les renseignements. À Marseille, la note relève par exemple des incitations à "quitter la terre des mécréants".

Aujourd'hui, vingt salles de prière supplémentaires seraient menacées. Les policiers relèvent que dans certains cas, un simple signalement au commissariat suffit à éloigner les radicaux.

vu sur : http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/hausse-du-nombre-de-mosquees-salafistes-en-france-7776626552

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
19 février 2015 03:41
Les bobos traîtres à la France, ces pacifistes qui nient la réalité de la guerre islamique

Nous sommes en présence de morts et de blessés graves. Nous sommes en présence de tueurs islamiques qui n’ont pas grand-chose à voir avec des soldats, des guerriers, des hommes au service d’un état souverain. Des soldats au service d’une nation animée pour sa défense.

Nous sommes en présence de dangereux terroristes qui vont tenter de tuer du mécréant, d’assassiner du juif, de l’apostat. Nous sommes en présence de tueurs ayant en horreur l’occidental assimilé au diable.

Nous savons tous désormais et particulièrement nos dirigeants, que ces hommes sont des milliers, qui s’infiltrent aujourd’hui par dizaine si ce n’est centaines en Europe parmi les « immigrés » débarquant àLampedusa, cette île italienne en Méditerranée.

Sur RMC à l’émission des Grandes Gueules (Tweet: @GG_RMC) qui s’est déroulée dans la mosquée de Bordeaux vendredi dernier, nous avons pu entendre l’inculture effarante de nos bobos habituels.

Le Coran ? Un livre à lire dans son contexte !

L’islam ? Une religion d’amour et de tolérance !

À les écouter, 99% des musulmans d’Europe sont des gens pacifiques qui dénoncent les horreurs commises au nom de l’islam ! Ce serait une bonne nouvelle si dans le même temps, un sondage du « Berlin Social Science Center » n’avait mené une enquête dans 6 pays européens, appelée « Six Country Immigrant Integration Comparative Survey » (SCIICS), auprès de 9.000 personnes.

Comparant les niveaux d’intégration structurelle et socio-culturelle des immigrants turcs dans six pays (Allemagne, France, Pays-Bas, Autriche, Belgique et Suède) et immigrés marocains dans quatre pays (Allemagne, France, Pays-Bas, Autriche)

Un sondage qui nous annonce que:

60% des musulmans revendiquent le retour aux racines de l’islam.

75 % n’acceptent qu’une seule lecture du Coran, sans interprétation.

65 % considèrent que les lois religieuses sont plus importantes que les lois civiles locales.

44% sont en accord avec l’ensemble des 3 règles énoncées, caractérisant le fait « fondamentaliste ». (Source Union fait la Force)

Nos bobos dans la mosquée de Bordeaux s’amusent et déclament en mangeant leurs gâteaux au miel et font les autruches. Où plutôt, font comme les trois petits singes. Ils refusent de regarder l’évidence, d’entendre les alarmes, et de dire leur sentiments autres que les sempiternelles billevesées sur les tenants d’un islam pacifique envers et contre toutes les évidences.

Car enfin, ce ne sont pas les Bouddhistes qui tuent de par le monde. Ce n’est pas au nom de Bouddha, de Vishnou, de Mazda et autres que des femmes et des hommes se font exploser.

C’est bien au nom d’Allah et en valorisant Mahomet. Mais alors ? Que se passe-t-il dans les cerveaux de ces bobos bien-pensants ?

Hormis l’intérêt pécuniaire, le cachet en fin de mois pour les vendus, les carriéristes, ceux qui vendraient même leurs femmes et leurs filles, je ne vois qu’une seule réponse: ils sont terrorisés à l’idée d’admettre qu’ils se sont trompés !

...

La notion d’horreur vue par ces pacifistes va d’abord en soutien aux adeptes de l’islam et non à ceux qui se sont pris une balle, ou se sont fait égorger. Le terroriste islamiste est lui aussi une sorte de victime incomprise de la société.

...

Faut-il rappeler ce sondage: 75 % n’acceptent qu’une seule lecture du Coran, sans interprétation. 65 % considèrent que les lois religieuses sont plus importantes que les lois civiles locales. Mais pas d’amalgames surtout !

Les musulmans les plus favorables à la loi basée sur le Coran et la Sunna se situent surtout dans les pays d’Asie, du Moyen-Orient, et d’Afrique. Le directeur de l’agence, Jim Bell, souligne qu’il existe des écarts selon certains pays.

En Turquie ils sont 12%, et en Azerbaïdjan 8%, à vouloir établir la charia comme loi officielle nationale, alors qu’ils sont 71% au Nigeria, 72% en Indonésie, 74% en Égypte, et 99% en Afghanistan.

Source: Site musulman et Europe-Israël. Notons que nous vendons des rafales à l’Égypte. Espérons qu’un jour, ils ne viendront pas bombarder nos troupes.

Selon le CSA, 54% des musulmans français sont favorables à l’instauration de la Charia, la loi Islamique, en France.

Il y a tous les ingrédients pour qu’à la moindre étincelle, les choses dégénèrent. Mais il ne faut pas le dire! Cela dérange nos bobos et autres salauds de dirigeants de l’UMP, du PS et autres gauchistes collabos qui eux savent bien que notre Nation est véritablement en guerre contre un ennemi qui n’a pas de Panzers, ni de Stukas.

Cette guerre sera longue et devra durer aussi longtemps que des politiques Français courageux et patriotes n’auront pas les moyens et la force de renverser la donne.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/02/16/les-bobos-traitres-a-la-france-ces-pacifistes-qui-nient-la-realite-de-la-guerre-islamique/#uTQrqOBfZC2WHs7r.99

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
18 février 2015 13:36
Mercredi des Cendres

« Quia pulvis es et in pulverem reverteris »…

En ce jour Dieu nous chasse du paradis. Et nous voilà errant pendant 40 jours dans nos tuniques de peau.

Ceux qui vieillissent et ceux qui sont malades connaissent bien la lourdeur, l’épaisseur, la propension à la souffrance, de la tunique de peau. Les bien portants vont en savoir quelque chose, par le jeûne et autres privations. Ils vont expérimenter le cruel inconfort infligé à la tunique de peau, à la chair de péché qui se révolte contre toute mortification, même contre toute restriction, contre toute pénitence.

Bref c’est toujours difficile d’entrer dans le carême, si on le fait un tout petit peu sérieusement, même si on s’y est préparé depuis la Septuagésime. Et pourtant, l’expérience montre que ce temps d’épreuve qu’on s’impose est aussi, et même d’abord, un temps de grâce, et que plus la pénitence est pénible et plus la grâce abonde, sans attendre l’Exsultet pascal.

Ce qui est normal, puisque l’éternité n’est pas au bout du temps, mais au-dessus du temps.

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 février 2015 15:29

Dans un silence médiatique assourdissant, les lieux de culte chrétiens subissent des attaques jour après jour, partout en France.

Nombreuses (pas moins de 45 pour le seul mois de janvier !), ces attaques ne sont relayées (dans le meilleur des cas) que par la presse quotidienne régionale et leur médiatisation ne franchit pas le mur des chaînes de télévision hertzienne.

En raison de l’indifférence des pouvoirs publics, les moyens mis en œuvre pour retrouver les coupables sont bien souvent dérisoires.

Voici un panorama non-exhaustif de cette christianophobie ordinaire en 2015.

Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, le calvaire de l’église de Cabourg (Calvados) est vandalisé puis, le 1er janvier, ce sont les statues de l’église Notre-Dame de Bressuire (Deux-Sèvres) qui subissent le même sort.

Dans la nuit du 3-4 janvier, à Plouguernével (Côte d’Armor), le porche de l’église Saint-Pierre est souillé quand, au même moment, des tags sont retrouvés sur l’église Notre-Dame-La-Grande à Poitier (Vienne).

En ce début du mois de janvier 2015, à Capestan (Hérault) les vitraux de la collégiale Saint-Étienne sont dégradés. Le 7 janvier, ces actes de vandalismes touchaient l’abbatiale de Gaillac (Tarn) et l’église Saint-Hilaire à Rouillé (Vienne).

Le 8 janvier, des vols et actes de vandalisme sont signalés à l’église Saint-Pierre de Blagnac (Haute-Garonne).

Le même jour, on profane des tombes chrétiennes à Ryes (Calvados) et des dégradations similaires sont relevées dans deux autres cimetières du Bessin.

Le 14 janvier, l’abbatiale Saint-Pierre de Moissac (Tarn-et-Garonne) est profanée et pillée.

Avec pas moins de trois départs d’incendies, ce vandalisme ordinaire touche également l’église Notre-Dame de l’Assomption au Teil (Ardèche), le 21 janvier.

Dans la nuit du 24 au 25 janvier, on tague les murs de l’église Sainte-Marie Notre-Dame à Sumène (Gard) Sumène.

Le 25 janvier, l’église Notre-Dame de Vierzon (cher) est profanée, son tabernacle fracturé et son ciboire volé, tandis que le même jour, un incendie criminel avec trois départs de feu touche l’église de Saint-Christophe-du-Bois (Maine-et-Loire).

Le 29 janvier les murs extérieurs de l’église Saint-Étienne à Tours (Indre-et-Loire) sont recouverts de tags anarchistes.

Le 30 janvier à Montréjeau (Haute-Garonne), les troncs de l’église sont pillés pendant qu’une école privée catholique de Nancy (Meurthe-et-Moselle) est recouverte de tags.

Le 5 février, après avoir menacé une bénévole de paroisse de la collégiale Saint-Martin de Saint-Rémy-de-Provence, un homme se livre à un saccage, renverse les bougies, casse des bancs et brise la pierre d’Autel.

Dans la nuit du 6 au 7 février, une vingtaine de tombes sont vandalisées (croix arrachées notamment) au cimetière communal de Sevran.

Le 8 février, c’est l’église Notre-Dame de l’Assomption d’Orgelet (Jura) qui est à son tour profanée.

Le 10 février, des vols sont commis dans les troncs de l’église catholique Saint-Saturnin de Pompignan (Gard).

À Port Leucate (Aude), le mur extérieur de l’église Saint-Jacques est souillé par des tags le 12 février.
Entre le 6 et le 8 février derniers, pas moins de 5 profanations sont constatés dans l’Ain, à l’église Saint-Maurice de Neuville-les-Dames, à l’église Notre-Dame d’Ambronay, à l’église Saint-Martin de Vonnas, à l’église Saint-Étienne de Jujurieux et dans la collégiale Notre-Dame-des-Marais de Montluel.

Source via L'echelle de jacob

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 février 2015 14:24
Coptes égyptiens assassinés : un communiqué honteux de l’Élysée

À l’annonce de l’assassinat abject des 21 chrétiens égyptiens par le pseudopode libyen de l’État Islamique, le Président Hollande a fait diffuser dans la nuit le communiqué que voici :

Le Président de la République condamne avec la plus grande fermeté l’assassinat sauvage de 21 ressortissants égyptiens, otages de Daech en Libye.

Il dénonce l’appel au meurtre et à la haine religieuse des terroristes. Il exprime sa préoccupation face à l’extension des opérations de Daech en Libye et rappelle la détermination de la France et de ses alliés à lutter contre ce groupe.

Le Président de la République présente ses sincères condoléances au peuple égyptien et s’associe au deuil national que le président Sissi a décrété en République Arabe d’Egypte.

Vous remarquerez trois choses.

1. La religion des « ressortissants égyptiens » n’est pas précisée. Or, ils ont été assassinésparce qu’ils étaient chrétiens !

2. La « haine religieuse des terroristes » est une haine antichrétienne. Le communiqué taitcette particularité parfaitement précisée par les islamistes eux-mêmes.

3. On utilise l’expression neutre Daech – un acronyme que je n’utilise jamais – pour ne pas dire ce qu’il signifie – État islamique en Irak et au Levant – afin que le mot islamique ne soit pas prononcé, et nier la réalité : ces « terroristes » sont des musulmans.

C’est triplement scandaleux.

Source : Élysée (15 février)

vu sur : http://www.christianophobie.fr/breves/coptes-egyptiens-assassines-un-communique-honteux-de-lelysee?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29#.VONAFvmG-UU

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
16 février 2015 03:46
La vision de Poutine, c'est une Europe chrétienne

Extrait de l'entretien accordé par Frédéric Pons à Famille Chrétienne :

"Il entend restaurer la puissance russe en s’appuyant sur les deux piliers traditionnels de la Russie : l’Église orthodoxe du patriarcat de Moscou d’une part et les forces armées d’autre part.

Sur la foi orthodoxe, on sait qu’il fréquente depuis dix ans, discrètement – sans caméras – les monastères. Il va régulièrement au mont Athos, en Grèce. Et il fréquente le monastère de Varlaam, en Carélie russe.

C’est un monastère typique de la nouvelle orthodoxie russe, avec des moines de combat. Il aime y méditer, les retrouver, parler avec eux.

Par ailleurs, il fonctionne largement en accord avec le patriarche Cyrille, qui est un jeune patriarche. Ensemble, ils défendent les racines chrétiennes de la Russie, à commencer par le soutien au mariage traditionnel, et la lutte contre la pornographie.

C’est un exemple assez unique de fonctionnement harmonieux entre l’Église et l’État, selon un modèle traditionnel en Russie. Bien sûr, on ne peut sonder les reins et les cœurs, mais on ne peut dénier à Poutine d’avoir une vision.

Et sa vision, c’est une Europe chrétienne – disons de Fatima à Vladivostok !"

vu sur : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/02/la-vision-de-poutine-cest-une-europe-chr%C3%A9tienne.html

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
15 février 2015 03:13
Seulement du sursis pour un libraire salafiste de Lille prônant terrorisme et Etat islamique

Mais comment veut-on lutter contre le terrorisme islamique si nous ne sommes pas fichus de punir ceux qui la prônent ? Encore une fois alors que des gens enfreignent la loi sur le terrorisme nous faisons à nouveau preuve de clémence. Les 17 crimes du mois de janvier n’ont visiblement pas suffis. A moins que l’Etat ne comprenne pas que la France est en guerre face à cette peste qui pullule dans notre pays.

Nous avons obligation comme le font les américains de taper très fort contre cette racaille ou plutôt ces soldats de leur cause. Ces derniers ont pour objectif de conquérir notre pays et cela par la force. Il ne s’agit pas de quelques déséquilibrés souhaitant une guerre sainte. Mais d’organisations structurées, financées, armées, possédant des milliers de personnes prêtes à agir et à donner leur vie pour rejoindre le paradis d’Allah.

La mort ne leur fait pas peur, ils la conçoivent comme un mal nécessaire afin d’arriver au stade ultime de martyre pour la cause. Nos magistrats ainsi que nos législateurs prennent tout cela à la légère et avec une bienveillance plus que coupable. Comme pour ce « libraire lillois” qui vendait des drapeaux de l’État islamique dans sa boutique a été condamné par le tribunal correctionnel à un an de prison avec sursis et un an d’interdiction d’exercice d’activités commerciales pour apologie du terrorisme. »

« Quand les policiers avaient demandé à Chaabi M’Barek de décliner son identité, il avait répondu: «Je suis Ben Laden» avant de conclure par «les barbus vont vous vaincre, inch’Allah». Pour son avocat, il s’agissait simplement «d’humour maladroit» (sic)… »

Les juges lillois ont pris cette histoire avec beaucoup d’indulgence pensant avoir à faire à un fou, seulement c’est loin d’être le cas. Il est comme ces milliers de prédicateurs islamistes ayant chacun plusieurs dizaines de disciples devenant de futures bombes humaines. Il nargue notre pays et en faisant preuve d’indulgence on fait preuve de faiblesse.

Ces gens doivent être enfermés au plus vite, il ne doit y avoir aucune forme de compassion, auquel cas le pays court un grave danger. A moins que l’objectif est de laisser faire pour à nouveau obtenir 20 points de popularité en plus. Avec nos gouvernants il faut s’attendre à tout.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/02/13/seulement-du-sursis-pour-un-libraire-salafiste-de-lille-pronant-terrorisme-et-etat-islamique/#ISLekdZVszFetwK9.99

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
15 février 2015 00:13
L'étrange prédiction de Laurent Fabius : Que va-t-il se passer en Septembre 2015 ?

Le 13 Mais 2014, Laurent Fabius a fait une déclaration très surprenante à Washington lors d'une déclaration à la presse au sein du département d'état américain. En présence de John Kerry, notre ministre des affaires étrangères a déclaré qu'il restait 500 jours avant un chaos climatique, sans donner plus d'explications. A première vue, on pourrait penser que Laurent Fabius annonce un décompte avant la 21ème conférence sur le climat qui aura lieu du 30 novembre au 15 décembre 2015 à Paris. Le problème, c'est qu'en ajoutant 500 jours au 13 mai 2014, on tombe plus de deux mois avant la conférence, cela n'a aucun sens.


Alors pourquoi, Fabius a-t-il attendu précisément cette date pour annoncer qu'il ne restait que 500 jours avant le chaos? De quel chaos parle-t-il? Pourquoi le ministre des affaires étrangères est-il si impliqué dans les questions de changements climatique au point d'affirmer: "et vous seriez bien mal inspirés de vous moquer de cela car c'est l'avenir de l'humanité qui est en jeu dans cette affaire".





Après toute une série de conférences toutes plus inutiles les unes que les autres et empreintes d'un fort hermétisme des pays les plus pollueurs, le sujet serait devenu d'un coup une priorité internationale pour éviter un chaos climatique imminent? De qui se moque-t-on?

Et si cet avertissement cachait autre chose?


Que va-t-il se passer le 24 Septembre 2015 ?

A ce stade, nous ne pouvons que faire des suppositions et cet article propose non pas une prophétie ou une vérité établie mais une simple vision des choses à débattre. Premier point et non des moindres, d'après le calendrier hébreu, la période de Septembre 2014 à 2015 est une année dites de shmita, c'est à dire" une année sabbatique définie par la Torah pour l’agriculture : tous les sept ans, les agriculteurs juifs doivent observer une année de jachère. En quelque sorte, les terres doivent se reposer comme les humains doivent le faire le septième jour de la semaine ainsi que l’indique Dieu à Moïse : « Mais la septième année sera un sabbat, un temps de repos pour la terre, un sabbat en l’honneur de l’Éternel : tu n’ensemenceras point ton champ, et tu ne tailleras point ta vigne1. »"

La rémission sabbatique concerne aussi les dettes. Le Deutéronome indique : « Tous les sept ans, tu feras relâche. Et voici comment s’observera la relâche. Quand on aura publié la relâche en l’honneur de l’Éternel, tout créancier qui aura fait un prêt à son prochain se relâchera de son droit, il ne pressera pas son prochain et son frère pour le paiement de sa dette3. » La date précise de rémission des dettes est celle de la fête des tabernacles : « Moïse leur donna cet ordre : Tous les sept ans, à l’époque de l’année de la relâche, à la fête des tabernacles, quand tout Israël viendra se présenter devant l’Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira, tu liras cette loi devant tout Israël, en leur présence4. »

A Chaque année shmita, une crise économique majeure:

Octobre 1973: Crise pétrolière

1980: Récession en Amérique + Krach du marché de l'argent

Octobre 1987: On appelle parfois « Lundi noir » la journée du lundi 19 octobre 1987, où l'indice Dow Jones de la Bourse de New York s'effondra de 22,6 %, la seconde plus importante baisse jamais enregistrée en un jour sur un marché d'actions, devancée seulement par le krach de la bourse islandaise de 2008

Février 1994: Krach obligataire

Septembre 2001: À Paris, le CAC 40, indice phare des principales valeurs entame en septembre 2000 une dégringolade accentuée par les attentats du 11 septembre 2001. Krash boursier 6 jours après 11 septembre (7.3 points)

Septembre 2008: Wall Street ferme avec une baisse de 7 %, le Dow Jones perd 777.68 points, le Cac 40 perd 5 %

Septembre 2015: Il s'agira du septième shmita. En cette fin de cycle, de nombreux lanceurs d'alertes et économistes annoncent un krach économique majeur. A noter qu'elle n'interviendra pas forcément en Septembre mais on remarque que Septembre, Octobre a été une période charnière dans le passé.

Donc, première constatation, Laurent Fabius nous parle de chaos précisément pour cette période de l'année.

2015, année du 70ème Jubilé

Dans le livre de Daniel, un jour représente une année, et une semaine 7 ans. La prophétie de Daniel parle de 70 semaines pour représenter les deux venues de Jésus sur terre.

"Soixante-dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l'iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints.

9:25 Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu'à l'Oint, au Conducteur, il y a sept semaines et soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux."

7 premières semaines: reconstruction du temple
62 semaines: période suivante qui se termine avec la 1ère venue du Messie
70ème et dernière semaine, retour de Jésus

Les 69 premières semaines sont déjà passées, il ne reste plus que la dernière semaine, soit 7 ans.

Un jubilé représente 7 cycles de 7 ans, soit 49 ans. En 1416 avant JC, les israélites entraient dans le pays de Canaan. 70 jubilés plus tard, nous arrivons en 2015, encore une fin de cycle. Et on l'a vu, le nombre 70 est important dans l'eschatologie chrétienne.

Septembre 2015, fin de cycle pour la dernière tétrade lunaire.

Les tétrades lunaires sont relativement rares. On en compte environ 62 depuis la naissance du christ mais seulement 7 ont coïncidé avec les fêtes de Pâques et des Tabernacles. 2014-2015 représente la dernière tétrade lunaire coïncidant avec ses fêtes avant très longtemps et la dernière "lune de sang" aura lieu le 28 Septembre. Chacune de ces tétrades a été accompagnée d'événements troubles au sein du christianisme et/ou du judaïsme.




«Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, avant la venue du grand et redoutable jour du Seigneur. Et il arrivera que quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé "(2: 31-32)


Conclusion

Que le message de Laurent Fabius parle réellement d'un chaos climatique ou non, on constate que la période de Septembre 2015 est particulièrement riche en symbolisme eschatologique. Il s'agirait d'une période potentiellement très problématique qui pourrait voir se concrétiser des événements difficilement identifiables, le chaos économique étant en première ligne mais pas uniquement. 2015 pourrait bien être le point de départ des grandes tribulations évoquées dans la bible.


FawkesNews

vu sur : http://www.chaos-controle.com/archives/2015/02/06/31477747.html

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
14 février 2015 13:15
Vote des étrangers, voile à l’école etc. Le dangereux projet du parti musulman de France

Soumission, le dernier livre de Michel Houellebecq, présente une France ayant élu à sa tête un président musulman. Simple fiction romanesque ?

Ou peut être déjà anticipation de la réalité, la réalité « française » d’ici dix ans, quinze ans, vingt ans. L’Union des musulmans démocrates de France, l’UDMF, vient en effet d’annoncer qu’elle se présenterait dans huit villes à l’occasion des prochaines départementales. Parmi les villes choisies, on trouve Bobigny, Marseille ou encore Nice.

L’UDMF est pour l’instant un micro parti

Créé en 2012, l’UDMF n’a pour l’instant qu’un seul élu, à Bobigny précisément. Mais ce parti, qui ne compte que 900 adhérents, revendique déjà 8000 sympathisants. Pariant sur une hausse des actes islamophobes qui encourageraient les adhésions, l’UDMF peut envisager l’avenir avec optimisme. Son fondateur ambitionne d’ores et déjà de présenter un candidat aux élections présidentielles de 2017.

Quelles sont les revendications de ce parti ?

On trouve l’autorisation du port du voile à l’école, le développement du halal — décrit idéalement comme un commerce florissant… –, l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne — une Turquie alliée de Daesh… —, le droit de vote aux élections locales pour les étrangers, ou encore le recours à la finance islamique — présentée comme une « alternative saine » à la finance traditionnelle. Islamique par définition, le parti se dit néanmoins, je cite : « Défenseur de la démocratie et du « vivre ensemble » ».

Un certain sens du grand écart

Fait remarquable, l’UMDF revendique 200 adhésions depuis les attentats de début janvier. Alors que le FN s’apprête à plumer la volaille UMP, selon le mot féroce de Jean Yves Le Gallou, l’UMDF pourrait quant à elle, à terme, plumer la volaille socialiste. Les classes populaires ayant majoritairement rejoint le FN, l’assise électorale du PS repose — stratégie Terra Nova oblige — sur un conglomérat improbable de bobos et d’immigrés. Ces derniers, essentiellement musulmans, sont à des années lumières des « valeurs » prônées par les socialistes, mariage homosexuel, idéologie du genre, et autres gay pride.

Selon un récent sondage, plus de 73 % des musulmans français considèrent que les règles de l’islam priment sur les lois du pays d’accueil.

On se souvient que lors des élections présidentielles de 2007 et de 2012, plus de 90 % des électeurs musulmans ont voté pour les candidats socialistes. On ne devrait pas les y reprendre en 2017. Pour l’UMDF, il s’agit donc d’un extraordinaire vivier électoral. Une défection massive qui, jointe à celle des classes populaires déjà largement consommée, devrait à terme réduire le parti à la rose à sa plus simple expression.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/02/13/vote-des-etrangers-voile-a-lecole-etc-le-dangereux-projet-du-parti-musulman-de-france/#tR5Gx8KK1C036F4w.99

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
14 février 2015 02:54


Selon le résultat d’une étude du « Berlin Social Science Center », 70% des musulmans belges considèrent les règles religieuses comme plus importantes que la loi. Le «Berlin Social Science Center » a sondé 9.000 musulmans et chrétiens dans six pays de l’Uniojn européenne (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, France, Suède et Autriche). 1.200 personnes, principalement d’origine turque et marocaine, qui se considèrent comme musulmanes ont été interrogées sur notre territoire.L’enquête, publiée par le « Journal of Ethnic and Migration Studies », relayée par le quotidien néerlandophone De Morgen, révèle que la moitié des musulmans belges sont considérés comme fondamentalistes. Pour en arriver à cette conclusion, les personnes interrogées ont répondu par « oui » ou par « non » à trois affirmations: – Les musulmans doivent retourner vers les racines de la foi. – Il n’y a qu’une seule interprétation du Coran. Chaque musulman doit s’y tenir. – Les règles religieuses sont plus importantes que les lois. Le panel interrogé en Belgique montre ainsi que la première affirmation recueille 66 % de « oui », la seconde 82,2 % et la troisième 69,6 %. Plus de la moitié des musulmans questionnés (52,5 %) ont répondu « oui » aux trois affirmations et sont donc considérés comme « fondamentalistes ». Seule l’Autriche compte davantage de musulmans dits « fondamentalistes » en termes de proportion (55,2 %) que la Belgique.

Source Merci à Chantecler

 

vu sur : http://www.fdesouche.com/562085-la-moitie-des-musulmans-belges
-fondamentalistes

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
14 février 2015 02:28

noniedarwish

Pourquoi les femmes musulmanes sont-elles si actives à défendre leur statut de musulmanes?

Extraits du livre: Joie d’une femme musulmane par Nonie Darwish

Portez une attention particulière au texte en rouge à la fin.

Ecrit par une femme  née musulmane en Egypte ….

Dans la foi musulmane, un homme musulman peut épouser une enfant aussi jeune que 7 ans et consommer ce mariage à 9 ans.
On donne la dot à la famille en échange de la femme (qui devient son esclave) pour l’achat de son intimité et il peut l’utiliser comme un jouet.
Pour prouver un viol, la femme doit avoir quatre témoins masculins. Souvent après qu’une femme a été violée, la famille a le droit de l’exécuter (une mise à mort d’honneur) pour rétablir l’honneur de la famille.

Les maris peuvent battre leurs femmes à volonté et l’homme n’a pas à dire pourquoi il les a battues.

On permet au mari d’avoir 4 femmes et une femme provisoire pendant une heure (la prostituée) à sa discrétion.
La loi musulmane (la Shariah) contrôle le privé aussi bien que la vie publique de la femme.
Dans le monde Occidental, les hommes musulmans commencent à exiger de la Loi Shariah le non-divorce de la femme et le contrôle complet d’elle.
C’est étonnant et alarmant de voir combien de nos soeurs et filles dans des universités américaines et canadiennes épousent maintenant des hommes musulmans et se soumettent elles et leurs enfants à la loi Shariah ne soupçonnant pas ce qui se passe vraiment. Déchirure de l’occident en deux.

L’auteur et conférencière Nonie Darwish dit que le but des Islamistes radicaux est d’imposer la loi Shariah au monde, en éliminamt la loi Occidentale et la liberté.
Nonie Darwish est née au Caire et a passé son enfance en Égypte et Gaza avant l’immigration aux E-U en 1978, quand elle avait huit ans.
Son père est mort en menant des attaques secrètes sur Israël. Il était un officier militaire égyptien de haut rang placé avec sa famille à Gaza.

Mais Darwish a développé un esprit sceptique dès son jeune âge.

Elle a mis en doute sa propre culture musulmane et son éducation.

Elle s’est convertie au christianisme après l’audition d’un pasteur chrétien à la télévision.

Dans son dernier livre, Darwish nous met en garde contre la loi sharia et comment elle est manifestée dans les pays Islamiques.
Pour l’Occident, elle dit que des Islamistes radicaux travaillent pour imposer la sharia au monde.
Si cela arrive, la civilisation occidentale sera détruite.
La loi islamique (Sharia) enseigne que les non-musulmans devraient être subjugués ou tués dans ce monde.
Tandis que les habitants de l’Occident ont tendance à penser que toutes les religions encouragent une certaine forme de règle d’or et de liberté, la Sharia enseigne deux systèmes d’éthique : un pour les Musulmans et un autre pour les non-musulmans.

Tandis que les habitants de l’Ouest ont tendance à penser à une forme de religion développant une compréhension personnelle de leur relation avec Dieu, la Sharia préconise d’exécuter les gens qui les critiquent.
Il est dur d’imaginer cela de nos jours, des savants islamiques reconnaissent que ceux qui critiquent l’Islam devraient être exécutés.
Tristement, tandis que la conversation d’une réforme islamique est commune et même assumée par plusieurs à l’Ouest, on fait taire de tels murmures dans le Moyen-Orient par l’intimidation.
Tandis que les habitants de l’Occident s’habituent à une augmentation de la tolérance religieuse avec le temps, Darwish explique comment des pétro-dollars sont utilisés pour cultiver une forme extrêmement intolérante de l’Islam politique en Égypte et ailleurs.

Dans vingt ans, il y aura assez d’électeurs Musulmans aux États-Unis, au Canada et au Québec pour élire le Président ou le Premier ministre par eux! Imaginez la suite… Vous pouvez regarder comment ils ont pris plusieurs villes aux USA et au Canada,
Dearborn au Michigan, Brampton en Ontario et bientôt Rimouski au Québec, etc.

Je pense que chacun aux États-Unis et au Canada doit lire ceci, mais avec l’ACLU (l’Union pour la défense des libertés civiles), il n’y a aucune chance que ce soit largement rendu  public, à moins que chacun d’entre nous ne le fasse suivre! C’est trop mauvais que plusieurs soient désillusionnés de la vie et du christianisme pour accepter des Musulmans comme paisibles.
Tandis que les E-U, le Canada et le Québec se débarrassent du christianisme de tous les sites publics et effacent Dieu des vies de leurs enfants, les Musulmans planifient un grand jihad chez-nous. Leur taux de natalité est de 6 à 7 enfants par famille et nous
1-1/2, faite le calcul sur 20 ans.
Ceci est votre chance de faire une différence. Transmettez-le à votre liste de courrier électronique, au moins ceux-là le sauront.
Il revient à chacun de se faire sa propre opinion.

sabatinajames

Sabatina James, d’origine pakistanaise, vit maintenant en Allemagne. Elle a fui un mariage forcé, s’est convertie au christianisme et a été condamnée à mort par sa famille pour les avoir «déshonorés». Elle raconte son histoire dans un livre intitulé Condamnée sans avoir commis de crime, et dirige la Fondation Sabatina qui vient en aide aux jeunes musulmanes aspirant à mener une vie libre et indépendante.

vu sur : https://voixdupeuple.wordpress.com/2015/02/12/la-femme-musulmane/

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 février 2015 02:50

Résultat de recherche d'images pour "En 1996, tous les pays arabes ont ratifié la charia"

vu sur : http://www.gerard-brazon.com/article-exclusif-en-1996-tous-les-pays-arabes-ont-ratifie-la-charia-par-guy-sauvage-et-sami-aldeeb-125517668.html

Tout ce qu’il faut savoir sur la Loi islamique (la CHARIA) et ses conséquences dans le quotidien

Série d’interviews du Professeur Sami ALDEEB

Le professeur Sami Aldeeb, juriste international, professeur des Universités, directeur du Centre de Droit Arabe et Musulman et responsable du droit arabe et musulman de 1980 à 2009 à l’Institut Suisse de Droit Comparé de Lausanne, citoyen suisse d’origine palestinienne, est mondialement réputé pour son érudition, sa finesse d’analyse et son esprit indépendant. (1)

Il a écrit une trentaine d’ouvrages sur le droit musulman et les méandres de ses mises en pratique.

Il a aussi travaillé à une œuvre monumentale pendant des années : la version bilingue (arabe‐français) du coran, dans l’ordre chronologique, selon les critères retenus par l’université d’al-Azhar du Caire.

Dans les semaines qui viennent, nous allons mettre en ligne une série d’interviews vidéos du professeur Sami Aldeeb, dans lesquelles il expose les résultats de ses travaux essentiels pour la compréhension du droit musulman (la Charia) et des conséquences de ses applications dans l’actualité la plus brûlante.

En 1996, tous les pays arabes ont ratifié la charia !

Notre vidéo numéro 1 est un « scoop », dans la mesure où le professeur Sami Aldeeb y révèle que tous les pays arabes (membres de la Ligue Arabe) ont ratifié, en 1996, le Code Pénal Arabe Unifié, qui prévoit l’application totale de la Charia comme idéal à atteindre pour tous les pays signataires, y compris ceux considérés comme « modérés » (Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, etc.).

Cette ratification inouïe de la Charia par tous les pays arabes est intégralement passée sous silence par les dirigeants et les médias occidentaux, depuis 1996.

 


https://www.youtube.com/watch?v=Yyn-wZTaP0Q

Extraits du Code Pénal Arabe Unifié (2)

L’article 248 du Code Pénal Arabe Unifié prévoit un mois à un an de prison pour « tout musulman qui rompt le jeûne de Ramadan, ouvertement, en place publique, et sans raison légitime », le juge pouvant remplacer cette peine par 35 coups de fouet en vertu de l’article 29.

Les articles 148 et 149 relatifs à la consommation d’alcool prévoient 40 coups de fouet pour tout musulman qui boit de l’alcool.

Enfin, voici le passage de ce Code Pénal Arabe Unifié, qui prévoit la mort pour tout apostat (ex-musulman) :

Article 162 – L’apostat est le musulman, homme ou femme, qui abandonne la religion islamique par une parole explicite ou un fait dont le sens est indiscutable, insulte Dieu, ses apôtres ou la religion musulmane, ou falsifie sciemment le Coran.

Article 163 – L’apostat est puni de la peine de mort s’il est prouvé qu’il a apostasié volontairement et s’y maintient après avoir été invité à se repentir dans un délai de trois jours.

Article 164 – Le repentir de l’apostat se réalise par le renoncement à ce qui a constitué sa mécréance; son repentir est inacceptable s’il apostasie plus de deux fois.

Article 165 – Tous les actes de l’apostat après son apostasie sont considérés comme nuls de nullité absolue, et tous ses biens acquis par ces actes reviennent à la caisse de l’État.

Guy Sauvage

1) Sami Aldeeb

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sami_Aldeeb

Blog de Sami Aldeeb :

Savoir ou de faire avoir

http://www.blog.sami-aldeeb.com/

2) Voir l’article de Sami Aldeeb (publié dans la Revue Internationale de Droit Comparé en 2007) sur le « Rôle de la religion dans l’harmonisation du droit des pays arabes », dans lequel il évoque le Code Pénal Arabe Unifié (pages 280-281) :

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ridc_0035-3337_2007_num_59_2_19518

Le Plan de Sanaa pour l’unification des lois arabes, approuvé en 1981 par le Conseil des Ministres Arabes de la Justice, figure sur le site de la Ligue Arabe :

http://www.carjj.org/node/236

Son texte intégral peut être consulté ici :

http://www.carjj.org/sites/default/files/sanaa-plan.doc

Le projet de Code Pénal Arabe Unifié, approuvé par le Conseil des Ministres Arabes de la Justice en 1996, figure sur le site de la Ligue Arabe dans la liste des lois approuvées, et son texte entier peut être téléchargé ici.

vu sur : http://www.gerard-brazon.com/article-exclusif-en-1996-tous-les-pays-arabes-ont-ratifie-la-charia-par-guy-sauvage-et-sami-aldeeb-125517668.html
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 février 2015 02:22

Sondage: Première peur des Français, pour 89% c’est la montée de l’islamisme radical à gauche comme à droite

Selon une enquête réalisée par l’Ifop avant les attentats de janvier, les Français désignaient déjà la montée de l’islamisme radical pour première peur en 2014 et rêve d’une inversion de la courbe du chômage l’an prochain.

Le classement des peurs des Français est un véritable précipité de l’état de l’opinion. « On retrouve à la fois les peurs identitaires matinées de terrorisme avec la montée de l’islam radical et les peurs sociales avec cette crainte du déclassement», relève Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop.

La montée de l’islamisme radical arrive en tête (89%) à gauche comme à droite. C’est majoritaire dans les catégories socio-professionnelles.

Le creusement des inégalités s’impose comme l’une des grandes angoisses de la société française.

La crainte de voir le « modèle français » s’effondrer est massive à droite comme à gauche (86%). C’est particulièrement aigu dans les classes populaires. La troisième crainte c’est le dérèglement climatique (81%). […]

La liste des espoirs des Français en 2015 est dominée par deux domaines et cela recouvre toutes les enquêtes conduites par les instituts de sondage : l’inversion de la courbe du chômage (37%) et la baisse des impôts (24%). Deux sujets sur lesquels François Hollande est en échec depuis le début de son quinquennat.

Source

 

vu sur : http://www.europe-israel.org/2015/02/sondage-premiere-peur-des-francais-pour-89-cest-la-montee-de-lislamisme-radical-a-gauche-comme-a-droite/

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 février 2015 03:17

 

Les conversions à l’Islam explosent depuis les attentats en France. Photo © AFP

Augmentation. C’est une information de nos confrères d’RTL : depuis les attentats du mois de janvier qui ont touché la France, de nombreuses mosquées en France enregistrent une hausse des conversions à l’Islam.

Une hausse depuis les attentats de Charlie Hebdo

Nos confrères d’RTL révèlent aujourd’hui que les conversions à l’Islam n’ont jamais été aussi nombreuses en France que depuis les attentats de Charlie Hebdo. La radio rapporte que la Grande Mosquée de Paris a délivré 40 certificats de conversion. «A la même période l’année dernière, elle n’en avait donné que 22» rappelle RTL.

Le phénomène est le même dans d’autres villes de France : «même constat à Strasbourg et Aubervilliers où une hausse de 30% a été enregistrée. Lyon suivrait aussi cette tendance avec une augmentation de 20%».

RTL rapporte enfin que les imams «semblent les premiers surpris» par ce phénomène. Et que les profils sont divers : «à Paris, un médecin, une directrice d’école ou encore un policier» sont venus se convertir à la Grande Mosquée de Paris.

 

 

vu sur : http://www.valeursactuelles.com/societe/les-conversions-a-lislam-explosent-depuis-les-attentats-en-france-50637

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
9 février 2015 03:08

Tulle, 14.000 habitants, moins d’une centaine de musulmans – qui ont déjà à leur disposition une salle de prière -, s’apprête à faire voter la construction d’une mosquée géante.

1.200 m2 qui abriteront appartement de fonction, salles de prière séparées pour les hommes et les femmes, et quatre salles de cours dont la finalité pourrait bien concerner une école coranique. 1.200 mètres carrés pour accueillir 500 fidèles… N’est-ce pas un peu grand ? En outre, la mosquée située à l’entrée de la ville sera dotée d’un minaret de 14 mètres de haut.

Tandis que dans le Limousin un projet de cette envergure a été passé sous silence par la municipalité socialiste et dénoncé par ses opposants, en Italie, la Ligue du Nord, décrite comme un parti anti-immigration, vient de faire voter une loi rendant « quasi impossible » la construction de mosquées.

Dans cette loi, des amendements :

– Le premier autorise l’organisation d’un référendum régional. En clair, les habitants donneront leur avis sur la question.
– Le deuxième prévoit l’alourdissement de la procédure administrative. Visant, on le présume, à décourager le processus.
– Le troisième exige que l’architecture de la mosquée soit en adéquation avec le paysage lombard. Réalisation difficile.
– Le quatrième conditionne l’obtention de permis à la validation finale d’une« consultation régionale » qui surveillera la construction de très près. Autrement dit, « on vous a à l’œil ».
– Le cinquième, justement, consiste en la mise en place, tout au long de la construction, d’un système de vidéo-surveillance.

Roberto Anelli – l’initiateur et le rapporteur de la loi – espère avoir pu éviter un désastre, « sinon, ils (les musulmans) ne s’arrêteront jamais. Mosquée ne veut pas dire terroriste, mosquée veut dire menace terroriste. » Une nuance, mais une nuance de taille. Lucide, Roberto.

Alors qu’à Tulle, les élus de la mairie socialiste négocient une mosquée dans le dos de leurs administrés, en Lombardie, ceux du conseil régional demandent l’avis des habitants. Alors qu’à Tulle, on s’empresse de parer aux besoins de futures nombreuses arrivées, en Lombardie, on justifie le vote parce que la présence de musulmans dans la région « n’est pas indispensable ».

Surtout, en Lombardie, cette loi – qui inclut églises et synagogues – n’a suscité, en dehors des débats internes au conseil régional, aucune polémique.

Si, dans le fief de Hollande, les habitants sont pour ainsi dire mis devant le fait accompli, à Blaye (4.700 habitants), on veille au grain. Cette fois, ce sont les riverains de la rue Taillasson qui se rebiffent : pas de mosquée dans leur quartier. La raison ?

Elle est donnée par le maire – un ancien communiste pourtant favorable au projet – qui reconnaît « le rapport difficile que les musulmans peuvent vivre avec leurs voisins ».

À Blaye, on se sent parfois plus près de la Lombardie que de la Corrèze.

vu sur : http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/la-lombardie-nest-pas-la-correze,156937?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=65a9491612-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-65a9491612-30494613&mc_cid=65a9491612&mc_eid=3bbbfa4636
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
7 février 2015 03:01

Islam de France : Et si c’était trop tard ?

 

« Il faut toujours dire ce que l’on voit. Surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l’on voit », écrivait Péguy. Cent ans plus tard, la sentence n’a rien perdu de son actualité. Ainsi, quelques semaines après les attentats islamistes de Charlie Hebdo et de l’Hyper cacher, de quoi débat la France ? Du mal qu’elle a fait à ses enfants d’immigrés. De ses promesses non tenues. De ses idées rances. Et bien sûr, de son « islamophobie ». Pourtant, on ne sache pas que l’islamophobie ait tué à Paris », résume Elisabeth Lévy. Notre directrice de la rédaction réclame tout bonnement « le droit de voir » et de désigner les choses par leur nom sans que la peur de l’amalgame ne nous fasse prendre des vessies pour des lanternes. 

La violence aveugle a un drapeau mais pas d’adresse, comme l’analyse magistralement Hubert Védrine,  qui nous fait l’honneur d’un grand entretien autour de la menace salafiste, de ses soutiens internationaux et des moyens à mettre en œuvre pour la combattre. « Les terroristes ne peuvent pas gagner », pronostique l’ancien ministre des Affaires étrangères, en appelant à l’émergence d’un islam de France respectueux de nos valeurs. Moins diplomate, on s’en serait douté, Cyril Bennasar s’agace des discours lénifiants qui font des bourreaux de banlieue de pauvres victimes de la société.

À contre-courant de notre ministre de la Jeunesse et de la Ville se déclarant le représentant de la France « qui n’est pas Charlie », Bennasar décrète : « La France qui rit des bondieuseries, tu l’aimes ou tu la fermes. Et si tu ne peux pas, tu la quittes. »

À sa manière, l’islamologue Rachid Benzine exhorte les musulmans de France à balayer devant leur porte. Se battant sur deux fronts, il se désole du dialogue d’aveugles dans lequel la République et la jeunesse des banlieues se sont engluées.

« Pourquoi nier l’évidence ? L’islam d’aujourd’hui peut être violent, mais « il faut regarder en face le « décrochage » d’une partie très importante de la jeunesse « franco-maghrébine » ou « franco-musulmane » par rapport à la société française, qui n’a pas tenu ses promesses », pose-t-il comme termes de l’équation républicaine.

Professeur d’histoire-géographie en Seine-Saint-Denis, Iannis Roder déplore « quinze ans de perdus » à ânonner les mêmes lieux communs sur les zones urbaines sensibles. Alors qu’il avait tiré la sonnette d’alarme dès 2002 et la parution des Territoires perdus de la République, Roder s’étonne du brusque engouement médiatique qu’il a suscité dans la semaine ayant suivi les attentats. Jusqu’ici, les médias n’avaient pourtant assez d’yeux pour compatir à la souffrance de banlieues arrosées d’aides sociales…

Tout aussi édifiant, le reportage d’Antoine Menusier nous montre des associations cache-sexes du salafisme et porteuses in petto d’une conception hallal du monde. Autant dire que Charlie est loin de faire l’unanimité de l’autre côté du périphérique, où l’on a très peu manifesté contre le terrorisme…

Charlie, justement : ils s’appelaient Charb, Tignous, Wolinski, Cabu, ou Bernard Maris. Ils sont morts sous les balles des frères Kouachi, au nom d’une vision fondamentaliste de l’islam qui condamne à mort le blasphème. Ce drame a profondément affecté Philippe Val et Daniel Leconte, respectivement ancien directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, et réalisateur du film sur les caricatures C’est dur d’être aimé par des cons ! Tous deux ont répondu aux questions d’Elisabeth Lévy quant à l’histoire des caricatures danoises de Mahomet, reprises par Charlie Hebdo dès 2005, avant que le président Chirac ne pousse la Mosquée de Paris à poursuivre le journal pour incitation à la haine. Lâchés à l’époque par les médias, à quelques exceptions près, Val et Leconte laissent sourdre leur colère et réaffirment leur insoumission aux fatwas islamistes.

« Soumission », le roman de Michel Houellebecq, souleva le cœur des plus hautes instances de l’Etat avant l’attentat de Charlie Hebdo. Or, ce roman est un roman, nous rappelle Jérôme Leroy dans une tautologie salutaire. Comme dans ses précédentes œuvres, l’écrivain Houellebecq mesure les failles de la société française à la manière d’un sismographe, sans provoquer les séismes qu’il décrit. Partant, il n’est guère étonnant que son personnage de président musulman ressemble à s’y méprendre à Tariq Ramadan – à moins que ce ne soit l’inverse…

Source : Causeur, par Daoud Boughezala (rédacteur en chef de Causeur).

 

vu sur : http://www.europe-israel.org/2015/02/islam-de-france-et-si-cetait-trop-tard/

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions