Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

29 avril 2013 02:31

Canada-chiheb-esseghaier

Esseghaier est le Tunisien inculpé de complot terroriste lié à Al-Qaïda il y a deux jours.

Prochaine étape : va-t-il plaider, citations coraniques à l'appui, qu'il est innocent aux yeux de l'islam parce que son dieu approuve le massacre des infidèles 

Lire aussi :

Canada : un complot terroriste d'Al-Qaïda déjoué

________________

Un des présumés terroristes accusés d'avoir planifié un attentat contre un train au Canada, Chiheb Esseghaier, a déclaré mercredi à Toronto qu'il refusait d'être jugé selon le Code criminel, l'opposant au «livre saint», autrement dit, au Coran.

Comparaissant devant une magistrate, Susan Hilton, Esseghaier a déclaré qu'il ne fallait pas «fonder ses jugements» sur le Code criminel, parce que ce «n'est pas un livre saint, il est écrit par des êtres qui ne sont pas parfaits, car seul le Créateur est parfait». [    ] 

Source : La Presse.ca, 24 avril 2013

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
28 avril 2013 23:57

Stop-Islam

Michel Garroté, réd en chef -– L’Arabie saoudite continuera d’interdire sur son sol les lieux de culte autres que musulmans, affirme Mohamed al-Issa, ministre saoudien de la Justice devant des parlementaires européens à Bruxelles. L’Arabie saoudite, du fait qu’elle abrite les lieux saints musulmans ne permet pas l’édification sur son sol de lieux de culte autres que musulmans, selon Mohamed al-Issa.

La monarchie intégriste saoudienne abrite deux lieux de culte de l’islam, la Grande Mosquée de la Mecque et le Mausolée du Prophète à Médine. La monarchie abrite également des millions de domestiques esclaves catholiques, notamment philippins.

Puisque l’Arabie saoudite continue d’interdire sur son sol les lieux de culte autres que musulmans, et qu’en agissant ainsi, elle ne respecte pas la réciprocité avec les pays occidentaux abritant des mosquées, des parlementaires européens (notamment Thomas Aquin, Teresa von Calc und Hutta, David Israloubavitch, Mohamed Exis Lam et Foutou Souleil) ont voté une résolution interdisant aux musulmans d’avoir des mosquées et de prier à Rome, ville sainte catholique et à Jérusalem, ville sainte juive.

Désormais, les musulmans ne pourront donc plus se promener autour de la place St-Pierre de Rome et sur l’esplanade dite des mosquées à Jérusalem. Le Vatican et le Grand Rabbinat d’Israël se félicitent de la résolution votée en ce sens par des parlementaires européens.

Le secrétaire général de l’ONU et les organisations des Droits de l’Homme demandent avec insistance à l’Arabie saoudite d’autoriser sans délai sur son sol la construction de synagogues et d’églises. La Grande Mosquée de Paris a été fermée pour une période indéterminée.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/24/97001-20130424FILWWW00399-arabie-seulement-des-mosquees.php

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
27 avril 2013 09:05



La municipalité de Botkyrka, dans le sud de Stockholm, en Suède, vient d’autoriser la mosquée à faire l’appel à la prière via les hauts-parleurs des minarets. La municipalité qui a franchi le pas est celle de la commune de Botkyrka.

Cette décision fait suite à une demande du centre culturel islamique de la commune quelques mois plus tôt qui avait sollicité les autorités locales. Il avait alors obtenu un premier feu vert du Comité de planification le 25 septembre 2012, suite au vote à la majorité en faveur de l’abrogation d’une loi interdisant l’appel depuis 1994. Il ne restait plus qu’à obtenir l’autorisation du conseil exécutif du Conseil municipal. Le conseil s’est prononcé en faveur de l’appel à la prière de manière publique, le vendredi.

Selon un responsable de la mosquée de la commune, Ismail Okur, le premier adhan aura lieu au mois de mars, une fois les préparatifs techniques mis au point. La mosquée Fittja où s’effectuera l’appel à la prière se situe dans une commune où le nombre de fidèles est important.

Cette décision encouragera peut être d’autres mosquées à effectuer cette requête auprès de leur municipalité. La mosquée Fittja est cependant la seule de Suède à détenir un minaret.

AJIB

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
27 avril 2013 01:41
    
                                                         Mar  Grégorios Ibrahim                                                Mgr. Boulos Yazigi
Nous apprenons à l'instant, que les deux Evêques orthodoxes d'Alep   
  • Monseigneur Boulos Yazigi, Métropolite grec orthodoxe d'Alep et frère du Patriarche grec orthodoxe d'Antioche, Jean X. 
  • Monseigneur Grégorios Hanna Ibrahim, Métropolite syrien-orthodoxe d'Alep et d'Iskandaroun. 
ont été enlevés par des éléments de Forsat al-Nosra sur le chemin d'Alep. Mgr. Ibrahim s'était rendu en voiture dans une zone près de la frontière turque tenue par les rebelles pour ramener Mgr. Yazigi qui revenait de Turquie, où il était allé négocier la libération des deux prêtres pris en otage au début du mois de février 2013.  

 Selon les informations qui nous sont parvenues, tous deux se trouveraient dans la région de Kfar Da'el. Les terroristes ont été identifiés comme étant des combattants "Chichans" *

Les preneurs d'otages ont tué le chauffeur et l'accompagnateur. Que Dieu ait leur âme et leur réserve le place des élus. 

Quant aux preneurs d'otages et assassins d'innocents, qu'ils cessent de penser que leur Dieu est un criminel ordonnant de tuer des ....infidèles....Dieu ne peut être comme ils le décrivent et le pensent.


Quant au monde chrétien, il ne peut plus assister placidement à l'assassinat des fragiles, les plus petits de ses frères. 

Tout chrétien a le devoir de se mettre sur un chemin de purification intérieure, derompre avec les systèmes bourgeois en place, avec les instruments de propagande, pour se libérer de tout attachement, afin de pouvoir marcher vers la défense de la foi enseignée par le Christ, et la protection des plus menacés de ses frères en Christ.  Tout le reste n'est que balivernes, mirages et illusions humaines. 


Le Veilleur de Ninive.
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
26 avril 2013 01:09

 

Sami Aldeeb est un juriste d’origine palestinienne et de nationalité suisse. De 1980 à 2009, il a été responsable du droit arabe et musulman à l’Institut Suisse de Droit Comparé. Il dirige le Centre de droit arabe et musulman et enseigne dans différentes universités. Auteur d’un grand nombre d’ouvrages et d’articles, il a notamment publié en 2008 une édition bilingue du Coran (arabe — français) en classant les sourates par ordre chronologique.

Extraits textes principaux : « Il faut mettre des garde-fous en disant aux musulmans que nous ne tolérerons pas les éléments négatifs de leur texte. Je dis aux musulmans: « si vous voulez être digestes et acceptables pour la société, il y a beaucoup de choses du coran que vous devriez mettre à la poubelle. Il faut aller jusqu’à désacraliser le Coran et Mahomet. Si vous ne faites pas cela, vous serez piégés pour toujours».

Le Coran est une copie de l’Ancien Testament. On y trouve la même idéologie. Le refus de la liberté individuelle, la violence, les sanctions prévues par la Bible, vous allez les retrouver dans le Coran. C’est la même chose. On a l’avantage avec les Juifs qu’ils ne sont pas très nombreux. S’il y avait autant de Juifs que de Musulmans, on aurait probablement eu des catastrophes, comme avec les Musulmans [NDLR : on en a eu des catastrophes dues aux juifs, les deux guerres mondiales par exemple].

On a le même problème avec le judaïsme et l’islam du fait que les textes sacrés sont des textes légaux. Le Christ, lui, se foutait royalement de la loi. C’est un moralisateur pas un législateur. Le problème avec Moise et Mahomet, avec l’Ancien Testament et le Coran donc, c’est que ce sont des textes législatifs. Et si vous leur donnez une légitimité divine, vous les rendez imperméables à la société et il devient impossible de les adapter.

La solution est simple et compliquée à la fois. Il faut désacraliser les textes. Vous savez, quand vous êtes face à un serpent, ça ne sert à rien de lui couper un petit bout de la queue. Il faut lui écraser la tête. Si vous ne balayez pas le concept traditionnel de la révélation, nous sommes foutus.

Quelle est votre vision de l’avenir ?
Elle est tout à fait pessimiste. Je pense que la génération actuelle est perdue. Elle a digéré tout le poison de l’enseignement religieux depuis des siècles. Est-ce qu’on a la possibilité d’avoir une nouvelle génération ? Il n’y en a pas la volonté.

L’islam est un problème spécifique. Il faut enseigner à nos générations : on ne traite pas avec l’islam comme on traite avec n’importe qui. Leur idéologie est tout à fait différente et ça nécessite une connaissance. En Occident, malheureusement, ils ne se sont pas préparés, et ils ne voudront pas le faire aujourd’hui face à la déferlante islamique. Toutes nos universités occidentales ont complètement fait faillite sur ce plan.

Nous sommes en train de payer la politique de l’autruche. Il n’y pas de courage chez nos politiciens et chez nos professeurs. Nos universités ne rendent aucun service au contraire. Elles aident à l’aveuglement général et mènent toute la société occidentale à sa perte.

Aucune faculté de droit suisse n’enseigne le droit musulman, aucune n’indique où est le problème. Il faut une refonte totale et préparer une nouvelle génération de juristes capable d’identifier le mal. Comment voulez-vous gérer une société avec 400.000 ou 500.000 musulmans ? (ndlr : la Suisse). Il faut quand même que vous sachiez ce qu’ils pensent, ce qui rode dans leurs têtes, ce qu’ils enseignent dans leurs mosquées…

Ne craignez vous pas que l’occidental finisse séduit par l’islam s’il se met à l’étudier ?
Vous savez, pour devenir musulman, il faut être un malade mental. Quand vous connaissez l’intérieur de la prison, vous n’y entrez pas. Vous serez attiré par l’islam si vous l’ignorez. Moi plus je connais l’islam, plus je m’en éloigne.

J’ai rencontré un grand professeur arabe d’Afrique du Nord; qui a une position importante dans son pays. Il m’a dit ‘ »Tant que les musulmans croient que le coran est la parole de Dieu, il n’y a aucun progrès possible. Je lui ai demandé : « mais c’est extraordinaire , vous l’avez écrit ou ? ». Il m’ a répondu : « Mais vous êtes dingue ou quoi, vous voulez ma mort ? »

Êtes vous en train de nous dire que l’islam règne par la terreur ?
Oui. Regardez la ligue arabe. En 1976 elle a adopté un projet de loi dans lequel il est écrit : « toute personne qui quitte l’islam doit être mise à mort. C’est une déclaration officielle que l’islam règne par la terreur.

Je prophétise la fin de l’islam : le problème est que c’est une religion légaliste, et c’est ce qui les perdra. La fin de l’islam, ca commencera par une nation qui dira « on en a ras-le-bol de l’islam. » Et puis une autre…

On va assister à une implosion de la société islamique, parce que les gens sont exaspérés par cette religion.

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
25 avril 2013 02:52

L'auteur René Guitton enquête sur certains intégristes du judaïsme, du christianisme et de l’islam.

 

L'auteur René Guitton enquête sur certains intégristes du judaïsme, du christianisme et de l’islam pour démontrer leur négation des valeurs fondatrices de la France et leur refus du vivre ensemble. Extrait de "La France des intégristes" (2/2).

Pour ce qui est de la considération de la femme, et de l’épouse, l’intégrisme islamique impose bien des règles à sens unique, édictées, ou prétendument édictées par le Coran.

Sur la chaîne saoudienne Iqra TV, le cheikh Muhammad Al Munajid, qui y tient des prêches réguliers, indique la seule bonne relation concevable entre mari et femme : « Selon l’islam, une épouse doit se soumettre aux désirs de son mari. Le Prophète a dit : “Si un homme appelle sa femme pour satisfaire ses désirs, elle doit immédiatement venir à lui, même si elle est aux fourneaux.” »

Mon imam phocéen distingue habilement le territoire de l’islam du territoire de l’incroyance : il en connaît certaines lois avec lesquelles il a déjà eu maille à partir. Il estime que le territoire de l’incroyance n’est pas encore assez évolué pour admettre pareil châtiment !

Quant à l’égalité homme femme, les deux êtres sont complémentaires à ses yeux, et à ceux de l’islam, comme le jour est complémentaire de la nuit. Avec chacun son rôle : « Est-ce que ce serait logique que l’homme reste à la maison, prépare le biberon, la cuisine et que la femme aille travailler, et prenne la place de l’homme ? » me lance-t-il, appuyant sa démonstration d’un grand éclat de rire.

Soucieux de paix sociale, il voit même dans le maintien de la femme au foyer le plus sûr moyen d’enrayer la progression de la délinquance à Marseille, cité connue, il le déplore, pour ses règlements de compte sanglants :« La délinquance aujourd’hui est la conséquence de la femme trop libre. Si elle restait à la maison, il y aurait moins de délinquance. »

Victor Hugo, jadis, écrivait : « Ouvrez une école et vous fermerez une prison ». Je subodore qu’Abdel-Hâdi Doudi pourrait être fortement tenté de parodier l’auteur des Misérables en affirmant : « Ouvrez un harem et vous fermerez une prison. » Car, avec un bon rire gras, il me fait l’éloge très islamo-gaulois de la polygamie, encore interdite en France : « Peut-être qu’un jour les États d’Occident auront compris, et feront une loi pour autoriser la polygamie. »


Mais l’homme, d’une infinie sagesse, ajoute : « Si l’islam l’autorise, cela entraîne des devoirs de la part du mari. Il doit subvenir aux besoins de tous ses foyers. » En revanche, impensable d’autoriser l’inverse, la polyandrie, la possibilité pour une femme d’avoir plusieurs époux ! L’imam a ce cri du coeur : « Impossible ! Parce que si elle est mariée avec quatre hommes par exemple, et qu’elle tombe enceinte, qui va être le père ? L’homme, lui, il sait qui est son fils. » Il dit bien « son fils », et non « son enfant » !

Ce refus de la polyandrie, Mahdy Ibn Salah de Stains me l’exprime aussi avec force. D’autant plus qu’à ses yeux la femme se doit de respecter l’interdiction de l’adultère, faute de quoi elle prend le risque de la mort par suite de lynchage. Le prédicateur est très attaché à cette condamnation, même s’il l’exprime avec une infinie subtilité, et après avoir longuement réfléchi et ciselé sa réponse : « Je ne renie pas la loi qui condamne la femme adultère à la lapidation. »

S’il consent, du bout des lèvres, à admettre que la femme est l’égale de l’homme, c’est pour ajouter immédiatement que cette égalité ne l’empêche pas d’être placée sous la protection de son mari. C’est une question, si l’on ose dire, de position, transcrite ici fidèlement : dans la relation homme femme il y a une dimension horizontale et une dimension verticale.

La femme est soumise à l’homme, horizontalité, et l’homme est soumis à Dieu, verticalité. Mais c’est en abordant la question de la polygamie que Mahdy Ibn Salah va me surprendre. Il m’en fait un vigoureux éloge, appuyé d’une démonstration indiscutable : un éventail de subtiles nuances qu’il me détaille minutieusement, et sur lesquelles je me garderai de tout commentaire ici, laissant au lecteur le soin d’en apprécier le postulat.

Il convient de distinguer cinq raisons qui, selon son interprétation de l’islam, autorisent la polygamie.

La polygamie de nécessité : découvrant la stérilité de son épouse, surtout quand elle avance en âge, le mari se trouve contraint de prendre une autre femme pour assurer sa descendance, l’homme étant sur terre pour se reproduire, et ce toute sa vie. Dieu récompensera alors ses mérites et sa piété, en lui donnant des enfants.

La polygamie de stratégie : un homme marié peut avoir intérêt, pour le bien même de son premier foyer, à une alliance économique ou culturelle avec une autre épouse. C’est la forme, musulmane et polygame, du vieux mariage de raison pratiqué jadis en Europe, qu’on peut ennoblir en le teintant d’une dose de pluralisme culturel : un Maghrébin peut souhaiter épouser une Pakistanaise pour découvrir, entre autres, un visage de sa religion différent de celui qu’il a connu jusque-là. Il enrichira ainsi sa culture de l’islam et ce sera un bienfait pour la communauté du Prophète.

La polygamie de faiblesse : l’homme ayant une libido plus forte que la femme, et un besoin d’amour plus complet que celui donné par son épouse, il peut contracter un autre mariage.La polygamie de virilité : elle est offerte aux hommes soucieux de prouver leur virilité, leur puissance en société, notamment dans le monde des affaires où on sera tenté de lui faire confiance, car comme le dit la « tradition » : le meilleur des hommes est celui qui a le plus de femmes. Une variante du vieil adage : on ne prête qu’aux riches.

La polygamie de virilité : elle est offerte aux hommes soucieux de prouver leur virilité, leur puissance en société, notamment dans le monde des affaires où on sera tenté de lui faire confiance, car comme le dit la « tradition » : le meilleur des hommes est celui qui a le plus de femmes. Une variante du vieil adage : on ne prête qu’aux riches.

La polygamie de chair : la passion sexuelle de l’homme est ici divinisée, et donc autorisée, afin d’assouvir ses besoins de pratiquer le sexe pour le sexe.

Les obsédés sexuels et érotomanes frénétiques se voient ainsi reconnaître, par ce prédicateur salafiste qui invoque latradition islamique, la justification de ces « cinq piliers » de la polygamie. Le tout m’a été expliqué sur un ton docte, on ne peut plus sérieux, comme s’il s’agissait d’évidences qui m’étaient restées jusque-là méconnues, mais dont j’aurais tout intérêt à réaliser l’utilité et la pertinence. Surtout qu’en ultime argument, Mahdy Ibn Salah ajoute : « La polygamie est salutaire, elle est dictée par le respect envers l’épouse initiale : car la polygamie est faite pour éviter l’adultère ! »

 Extrait de "La France des intégristes : Extrémistes juifs, chrétiens, musulmans, le refus de la République"(Editions Flammarion), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 


source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 avril 2013 23:24

 

Depuis le mois d’août, une mosquée a ouvert en centre-ville de Béziers. Elle a été officiellement inaugurée ce samedi par les élus. Béziers, ville de plus de 70 900 habitants, abrite cinq mosquées.

Depuis l’ouverture, le 26 août dernier, les musulmans biterrois sont nombreux à venir ici prier Allah. (Midi Libre)

Dans la rue Raspail, en centre de Béziers, samedi en fin de matinée, la mosquée Annour a été inaugurée. Dans ce lieu de culte où peuvent se rassembler jusqu’à 494 musulmans pour les prières communes, le sous-préfet Nicolas de Maistre a même plaisanté en évoquant le «en dessous du seuil des cinq cents», ce qui a fait beaucoup rire les élus présents. Raymond Couderc, sénateur maire UMP, mais aussi Élie Aboud, député UMP, et bien d’autres, tous en chaussettes. Respect des traditions et pureté obligent, tout le monde s’était déchaussé avant de franchir le seuil de ce lieu de prosternation.

Le président de l’association qui gère la mosquée, Abdelaziz El Harrouf, était heureux d’accueillir tout ce monde en cette journée de fête. Heureux aussi de voir enfin ce lieu de culte érigé en centre-ville. «Il y a beaucoup de gens, de retraités, qui ne peuvent pas conduire ou s’éloigner du centre-ville. C’est pour ça que l’on avait insisté pour avoir une mosquée ici, c’était très important»,a-t-il précisé.

Le Midi Libre ; saphirnews

fdesouche

La LAïcité à la mode Française

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 avril 2013 02:58

Le futur bâtiment de l'Institut des cultures d'Islam, qui se situera au coin de la rue Polonceau et de la rue des Poissonniers.

 

Pour deux élus du Parti de Gauche, le projet de l’institut des cultures d’Islam, qui va ouvrir en 2014 dans la Goutte d’Or, ne respecte pas le principe de laïcité contenu dans la loi 1905.

 

L’institut des cultures d’Islam (ICI) est un projet inédit. Initié dès 2006, il prévoit de faire la promotion de la «diversité des cultures musulmanes actuelles», en organisant, tout au long de l’année, expositions, concerts et manifestations culturelles, au cœur de la Goutte d’Or (18e).

Provisoirement installé rue Léon, le centre culturel doit migrer début 2014 dans deux bâtiments flambant neufs. Le plus grand, rue Polonceau (2.011 mètres carrés), comprendra une bibliothèque, un centre de recherche et un salon de thé. Le deuxième, rue Stephenson (1.388 mètres carrés), un hammam et des salles de cours. Chacun des bâtiments comprendra également une salle de prière, qui sera vendue, à l’issue des travaux, à des associations cultuelles. Pour les jours d’affluence, des espaces modulables seront loués pour permettre d’accueillir plus de fidèles.

C’est ce point qui pose problème, pour deux élus du Parti de gauche. Pour Alexis Corbière, conseiller du 12e arrondissement, «». La loi de 1905 prévoit notamment que les budgets des communes ne doivent pas comprendre de dépense relative à l’exercice des cultes (article 2).

La salle de la rue Stephenson va être vendue plus de 2 millions d’euros à l’association des Habous et des Lieux Saints de l’Islam. Pas suffisant, pour Alexis Corbière. «C’est une combine juridique ! C’est aux fidèles de construire des lieux de culte».

Pour la mairie de Paris, la distinction est claire : «Nous vendons la salle à une association cultuelle. Il n’y a pas d’entorse à la laïcité à partir du moment où on ne subventionne pas», indique un porte-parole. […]

Metro 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 avril 2013 02:50

Le parquet fédéral semble tomber des nues : Sharia4Belgium veut bel et bien renverser le gouvernement belge



20/04/2013 
BRUXELLES (NOVOpress) –
 Après plus d’un an d’enquête, les choses semblent claires pour le parquet fédéral belge au sujet de Sharia4Belgium. « Nous avons suffisamment d’indications pour déclarer que les membres de Sharia4Belgium participent aux activités d’un mouvement terroriste, et ce mouvement terroriste est Sharia4Belgium », précise Paul Vantigchelt, porte-parole du parquet anversois, qui précise toutefois que la qualification définitive du groupe revient au juge.

 

L’enquête judiciaire avait débuté en février 2012. « Le but était de déterminer si le mouvement Sharia4Belgium était ou non un mouvement terroriste et si les personnes qui en font partie participent ou non aux activités du groupe ou si elles ont un rôle dirigeant dans l’organisation », a expliqué Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral.

« L’instruction met en lumière des éléments permettant de penser que le cadre de référence idéologique et militant de Sharia4Belgium est le salafisme djihadiste. Le salafisme djihadiste en est la branche la plus fondamentaliste, qui prône la violence pour atteindre ses objectifs », explique le parquet fédéral, avant de préciser que l’instruction semble démontrer la volonté chez Sharia4Belgium de nuire à l’Etat belge.

Une organisation internationale pour renverser les démocraties
« Sharia4Belgium s’est fixé pour objectif, dès sa création, d’une part de renverser les régimes démocratiques existants au départ de l’idéologie du salafisme djihadiste et de les remplacer par un État islamiste (califat) appliquant la sharia et, d’autre part, de rechercher la suprématie mondiale de l’islam », poursuit le procureur du parquet fédéral.

« L’instruction démontre également que Sharia4Belgium ferait partie d’un mouvement djihadiste international plus large », indique le parquet fédéral avant de citer quelques exemples des activités de Sharia4Belgium sur le territoire belge. « Cela va du recrutement à la dispense d’entraînements poussés, de l’organisation d’actions violentes en Belgique et de la participation active à la lutte armée à l’étranger ».

Quatre des six personnes interpellées placées sous mandat d’arrêt
Quatre des six personnes qui ont été interpellées mardi, lors d’une vaste opération du parquet fédéral visant Sharia4Belgium, ont été placées sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction d’Anvers. Les deux autres individus ont été relâchés. Les quatre suspects arrêtés auraient dû comparaître ce vendredi 19 avril en chambre du conseil, mais l’audience a été reportée au 24 avril.

L’une des personnes arrêtées est Fouad Belkacem, l’ancien porte-parole de Sharia4Belgium. Quant aux identités des trois autres individus, le parquet fédéral n’a pas souhaité faire de commentaire. Ce dernier, par un message publié sur Internet en mai 2012, avait interpellé François hollande pour lui signifier : « Si tu veux vivre en paix, je t’appelle à devenir musulman ».

Un bruxellois converti de 39 ans à la tête du « recrutement »
Jean-Denis Louis, c’est son nom (sic), tient à réfuter les accusations en apportant son explication sur ces départs vers la zone de combat. « Si je témoigne, c’est pour éclaircir la situation et qu’on me mette en prison pour ce que je vous dit mais qu’on arrête d’inventer que je suis un recruteur puisque ce n’est pas moi qui envoie ces jeunes en Syrie, c’est Dieu. Et même si je vais en prison, avec ou sans moi, Dieu continuera à recruter. Quand on ne sais pas s’attaquer au tout-puissant, on s’attaque à ses représentants. Je suis prêt à mourir pour mes convictions car si je ne prêche pas, je risque d’aller en enfer », poursuit le Belge de souche, converti à l’islam depuis huit ans.

Et celui qui aime être surnommé « le soumis » va même jusqu’à expliquer ces départs en Syrie par ce qu’il qualifie d’une «vérité cachée par la majorité des imams pour ne pas offenser les mécréants».

Le parquet semble enfin se rendre compte du risque encouru à laisser de tels groupuscules agir librement sur le territoire belge, malgré le nom on ne peut plus explicite de l’organisation. Du « Candide » de Voltaire à l’ « Idiot » de Dostoïevski, il n’y a qu’un pas finalement.

Crédit photo : DR

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
23 avril 2013 02:27

telescope1.jpgJorge Mario Bergoglio a obtenu une maîtrise en chimie de l'Université de Buenos Aireset il a poursuivi des ambitions scientifiques avant d'entrer dans l'ordre des Jésuites.  Le directeur actuel du Groupe de Recherche de l'Observatoire du Vatican (Vatican Observatory Research Group's (VORG)José Gabriel Funes, aussi d'Argentine, est entré dans l'ordre des Jésuites et l'un de ses trois examinateurs était Bergoglio.

 

Le Jésuite José Gabriel Funes, un des leaders mondiaux dans la recherche sur l'astrobiologie et l'exo-théologie, a écrit un essai percutant intitulé "L'extraterrestre est mon frère".  En octobre 2010, Guy Consolmagno, astonome du Vatican, un des responsables du télescope LUCIFER et ancien scientifique de la NASA, lui aussi membre des Jésuites depuis 1991, a déclaré que les extraterrestres pourraient avoir une âme et qu'ils pourraient choisir d'être baptisés!  Il a même ajouté que nous serions surpris à quel point le Vatican est au courant des dernières recherches scientifiques sur le sujet extraterrestre.  

 

Face à des révélations de Stephen Hawking, physicien respecté à travers le monde et membre de l'Académie pontificale des Sciences, à l'effet que les lois de la physique éliminent le besoin de Dieu, le Jésuite Consolmagno a dit ceci: "Stephen Hawking est un physicien brillant et quand il s'agit de la théologie, je peux dire qu'il est un brillant physicien"!!!

 

Funes croit que le premier pape Jésuite va bientôt tourner son attention vers des questions autres une fois que son pontificat sera établi:

 

Le Père José Funes, directeur de l'Observatoire du Vatican, a déclaré au Service de Nouvelles Catholiques que l'élection d'un Jésuite Argentin avec une formation en sciences (la chimie) est bon pour tous ces intérêts."  Il a ajouté:  "Je pense que le pape se concentrera sur d'autres priorités". 

 

Le pape François, intimement associé aux scientifiques du Vatican, pourrait-il être le "Pape de la révélation extraterrestre"?  

 

Lors de la Conférence en astrobiologie de l'Académie pontificale des sciences, en 2009, le conférencier principal, le Dr. Impey Chris, a prédit une divulgation extraterrestre imminente: "la première découverte est à seulement quelques années"

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
21 avril 2013 01:18

ROME (NOVOpress) – Après avoir prié « tout particulièrement pour les chrétiens qui souffrent de persécutions dans beaucoup de pays », dimanche dernier, le pape François a affirmé lundi qu’il y a davantage de martyrs chrétiens aujourd’hui que dans les premiers siècles de l’Eglise. « Le temps des martyrs n’est pas fini. Nous pouvons même dire que l’Eglise a plus de martyrs que dans ses premiers siècles d’existence.

L’Eglise a tant d’hommes et de femmes qui sont calomniés, qui sont persécutés, qui sont massacrés par haine de Jésus : l’un est assassiné parce qu’il enseigne le catéchisme, un autre parce qu’il porte la Croix. Dans tant de pays, on les calomnie, on les persécute, ce sont nos frères et soeurs qui souffrent en ce temps des martyrs », a rappelé le chef des catholiques.

Comme nous le rappelions en janvier dernier, les chrétiens de toutes confessions sont les croyants les plus persécutés dans le monde. Les pays musulmans arrivent en tête de ce triste palmarès de la persécution antichrétienne. Sans oublier les attaques hindouistes à l’égard de la minorité chrétienne en Inde.

Qui a dit que l’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance ?

Crédit photo : jlwo via Flickr (cc).

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
20 avril 2013 23:45

tchécthène,islamisme,boston,terrorisme

 

Le Nord-Caucase en proie à une islamisation de plus en plus rigoriste (Le Monde des religions)

Le Caucase russe, entre violences islamistes et ambitions touristiques (La Croix, février 2013)

Le père à l'agence Interfax ce vendredi accuse la police, tout comme le père de Merah accuse la France !

"a mon avis les services spéciaux ont piégé mes enfants car ce sont des musulmans très fervents " (SIC)

L'oncle en direct à 17h39 ce vendredi:

"Nous sommes musulmans, des Tchétchènes ethniques (...) mes neveux sont nés au Kirghizistan" (l'oncle condamne évidemment les actes de ses neveux)

BFMTV 17H50

"Le grand frère, très religieux, disait honnir les valeurs américaines sur les réseaux sociaux(...) sur sa page on voyait des versets du coran" Ulysse Gosset . Des liens vers des sites wahhabittes aussi...

 

Reuters 19.04 15h46 :

"Djokhar A. Tsarnaev, le suspect de l'attentat de Boston en fuite, a mis en ligne des liens vers des sites islamistes et indépendantistes tchétchènes sur ce qui semble être sa page personnelle sur un réseau social russe." 

Des sources proches du Conseil de sécurité nationale et de la police, ont déclaré que les enquêteurs se penchent vers la piste de l'extrémisme islamiste

 L'IMPOSITION DE LA LOI ISLAMIQUE EN TCHÉTCHÉNIE, UNE MENACE POUR MOSCOU (article d'août 2010) 

  

La Russie compte sur le dirigeant tchétchène, Ramzan Kadirov, qui a été nommé par Moscou, pour y maintenir l'ordre.  

  Mais selon des analystes, Kadirov, en réprimant les opposants et en imposant sa vision radicale de l'Islam, ouvre en fait la voie à l'indépendance.

Ramzan Kadirov, qui a combattu les forces russes pendant la première guerre de Tchétchénie au début des années 1990 avant de se ranger du côté de Moscou lors de la seconde en 1999, estime que ces accusations visent à ternir sa réputation.

 "Kadirov a adopté la charia. Il a permis à la Tchétchénie d'atteindre un degré d'indépendance là où quinze ans de rébellion et d'insurrection n'y sont pas parvenus", estime Matthew Clements, spécialiste de l'Eurasie à l'IHS Jane's Information Group de Londres.

 Début août, le mufti de Tchétchénie a ordonné la fermeture de tous les cafés et restaurants le temps du ramadan. Des femmes ont rapporté être importunées, voire harcelées par des groupes d'hommes portant la barbe et l'habit islamique traditionnel parce qu'elles ne portaient pas le foulard.

 Peu de temps auparavant, Ramzan Kadirov avait déclaré à une chaîne de télévision officielle qu'il était reconnaissant envers des hommes qui avaient tiré au paintball en juin sur des femmes qui ne portaient pas de voile.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
19 avril 2013 02:04

Lu sur le média marocain indépendant Lakom du 16 avril 2013:

"L'institution présidée par Mohammed VI, "Commandeur des croyants", vient d'émettre une fatwa affirmant que le musulman qui change de croyance (règle de l'apostasie) mérite la peine de mort, selon le quotidien Akhbar Al Youm.

 

Selon le quotidien «Akhbar Al Youm" de ce mardi, le Conseil supérieur des Oulémas vient d'émettre une fatwa interdisant aux musulmans la liberté de croyance (déjà interdite par le code pénal marocain). Cette fatwa a été sollicitée par la délégation ministérielle des droits de l'Homme, dirigée par El Mahjoub El Haiba, dans le cadre de la préparation du rapport périodique relatif aux droits civiques et politiques.

Le journal ajoute que le Conseil des Oulémas a émis cet «avis juridique» comme réponse officielle à la délégation interministérielle, affirmant que le musulman qui change de croyance (règle de l'apostasie) mérite la peine de mort.

Contacté par Lakome suite à l'information publiée ce mardi par Akhbar Al Youm, le Conseil Supérieur des Oulémas a tenu à clarifier la situation. C'est le ministère des Habous qui a demandé le point de vue du Conseil sur la liberté de religion. Ce dernier y a répondu en avril 2012. Le point de vue en question fait partie d'un recueil de fatwas (2004 – 2012) qui vient tout juste d'être publié par le Conseil Supérieur des Oulémas et dont Lakome détient une copie.

Le point de vue du Conseil, page 291, sur le châtiment à infliger aux apostats est explicite : « le musulman qui change de croyance mérite la peine de mort ». Source

 

Un camouflet pour les islamologues de salon vantant la modération supposée de l'islam de l'école juridique malékite, officielle au Maroc et en Algérie. L'Observatoire de l'islamisation a ces dernières années publié des extraits des ouvrages de l'école malékite enseignant les peines corporelles ou le djihad offensif. Ils sont disponibles à l'Institut du Monde Arabe et vendus en Fnac...

 

Le président du Conseil Français du Culte Musulman, Mohamed Moussaoui, marocain, dirige la principale fédération de mosquées en France, le RMF (Rassemblement des Musulmans de France) dont tous les membres du bureau sont aussi marocains...

 

Observatoire de l'islamisation, avril 2013.

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 avril 2013 23:19

Capture d’écran 2013-04-15 à 10.25.13

 

« L’Islam et les migrants sont une réalité en Europe depuis des siècles. Tant que le continent Européen ne changera pas son approche et son niveau de tolérance, en particulier en ce qui concerne la religion, l’apparition de nouvelles inquisitions et de nouveaux holocaustes, comme ce qu’il s’est passé à Srébrenica, sont possibles » a ajouté le président turc.

Ses remarques vigoureuses ont été tenues lors du discours d’ouverture d’un colloque de deux jours intitulé « La migration, l’Islam et la multiculturalité en Europe » – congrès organisé par l’Université de Hacettepe.

Gül a attiré l’attention sur l’augmentation des partis politiques qui dépeignent les migrants comme la principale raison des problèmes de sécurité , de chômage, de criminalité et de pauvreté.

Un holocauste ? Un peu comme ce dont les arméniens ont été victimes ?

Par Aymeri De Pontois – JSSNews

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 avril 2013 01:00

Le grand écart idéologique de la gauche révolutionnaire avec l'Islam conservateur des cités commence à créer des tensions qui ne vont pas aller en s'amenuisant...Exemple dans le quartier de la Paillade à Montpellier.

"Publiée le 11 avril 2013 (Youtube)

Intervention lors du meeting Front de Gauche avec la présence de JL Mélenchon backstage. La prise de parole devait initialement porter sur le mal-logement à la Paillade mais nous l'avons détournée pour dénoncer les pratiques islamophobes de ce parti et de ses têtes pensantes !"

"vous vous faites plaisir dans vos manifestations pour la cause palestinienne à relayer les femmes voilées au dernier rang des cortèges de manif"

Vous dites lutter pour une société plus juste, plus égalitaire. Vous dites lutter contre les discriminations... 

Votre angle d'attaque passe par la défense de la classe ouvrière.

Pourtant après avoir proposé des lois pour exclure des élèves vous proposer maintenant des lois pour exclure du travail des citoyennes françaises.

Sous prétexte de la laïcité c'est à l'Islam directement que vous vous attaquez. Et pas d'une belle manière ! C'est à coup de démagogie que vous draguer un électorat qui ne croit plus à la classe politique et qui cherche des coupables ! "

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
15 avril 2013 02:29

Egypte-cathedrale

 

Ces demandes font suite à l'attaque de la cathédrale Saint-Marc au Caire dimanche dernier, par des voyous appuyés par la police. Voici un extrait de l'article de l'égyptien Mahmoud Salem intitulé Morsy's Christian Problem, qui permet de comprendre la signification de cet événement :

«Pour mettre les choses en perspective, la cathédrale Saint-Marc est le cœur et le cerveau de l'Eglise copte égyptienne. C'est là que les papes vivent et travaillent, c’est l’une des Églises les plus anciennes au monde, et la seule Église dans le monde sur le même pied que l’Église catholique de Rome en termes d'histoire et d’influence sur le christianisme. La cathédrale gère les affaires de la minorité copte d'Égypte, ainsi que des églises dans plus de 150 pays, et elle a été attaquée par la police de notre Président issu des Frères musulmans. Il est bon de rappeler que partout dans le monde, dans les pays en proie à la guerre ou au génocide, les églises servent de refuges pour les victimes en raison de leur statut sacré comme lieux de culte. On se fout de cela en Égypte. Ici, nous attaquons les cathédrales remplies de fidèles endeuillés après des funérailles, et avec la collaboration de l’État».

L'Église copte attend des gestes concrets du gouvernement. Rappel : les coptes sont les autochtones d'Égypte.

--------------------------------------------------------------------------

 

L'Église copte orthodoxe a formulé cinq demandes au Président Mohamed Morsi pour résoudre les crises sectaires qui ont éclaté dans diverses régions du pays.

«Nous demandons au Président d'appliquer la loi à tout le monde, d’assurer la sécurité dans tout le pays, d’appliquer pleinement le principe de la citoyenneté, de changer la rhétorique religieuse, et d’enseigner l’histoire copte dans les écoles », a indiqué  le Père Makary Habib, secrétaire personnel du pape Tawadros II,  à Turkish Anadolu News mercredi.

« En l’absence d’un État de droit, les coptes sont traités comme des citoyens de seconde classe », a dit Habib, ajoutant que ce qui se passe aujourd'hui est le résultat de 30 années de problèmes sectaires sous le régime de l’ancien président Hosni Moubarak. «Nous en avons assez des analgésiques. Nous voulons des mesures concrètes», a-t-il dit, faisant allusion aux solutions informelles et coutumières.

Habib attribue la crise actuelle à l’absence d’État de droit, et il appelle à l’application de la loi et à l’arrestation de ceux qui ont incité à la sédition sectaire. Il a relevé en particulier le cas de l’imam qui a déclaré, dans une mosquée : « si vous trouvez un copte, tuez-le ».

Il a dit que l'Église avait filmé l’attaque avec sa caméra vidéo et qu’elle remettra le film aux autorités chargées de l'enquête afin de ne pas compter uniquement sur les caméras du ministère de l’Intérieur. Habib a précisé que les images avaient été filmées avant que les caméras ne soient détruites par les assaillants.

«Les coptes constituent 20 pour cent de la population égyptienne», a-t-il dit. «Cela signifie qu’ils ont droit à 100 sièges sur les 500 que compte le parlement, et au même pourcentage dans les ministères, chez les gouverneurs, les présidents d’universités, ainsi que dans l’armée et la police ». 

Il a indiqué que l'Église attend le résultat des enquêtes sur les incidents de Khoussous et de la cathédrale avant de décider si elle entamera un dialogue avec le Président.

Il a mentionné que le pape mettrait fin à sa retraite au monastère Wadi al-Natroun dans quelques jours et reviendrait à la cathédrale. «Le Président sera le bienvenu à la cathédrale pour offrir ses condoléances pour nos martyrs après le retour du pape.» Il a également prévenu que de tels incidents pourraient encourager les coptes à émigrer, ce que le pape juge non souhaitable.  

Source : Coptic Church submits demands to Morsy, Egypt Independent,  10 avril 2013. Traduction par Poste de veille

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
15 avril 2013 01:44

Un médecin anesthésiste de l’hôpital d’Epinal (Vosges), déjà interrogé il y a un an dans le cadre de l’enquête antiterroriste sur le groupe salafiste dissous Forsane Alizza, se trouvait ce mercredi en garde à vue à Epinal, a-t-on appris de source judiciaire. 

Mohamed Lahmar, 42 ans, a été interpellé mardi matin à son domicile par une vingtaine de gendarmes du GIGN, a indiqué son avocat, Me Philippe Missamou.Il s’est ensuite rendu avec eux à son bureau du centre hospitalier d’Epinal où les gendarmes se sont intéressés à plusieurs ordinateurs et téléphones mobiles. [...]

[...] Forsane Alizza (Cavaliers de la fierté) est un groupuscule dissous par décret en février 2012, avant un coup de filet très médiatisé par le précédent gouvernement, au cours duquel 19 personnes ont été arrêtées le 30 mars 2012, dont son chef de file Mohamed Achamlane. Treize ont été mises en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et détention d’armes, et neuf écrouées. [...]

Le Parisien

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
14 avril 2013 05:51

Belgique

De telles idées, définies ici comme islamophobes, contribuent à la discrimination et au racisme et doivent être strictement censurées et faire l’objet de poursuites judiciaires. En d’autres termes, il faut que la législation antidiscrimination accorde une attention particulière à l’islamophobiecomme elle l’a déjà fait en matière d’antisémitisme — de par son importance dans l’actualité et la gravité de la problématique.

Le Soir

 une liste de huit critères. Si plusieurs des critères suivants sont fortement présents dans les idées, les mobiles et la manière d’agir d’individus, d’organisations, d’institutions ou d’autorités, ceux-ci peuvent alors être qualifiés d’islamophobes :

1. considérer l’islam comme un bloc monolithique, fermé et statique, incapable de s’adapter à des situations nouvelles;
2. considérer l’islam comme isolé et «différent», dépourvu d’objectifs et de valeurs communs et parta-gés avec d’autres cultures, et comme une conviction qui n’est pas influencée par les autres cultures et sur lesquelles elle ne produit aucun effet;
3. considérer l’islam comme inférieur à l’Occident et à certaines valeurs qui y sont associées, bref le taxer de culte barbare, irrationnel, primitif et sexiste;
4. considérer l’islam comme violent, menaçant, partisan du terrorisme, impliqué de manière active et combative dans un «choc des civilisations»;
5. considérer l’islam comme une idéologie politique, utilisée à des fins politiques et militaires visant à instaurer son hégémonie;
6. rejeter radicalement les critiques que l’islam formule à l’égard de l’Occident;
7. faire preuve d’hostilité envers l’islam pour légitimer la discrimination et l’exclusion sociale des musulmans;
8. accepter qu’une hostilité affichée envers les musulmans est un phénomène naturel et ordinaire.

 

Où sont les critères xénophobe concernant les Chrétiens et même les sous-chiens de blanc ???

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
14 avril 2013 01:02

freres-musulmans1.jpgpas.jpeg

 

Le logo des Frères Musulmans, dont le président de l'UOIF qui fédère la mosquée de Bordeaux vient de rencontrer l'illustre représentant Mohamed Morsi lors d'un voyage en Egypte début janvier (lire)...

Vincent Feltesse, député PS de la deuxième circonscription de la Gironde, président de la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) depuis 2007 et ex secrétaire national du PS aux nouvelles technologies (2005-2008), est celui qui coordonna la campagne de François Hollande sur Internet.

Sud Ouest nous apprend aujourd'hui que :

"Le député, président de la CUB et archi-probable candidat du PS aux futures municipales, va en effet verser une partie de sa réserve parlementaire à l’association qui porte le projet, la Fédération des musulmans de Gironde. Cette réserve, une somme que chaque député est libre d’attribuer à des associations de sa circonscription, s’élève, pour l’année, à 130 000 euros : 50 000 euros issus de cette enveloppe iront au projet de centre cultuel et culturel musulman."

Feltesse s'est laissé complètement berné par le sulfureux Tareq Oubrou responsable de l'UOIF en Aquitaine,  il en fait même un argument de sa forfaiture :

 "il y a un gros travail, autour de l’imam Oubrou, sur l’articulation de l’islam et des valeurs républicaines, c’est une démarche à laquelle je suis sensible"

Or il a été révélé dans une enquête en 2010 intitulée Ces maires qui courtisent l'islamisme (éditions Tatamis) que ce dernier enseigne à ses fidèles de lire le coran "comme des salafistes", de rétablir le Califat transfrontalier et de faire de l'islam un parti politique car "L’islam comme le veut le Coran touche à tous les domaines de la vie. C’est un Etat, c’est un pays (...) La politique est une donnée, est une partie, est un élément de l’islam. Le Prophète était un chef d’Etat.(...) La politique des musulmans ce n'est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge" à bon entendeur...

L'imâm Oubrou n'a pu contester ces vérités lors de la sortie de l'enquête, car ces citations sont tout simplement tirées de ses conférences encore en ligne sur internet !

Sur 70 pages ont été décortiquées les références doctrinales hanbalites et fréristes de Tareq Oubrou. Le livre a été la meilleure vente politique de  Fnac.com à l'été 2012, les médias font tout pour camoufler ces révélations compromettantes tant pour l'UMP Alain Juppé qui soutient le projet que pour le PS aujourd'hui.

Les Bordelais s'interrogent, ainsi une lectrice de Sud Ouest se demande si l'intérêt général ne voudrait pas plutôt que la réserve parlementaire du socialiste aille plutôt aider à augmenter le nombre de places en crèches. Le député craint peut-être que cela ne bénéficie pas au peuple sur lequel il a choisi de parier son avenir politique...

Joachim Véliocas, directeur de l' Observatoire de l'islamisation, 11 avril 2013

Auteur de:

- L'islamisation de la France, éditions de Bouillon, 2006

- Ces maires qui courtisent l'islamisme, éditions tatamis, 2010

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 avril 2013 02:43

 

SAINT-HERBLAIN (NOVOpress Breizh) – Si la ville de Nantes compte désormais 3 grandes mosquées « cathédrale » grâce à l’appui de municipalité de Jean-Marc Ayrault, sa banlieue n’est pas en reste comme le montre le cas de Saint-Herblain. Là aussi le Grand Remplacement de la population européenne par une immigration de peuplement à majorité musulmane est largement visible. Outre une salle de prière dans le quartier du Sillon de Bretagne, la communauté musulmane dispose en effet d’une grande mosquée dans le quartier de Preux. L’histoire de celle-ci est édifiante.

 

En 2001 l’Association Musulmane de Saint-Herblain qui reconnait sur son site représenter « un fort pourcentage » des musulmans de l’agglomération nantaise, a acquis au cœur d’une zone industrielle les bâtiments d’une ancienne imprimerie, d’une surface totale de 2300 m2 environ, pour y installer un « centre culturel ». Montant de la transaction plus de 2 millions de francs. Or le plan local d’urbanisme  ne prévoit pour cette zone que des implantations pour des activités « économiques ». La municipalité socialiste de Saint-Herblain,  confondant semble-t-il  l’économique et le religieux – car il s’agit évidemment d’une mosquée – n’y trouvera rien à redire.

Mais avec l’islamisation rapide de cette banlieue nantaise et  l’augmentation de la fréquentation du « Centre culturel », la capacité d’accueil de 800 places du bâtiment, qui s’appelle désormais  ”mosquée Al Houda”, va  rapidement devenir insuffisante. Un projet d’agrandissement portant sa capacité  à 1650 places est mis à l’étude.

Un permis de construire est obtenu et affiché. Dans les travaux de transformation engagés il y a quelques mois l’architecte, pour ne pas interrompre l’activité cultuelle, n’a pas hésité à faire doubler les murs existants (en bardage métallique)  par des murs en maçonnerie construits à l’extérieur du bâtiment ce qui réduit la limite réglementaire de mitoyenneté qui était fixée à 5 mètres. La conformité de cette construction semble douteuse.

En outre, lors de la construction de la zone il était prévu que toute entreprise crée sur son terrain  une place de stationnement  pour deux salariés. Or avec l’extension de la mosquée il ne reste de l’espace que pour une dizaine de places de parking. Il se trouve que la mosquée est édifiée dans une courte impasse nommée par antiphrase « Marie Noël  » où le stationnement est interdit ;  aussi, lors des prières quotidiennes, en particulier le vendredi et durant le Ramadan, les véhicules des fidèles stationnent dans toutes les rues adjacentes en particulier rue Benoit Frachon ( la municipalité de Saint-Herblain a une certaine prédilection pour les « grands ancêtres » staliniens…) entravant la circulation et l’activité des entreprises.

Certaines personnes s’étant  plaintes à la mairie,  Nantes Métropole a eu alors la mauvaise idée de réaliser, sans concertation préalable, quelques places de stationnement matérialisées sur la chaussée de la rue Benoît Frachon. Résultat : désormais les nombreux véhicules industriels – semi remorques et camions – qui  desservent les entreprises ne peuvent plus manœuvrer dans cette voie. Une situation ubuesque qui pourrait contraindre plusieurs sociétés à déménager.

A Saint-Herblain, la municipalité socialiste a délibérément choisi de faire appliquer la préférence islamique. Au détriment de l’économie et de l’emploi.

Crédit photo : DR

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 avril 2013 02:00

Le maire UMP d’Orléans, Serge Grouard, s’est opposé à la construction d’un établissement scolaire musulman en usant de son droit de préemption. Le site oumma s’en indigne.

L’opposition ne trouve plus matière à s’opposer mais plutôt à se fédérer autour de la décision irrévocable du maire, socialistes et communistes faisant cause commune : pas d’école musulmane dans un quartier si près de chez nous !

Il n’y a pas que l’hostilité au port du voile qui a le pouvoir de transcender tous les clivages politiques, la perspective de voir émerger un établissement scolaire musulman dans le paysage peut aussi produire le même effet puissamment unificateur…

L’association El Amana l’a appris à ses dépens, alors qu’elle récoltait des fonds en vue de réaliser un projet qui lui tenait à cœur : construire une école privée musulmane dans le quartier de l’Argonne, à Orléans. Un projet qui se conjugue désormais au passé, depuis que Serge Grouard, le maire UMP de la capitale du Loiret, l’a rendu caduc en usant de son droit de préemption, brisant ainsi les doux rêves pédagogiques de toute une communauté.

«On m’oppose l’argument des écoles dédiées à d’autres religions. Mais ça n’a rien à voir ! Les écoles catholiques, notamment, sont sous contrat, avec un programme, et une obligation de respect de la laïcité ! Et elles acceptent aussi des enfants d’autres religions, des enfants musulmans. » (Serge Grouard)

Point d’école confessionnelle, ni de communautarisme, surtout musulman, sur ce terrain-là ! L’édile ne veut pas de ça chez lui, et a sorti l’arsenal juridique idoine pour acquérir le terrain de la discorde sous l’étendard de la laïcité intransigeante qui occulte la devise républicaine gravée sur le fronton de son Hôtel de ville.

Dans un entretien accordé au quotidien régional, le premier magistrat de la cité orléanaise y est allé de ses noires prédictions, agitant le chiffon rouge de la laïcité en danger, tout en balayant d’un revers de main le parallèle avec les autres écoles confessionnelles. […]

oumma

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
10 avril 2013 01:19

L’historien Pierre Birnbaum revient sur le refus de la République d’admettre les rites et comportements religieux publics au nom de l’universalisme. Il plaide pour ce que les Québécois nomment l’«accommodement raisonnable» et pour un «pluralisme respectueux de la laïcité».

Addendum 07 04 : «Un bon républicain doit-il manger du cochon ?». Pierre Birnbaum est interviewé par Marianne. Extraits.

Fort heureusement, les autorités de l’Eglise catholique du pays tiennent et restent fidèles à leur position pluraliste, l’Eglise ne se revendique plus comme l’unique porteur de l’identité française. La question est de savoir si nous saurons freiner cette marche à la réethnicisation de la France.

On assiste à une espèce de rencontre imprévue entre ce déclin de l’Etat que je décrivais et la présence d’une population musulmane importante, liée à l’immigration et au passé colonial de la France. Soyons très prudents sur ces affaires parce qu’on est quand même souvent dans l’ordre du fantasme pur. […]

Notre pays va devoir trouver des «accommodements», comme disent les juristes canadiens, afin de rendre la situation vivable. Cela ne pourra se faire que dans le respect des valeurs des uns et des autres sur la base d’un socle républicain qu’il faut renforcer. […]

Marianne

Au nom de l’universalisme s’impose un modèle unique, très français, qu’on pourrait dire culturellement «catholaïque» jusque dans ses formes les plus anticléricales ou irréligieuses. La République a parfois des réflexes d’Église.

Pierre Birnbaum traite ici d’un des paradoxes de la laïcité française : le refus d’admettre, au nom de l’universalisme, les rites et les comportements religieux publics, même lorsque ceux-ci n’impliquent aucun prosélytisme.

Ainsi ce qui est évoqué par Marine Le Pen autour de la viande halal, dont l’intensité fut telle que François Fillon, Nicolas Sarkozy puis François Hollande la relayèrent. Le candidat socialiste promit solennellement qu’il s’opposerait, une fois élu, à ce que la nourriture halal entre dans les cantines scolaires.

L’inepte provocation antimusulmane des fêtes «saucisson et pinard» avait servi de prélude.

Le cochon fait donc son retour dans la symbolique française. Des banquets de la IIIe République jusqu’au sanglier d’Astérix, en passant par la solide convivialité paysanne, voici un mets véritablement «gaulois» que les juifs et les musulmans feraient l’injure – selon certains – de ne pas partager avec la majorité de leurs concitoyens tout comme ils persistent à suivre un calendrier religieux différent de celui dont notre société sécularisée a hérité du christianisme, etc.

Il s’agit non pas de fulminer des interdits ou des exclusions mais de pratiquer au cas par cas, sans nuire au bon fonctionnement collectif, un «pluralisme respectueux de la laïcité»

Avec une érudition fine et vive, Pierre Birnbaum rouvre le dossier. Il revient à Voltaire, qui, tout à sa lutte contre l’Église, s’en prend violemment aux rites et prescriptions des juifs en des termes caricaturaux que l’on utilise aujourd’hui contre l’islam. Dès lors se noue une contradiction que la Révolution, la déchristianisation puis la laïcité républicaine élaborée au cours du XIXe siècle ne parviennent pas à surmonter.

Le JDD

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
8 avril 2013 01:49

Une musulmane qui persistait à se présenter à son collège revêtue d’une longue jupe et d’un bandeau masquant une partie de ses cheveux a été exclue aujourd’hui de son établissement à Villiers-sur-Marne.

« Elle portait un bandeau de cinq centimètres et une jupe longue. Le conseil de discipline a estimé que les deux associés, c’était un signe religieux. C’est n’importe quoi », s’est offusquée Fatiha Ben Yahiaten, la mère de la jeune fille de 15 ans. [...]

Refusant de modifier sa tenue, l’adolescente a alors été placée pendant plusieurs semaines en permanence où des éléments de cours lui ont été donnés tandis qu’un dialogue était mis en oeuvre entre l’établissement, l’élève et sa famille, qui n’a cependant pas permis d’aboutir.

Saisi par la famille, le juge des référés du tribunal administratif de Melun (Seine-et-Marne) avait mi-mars, donné tort à l’établissement et demandé la réintégration complète de la collégienne avant que le Conseil d’Etat saisi par l’Education nationale, n’infirme cette décision, le 19 mars. [...]

Le Figaro

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
8 avril 2013 01:17

Le site oumma s’indigne des propos de Hassen Chalghoumi, imam de Drancy, dans un article du Figaro (réservé aux abonnés) du 3 mars et intitulé «Hassen Chalghoumi, un imam si parfait». Des propos apparemment passés inaperçus.

Il professe les préceptes du Coran à ses fidèles, mais ses cinq enfants sont scolarisés dans une école catholique car, dit-il avec une franchise désarmante, «>quand on a vu sur sa première photo de classe, que ma fille n’était entourée que de Blacks et de Beurs, on s’est dit avec ma femme qu’elle ne devait pas rester dans cette école».

Incroyable mais vrai : ce commentaire singulier a été formulé par Hassen Chalghoumi, l’imam de Drancy régulièrement présenté par les autorités françaises et les éditorialistes comme un modèle de vertu républicaine. […]

oumma ; Le Figaro

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
7 avril 2013 17:09
Alep - 5 avril 2013 - Un père de famille d'Alep parle. Il dit la souffrance, l'inquiétude et la vie quotidienne qui est celle des habitants de la ville depuis des mois. 
Lorsque les politiques intriguent, calculent, hésitent, échouent, les habitants occupent la meilleure place dans dans notre attention. Ce sont alors les seuls qui méritent de prendre la parole. Entourons-les, soutenons-les, aidons-les. 
 

Un témoin nous parle...Comme au premier temps de l'Eglise, nous avons le choix de le croire, de l'ignorer, de le combattre....Mais peut-on ignorer ou combattre un tel témoigne, sur les conditions de survie, dans une ville soumise à une guerre ininterrompue depuis des mois ?

legion_du_christ-sign.jpg

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions