Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

24 décembre 2012 02:08

Des nonnes font la queue pour voter dans un bureau de vote du Caire, le 23 mai © Khaled Desouki / AFP

Selon Catholic Culture, reprenant une dépêche d’Associated Press, une tourbe évaluée à 50 000 musulmans a manifesté dans les rues d’Assiout pour intimider les chrétiens à la veille de la deuxième consultation visant à l’approbation du projet de Constitution concocté par les Frères Musulmans.

La foule hurlait : « Islamique, Islamique, malgré les chrétiens ». On estime que lors de la première journée de votation, le 15 octobre dernier, 93 % des chrétiens de la région d’Assiout n’ont pas pu se rendre aux urnes.

Des musulmans ont même caillassé les rares chrétiens qui se présentaient aux bureaux de vote.

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 décembre 2012 02:03

imgres

Dans cet article publié sur Tunisie Info, Ben Ammar Salem, un tunisien lucide, s’exprime plus librement sur l’islam que ne le fait n’importe quel média français, où la pensée unique et totalitaire interdit ne serait que d’examiner les similitudes qui rapprochent le nazisme de l’islam politique.

Il n’existe nulle part au monde des exemples de lieux de culte devenus des caisses de résonance et des amplificateurs aux revendications sociales et politiques et pire encore d’exaltation de la pédophilie, du racisme, de l’antisémitisme et de la violence comme chez les musulmans.

Quand bien même cela pourrait exister chez les autres, nul ne peut nier que les musulmans excellent en la matière, ils ont de plus en plus tendance à confondre prière et excitation de la bête immonde qui sommeille en eux. Les mosquées ressemblent à des stades de football où l’on vient pour libérer ses pulsions violentes, exorciser le démon qui est en soi, elles sont un défouloir pour les nombreux frustrés de la vie qui pullulent dans le monde musulman, qui fait écho aux maux qui les rongent et gangrènent leur société.

Crier sa haine du juif et du non-musulman est un leitmotiv dans le monde musulman et plus encore en Tunisie

Les musulmans sont comme ces coureurs cyclistes du dimanche largués par le peloton qui au lieu de doubler d’efforts et d’énergie pour refaire leur handicap, ils se mettent à vociférer, à maugréer, à vitupérer, à s’agiter comme des forcenés, à stigmatiser et couvrir leurs devanciers d’un torrent de boues d’insultes et d’invectives comme s’ils étaient responsables de leur retard irréversible.

Toujours la faute à l’autre, érigeant l’autre en bouc-émissaire de tous leurs échecs pathétiques, se donnant bonne conscience en brandissant l’étendard du religieux pour masquer leur propre insuffisance et se regarder de leur propre miroir. Quand on est incapable de faire sa propre introspection pour comprendre et analyser les causes de sa faillite, on se sert de l’autre comme un criminel cherche à se fabriquer un faux alibi pour échapper aux Fourches Caudines de la justice.

Crier sa haine du juif et du non-musulman est un leitmotiv dans le monde musulman et plus grave encore en Tunisie,[...]

 Le pays de la douceur de vivre et du bien vivre ensemble ressemble désormais à une cité du monde des ténèbres offrant un visage de la barbarie humaine. Sans âme, ni raison humaine, où seuls dominent les cris des meutes de loups en voie de coloniser son territoire et ses agoras. La Tunisie est en train de perdre inexorablement son humanité et son pacifisme, pour accéder au statut de l’ignominie et l’indignité internationales.

 

En un temps record, elle vient d’être sacrée terre de djihad et premier pays pourvoyeur de chair à canon dans la guerre impérialiste téléguidée par l’OTAN contre la Syrie.

 Comme ils ne savent pas que ceux-là mêmes qui les manipulent et les soudoie sont les mêmes qui dénoncent la montée du fanatisme et de l’obscurantisme en Tunisie. En vendant leur âme au diable comme ils qualifiaient eux-mêmes leur marionnettiste américain, ils discréditent l’image de leur propre religion qui n’est plus en état de guerre, dar al harb, depuis le 11 ème siècle, et jettent en même temps l’opprobre sur leur propre pays.

Cette violence latente et nourrie par des préceptes coraniques d’un autre temps

 Se croyant investis d’une mission divine, ils ne ratent plus une occasion pour exhiber leurs crocs et cracher leur venin sur tous ceux qui n’entrent pas dans leur moule idéologique. Aujourd’hui plus aucun espace n’est épargné, la mosquée comme la rue et le terrain syrien voire les cités-ghettos européens, ils sont devenus le théâtres de la catharsis musulmane où l’on fait de l’autre, cet ennemi imaginaire mais personnifié par des versets diaboliques et velléitaires pour exciter leurs pulsions destructrices et attiser le feu de la haine jamais éteint depuis 1430 ans.

Des versets coraniques aussi innocents et humanistes que le nazisme

Dans un tel climat délétère et hostile au droit à la différence, de l’exacerbation du fanatisme religieux, nourri par des versets coraniques aussi innocents et humanistes que le nazisme, auquel les islamistes vouent un véritable culte religieux, les prêches ne peuvent être à contre-courant de ce climat. Ils sont à la fois contaminés par le ver venimeux inoculé dans le fruit tunisien par les forces prédicatives et mercenaires wahhabites, et surtout ils servent d’exutoire à l’âme tourmentée des tunisiens en manque de repère, agonisant et désespérés, sans perspectives d’avenir, sauf les promesses de prébendes divines dont les abreuvent les prédicateurs-charlatans, vendeurs d’illusions et escrocs de la foi. Au lieu du pain et du jeu, on leur distille et on leur sert dans les mosquées un breuvage infect et empoisonné portant en lui tous les germes du poison mortel de la barbarie nazie.

Quand on fait de la haine de l’autre un projet politique, on finit toujours par mourir de sa propre haine. L’histoire ne manque pas d’exemples en la matière. A commencer par la tyrannie arabe elle-même.

 

www.tunisie-news.com/appel+musulmans+ne+faites+pas+vos+pays+nouvelle+allemagne+nazie.html

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
22 décembre 2012 03:18

Les chrétiens d’Orient, Arabes ou non, sont une minorité en très grand danger. Le Printemps arabe a propulsé les islamistes au pouvoir. La charia – à des degrés divers – a été érigée en source du droit. Les chrétiens pourront sans doute survivre en tant qu’individus, à condition de raser les murs. Qui s’en soucie véritablement ?

Le statut de dhimmi est rétabli de facto, sinon de jure.

Au coeur de la nuit la plus sacrée de la chrétienté, les cloches des églises retentiront cette année encore de Bagdad au Caire, de Bethléem à Damas et à Beyrouth. Pas le même jour : les uns – maronites, chaldéens, grecs catholiques, etc. – fêteront Noël le 25 décembre, conformément au calendrier grégorien. Les orthodoxes, calés sur le calendrier julien, célébreront, eux, la Nativité le 7 janvier.

Mais, tandis que leurs prières s’élèveront vers le ciel, tous éprouveront la même angoisse face à un avenir des plus incertains. Car ces communautés, qui constituent un véritable livre d’histoire de la chrétienté et où l’on utilise encore parfois l’araméen (la langue du Christ) comme langue liturgique, sont menacées de disparition. […]

Partout la situation est catastrophique, sauf peut-être au Liban, où le système constitutionnel les protège, du moins pour l’instant. En Irak les chrétiens étaient environ 1,2 million en 1980. Ils seraient aujourd’hui moins de 300 000. Le régime de Saddam Hussein – qui se réclamait d’une idéologie nationaliste arabe laïque – les ménageait. Son effondrement a marqué le début de leur calvaire. Le même scénario risque fort de se reproduire en Syrie. […]

En Israël, les Arabes chrétiens sont doublement minoritaires : par rapport aux Juifs et par rapport aux Arabes musulmans. Beaucoup ont choisi le chemin de l’exil, notamment aux États-Unis. […]

Le Point

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
22 décembre 2012 02:37

Invité du 7.40 sur Twizz ce matin, Charles Michel a commenté les félicitations d'une organisation chiite au parti bruxellois Islam.

Le président du MR se dit "très favorable à une lutte très radicale contre les comportements qui nuisent au respect des droits fondamentaux", rapporte la Libre. Mais faut-il interdire des partis comme Islam pour autant? 

"C'est surtout très difficile à mettre en oeuvre. Qui a la légitimité pour décider que tel parti doit être interdit? C'est plutôt les comportements individuels qu'il faut sanctionner. De cette manière-là, il y a la capacité de combattre le radicalisme, l'extrémisme, bref, tout ce qui nuit aux valeurs fondamentales, au respect, par exemple, des droits entre les femmes et les hommes."

Charles Michel voit dans le programme du parti, dont deux candidats ont été élus à Bruxelles, "une démarche de provocation complète". 

"Je pense surtout que les partis démocratiques doivent être mobilisés, depuis très longtemps. Le MR est en première ligne pour considérer que la meilleure garantie pour respecter la liberté de culte, la liberté de religion de chacun, c'est qu'il y ait un Etat des autorités publiques qui soit impartial, et qui puisse faire en sorte que la liberté de religion d'autrui soit garantie."

 

7sur7.be

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
22 décembre 2012 01:08

Lettre ouverte à monsieur le Consul général de France à Jérusalem

Monsieur le Consul Général,

Un certain nombre de témoignages concordants semblent indiquer que le Consulat Général de France à Jérusalem a été fermé un jour de la semaine dernière afin de commémorer les « 25 ans de la Palestine ».

Des photos d’une affichette apposée à l’entrée du consulat semblent confirmer cette information.

Les 150 000 Français qui vivent en Israël, et dont je fais partie, souhaitent savoir d’abord si vous confirmez ou si vous infirmez cette information.

Ils souhaitent ensuite savoir, si cette information se trouvait avérée, de quel « anniversaire » il s’agit ? Car il y a 25 ans c’était la création du Hamas, cette organisation inscrite encore aujourd’hui sur la liste européenne des organisations terroristes.


Enfin, dans l’hypothèse où les témoignages s’avéraient exacts, ces 150 000 Français, aux noms desquels je vous adresse cette lettre ouverte, souhaitent savoir si c’est de votre propre initiative, ou par décision de Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères Monsieur Laurent Fabius, que la commémoration d’un tel événement par le Consulat Général de France à Jérusalem a eu lieu en décembre 2012.

J’ai tenu à vous interpeller sur cette information pour en vérifier l’exactitude.

Votre réponse par communiqué de presse que vous voudrez bien adresser aux médias qui ont publié cette lettre ouverte m’obligerait. Votre silence confirmerait la véracité des témoignages qui m’ont été rapportés.

Dans cette attente,

Je vous prie de croire, Monsieur le Consul Général, à l’assurance de mes sentiments distingués.

Elie Levy

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
19 décembre 2012 02:04

Le tribunal administratif de Rennes vient d’annuler la délibération du conseil municipal du 21 mai 2010 qui décidait d’un bail emphithéotique pour le terrain de la future mosquée, dans le quartier de Kercado à Vannes.

 

Le tribunal administratif de Rennes a rendu un jugement, vendredi 7 décembre, annulant la délibération du conseil municipal du 21 mai 2010 qui octroyait un bail emphythéotique pour le terrain de la future mosquée de Vannes qui sera implantée à Kercado, au cœur de l’impasse d’Armorique. Les travaux devaient démarrer dans les prochaines semaines.

Recours de la Libre pensée

Cela intervient à la suite d’un recours du groupe de Vannes de la Libre pensée du Morbihan, qui continue ses démarches auprès de la mairie de Vannes : sur le permis de construire accordé pour une mosquée municipale à Vannes le 7 août 2012 ainsi que sur le vote du conseil municipal de Vannes le 19 octobre 2012 décidant d’un nouveau bail emphythéotique pour le terrain de cette mosquée à Vannes.

source

 


article du 15 12 2010

Le 21 mai, au cours du conseil municipal, les élus ont accepté de conclure un bail emphytéotique, d'une durée de 50 ans, avec la communauté musulmane maghrébine de Vannes.

 

Un terrain de 1 500 m2 va donc lui être loué, moyennant une redevance annuelle de 4 000 €. Cet espace est situé impasse d'Armorique à Kercado, entre le collège Montaigne et l'école d'Armorique.

Sur cette parcelle, l'Association socioculturelle et sportive de Vannes compte y faire édifier un centre cultuel et socioculturel d'environ 1 000 m2 de surface bâtie. Montant estimé de ce projet immobilier : 600 000 €.

« C'est totalement déplacé »

Comme elle l'avait annoncé, la Libre-pensée vient de déposer un recours contre cette délibération devant la juridiction administrative. Elle dénonce le bail emphytéotique. L'association estime que ce n'est pas aux autorités publiques de prendre en charge la religion.

« On ne s'oppose pas à la construction d'une mosquée, mais c'est une liberté privée dans laquelle un maire n'a pas à s'immiscer,explique Pierrik Le Guennec. Par ailleurs, les musulmans vannetais ont l'argent pour financer un tel lieu de culte. Ils n'ont pas besoin de ce bail. »

source

 


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
19 décembre 2012 00:33

Islam et haine du non-musulman

Voici quelques hadiths et sourates qui prouvent que l’islam est tout le contraire d’une religion d’amour et de paix.

Pour essayer de faire croire que les actions islamistes sont en contradiction avec le Coran, certains n’hésitent pas à mettre en avant la citation coranique disant que : 
« Quiconque tuerait un innocent, c’est comme s’il avait tué toute l’humanité. » (Coran 5,32), ou encore le fameux « la ikrah fi-d din signifiant « Pas de contrainte en religion ».

Or, à y regarder de près, on voit que le verset 5,32 s’explique par lui-même en précisant, de surcroît, la sentence à appliquer au coupable. Ce verset n’interdit ni le meurtre d’un non-musulman ni celui d’un musulman ayant commis un grave péché. Seuls, sont interdits d’être tués les musulmans qui n’ont commis aucun péché méritant la mort : « les innocents ».

Les non-musulmans, qui sont par essence blasphémateurs donc de facto coupables méritent tous la mort, à moins qu’ils intègrent la raison qui est de s’assujettir ou de se convertir à l’islam : 

« Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs [les non-musulmans] où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la salãt [1et acquittent la zakãt, [2alors laissez-leur la voie libre. » (Coran 9,5).

Chaque fois que le Coran interdit le meurtre (ce qui est, par ailleurs, très rare), il introduit toujours une exception. A l’exemple de ce verset qui dit : 


« Et sauf en droit, ne tuez point la vie qu’Allah a rendu sacrée. » (Coran 17,33).

Il est ainsi permis de supprimer une vie, et non des moindres : celle-là même qu’« Allah a rendu sacrée », en d’autres termes toute vie humaine. La seule condition requise pour supprimer cette vie est celle d’avoir le droit de le faire. La question qui se pose est celle de savoir à quel moment sait-on qu’on est en droit de le faire ? Selon l’esprit général qui se dégage du Coran et de la Sunna, c’est tout simplement lorsqu’on a à faire à un non-musulman qui refuse de s’assujettir ou d’embrasser l’islam, lorsqu’un musulman s’abstient de pratiquer sa religion dans son entièreté ou lorsqu’il « s’écarte du droit chemin » en reniant sa foi.

Pour ce qui est du second verset dont l’intégralité est : 


« Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin se distingue de l’égarement. » (Coran 2,256)

Ses défenseurs le citent en arguant qu’il est la preuve que le Coran interdit de forcer autrui à se convertir à l’islam. Or, c’est tout à fait le contraire. En isolant la première partie du verset « Nulle contrainte en religion ! », on travestit l’esprit et le sens réel de tout le paragraphe. Alors qu’en l’associant à son second volet, on a la preuve que ce verset fait uniquement référence au droit de tout non-musulman d’entrer en islam sans devoir en être interdit, « Car le bon chemin [l’islam] se distingue de l’égarement [le non islam] ».

D’ailleurs ce verset prouve que la contrainte est de rigueur :


« Ceux qui ne croient pas à nos versets, nous les pousserons au feu » (Coran 4,56).

L’islam et l’amitié entre les peuples :


« O croyants ! Ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Allah ne sera point le guide des pervers. » (Coran 5,56).

« Les juifs disent : « Uzayr est fils de Dieu » et les chrétiens disent : « Le Christ est fils de Dieu ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécreants avant eux. » Qu’Allah les anéantisse ! (Coran 9,30).

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, ceux qui ne s’interdisent pas ce que Allah et Son Prophète ont déclaré interdit, ceux qui, parmi les gens d’Écriture, ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez-les jusqu’à ce qu’ils versent directement la capitation en toute humilité ! » (Coran 9,29).

« Tuez vos ennemis partout où vous les trouverez ; chassez-les des lieux d’où ils vous auront chassés. Le péril de changer de religion est pire que le meurtre. Ne les combattez point auprès du temple Haram, à moins qu’ils ne vous provoquent. S’ils vous attaquent baignez-vous dans leur sang. Telle est la récompense due aux infidèles. » (Coran 2, 186-7).

« Ils souhaitent tant vous voir perdre votre foi comme ils l’ont eux-mêmes perdue, pour que vous soyez tous pareils. Ne formez pas de liaisons avec eux, tant qu’ils ne se seront pas engagés résolument dans la voie d’Allah. Mais s’ils optent carrément pour l’apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! Gardez-vous de prendre parmi eux des amis ou des auxiliaires » (Coran 4,89).

« O Croyants ! Combattez les infidèles qui sont près de vous. Qu’ils trouvent en vous de la rudesse ! Et sachez que Allah est avec ceux qui le craignent. » (Coran 9,123)

Quelques hadiths :

« L’heure du jugement n’arrivera pas tant que vous n’aurez pas combattu les juifs et à tel point que la pierre, derrière laquelle s’abritera un juif, dira : musulman ! voilà un juif derrière moi, tue-le !  » Bukhari 56, chap. 94, tome 2, p. 322.

« L’apôtre d’Allah dit : “J’ai reçu l’ordre de combattre les mécréants jusqu’à ce qu’ils disent : Rien ne peut être adoré à l’exception d’Allah”. Et lorsqu’ils l’auront dit, qu’ils prieront nos prières en direction de la Qibla [3], et qu’ils massacreront les infidèles comme nous le faisons, alors leur sang et leur biens seront sacrés pour nous et nous ne nous mêlerons plus de leurs affaires à l’exception des procédures légales, et ils n’auront à rendre de compte qu’à Allah. » Bukhari (8:387).

« Alors que nous étions à la mosquée, le prophète vint nous voir et dit : “Allons voir les Juifs”, nous partîmes alors pour Bait-ul-Midras. Il leur dit : “Si vous embrassez l’islam, vous serez hors de danger. Vous devez savoir que cette terre appartient à Allah et à son apôtre, et que je veux vous chasser de ces terres. Donc, si certains parmi vous possèdent des biens, ils ont la permission de les vendre, sinon vous devez savoir que le monde entier appartient à Allah et à son prophète”. » Bukhari (53:392).

Religion de paix et de fraternité l’islam ?

Geneviève Harland

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
18 décembre 2012 11:29

On m’a signalé hier au soir la mise en ligne d’une pétition internationale, d’origine belge, demandant la dissolution de FEMEN, ce groupe “féministe” antichrétien, violent et provocateur. Le texte de la pétition est en quatre langues (français, anglais, russe et arabe). On peut la signer – comme je viens de le faire – ici

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 décembre 2012 02:05

Alors même que le cardinal Alessandro Sandri, président de la Congrégation romaine pour les Églises orientales est en Irak où il a ce matin participé à la reconsécration de la cathédrale syro-catholique Notre-Dame du Perpétuel Secours où des islamistes avaient assassiné cinquante fidèles et deux prêtres le 31 octobre 2010, les chrétiens de Baghdad sont toujours sous le choc d’une fatwa édictée par un ayatollah shiite irakien partisan du djihad et réfugié en Syrie, Ahmad Al Hassani Al Baghdadi, sur la chaîne de télévision égyptienne Al Baghdadia le 13 décembre.

Après avoir stigmatisé les chrétiens irakiens de « polythéistes » et « d’amis des sionistes », il ne leur a laissé qu’un choix : « la conversion à l’islam ou la mort ». Une fatwa jugée « grave » par les chrétiens irakiens.

Source : Asia News

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
16 décembre 2012 02:58

Lu dans Minute :

"Les islamistes en France, ce sont encore les journaux algériens qui en parlent le mieux. Dans son édition du 7 décembre dernier, le quotidien « El Watan » publie un reportage saisissant sur les salafistes:

« Dans un local aménagé en F3, érigé sur le toit d’un immeuble HLM de la Seine-et-Marne, dans la région parisienne, Jalil et ses amis officient les cinq prières quotidiennes de l’islam depuis quatre ans au profit d’un nombre restreint de jeunes banlieusards et récemment des harraga [migrants clandestins, ndlr], surtout des Algériens.

A première vue, rien d’anormal. Pour les islamistes, en revanche, il s’agit de toute une stratégie, une des voies pour recruter de nouveaux adeptes. “Le 77, c’est Al-Qaïda! confie un jeune Beur, tu ne peux rien faire sans eux.

Ils contrôlent tout. Et pour convaincre les récalcitrants, une paire de Nike chez Foot Locker, et le tour est joué.”

Si bien que le département de la Seine-et-Marne est communément appelé dans le milieu des jeunes de la banlieue le “77 Al-Qaïda” ». On sent que ce petit surnom va bientôt enterrer le « 9-3 » des rappeurs.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
16 décembre 2012 01:42

Mgr Dominique Mamberti, Secrétaire pour les rapports avec les Etats de la Secrétairerie d’Etat,est intervenu au cours de la 19e réunion du Conseil des ministres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), à Dublin (6-7 décembre 2012) sur la reconnaissance publique de la liberté de religion. Pour le Saint-Siège, a-t-il expliqué, une « bonne » gouvernance doit « prendre en compte le bien commun, à savoir, le bien de toutes les personnes et de toute la personne ». En ce sens, le développement économique et social « doit être mesuré et mis en œuvre en posant la personne humaine au centre de toutes les décisions ».

« La bonne gouvernance devrait promouvoir une «culture de vie» pour tous les peuples », et elle doit « suivre la loi naturelle qui est écrite dans le cœur de chaque être humain ».

«L’efficacité de l’engagement pour la paix dépend de la conception que le monde peut avoir de la vie humaine. Si nous voulons la paix, défendons la vie ! Cette logique disqualifie non seulement la guerre et les actes terroristes, mais aussi toute atteinte à la vie de l’être humain. »

Le Saint-Siège a affirmé soutenir « fermement la liberté des médias, la liberté d'expression et le libre échange des idées », mais a aussi rappelé que « le droit à la liberté d'expression comporte aussi des responsabilités ». Il a insisté particulièrement sur « le droit à la liberté de religion ». Mgr Mamberti a dénoncé le fait que « les chrétiens sont parmi les plus discriminés » dans le monde, citant notamment des « pressions sur ceux qui travaillent dans l'administration publique, pressions contraire aux impératifs de leur conscience », ou « des programmes éducatifs qui ne respectent pas l'identité des chrétiens » et enfin

« des préjugés et des menaces de violence, en raison de leur participation active dans des conversations publiques pour former des sociétés plus respectueuses de la vie humaine »

«Les médias et le discours public » participent parfois à ces « attitudes d'intolérance et de dénigrement réelle des chrétiens et des membres d'autres religions ». Le Saint-Siège a souligné que

« la pleine garantie de la liberté religieuse ne peut se limiter uniquement au libre exercice du culte, mais doit prendre en considération la dimension publique de la religion, et donc la possibilité pour les croyants de participer à la construction de l'ordre social » comme le font d'autre religion...

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
15 décembre 2012 02:52

Turquie-canan-arin
__________________

Il y a un lien entre mariages d'enfants, mariages forcés et crimes d'honneur. Le taux d'assassinat des femmes a augmenté de 1400 % entre 2002 et 2009 en Turquie. Les mariages des fillettes à six ans sont justifiés par l'exemple de Mahomet, dit Me Canan Arin. Les autorités turques, pour qui la réputation de Mahomet est plus importante que la vie et la sécurité des fillettes, veulent la faire taire. Me Arin, qui défend leurs droits, n'a pas l'intention de se taire. Bravo madame !

Canan Arin, avocate et militante de premier plan pour les droits des femmes en Turquie, a été illégalement détenue le 23 juin 2012 pour avoir dénoncé les mariages d’enfants. Pendant que son procès se poursuit, elle vit sous la menace permanente mais refuse de se taire. Dingul Durbas l'a interviewée.

Bingul Durbas : L’Association du Barreau d’Antalya vous a invitée en tant qu’avocate et formatrice à parler de la violence faite aux femmes. Après votre présentation, vous avez été arrêtée. Que s’est-il passé ?

Canan Arin: Je suis co-fondatrice du Centre pour la mise en application des droits des femmes de l'Association du Barreau d'Istanbul et j’y ai travaillé comme formatrice. L'Association du Barreau d'Antalya ouvrait un Centre pour la mise en application des droits des femmes et les avocats avaient besoin de formation.

Dans le cadre de cette formation, j’ai donné une conférence sur les mariages précoces et les mariages forcés comme formes de violence envers les femmes. J'ai utilisé deux exemples pour illustrer mon propos. Le premier est celui du prophète qui a épousé une fillette de sept ans. Le second est celui du Président de la République turque : son épouse, la Première dame, avait 14 ans lors de leurs fiançailles et 15 ans lors du mariage. Ce sont des faits.

Pendant que je parlais, des jeunes hommes se sont levés et ont commencé à crier après moi. Ils disaient que mes propos étaient insultants et hors sujet. J'ai nié, et je leur ai dit qu’ils étaient libres de quitter la salle de conférence, ce qu’ils ont fait. Le lendemain, un autre groupe de jeunes hommes (je ne suis pas certaine que c’était des avocats) ont tenu une conférence de presse et m’ont dénoncée à la cour en m’accusant d’avoir insulté le prophète et le Président de la République de Turquie. Ce groupe d’une dizaine d’hommes qui ont déposé une plainte contre moi n'avaient pas assisté à ma conférence.

J'ai été inculpée pour avoir avili les valeurs religieuses d’une partie de la population (Code pénal turc, article 216/3) et avoir insulté le Président de la République (Code pénal turc, article 299/1). ... Dans l’acte d'accusation, le procureur utilise l’acronyme « PSSL» (paix soit sur lui) quand il écrit le nom du prophète Mahomet dans un document juridique. Un procureur ne peut inclure ce genre de qualification dans les documents juridiques. Cela démontre son manque d’impartialité dans ma cause.   

Lire la suite "Turquie : une avocate qui dénonce les mariages de fillettes est inculpée pour insulte à l'islam" »

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
14 décembre 2012 03:49

Les actes islamophobes ont augmenté de 42% sur les dix premiers mois de 2012, passant de 123 à 175, selon un bilan provisoire de l’Observatoire contre l’islamophobie. Un décompte a minima puisqu’il enregistre uniquement les actes ayant fait l’objet d’un dépôt de plainte ou d’une main courante.

On est en pleine recomposition politique et ça va s’intensifier en 2013. (Raphaël Liogier)

Le chantier d’une mosquée envahi à Poitiers, l’affaire des pains au chocolat, la polémique sur la viande halal: l’islam et les musulmans ont mis à l'index tout au long de l’année, après l’affaire Merah et au-delà de la campagne électorale.

En première ligne: les lieux de culte et les cimetières. Outre les courriers d’insultes, les tags et les tentatives d’incendies, plusieurs ont été souillés avec des têtes de cochon ou des excréments.

«Il y a eu une multiplication et une banalisation des profanations», dénonce Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du Culte musulman (CFCM). L’acte le plus marquant a été l’occupation, le 20 octobre, du chantier de la mosquée de Poitiers par un groupuscule d’extrême droite. Pour la première fois, des gens ont chanté des slogans guerriers anti-islam à visage découvert, souligne M. Moussaoui. On a franchi un nouveau palier». […]

Au-delà des actes clairement islamophobes, «on a entendu un discours décomplexé, souvent négatif vis-à-vis de l’islam», note Franck Frégosi, directeur de recherches au CNRS et spécialiste de l’islam en Europe. Pour lui, «ce qui était plutôt une attitude d’extrême droite (…) tend à faire tache d’huile». «Les sentiments phobiques» ont été alimentés par des faits divers et un contexte international tendu, dit-il, déplorant que certains s’en servent «pour dire que l’Islam n’est pas intégrable dans la République». […]

Libération 

source


Qui pense que l'islam est intégrable dans la république - voyez en Belgique, norvege, hollande...

il est regrettable que les musulmans pratiquant leur religion dans le cadre familial ne s'expriment pas !


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
14 décembre 2012 02:42

2393477_0a2a1480-4257-11e2-a04f-00151780182c_640x280.jpg

Creil, hier. Près de 200 personnes étaient rassemblées à l’initiative de l’Assocec (Association socio-éducative et culturelle du Bassin creillois), dans une salle municipale, située dans le centre de formation des cadres sportifs, dans le quartier du Plateau.

D’un côté, la mosquée. De l’autre, Alassane Diallo, président de l’Assocec (Association socio-éducative et culturelle du Bassin creillois). Hier, il avait réuni ses troupes dans une salle municipale du Plateau : près de 200 personnes, majoritairement issues de la communauté sénégalaise. Sur la table, le sujet était brûlant.  

 Le maire socialiste de Creil, Jean-Claude Villemain, leur a promis une parcelle, située juste à côté de la mosquée. Une véritable pomme de discorde car la mosquée veut elle aussi l’acquérir.

 Lire la suite dans Le Parisien

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 décembre 2012 10:47
Signe de croix interdit à Narbonne : l’Education nationale voudrait étouffer l’affaire

12/12/2012 – 16h00
NARBONNE (NOVOpress)
 – Novopress a recueilli un nouveau témoignage suite à l’affaire du signe de croix qu’un professeur du collège Cité à Narbonne (Aude), aurait interdit à des élèves alors qu’ils visitaient la cathédrale de la ville le 6 décembreNotre lecteur, François, a contacté le collège pour en savoir plus. « Dans un premier temps, j’ai appelé la CPE du collège concerné qui m’a raccroché au nez dès ma première phrase refusant de s’expliquer sur le sujet », témoigne-t-il. Même refus de communiquer de la part de la direction selon lui.

 

Mais pas question de se décourager. Notre lecteur a alors joint l’inspection académique du département. Selon François, son interlocuteur lui a précisé alors que le professeur aurait« interdit les signes de croix de manière ostensible et qu’il a préféré prévenir la bêtise de ses élèves de 5ème ». Une atteinte grave à la liberté religieuse sous prétexte de « prévenir la bêtise » d’élèves ? Une explication très alambiquée.

« Pour résumer, l’inspection académique de l’Aude a mené une enquête expéditive (résolue en moins de quatre jours) et a décidé de couvrir le professeur malgré les demandes de sanctions de plusieurs associations chrétiennes qui souhaitent que cet événement, qu’elles considèrent comme réellement antichrétien, soit pris plus au sérieux par l’inspection académique », constate notre lecteur qui évoque « l’un des exemples les plus graves de christianophobie de cette année ».

L’affaire semble bien être enterrée par les pouvoirs publics. Le principal du collège avait promis toute la lumière sur ce scandale en publiant notamment une note d’information sur le site internet du collège. Promesse envolée. Le site préfère communiquer sur une sortie ski ou une exposition sur les « progrès du téléphone ». Le fil est coupé avec ceux qui réclament la vérité. Pourtant, cette affaire a suscité une grande indignation, relayée par de nombreux médias : Sud Ouest  et Le Midi Libre dernièrement. 

Si une telle atteinte à la liberté religieuse avait touché des musulmans, l’Etat aurait-il fermé les yeux ainsi ?

Crédit photo : Nicolas Oren, via Flickr, (cc).

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 décembre 2012 03:00

6a00d83451619c69e2017ee6051520970d-800wi

A la suite de documents plus complets, Paroles de Catholiques produit aujourd'hui un tract intéressant répondant à 6 questions sur le "mariage pour tous". Bien argumenté et solide, ce tract (téléchargeable ici) destiné au public le plus large possible, se veut "aconfessionnel". Surprenant pour des Paroles de Catholiques, sauf à vouloir garder voix au chapitre de la manif du 13 janvier, dont le label "aconfessionnel" devient un des incontournables marquants.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 décembre 2012 02:50

Un candidat musulman a 2,5 fois moins de chance d’être reçu en entretien d’embauche qu’un chrétien, selon une étude franco-américaine.

L’étude évoque l’influence du «mythe d’une Europe chrétienne, notamment dans les partis politiques qui mobilisent l’opinion contre la «menace musulmane». «Les Sénégalais chrétiens donnent plus confiance qu’un Sénégalais musulman, qui n’ a pas de liens historiques et culturels aussi forts avec les Français pure souche».

Près de 275 CV ont été envoyés aux recruteurs pour chacun des deux profils. Les résultats sont probants : les musulmans ont seulement 8% de chance d’être convoqués en entretien d’embauche ,contre 21% pour les chrétiens. Quand ils reçoivent 100 réponses, eux n’en obtiennent que 38 retours.

Les chercheurs ont adopté la méthode classique des deux CV identiques. Sur le papier, ils sont pareils: Français, même âge, mêmes compétences, même niveau d’études, même poste visé. A un détail près, qui est une potentielle source de discrimination : la religion. […]

Pour exclure les facteurs xénophobes et racistes, les trois professeurs ont mis les deux profils sous le même nom: Diouf, issu d’un groupe d’immigrés sénégalais, en partie musulmans, en partie chrétiens. Les prénoms et activités extra-scolaires se chargent d’ expliciter leur différence d’appartenance religieuse, ultime objet de l’étude.

Ainsi, Marie Diouf est chrétienne, scout de France et met la main à la patte au Secours Catholique. Khadija Diouf, elle, est scout musulmane et aide au Secours Islamique. Avec ou sans photo sur le CV, le résultat reste le même: les recruteurs préfèrent les chrétiens. […]

Le Figaro 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 décembre 2012 03:23

(Mosquée Turkmenbashy Ruhy)

« Non merci, pas de méga mosquée », a décidé la mairie de West Ham, un quartier de Londres qui a rejeté le projet de construction de la mosquée Abbey Mills, l’une des plus grandes d’Europe, quatre fois plus grande que la cathédrale St Paul.


Cathédrale St Paul

Le groupe Tablighi Jamaat, une organisation islamiste qui radicalise les jeunes musulmans, avait déposé un permis pour construire une mosquée d’une capacité de 9.000 places à West Ham, dans l’est de Londres.

Le conseil municipal de Newham vient de rejeter le projet après avoir étudié les plans « de façon approfondie et avec beaucoup d’attention », a expliqué Conor McAuley du conseil municipal.

« La mosquée proposée est trop grande et aurait des conséquences sur d’importants bâtiments historiques à proximité », a-t-il déclaré pour justifier la décision du conseil municipal.

 » Notre projet de développement consiste à promouvoir un développement mixte résidentiel et emploi, afin de créer un nouveau quartier près de la station West Ham station. La création de nouveaux habitats et de nouveaux emplois est notre priorité. Ce projet ne correspond donc pas à nos objectifs », a-t-il ajouté.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 décembre 2012 02:39

000000m.jpg

 

Propriété du Maroc, la grande mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne (Rhône-Alpes) a signé, jeudi 6 décembre, une convention-cadre en présence du conseiller du Ministre des affaires islamiques Monsieur Simohammed RIFKI chargé au nom du ministre Ahmed Taoufiq de ratifier cette convention


Le Maroc propriétaire de  la grande mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne (Rhône-Alpes) y enseigenra par l'intermédiaire d'imam marocain in islam Ainsi, le jihâd peut être clairement offensif, il est une obligation et le juriste musulman préconise la conversion ou la mort.  


       

Le but est de « permettre à notre institut religieux de disposer d’un soutien à la fois financier et d’échange intercultuel », nous indique Larbi Marchiche, le recteur de la grande mosquée. 

« Monsieur le Ministre a accordé à la Grande Mosquée Mohammed VI une subvention de plus de 700 000 € et a pris l’engagement de mettre à disposition de la Grande Mosquée Mohammed VI toute l’année des conférenciers théologiens de renommée internationale pour assurer des colloques et des conférences pour les musulmans de la Région toute l’année », est-il précisé dans un communiqué. Lire la suite sur Saphhirnews 

Autre ouvrage fondamental de l'enseignement marocain, La Risala du jurisconsulte Zayd al-Qayrawani (922 - 996), littéralement « épître », contenant quatre mille prescriptions juridiques (masâala) et quatre cent hadithLe Ministère des affaires religieuses Marocain rend compte sur son site internet que  « Elle [La Risâla] est programmée dans les établissements de l’enseignement traditionnel et elle est hautement considérée par les oulémas. » . Un classique parmi les classiques donc, dont nous avions noté la présence au sein de la bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe.

  733de8254454206ffbf35ad4ddae9088.jpgVoici quelques extraits de l’ouvrage, dans une traduction de Alhaj Bello Mohammad Daura. :                                                                 

37.19 Crimes contre l’islam : 

   « Les hérétiques (Zindiq) doivent être mis à mort et leur repentance est à rejeter. Un hérétique est quelqu’un qui dissimule sa mécréance en prétendant embrasser l’islam.[…] Un apostat doit aussi être tué sauf s’il se repent. Il lui est permis trois jours de grâce, si il refuse à utiliser la chance du repentir, l’exécution doit avoir lieu. La même chose s’applique aux femmes apostates.[…] Insulter le Messager de Dieu, il doit être exécuté même si sur ces entrefaites il accepte l’islam »                                                                                                    

37.30 Homosexualité :

« Si un homme commet l’acte de sodomie avec un mâle adulte consentant, les deux doivent être condamnés à mort, musulmans ou non. »                                                                                                     

  Le chapitre 30 est consacré à la question du jihâd :    

    « le Jihâd est une obligation devant être entreprise par une part de la communauté en faveur des autres. Il est préférable, selon nous, que l’ennemi ne soit pas combattu tant qu’il n’ait pas été invité à rejoindre Allah, sauf s’il attaque en premier. »

Ainsi, le jihâd peut être clairement offensif, car la distinction entre les deux cas de figures (offensif/défensif) est établie : dans le cas d’un assaut vers des non musulmans n’ayant pas provoqué la oumma, le juriste musulman préconise la conversion ou la mort.          

   Offrant le choix entre islam et Jizya (impôt dont doit s’acquitter le dhimmi) : 

« Ils peuvent soit accepter l’islam ou payer la Jizya Sinon, ils doivent être combattus. »

   Faute de conversion, le statut de dhimmi est proposé. Son refus légitime l'extermination physique ! La seule manière d'être certain que ces ouvrages ne soient pas enseignés dans les mosquées en France, est d'interdire leurs constructions car il s'agit de l'islam officiel sunnite recommandé par les oulémas fonctionnaires du Maroc et de l'Algérie. Le principe de précaution ne doit pas s'appliquer que dans le secteur alimentaire et médical. L'islamisme a de beaux jours devant lui en France...


Observatoire de l'islamisation- décembre 2012.

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 décembre 2012 02:38

Repris du site français Vérité, valeurs & Démocratie

AVIS de PdV : la défense de la démocratie et de la Convention européenne des droits de l'Homme contre la charia antidémocratique et liberticide pourrait heurter les sentiments de ceux qui y voient un discours d'extrême-droite, voire fasciste.

_________________

Notre habituellement tranquille voisine de Belgique est en train de vivre une crise politique aux conséquences imprévisibles mais potentiellement dramatiques.

Non, ce n'est pas un des multiples rebondissements d'une vie gouvernementale chaotique et en général presque incompréhensible pour les Français, c'est bien plus grave que cela...  Pour la première fois en Belgique, un parti (le parti ISLAM) qui se réclame ouvertement promoteur de la loi islamique de la charia, vient de voir deux de ses représentants élus et installés en fonction. Les lecteurs de VV&D qui commencent à avoir une idée de la nature de la charia seront stupéfaits mais c'est pourtant l'incroyable vérité.

Non seulement un parti de cette sorte semble pouvoir exister chez nos voisins mais il a maintenant deux représentants légalement en activité en tant que conseillers communaux, un à Anderlecht l'autre à Molenbeek, et ceci dans une indifférence presque totale. Presque, mais pas tout à fait... Le seul politicien du Royaume soucieux du devenir de la Démocratie belge (et assez courageux pour oser s'exprimer) semble être le dirigeant du Parti Populaire, M. Mischaël Modrikamen, c'est pourquoi nous avons proposé de participer à la manifestation qu'il avait organisée le Dimanche 2 décembre au centre de Bruxelles à la veille de la prestation de serment des deux élus islamistes.

Alain Wagner en tant que représentant français de l'ICLA (Alliance Internationale pour les Libertés Individuelles) accompagné de quelques français et David Erzet de l'ICLA Belgique initiateur de la grande pétition pour l'interdiction du parti ISLAM, qui a déja rassemblé 50 000 signatures, ont pu intervenir.

Intervention d'Alain Wagner :


 

Intervention de David Erzet :


 

La manifestation fut l'occasion de rencontrer des sympathiques citoyens belges sincèrement inquiets de la dérive des institutions de leur pays et de tisser des relations chaleureuses avec nos plus proches voisins européens. Mais la journée décisive allait être le lendemain. Le Lundi 3 décembre au soir deux islamistes, suppôts ouvertement déclarés de la charia, allaient s'introduire dans le système démocratique européen.

Prochain article: Soirée d'infamie à Anderlecht.

Aidez-nous à agir, soutenez nos actions : adhérez à VV&D !

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
12 décembre 2012 00:11

http://img819.imageshack.us/img819/3840/harraga229952960.jpg

Les milieux salafistes en France, de plus en plus actifs, s’intéressent aux harraga algériens*. Un toit, de l’argent, une femme… Tout est fait pour les séduire avant de les enfermer pour les endoctriner. El Watan Week-end a infiltré le milieu.

Dans un local aménagé en F3, érigé sur le toit d’un immeuble HLM de la Seine-et-Marne, dans la région parisienne, Jalil et ses amis officient les cinq prières quotidiennes de l’islam depuis quatre ans au profit d’un nombre restreint de jeunes banlieusards et récemment des harraga, surtout des Algériens. A première vue, rien d’anormal. Pour les islamistes en revanche, il s’agit de toute une stratégie, une des voies pour recruter de nouveaux adeptes.

«Le 77, c’est Al Qaîda !, confie un jeune Beur, tu ne peux rien faire sans eux. Ils contrôlent tout.

Et pour convaincre les récalcitrants, une paire de Nike chez Foot Locker et le tour est joué.» Si bien que le département de la Seine-et-Marne est communément appelé dans le milieu des jeunes de la banlieue le «77 Al Qaîda».

«Les salaf’ sont des gens reconnus dans les banlieues, les gens nous respectent.

Aujourd’hui, nous représentons les jeunes des quartiers mieux que n’importe quel parti politique ou association. Nos frères clandestins se tournent aussi vers nous pour régler leurs problèmes», lance d’emblée Redouane, 39 ans, sympathisant du FIS dissous. Jalil n’est autre que son comparse, âgé de 29 ans. C’est un Français «de souche». Il a épousé la religion musulmane lors de l’été 2009 au cours d’un voyage qui l’a conduit dans l’Ouest algérien, suite à l’invitation d’une association sportive algérienne. Depuis, Jalil consacre son temps à «sensibiliser les jeunes des banlieues de toutes les couleurs pour qu’ils reviennent sur le droit chemin, et pour ne jurer que par la foi en Allah», raconte-t-il. Mais derrière ce discours «pieux» se cache une autre vérité.

«Jalil n’est que le visage aux yeux bleus de cette confrérie dangereuse et aux buts non avoués, relève Mounir, 26 ans, diplômé, natif de Beni Ouartilane et sans papiers en France. Grâce à son sourire et le ton apaisé de son discours, Jalil parvient à attirer de plus en plus de jeunes. Il avait tout tenté pour m’impliquer dedans.»

L’activisme salafiste en France a pris des proportions alarmantes ces dernières années de l’aveu même d’un responsable du ministère de l’Intérieur français. (…)

El Watan 

source

* Un harraga est un migrant clandestin qui prend la mer depuis l'Afrique du Nord, la Mauritanie, le Sénégal avec des pateras (embarcations de fortune) pour rejoindre les côtes andalouses,Gibraltar, la Sicile, les îles Canaries, les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, l'ile de Lampedusa ou encore Malte. C'est un mot originaire de l'arabe nord-africain ﺣﺮﺍﻗـة ḥarrāgaḥarrāg, « qui brulent » (les papiers) présent aussi en espagnol sous cette forme. Ce terme est très présent dans le vocabulaire journalistique nord-africain.

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
11 décembre 2012 14:50

Des affiches anti-islam seront placardées dans le métro new-yorkais dès le 17 décembre.

 

Alors qu'une campagne d'affichage traitant les musulmans radicaux de "sauvages" avait été lancée à San Francisco et à New York par Pamela Geller, cette dernière réitère le coup avec de nouveaux posters qui devraient une nouvelle fois créer la polémique aux Etats-Unis. Les affiches montrent ainsi les tours du World Trade Center en flammes accompagnées d'une citation du Coran : "Bientôt, nous jetterons l'effroi dans les cœurs des non-croyants".

Les posters de cette nouvelle campagne, qui a coûté 10 000 dollars, seront affichés dans cinquante stations de métro de la ville de New York dès le 17 décembre. La MTA (Metropolitan Transportation authority), qui est chargée de la gestion des transports publics dans l'agglomération de New York, indiquera néanmoins pour la première fois sur les affiches qu'"il s'agit d'un message publicitaire financé par l'American Freedom Defense Initiative. L'affichage de cette publicité n'implique en rien le soutien de la MTA aux messages exprimés". (astucieux)

La blogueuse conservatrice Pamela Geller est loin d'en être à son coup d'essai. Pour rappel, l'américaine a en effet déjà fait parler d'elle en menant une campagne contre un centre islamique situé trop près de Ground Zero à son goût. Elle avait ensuite gagné au mois de septembre dernier le droit sur ordre de justice d'éditer des affiches sur lesquelles on pouvait lire : "Dans toute guerre entre des hommes civilisés et des sauvages, soutenez les hommes civilisés. Soutenez Israël. Combattez le Jihad". Cette campagne publicitaire avait déjà provoqué la colère de nombreux américains qui s'étaient empressés de décoller ou taguer les affiches. Les nouvelles affiches, plus nombreuses, ne devraient pas y échapper.

 


et en France ce type d'infos légale se verra t'elle sur les mur de France ?


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
9 décembre 2012 02:26

Cet antichristianisme qui se développe en France "

« Le Colloque pour la Vie organisé à Biarritz il y a quelques jours par Mgr Aillet a connu un traitement assez similaire à celui de la manifestation du 18 novembre  contre le projet de loi dénaturant le mariage et la parenté. Voilà qui n’est pas un détail et qui mériterait l’attention de tous les catholiques de France.

Dans les deux cas, ces événements ont fait l’objet de provocations haineuses de la part de milieux unis par un antichristianisme primaire et viscéral qui s’accompagne d’une volonté explicite de subvertir la famille et la moralité. « Aillet, occupe-toi de ton c… », « God save the gouine », « Oui, oui, oui, à la sodomie, non, non, non, à l’inquisition ! », tels étaient les slogans de Biarritz.

 Parmi les porteurs de cette dernière pancarte, des hommes travestis en religieuses et des femmes affublées de cornes de diable. De quoi nous rappeler l’attaque des Femen dénudées, coiffe de religieuse sur la tête et inscriptions pornographiques et blasphématoires sur le corps.

Le second point commun entre ces deux événements, c’est leur traitement médiatique. Dans les deux cas, les médias n’ont que peu évoqué la réussite de mobilisation de ces événements. Quasiment tous les gros médias ont préféré, dans un cas comme dans l’autre, insister essentiellement sur les contre-manifestations, faisant la part belle aux agitateurs.

Troisième point commun : les propos de parlementaires socialistes à l’égard de ces événements. A propos de ce colloque pour la Vie, le député PS présent, Sylviane Alaux, parlait à la presse « de provocation pure et simple ». De quoi ici aussi nous souvenir des propos insultants tenus par différents ministres et parlementaires socialistes à l’égard de la manifestation du 18 novembre et de ces 20 000 participants.

Et, bien sûr, jamais la moindre condamnation des provocations antichrétiennes pourtant incontestables. On se souviendra pourtant que la même famille socialiste n’avait pas manqué de dénoncer les “provocations” lorsque l’actualité s’était arrêtée sur une obscure bande-annonce – circulant uniquement sur internet – d’un film se moquant de Mahomet ou sur une caricature blessante pour les musulmans publiée dans Charlie Hebdo.

Le parti socialiste confirme ainsi ce que beaucoup savaient déjà : au nom de la laïcité républicaine, il s’émeut de toute “islamophobie” tout en applaudissant chaque démonstration de “christianophobie”.

Pour les fondamentalistes de la laïcité, l’ennemi c’est le christianisme. Il est essentiel que chaque catholique en prenne conscience.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
8 décembre 2012 02:04

Egypte-Salafiste

 

Mahmoud Salem (alias Sandmonkey) est un blogueur et activiste égyptien bien connu. Il est souvent interviewé par les médias occidentaux et invité à prendre la parole dans des conférences en Europe et aux États-Unis. Son compte Twitter a des dizaines de milliers d'abonnés. Il s'y décrit comme "extrêmement laïque". Dans cet article, il explique pourquoi les salafistes, des partisans de l'application stricte de la charia, se sont ralliés au projet de constitution.

Lire aussi :

Lettre ouverte aux États-Unis d'Amérique, de Mahmoud Salem, révolutionnaire égyptien

___________________

Jusqu'à récemment, la majorité des partis salafistes d’Egypte avaient l'intention de voter contre le projet de constitution qui doit être soumis à un référendum dans deux semaines.

Bien que certains extrémistes continuent d'appeler à un boycott, la grande majorité d’entre eux se mobilisent en faveur de la constitution. Ils étaient opposés à la constitution parce qu’à leurs yeux, elle n’était pas assez «islamiste» : ils appelaient à l’instauration stricte de la charia, y compris comme base des jugements des tribunaux. À première vue, il semblerait qu'aucun article du projet de constitution n'aborde clairement cette question. Il faut un examen plus approfondi pour le trouver, quelques mots sans prétention dans un article passé largement inaperçu : l’article 76.   

L’article 76 stipule ce qui suit : Les peines doivent être personnalisées. Toutes les peines et les délits doivent être prévus par un texte constitutionnel ou par la loi. Aucune peine ne peut être imposée autrement que par décision judiciaire.  [   ]

Dans ce cas, la recherche d'une loi … renverra directement à l’article 2 de la Constitution qui prévoit que «les principes de la charia islamique constituent la principale source de la législation». Ces Principes de la Charia Islamique sont définis à l’article 219 : Les principes de la charia islamique comprennent la preuve générale, les règles fondamentales, les règles de jurisprudence, et les sources crédibles reconnues par la doctrine sunnite et l’ensemble de la communauté.  

 

Cela signifie que tout précédent basé sur la charia dans les 1400 ans de jurisprudence islamique et toute décision rendue par une «source crédible» sont conformes au projet de Constitution de l’Égypte. Cela comprend les peines bien connues pour le vol, l’adultère, l’idolâtrie et le meurtre -l’amputation des mains, le fouet, la lapidation à mort, le rachat de sa liberté, respectivement – ainsi que les crimes sociaux moins connus qu’aucun musulman modéré ne considère aujourd’hui comme un crime. [   ]  


Si cette Constitution est adoptée, Le Caire deviendra véritablement Kandahar, avec la bénédiction du Président égyptien et des Frères musulmans. J’espère que le cessez-le-feu à Gaza en valait la peine, cher Président Obama.

Source : Why the Salafis Agreed to the Constitution, par Mahmoud Salem, Egypt Source, 3 décembre 2012. Traduction par Poste de veille

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
8 décembre 2012 02:01

Somalie-schebab

Le blasphème est une atrocité aux yeux de ces valeureux soldats d'allah qui lapident des femmes à mort, pratiquent l'amputation de la main des voleurs ainsi que le viol collectif des femmes capturées comme butin de guerre.

Lire aussi :

Pays-Bas : décriminalisation du blasphème

__________________

Les Schebabs menacent d’attaquer le Parlement néerlandais pour avoir abrogé sa loi sur le blasphème. 

Le Cheikh Fuad Mohamed Khalaf Shongole, propagandiste en chef du mouvement islamiste radical de Somalie, a prévenu que la décision du Parlement néerlandais aurait des conséquences majeures. 

Shonghole réagissait à la décision récente du Parlement des Pays-Bas de décriminaliser l’insulte à Dieu en abrogeant sa loi sur le blasphème adoptée il y a plusieurs décennies.

«Personne ne peut représenter allah, a déclaré Shonghole aux médias qui soutiennent son mouvement. Nous allons réagir à cette décision». Le religieux radical n’a toutefois pas précisé le type d’action que son mouvement lié à Al-Qaïda comptait prendre.  

Source : Al-Shabaab warns Dutch Parliament over blasphemy, Africa Review, 2 décembre 2012

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions