Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

9 septembre 2012 01:35

 drapeau eurabia europe islamiqueLes médias français parlent-ils de la menace des musulmans salafistes en Allemagne ? Bien sûr que non.


Les français n’ont pas à savoir ce qui se passe en Europe concernant l’islam et ne doivent surtout pas confondre les musulmans extrémistes et les musulmans soi-disant modérés.

Seulement voilà, les deux lisent le même coran et font partie de la même communauté islamique….

Et il semble qu’en Allemagne, les salafistes répandent un climat de violence et de radicalisme imprégnant chaque jour un peu plus les 4,3 millions de musulmans vivant dans ce pays.

Car pour eux, l’Allemagne doit être islamisée coûte que coûte, la charia, la loi islamique appliquée et chaque foyer doit obligatoirement disposer d’un coran. Coran qu’ils viennent d’ailleurs de distribuer gratuitement à plus de 300 000 exemplaires dans les rues des villes allemandes... 

Les musulmans seront-ils les nouveaux maîtres de l’Allemagne avant de conquérir toute l’Europe par le jihad, la guerre sainte ?

source

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
7 septembre 2012 01:42

bouzid.jpgDes islamistes tunisiens de tendance salafiste ont attaqué un hôtel de Sidi Bouzid, berceau de la « révolution de jasmin » de 2011, parce qu’il proposait de l’alcool à ses clients, a rapporté son propriétaire aujourd’hui. Il s’agit, croit-on, de la première attaque de ce type en Tunisie, d’où est parti le « printemps arabe » qui a accouché d’un gouvernement dirigé par les islamistes modérés d’Ennahda, et dont l’économie repose largement sur le tourisme.

« Une centaine de salafistes ont attaqué lundi soir l’hôtel, où ils ont tout cassé. Ils ont pénétré dans les chambres où ils ont endommagé les meubles et brisé des bouteilles d’alcool » a raconté Djamil Horcheni. Le propriétaire de l’établissement a ajouté avoir été menacé en mai par des islamistes ultraconservateurs qui exigeaient qu’il mette fin au commerce de boissons alcoolisées.

En mai, des salafistes avaient manifesté à Sidi Bouzid pour protester contre la vente d’alcool en demandant que les hôtels et bars soient déplacés hors de la ville. Ces dernières semaines, des groupes salafistes ont empêché la tenue de concerts et de manifestations artistiques dans plusieurs villes du pays au nom du respect des principes de l’islam.

L’opposition laïque accuse Ennahda, qui le nie farouchement, d’être de connivence avec les salafistes. Ces derniers reprochent à Ennahda de ne pas suffisamment défendre les valeurs de l’islam.

Le Figaro

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
6 septembre 2012 01:49

drapeau eurabia europe islamiqueExtraits d’une interview de l’évêque de Montauban, Mgr Ginoux dans La Nef.

Le paysage français pourrait changer au cours de ce siècle et le clocher ne plus être le symbole qu’en 1981 M. Mitterrand prenait lors de sa campagne électorale.

«Il dépendra de nos gouvernants et de nous tous de veiller à respecter l’enjeu : nous sommes appelés au dialogue mais pas à la soumission ! […]

L’établissement de l’islam dans une France façonnée par la loi de 1905 dérange les certitudes de la République et sa volonté de limiter la religion à la sphère privée. Parce qu’il est politique, l’islam ne peut pas ne pas se vivre publiquement : il façonne la société, pour lui tout est religieux.

 Le malentendu est donc permanent avec une société qui se veut «sans Dieu» et qui est en même temps, dans sa culture, héritière du christianisme. Le modus vivendi de la République française avec le catholicisme ne peut s’appliquer à l’islam parce que celui-ci est trop loin de sa propre conception. [...]

La première condition du dialogue est la vérité. [...] Nous devons prendre acte de ce qui nous sépare, qui n’est pas seulement de l’ordre de la religion mais aussi de la culture qui découle de celle-ci et qui, avec l’islam, se fait globalisante. [...] Il n’est pas question d’être irénique.

Aujourd’hui, la croissance et la domination dans le monde de courants islamiques durs, les actes de terrorisme commis en référence au Coran, les ambiguïtés des politiques occidentales… sont autant d’obstacles à une recherche commune en vue du bien de tous, ce qui devrait pourtant être un objectif pour tous. [...]»

La Nef via Le Salon Beige

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
6 septembre 2012 01:38

lille et ses mosquéesLu dans Correspondance Européenne du 31 août (n° 255). D.H.

Le Ministre du Culte algérien, Bouabdallah Ghlamallah, est venu inaugurer la nouvelle mosquée de Torcy, en Bourgogne. Une présence qui montre l’importance grandissante de la communauté algérienne dans cette commune de France.

C’est vendredi 24 août, en milieu d’après-midi que Bouabdallah Ghlamallah, accompagné notamment par le consul général [d'Algérie] venu de Lyon, Abdelkader Kacimi El Hassani, et le président de la Fédération régionale Sud-Ouest de la Grande Mosquée de Paris, Abdallah Zekri,  a été accueilli par le premier magistrat de Torcy en la personne deRoland Fuchet (PS).

La présence de ce ministre algérien en France, venant prendre acte d’une nouvelle étape de l’islamisation du pays, est particulièrement choquante car c’est ce même Bouabdallah Ghlamallah qui avait, l’année dernière, fait fermer 10 églises en Algérie et s’était justifié au journal « L’Expression » par cette phrase : « J’assimile l’évangélisation au terrorisme ». La “réciprocité” et la “tolérance” ne semblent pas encore d’actualité.

Source : Correspondance Européenne

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
6 septembre 2012 01:19

ca-bahrein.gifDépêche Associated Press du 3 septembre:

MANAMA, Bahreïn (AP) - La construction de la plus grande église catholique romaine dans le Golfe était censée être une chance pour le petit royaume de Bahreïn pour mettre en valeur sa tradition de tolérance religieuse dans une région où les églises ne sont gères tolérées.

Au lieu de cela, l'église planifiée - destinée à être le centre principal pour les catholiques de la région - s'est transformée en un autre point de tension dans un pays déjà déchiré par des luttes sectaires entre sunnites et sa communauté chiite.

Des religieux sunnites se sont fortement opposés à la construction de l'église. Dans un appel au roi de Bahrein, plus de 70 religieux ont signé une pétition la semaine dernière en disant qu'il était interdit de construire des églises dans la péninsule arabique, berceau de l'islam.

Un dignitaire religieux, cheikh Hassan al-Adel Hamad a proclamé, dans un sermon lors de la prière du vendredi du mois dernier, qu'il n'y avait aucune justification pour construire des églises à Bahreïn, en ajoutant: "toute personne qui estime qu'une église est un vrai lieu de prière est une personne qui failli dans sa foi en Dieu. "

En réponse, le gouvernement a ordonné son déplacement de sa mosquée, située dans le quartier élitiste de Riffa, où de nombreux membres de la famille royale et vivent le roi a plusieurs palais. Mais l'ordre de mutation a déclenché une vague de protestations de la part des partisans du dignitaire sur les sites de médias sociaux et de sunnites dirigées par blocs politiques.

Enfin, le gouvernement a été contraint la semaine dernière d'annuler l'initiative.

source


Et si on interdisait la construction des mosquée car la "Françe est Chrétienne"

 

L'Islam religion de tolérance revendique des mosquée en Europe, berceau du Christianisme !!!


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
5 septembre 2012 01:03

Dans un entretien à La Presse (31 août 2012), Yadh Ben Achour estime qu’avec l’avènement du parti islamiste Ennahdha, les Tunisiens risquent de faire face à «une dictature pire que celle de Ben Ali».
Le Pr Yadh Ben Achour, ex-président de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution (Hiror), l’un des architectes de la première phase transitoire et des élections du 23 octobre 2011, a indiqué que, depuis l’accession du parti islamiste Ennahdha au pouvoir, «la religion a investi massivement le champ du débat social et politique». Conséquence: les Tunisiens risquent «de perdre l’un des acquis les plus chers de la révolution: la liberté d’expression».

Elles sont belles les révolutions démocratiques du printemps arabe !

Lire la suite…

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
5 septembre 2012 01:00

Addenddum du 03/09/2012 : Henri Loyrette, président-directeur du musée du Louvre, explique l’enjeu de ce nouveau département au sein du musée.

La part lumineuse d’une grande civilisation

Tout est prêt, ou presque. Il manque encore 10 millions d’euros pour assurer le financement. Il s’agit là d’une opération à la fois politique et artistique.

On a enfin la date. Le Louvre ouvrira le 22 septembre au public ses nouveaux espaces consacrés aux Arts de l’Islam. Mais il reste à la recherche de dix millions d’euros pour boucler le financement de cet ambitieux projet. La situation ne progresse pas ici. En janvier 2012, c’était déjà cette somme après laquelle courait le Louvre.

La collection des Arts de l’Islam du Louvre dispose désormais de 3000 mètres carrés (trois fois plus qu’auparavant), qui se déploient sur deux niveaux conçus par l’Italien Mario Bellini et le Français Rudy Ricciotti.  (…)

Etats arabes comme mécènes

Le coût global de l’opération se monte à 98,5 millions d’euros. L’Etat apporte 31 millions. Le musée a réussi à réunir 56 millions auprès de d’états étrangers, de donateurs privés ou d’entreprises. Le principal mécène est la Fondation du prince saoudien al-Walid ben Talal, qui remet à titre privé 17 millions d’euros. Mohammed VI du Maroc fournit une importante contribution, au montant non divulgué. L’émir du Koweït, le Sultan d’Oman, la République d’Azerbaïdjan financent aussi le projet.

Plusieurs groupes français ont répondu présent (Total, Lafarge, Bouygues Construction…). En janvier, le Louvre prévoyait de puiser dans ses ressources propres 1,5 million d’euros seulement. Mais à un mois et demi de l’ouverture des nouveaux espaces, il lui manque toujours 10 millions d’euros qu’il pensait trouver auprès de sponsors.

«Nous prospectons toujours. Nous avons bon espoir», a déclaré le musée. «Si le Louvre ne réunit ces 10 millions , il lui faudra rééchelonner ses autres projets, tout en préservant la dynamique.»

Attend ainsi désespérément le mobilier des XVIIe et XVIIIe siècle, pourtant davantage en phase avec le palais. Mais il ne s’agit pas ici d’un domaine éminemment politique, comme l’islam.

Tribune de Genève

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
4 septembre 2012 19:42

jesus.jpg

 


Ce n'est pas dans la tradition du site d'aborder la théologie religieuse mais quand il s'agit de rappeler à l'islam que ses origines ne sont pas historique ni biblique !
Au contraire, la façon qu’a l’islam de traiter la Bible est d’une arrogance insupportable : d’un côté le Coran prétend « confirmer » les révélations, en même temps il n’accorde strictement aucune place au contenu réel de la Bible.
L’acte final du musulman Issa reflète bien la stratégie apologétique qui consiste à remplacer le vrai Jésus historique, le Yeshua pacifique, par un clone agressif de Mohamed, de sorte que rien ne subsiste en dehors des visées planétaires de l’islam. L’altérité ne fait pas partie du paysage culturel de l’islam.

Citoyens et francais

 



 

Dans l’évangile de Jean, est annoncée la venue du «paraclet », soit l’Esprit Saint, devant descendre vers les apôtres après le départ de Jésus. Evènement fêté à la Pentecôte, fête suivant Pâques et l’Ascension de Jésus-Christ.

"Le Paraclet, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, vous communiquera toutes choses, et vous ferra ressouvenir de tout ce que je vous ai dit" (14,26).

"Il rendra lui-même témoignage de moi" (15,26).

"C'est votre avantage que je m'en aille ; en effet, si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas à vous ; si au contraire je pars, je vous l'enverrai. Et lui, par sa venue, il confondra le monde en matière de péché, de justice et de jugement…"(16, 7-8).

"Lorque viendra l'Esprit de vérité, il vous fera accéder à la vérité tout entière, car il ne parlera pas de son propre chef, mais il dira ce qu'il entendra et il vous communiquera tout ce qui doit venir. Il me glorifiera…" (16, 13-14).

"Paraclet" était un terme couramment employé par les Juifs héllénistes du 1er Siècle au sens d'intercesseur, de défenseur. L'Esprit, annonce Jésus, sera envoyé par le Père et le Fils et il aura pour mission propre de suppléer le Fils dans le rôle secourable exercé par celui-ci durant sa vie mortelle au profit de ses disciples. L'Esprit interviendra et agira comme substitut du Christ en tant que paraclet ou intercesseur tout-puissant. 

Les musulmans instrumentalisent Jésus en le faisant prophète de l’islam, tout en interdisant aux musulmans de lire les évangiles qui seraient « trafiqués » par les Chrétiens. Mais quand ils peuvent tirer profit de leur interprétation toute personnelle des évangiles, ils ne se privent pas de le citer. Surtout quand ils voient dans l'annonce de la venue du Paraclet ni plus ni moins que Muhammad. 

L’arabisante et islamologue Marie-Thérèse Urvoy a bien cerné l’entourloupe dans son ouvrage Abécédaire du christianisme et de l’islam (éditions de Paris, 2008), à l’entrée Esprit Saint page 69:

 "Le Coran récuse totalement l’idée de Trinité divine. Il parle seulement de l’ »Esprit du Saint» (Rûh al-Qudus) par lequel Dieu « a assisté » Isâ ibn Maryam (Jésus), et qui « a fait descendre » (du) Seigneur (le Coran) avec la Vérité, comme Direction et annonce pour les musulmans, afin de confirmer ceux qui ceux qui croient ». C’est aussi seulement « (S)on esprit » que Dieu a insufflé en Marie pour qu’elle conçoive, bien que vierge.

L’apologétique musulmane a cru voir dans le syriaque Mnahmânâ (qui traduit le grec « Paraclet »)le nom de Muhammad, ce qui est linguistiquement inadmissible (racines n-h-m et h-m-d respectivement), puis a pensé que le grec paraklètos était une mauvaise lecture pourpériklutos (illustre, renommé, ce qui est la signification de Muhammad),ce qui soit reviendrait à traiter une langue indo-européenne comme une langue sémitique où priment les consonnes, soit découlerait de l’accusation d’ « altération » des textes lancée par le Coran contre les Juifs et les Chrétiens."

 


Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
4 septembre 2012 01:06

La police a arrêté samedi l’imam à l’origine de la plainte contre Rimsha, cette fillette trisomique accusée d’avoir brûlé des pages du Coran. Plusieurs témoins affirment que le religieux a ajouté ces pages lui-même.

Rebondissement de taille dans l’affaire Rimsha, l’adolescente chrétienne accusée au Pakistan de blasphème pour avoir brûlé des versets du Coran. La police a arrêté, samedi, l’imam à l’origine de la plainte la visant. Le responsable de la mosquée est soupçonné d’avoir falsifié les preuves à charge contre Rimsha. Son assistant et plusieurs témoins affirment que l’imam Hafiz Mohammed Khalid Chishti a ajouté des pages du Coran aux feuilles brûlées par Rimsha.

Tout a commencé quand un voisin de Rimsha a apporté à l’imam les sacs contenant les papiers calcinés par la jeune fille. Malgré les protestations des témoins, Chishti aurait déchiré des pages du livre saint et placé les morceaux dans le sac.

L’imam, désormais également arrêté en vertu de la loi sur le blasphème, aurait expliqué à ses compagnons que c’était la seule façon d’expulser les chrétiens de Mehrabad, un quartier à la périphérie d’Islamabad. L’imam avait ensuite mobilisé ses fidèles et fait pression sur la police pour qu’elle arrête la jeune chrétienne.

Les relations entre communautés se sont dégradées dans le quartier populaire. Des musulmans reprochaient aux chrétiens de jouer de la musique, qui était entendue dans le quartier au moment de la prière musulmane, et souhaitaient reprendre les terrains qu’ils occupaient. Suite à l’interpellation de Rimsha à la mi-août, plusieurs familles chrétiennes ont fui tandis que les parents de la jeune fille ont dû être placés sous protection policière. […]

Le Figaro

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
3 septembre 2012 02:00
Mali-chretiensBamako, le 29 août. Les chrétiens fuient les zones du nord du Mali, depuis des mois entre les mains des groupes fondamentalistes islamiques.


L’alarme a été lancée par le journal algérien « El Khabar », qui parle sans mot couvert de la fuite de près de 200.000 personnes, notamment vers les camps de réfugiés en Mauritanie et en Algérie, qui accueillent déjà des dizaines de milliers de réfugiés et de déplacés à cause du conflit des mois derniers contre les touaregs.
Dans l’Etat d’Azawad, depuis des semaines sous le contrôle des extrémistes salafistes liés au groupe terroriste d’Al Qaeda, le drame des chrétiens qui fuient les violences prend jour après jour des dimensions toujours plus préoccupantes.

Source : Les chrétiens en fuite du Mali, L'Osservatore romano, 29 août 2012

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
2 septembre 2012 01:15

-

Michel Garroté – Trois choses ont attiré mon attention suite au meurtre, par Mohammed Merah, de trois enfants juifs et d’un rabbin en France. Primo, les médias français ont rarement pris la peine de nommer les victimes, comme si elles étaient anonymes (Jonathan Sandler, 30 ans ; ses deux enfants, Aryeh et Gabriel, 3 et 6 ans ; ainsi que Miryam Monsonégo, 8 ans, fille du directeur de l’école). Secundo, ces mêmes médias français, plutôt que de parler de l’affaire des meurtres, ont parlé de « l’affaire Merah », comme si celui-ci (Merah) les intéressait plus que les trois enfants juifs (Aryeh, Gabriel, Miryam) et le rabbin (Jonathan) assassinés, sans oublier les familles et les amis de ces quatre victimes.

Tertio, des médias français, au lieu de parler d’école juive, ont préféré parler « d’école talmudique » ou « d’école confessionnelle », ce qui n’a pas manqué de provoquer, dans l’opinion publique, des réactions hostiles à cette école et aux enfants juifs qui la fréquentent. C’est tout juste si certains n’ont pas allégué que si ces enfants juifs avaient fréquenté une école publique et laïque, il ne leur serait rien arrivé. Ce qui est faux. Car si en France des chrétiens et des juifs mettent leurs enfants dans des écoles privées, c’est notamment parce que dans l’école publique et laïque, ils se font harcelés par les « jeunes des banlieues »…

La vérité, c’est que le meurtre de trois enfants juifs et d’un rabbin en mars dernier à Toulouse par l’assassin Mohamed Merah a plongé la communauté juive de France dans un état de choc. Six mois après, le rabbin Abraham Cooper, doyen du centre Simon Wiesenthal, informe que Manuel Valls, Ministre français de l’Intérieur, a confirmé que suite aux meurtres de Merah, les attaques antisémites ont augmenté de 40% (cf. lien en bas de page).

Le rabbin Abraham Cooper, doyen du centre Simon Wiesenthal : « Il (Valls) a confirmé que, suite à ces assassinats, il y a eu une augmentation de 40% des crimes antisémites et antijuifs en France. Un nombre effrayant et particulièrement choquant parce que les autorités françaises des deux côtés politiques avaient fait exactement ce qu’il fallait immédiatement après ce qu’il s’est passé à Toulouse. Il n’y a pas eu de ronflement ni d’hésitations, personne n’a dit  ‘nous ne savons pas’ ».

Le rabbin Cooper explique qu’il a discuté avec le Ministre français de l’Intérieur de la manière dont il fallait mieux intercepter la propagande antijuive sur Internet et de la façon de prévenir l’émergence de militants radicaux comme Merah : « Le Ministre de l’Intérieur a déclaré qu’il y avait probablement d’autres Mohamed Merah. Nous avons discuté en détail du rôle essentiel que joue Internet dans l’incubation de nouveaux Mohamed Merah, en encourageant et en faisant en sorte qu’un homme qui assassine des innocents devienne un héros ».

Le rabbin Cooper estime que beaucoup de juifs français ne se sentent plus en sécurité. « Dans chaque lieu où nous nous sommes rendus, nous avons rencontré des personnes juives qui ont dit qu’elles envoyaient leurs enfants à l’étranger, en Israël, aux États-Unis, ou au Canada pour aller étudier. Certaines personnes songent à déménager en Israël. Il n’y a aucun doute que ce qui s’est passé ces derniers mois en France a été un choc existentiel profond pour la communauté juive française », conclut le rabbin Cooper.

 

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
1 septembre 2012 01:29

BORDEAUX (NOVOpress via Infos-Bordeaux.fr) — Le maire de Bordeaux était ce matin l’invité de France-Inter. Interrogé sur sa préférence pour la présidence de l’UMP, l’ancien Premier ministre Alain Juppé a décliné les points fondamentaux sur lesquels l’UMP devait se baser.

S’il n’a pas encore annoncé sa préférence entre François Fillon et Jean-François Copé, celui-ci a indiqué que « l’islamophobie » serait contraire « à la laïcité et au principes républicains ». « Un des points de clivages fondamentaux, c’est l’attitude vis-à-vis de l’islam. L’islamophobie qui globalise le problème de cette religion est contraire au principe de laïcité et contraire aux principes républicains ».

Selon Caroline Fourest et Fiammetta Venner (journalistes très marquées à gauche), «le mot islamophobie a pour la première fois été utilisé en 1979, par les mollahs iraniens qui souhaitaient faire passer les femmes qui refusaient de porter le voile pour de mauvaises musulmanes en les accusant d’être islamophobes. Il a été réactivé au lendemain de l’affaire Rushdie, par des associations islamistes londoniennes ».

Cette intervention d’Alain Juppé est finalement peu surprenante pour un homme qui déclarait le 16 avril 2011 :  « Ce printemps arabe ne doit pas nous faire peur. Ce sont les citoyens qui revendiquent leur dignité et crient leur aspiration à la liberté individuelle. Le monde arabe renoue avec la tradition d’ouverture, de changement et de modernité qui fut la sienne pendant des siècles » !

source
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
31 août 2012 01:14

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
30 août 2012 03:00

Pour-France-2-les-ancetres-de-Jesus-Christ-ce-sont-des-si.jpgAutrefois, je dois le confesser, la lecture à l’église de la généalogie de Jésus-Christ selon la chair, m’ennuyait un peu : « Abraham engendra Isaac ; Isaac engendra Jacob ; Jacob engendra Juda et ses frères ; Juda engendra de Thamar Pharès et Zara ; Pharès engendra Esrom ; Esrom engendra Aram », etc., jusqu’à ce qu’un prêtre m’apprenne à voir ce texte comme on feuilletterait “l’album de famille” du Seigneur.

Je vous y invite à mon tour. Saint Mathieu (1, 1-25) débute la généalogie de Jésus à Abraham. France 2 remonte jusqu’aux… « singes » ! C’est en tout cas ce que la journaliste Karine Comazzi a précisé en commentant, dans le JT de 13 h du 27 août, un sujet sur la grotesque et désormais universellement connue “restauration” d’un portrait du Christ dans l’église de la ville de Borja en Espagne. Voici un extrait de son commentaire :

« Un simple coup de pinceau et voilà Borja, petite commune espagnole de 5 000 habitants, qui devient le centre du monde.  À l’église, le défilé n’arrête pas.  On vient en nombre et de loin voir “la restauration”. Un Christ qui semble renouer avec ses ancêtres les singes. »

Il fallait oser. France 2 l’a fait.

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
30 août 2012 01:45

Italie--apres-les-mosquees-les-musulmans-reclament-une-u.pngROME (NOVOpress) — Toujours plus. C’est la substance du prêche de Hamza Piccardo (ci-dessus) pour la fin du ramadan à Imperia (Ligurie), tout près de la frontière française. Hamza (ex-Roberto), converti à l’Islam, est fondateur et porte-parole de l’UCOII (Union des communautés et organisations islamiques en Italie), la plus importante organisation musulmane de la péninsule, qui regroupe 122 associations et gère 80 mosquées ainsi que 300 lieux de culte non-officiels : l’idéologie est celle des Frères Musulmans. Piccardo est ancien porte-parole de l’European Muslim Network présidé par Tariq Ramadan.

Dans son prêche, devant 300 musulmans, en majorité nord-africains – les Turcs ont fait bande à part –, rassemblés sur la plage, Hamza Piccardo a déclaré que « les lieux de culte actuels étaient désormais inadaptés aux exigences de notre communauté », qui, à Imperia, est « en croissance continue ».

La construction de mosquées, s’est-il plaint, est entravée « par une opinion publique qui est intoxiquée depuis trop longtemps par le virus de l’islamophobie, une maladie truffée de mensonges, qui a prospéré sur la peur et que nous avons peine à combattre ». Mais « aujourd’hui, grâce à l’intervention économique de certaines fondations du Golfe [au Qatar, précise le journal local], il est possible d’acquérir des terrains ». Hamza/Roberto a donc appelé ses sectateurs à « s’activer à la recherche d’un endroit approprié ».

Hamza a conclu « en lançant une idée qui pourrait intéresser Imperia, la création d’une Université islamique: “en Italie vivent un milion et demi de musulmans qui n’ont pas même à leur disposition une université islamique, même pas une école supérieure qui prépare nos imams et les dirigeants de nos communautés : c’est un vide qui doit être comblé” ».

Hamza Piccardo est l’auteur d’une traduction commentée du Coran en italien, parue en 1994, et qui avait été vivement critiquée, en particulier par Magdi Allam, toujours musulman à cette date (il croyait encore à la distinction entre l’islam et l’islamisme). En 2005, dans le Corriere della Sera, Allam avait rangé Piccardo parmi « les mauvais maîtres du Coran, qui enseignent à haïr les Juifs et les chrétiens ».

Dès la Fatiha, la sourate d’ouverture (« Guide-nous dans le droit chemin, Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés »), Hamza Piccardo explique ainsi que « ceux qui ont encouru Ta colère » sont les juifs, et les « égarés » les chrétiens, qui « en acceptant le dogme trinitaire se sont éloignés de la pureté monothéiste ». Tout le reste du commentaire est à l’avenant.

Une nouvelle édition a atténué les notes antijuives : « Les reproches de Mahomet, dit désormais Piccardo, ne concernent pas tous les fils d’Israël mais seulement certains groupes de juifs ». Le commentaire continue néanmoins à expliquer que « dans leur pratique commerciale, les juifs considéraient, et considèrent encore, la tromperie et l’escroquerie comme parfaitement légitimes ».

Envoyée en Arabie Saoudite pour révision par les oulémas, la traduction du Coran par Piccardo est actuellement en cours d’impression à l’imprimerie royale de Médine, pour devenir la version italienne officielle.

« Par rapport au texte qui a déjà été vendu à plusieurs milliers d’exemplaires en Italie, avait expliqué Piccardo à l’agenceAdnkronosle texte saoudien aura beaucoup moins de notes et sera accompagné de l’original en arabe. Il y a eu des corrections et des révisions auxquelles j’ai travaillé moi-même en faisant de longs séjours à Médine ». L’édition sera envoyée en septembre à toutes les mosquées – construites et en construction – d’Italie.

 

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
30 août 2012 01:05

I

 

Mgr Ignace Éphrem Joseph III Younan, patriarche catholique syriaque, déclare à l'AED :

Nous ne sommes partisans de personne. Je le répète : Nous voulons seulement jouir des mêmes droits que tous les autres. À supposer que nous prenions parti, ce serait pour le peuple syrien. Mais de nos jours, si quelqu’un ne s’exprime pas contre Assad, on dit immédiatement qu’il est partisan d’Assad.

Savez-vous exactement qui se trouve de l’autre côté et si ces forces reconnaîtront les droits civils, la Charte des Nations-Unies ?

L’Union européenne se trompe-t-elle en prenant parti pour les rebelles ?

Permettez-moi d’être franc. Nous sommes en présence de beaucoup d’hypocrisie. De nombreux gouvernements ne pensent qu’à leurs intérêts économiques.

Le destin des chrétiens au Proche-Orient n’a aucune espèce d’importance pour eux, sinon, ces gouvernements s’engageraient en faveur de l’égalité devant la loi, du respect des droits de l’Homme pour tous, même dans des pays où le soi-disant printemps arabe n’a pas eu lieu. 

Il y a plus d’un an, nous avions déjà affirmé que le printemps arabe apporterait le chaos et la guerre civile. Cela n’a rien d’une prise de parti pour ou contre Assad ou l’un des autres potentats de la région. C’est une question de droits identiques pour tous. C’est une question relevant de la primauté des droits de l’Homme et non de la primauté d’une religion. L’intégration et la coexistence ne peuvent fonctionner que si la première primauté est respectée. Je l’ai dit au Gouvernement français à Paris et je vous le répète.

 À long terme, l’islam fondamental refuse le dialogue d’égal à égal. Si l’Union européenne prenait au sérieux ses principes des droits de l’Homme, elle s’engagerait ouvertement en faveur de l’avenir des jeunes générations dans cette région du monde. Mais nous sommes confrontés à beaucoup d’opportunisme économique. [...]"

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
29 août 2012 20:34

Chretiens-assassines-et-decapites-par-des-islamistes-en.jpgAtroce nouvelle transmise ce jour par l’Agence Fides. Voilà ce qui attend tous les chrétiens de Syrie si par malheur les « libérateurs » y prenaient le pouvoir… D.H.

Un attentat terroriste a frappé hier, 28 août, des fidèles chrétiens et druzes innocents dans le quartier de Jaramana, un faubourg de Damas. A 14 h, une bombe placée à bord d’une automobile a explosé au passage d’une foule de fidèles – familles, personnes âgées, femmes et enfants – qui se dirigeait vers le cimetière pour procéder à la sépulture de deux jeunes. Ces derniers étaient morts la veille, 27 août, victimes eux aussi d’une bombe artisanale. Alors que la foule, une fois célébrées les obsèques, accompagnait les corps vers le lieu de la sépulture, un taxi a explosé causant 12 morts – d’autres sources parlant même de 27 – dont 5 enfants et plus de 50 blessés graves.

A Jaramana, vivent environ 600 000 personnes, presque toutes appartenant aux minorités religieuses. Y vivent en effet 250 000 chrétiens (assyriens, arméniens, chaldéens, melkites, orthodoxes et d’autres confessions) outre à des druzes et à quelques 120 000 réfugiés irakiens ayant fui en Syrie au cours de ces dernières années.
Ainsi que l’indiquent des sources de Fides à Damas, les chrétiens subissent une forte pression de la part de groupes armés djihadistes dans les faubourgs de Jaramana (dans le sud-ouest de Damas) et de Zamalka (dans le sud-est de la cité). Aujourd’hui, à Zamalka, une famille de chrétiens arméniens a été retrouvée massacrée, tous les membres de la famille ayant été horriblement décapités.

L’exécution fait penser à l’action de radicaux islamiques salafistes.
De tels actes, qui frappent des innocents, ont provoqué l’indignation et le trouble au sein de la communauté chrétienne. Un responsable de la communauté catholique latine de Damas, qui demande à conserver l’anonymat, déclare à Fides : « Il s’agit d’actes terroristes. Nous ne savons pas qui se cache derrière. Dans tous les cas, il s’agit de groupes qui veulent détruire la Syrie. Des bandes armées djihadistes ont commencé à semer la terreur. Le fait est qu’en Occident aussi les chrétiens sont souvent représentés comme des amis du régime ou des collaborateurs de la répression mais il n’en est rien. Les chrétiens vivent avec la population syrienne et veulent seulement la paix. Mais cette propagande fournit aux groupes terroristes, infiltrés parmi les rebelles, un prétexte pour nous attaquer ».

Source : Agence Fides

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
29 août 2012 01:29

Belgique-Une-Belgo-marocaine-voilee-se-presente-aux-elec.jpgElle s’appelle Farida Tahar et est candidate belgo-marocaine aux prochaines élections municipales belges prévues le 14 octobre prochain, à Molenbeek, l’une des communes de Bruxelles. Signe particulier : elle porte le voile. (…)

S’il y a quelqu’un qui connait très bien, Farida Tahar, c’est Ahmed El Khannouss, maire-adjoint de Molenbeek et député parlementaire belgo-marocain, contacté par Yabiladi. (…) Il se réjouit également de voir qu’une femme voilée puisse viser une carrière politique, qui, selon lui, est signe que le milieu politique belge évolue et murit.

Suite et source : Yabiladi,

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
29 août 2012 01:20

images.jpgL’Observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU à Genève est préoccupé par la montée de l’intolérance religieuse dans le monde. Interrogé par Radio Vatican, Mgr Silvano Tomasi a relevé que, dans certains cas, c’est l’État qui limite ou opprime la liberté des croyants ; dans d’autres cas, c’est la société qui persécute les croyants, chrétiens ou autres, parfois avec la complicité du système judiciaire et des autorités politiques.

L’Observateur qui participe actuellement au Meeting pour l’Amitié entre les Peuples, dans la cité balnéaire de Rimini, en Italie, rappelle que les chrétiens constituent actuellement le groupe religieux le plus persécuté au monde. Il s’agit d’un phénomène très répandu, au Nigéria, en Somalie, en Irak, en Inde, mais aussi, sous des formes diverses, en Occident.

Mgr Tomasi constate, dans la culture occidentale, une stratégie qui consiste à dire ou à penser que la religion entrave les libertés individuelles. Mais on oublie de préciser qu’en s’efforçant de supprimer toute intervention publique de la religion, les États, ainsi que des groupes culturels ou sociaux violent les droits des croyants. C’est une stratégie sournoise mais efficace qui empêche les valeurs chrétiennes d’être prises en compte dans les décisions publiques.

Source : Radio Vatican

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
28 août 2012 01:15

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
25 août 2012 01:27

onu.jpgArticle de Saphirnews sur le traitement réservé par l’ONU à ses employés musulmans.

Alors que la suspension d’animateurs de colonies de vacances par la mairie de Gennevilliers pour cause de Ramadan avait fait grand bruit, l’Organisation des nations unies (ONU) sait traiter avec égard ses employés de confession musulmane. Tout le mois du Ramadan, ceux qui effectuaient le jeûne ont pu bénéficier d’aménagement d’horaires et fêter l’Aid al-Fitr en famille grâce à un jour de congé qui leur a été attribué pour l’occasion.

L’ONU offre également un jour de congé à ses employés musulmans lors de l’Aïd el-Kébir, la fête du sacrifice, qui devrait avoir lieu cette année fin octobre.

L’organisation internationale qui compte des salariés du monde entier a tout intérêt à prendre en considération les personnes d’horizons multiples qu’elle rassemble. D’autant plus que sa mission pour le maintien de la paix et le développement entre les nations fait écho au respect des différentes cultures de chacun.

Deux jours avant l’Aïd el-Fitr, vendredi 17 août, les responsables de l’ONU ont tenu a souhaité un Aïd Moubarak à tous les employés de confession musulmane.

«Cette fête ne marque pas seulement la fin du mois sacré du Ramadan mais aussi la fin d’un temps de réflexions et de rappels des valeurs que nous partageons en tant que porte-voix de la paix à travers le monde pour ceux qui en ont le plus besoin. C’est aussi notre désir de diffuser l’esprit de cette fête qui porte les valeurs de paix, de tolérance et de réconciliation», écrivent les secrétaires généraux adjoint de l’ONU Hervé Ladsous et Ameerah Haq dans un mail adressé aux employés.

Saphirnews 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 août 2012 01:35

ecole-coranique.jpgL’Arabie Saoudite finance en Belgique « une dizaine d’écoles » où l’on enseigne la langue arabe et une version radicale de la religion islamique.

La ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open Vld), se basant sur des données de la Sûreté de l’Etat, attire l’attention sur cet état de fait mardi dans le journal De Tijd« Dans certains cas, les écoles sont créées à la demande expresse du régime grâce à des fonds provenant d’Arabie Saoudite », indique la ministre. « Cela correspond à la volonté affichée par les autorités de ce pays de diffuser la forme officielle de l’islam en vigueur là-bas, le wahhabisme. Cette doctrine se base sur une interprétation stricte de la religion islamique, comme elle était enseignée du temps du prophète ». [...]

7sur7.be

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 août 2012 01:00

Selon le quotidien libanais francophone « L’Orient-le Jour », Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque grec melkite catholique d’Alep, a prié les Européens de ne pas envoyer d’armes aux rebelles syriens. Le prélat a assuré que la hiérarchie catholique « interdisait » à ses fidèles de combattre.

 

« Nous aimerions voir les pays européens, l’Occident (…) essayer de ne pas vendre d’armes et de pousser les gens à combattre, mais (leur) envoyer un encouragement à s’asseoir à une table et trouver une solution par le dialogue », affirme Mgr Jeanbart.
« Le dialogue est la seule voie pour mettre fin à cette guerre fratricide où des gens meurent pour rien, excepté pour réaliser des objectifs que je ne comprends pas », a-t-il déclaré sur les ondes de Radio Vatican.

Attention aux organisations « jihadistes »

Il s’est déclaré préoccupé par la présence de combattants étrangers à Alep et l’existence d’organisations « jihadistes ». « Grâce à Dieu », a-t-il souligné, jusqu’à maintenant la communauté chrétienne a été préservée.
Pendant ce temps, le régime en place à Damas affirme que parler de guerre civile en Syrie est « contraire à la réalité…(C’est un terme qui) se trouve uniquement dans la tête des comploteurs ». Le ministère syrien des Affaires étrangères, dans un communiqué publié lundi 20 août, déclare que « ce qui se passe sur le terrain, ce sont des crimes terroristes qui visent le peuple syrien et qui sont perpétrés par des bandes salafistes armées soutenues par des pays connus ».

Apic

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
23 août 2012 01:45

musulmans à bruxellesEn juillet 2008, dans une école publique britannique, un maitre explique à ses élèves de toutes confessions comment se fait la prière musulmane.  Il diffuse une vidéo puis demande à tout le monde se diriger vers la Mecque et faire ladite prière en commençant par les louanges à Allah. Il fournit des tapis de prière et des voiles pour les filles.

Tout le monde s’exécute sauf deux petits bambins de 11 et 12 ans. Ils sont punis. Leurs parents doivent aller à la presse pour recevoir un semblant d’écoute. L’école coupe la poire en deux en admettant que son enseignante a manqué de « sensibilité » mais maintient en même temps que les élèves doivent apprendre les autres religions [sourcesource].

En mai 2012, 30 enfants écossais non-musulmans ont été embarqués de leur école pour une visite à la mosquée de Glasgow. Parmi les activités sur place, ils furent amenés à réciter la « chahadda » qui est la profession de foi de l’Islam [videovideo]. Quiconque récite la chahadda est de fait musulman. Je ne vous écris pas le texte sur ce blog pour éviter de vous convertir par accident. Par contre il est disponible sur Wikipedia [source]. En fait, les enfants ont été convertis à leur insu lors de cette visite.

De plus en plus de maitres ont du mal à parler des Croisades tant leur version et celle enseignée à la mosquée sont différentes. En même temps, afin de faire reculer l’islamophobie, l’Etat oblige les écoles à donner une place importante à l’apport de l’Islam dans la science. Sous la pression des associations, des imams sont envoyés partout dans les écoles d’Ecosse pour « lutter contre l’islamophobie » [source].

L’année dernière, la presse a révélée que la police a couvert une campagne de crimes racistes et agressions visant à transformer un arrondissement de LondresTower Hamlet, en zone de sharia. Ramadan 2011, un homme a été lynché par la foule pour avoir fumé durant la journée. Il a perdu l’usage d’un œil. Dans un des pays où les cameras de surveillance filment chaque mètre carré d’espace public sous plusieurs angles, aucune image de l’agression n’a été cherchée par la police et il n’y a aucun témoin. Dans cet arrondissement, les islamistes contrôlent les écoles et forcent les élèves à porter le voile. Les maitres sont sous pression constante et ils doivent faire face à des injures raciales, antisémites et un discours ouvertement pro-terrorisme. Un maitre d’école a porte plainte contre l’école qui ne faisait pas assez contre ces comportements. Il a perdu son cas et son travail. [source]

Dans cet arrondissement, les crimes homophobes augmentent de 20 à 80% par an. En 2010, un bar fréquenté par des homosexuels a été attaqué par une foule de plusieurs dizaines de personnes. Les occupants ont été battus et les lieux saccagés.

Même le maire a du être exclu par le parti travailliste à cause de sa trop forte proximité avec les islamistes. Un comble quand on sait que ce même parti est déjà très pro-islamiste.

La police ferme les yeux sur les crimes commis par les islamistes. Aucun agent ou responsable n’a envie de porter l’étiquette d’islamophobe, perdre sa carrière et ses amis.

Plus de 90 écoles sont maintenant officiellement « hallal » et bannissent le porc et dérivés. Les demandes ne viennent pas toujours des islamistes mais souvent des services de l’Etat qui vont à l’avant de leurs désirs. Ne pas être islamophobe c’est bien,  mais si on peut prouver qu’on est islamophile c’est encore mieux. Grace cette forme unique de veulerie, l’islamisme bénéficie d’un très fort effet de levier. Illustration : dans la région de Luton, il y a 15% de musulmans mais déjà plus de 40% des écoles sont hallal.

Les problèmes de porc ne s’invitent pas seulement dans les cantines et réfectoires. Toutes les histoires, textes et récits contenant la moindre allusion au porc ont été retirés pour ne pas « offenser » les musulmans.  Les jouets, dessins et autres figurines n’échappent pas à cette hystérie.

Toujours dans le souci de ne pas « offenser », une école a retiré les fêtes de Noel et Pacques des calendriers scolaires [source]. Une autre, à Norwich, a interdit la fête traditionnelle de Noel et cherche à la remplacer par de « grandes fêtes culturelles venues d’autres endroits du monde » [source].  Ceci est plus étonnant encore dans la mesure où cette région connait à peu près zéro immigration. La population locale sera probablement remplacée dans les années à venir.

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
22 août 2012 02:04

Mosquée de la Mission islamique mondiale, Grønland, Oslo

Un groupe de musulmans norvégiens menace d’une attaque terroriste s’ils n’obtiennent pas l’Etat islamique qu’ils réclament sur une partie d’Oslo qui ressemble à Saint Denis en banlieue parisienne.

Ils ont écrit la lettre suivante à des politiciens et des médias norvégiens :

Nous ne voulons pas faire partie de la société norvégienne. Nous croyons qu’il n’est pas nécessaire de quitter la Norvège, où nous sommes nés et avons grandi. Et la terre d’Allah appartient à tout le monde. Nous vous ordonnons à nous remettre le quartier de Grønland (l’équivalent de la goutte d’or, mais à Oslo), nous pouvons le gouverner totalement, avec nos propres ministres, les gardes-frontières, police et système judiciaire régis par la charia et d’interdire tout le vice que vous représentez et qui est contraire aux lois d’Allah.

L’Agence de sécurité de la police a ouvert une enquête, a déclaré Siv Alsen, du service des communications de l’Agence, à VG Nett. (1)

Vous pensez que ça n’arrive qu’aux autres ? Regardez de plus près : Mireille Valette a enquêté pour le site suisse les observateurs.ch (2) sur la mosquée « intégrée » et « tolérante » d’Annemasse, en France. Elle arrive à la conclusion inquiétante que les musulmans « intégrés » brillent surtout pour le :

Refus de discours clair sur les préceptes enseignés, refus de condamner quel que groupe radical que ce soit : les mosquées de la tolérance… inquiètent aussi.

Interrogé par la journaliste sur sa position au sujet du niqab, tout ce qu’elle obtiendra fait froid dans le dos :

Personnellement, je suis opposé au port du niqab, répond Hamid Zeddoug, mais l’une des quatre écoles de l’islam sunnite l’autorise. Je ne peux moi l’interdire. Et l’interdire, c’est une atteinte à la liberté. Nous tentons d’amener les gens à l’islam du juste milieu. Laissez les musulmans dompter leurs extrémistes !

Mais le plus effrayant est sans doute cette remarque fait par Adelaziz Benjelloun, l’ex-président du centre, au sujet du terrorisme :

Ce sont les Etats-Unis qui ont fabriqué les extrémistes ! Ce sont eux qui ont fabriqué Ben Laden. Mourir en tuant, ce sont les Américains qui l’on créé.

 


Nous avons déjà en Françe ce type d'exigence ISLAMIQUE 

Est-ce tolérable dans un état laïc Français !!


Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg et source citée pour www.Dreuz.info
(1) http://www.republiquedebananes.com/en-manchette/norvege-des-musulmans-reclament-un-etat-islamique-autonome-a-oslo.html

(2) http://www.lesobservateurs.ch/culture/mosquee-dannemasse-des-musulmans-integres-peuvent-ils-se-distancier-des-musulmans-extremistes

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions