Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

28 mai 2015 02:04

 

 

Présentation de l'éditeur :
  Manuel Valls a inauguré la Grande mosquée de Cergy, édifiée sur un terrain de la mairie socialiste contre un loyer dérisoire. Son imâm défend ouvertement les Frères Musulmans dont le passage aux affaires en Egypte s'est soldé par de nombreuses exactions, et la tentative d'islamiser les lois. 
 
  Paris, qui croule sous une dette de 400 millions d'euros, a trouvé 16 millions d'euros pour son Institut islamique.
 
  A Nantes, la mairie a contribué à financer l'institut islamique de la branche française des Frères Musulmans, l'UOIF, à hauteur de 200 000 euros en 2009. Le maire s'appelait alors Jean-Marc Ayrault. 

Alain Juppé assure lui qu'il "fera tout pour qu'un terrain soit disponible" pour la Grande Mosquée de Bordeaux. L'imâm Tareq Oubrou qui dirigera l'endroit persiste dans son dernier livre à s'avouer membre des Frères Musulmans, dont le Guide suprême souhaite "contrôler l'Europe". Votre maire collabore-t-il avec l'islamisme ? Cette deuxième édition a été largement actualisée et augmentée après les municipales 2014.
 
  Les mairies de Marseille et Nice ont été elles épinglées par le tribunal administratif pour des entorses à la loi de 1905, tandis que plusieurs députés financent des mosquées sur leur réserve parlementaire. Le maire de Nîmes, vice-président de l'UMP, a lui cédé un ex temple protestant à des islamistes dont les bulletins internes sont marqués d'un extrémisme inquiétant. 
 
L'auteur :
Joachim Véliocas dirige l'Observatoire de l'islamisation. Il est analyste pour le centre de prospective Wikistrat basé à Washington. Son premier livre-enquête, L'islamisation de la France (2006) a fait entrer ce thème dans le débat public.

 

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 mai 2015 02:22

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

L’objectif principal de l’Etat islamique est l’impérialisme, la colonisation, l’expansion, afin d’établir un Califat sur la terre comme le réclame le coran et le rappellent la devise des Frères musulmans. Pour cela, ils ont pris le contrôle de villes clefs en Irak et en Syrie, puis se répandent depuis ces bases.

Son objectif est de construire un empire colonial qui fait, entre autres, exploser les accords Sykes–Picot de 1916.

L’Etat islamique est maintenant présent dans une douzaine de pays.

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
24 mai 2015 01:25

Dans son livre L'esclavage en terre d'islam, l'anthropologue algérien, Malek Chebel, a déjà établi que l'esclavage était un fait musulman (ici).



Cet article nous explique que l'esclavage n'a jamais cessé d'exister et que plus de deux millions et demi de personnes dans le monde musulman seraient des esclaves :

"Si l'esclavage dit « de possession » a été aboli dans le monde entier, certaines pratiques jumelles, tout aussi ignominieuses, continuent d'exister au vu de tous. Et les projecteurs sont particulièrement braqués sur les pays arabes du Moyen-Orient (...) Selon Malek Chebel, plus de deux millions et demi de personnes dans le monde musulman seraient des esclaves, avec pas moins de 100 000 personnes rien qu'en Mauritanie.


« Au Liban comme au Maroc, les « bonnes » sont désormais les esclaves des temps modernes » et dans les pays du Golfe « ce sont les personnels de palaces » qui vivent dans un assujettissement des plus rudes.

La servitude « pour dette » constitue la forme la plus contemporaine de cette pratique. Les enfants continuent de faire les frais de cet immonde trafic, servant tantôt de jockeys lors de courses de chameaux ou de chair à canon lors des derniers jihads de Boko Haram ou du groupe État islamique.

Bien loin des plantations de canne à sucre qui coûtèrent la vie à des centaines de milliers d'esclaves issus d'Afrique noire, l'esclavage moderne, décrié par les ONG, n'a pas fini de sceller la vie des pauvres du monde entier, renonçant ainsi au plus précieux des droits, la liberté.

Et l'euphémisme de « travailleur forcé » que les lèvres occidentales murmurent tout bas ne cachera pas la triste vérité sous le tapis (...)"

Philippe Carhon

Lien permanent

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
22 mai 2015 02:57

Femme musulmane je ne sais pas si tu es à plaindre ou à blâmer, tu es à la fois complice de tes bourreaux en Occident et vit une vie de bagnarde en terre musulmane.

Là où on attend d’elle qu’elle brise les chaînes de son état d’esclave elle en fait un symbole de la liberté, une liberté d’un chien tenu en laisse par son maître.

Sa coreligionnaire d’Orient étouffe sous le poids des traditions sexistes, discriminatoires, inégalitaires, tyranniques et liberticides qui l’ont réduite au rang de rebut de la société, au lieu de prendre faits et cause pour elle, la femme musulmane d’Occident la nargue et la snobe en affichant cyniquement les symboles du traitement décadent, infamant et humiliant qui est son lot quotidien depuis 1436 ans.

La femme musulmane d’Occident est à la femme musulmane d’Orient ce que fut la Milice de Laval à la France en 1943-45.

Au nom de sa pseudo liberté elle met tout son zèle pour marquer son allégeance aux tortionnaires de sa coreligionnaire privée des libertés les plus élémentaires.

Elle fait croire en Occident que l’islam libère la femme, or, la femme de l’Orient musulman démontre tout le contraire et qu’il n’y a pas pire ennemie pour la femme que l’islam lui-même, un véritable camp de la mort pour elle.

Il lui est trop facile de jouer à la femme musulmane « émancipée » car elle sait au fond d’elle-même qu’elle est à l’abri du courroux de son tortionnaire si jamais elle dérape, mais sa coreligionnaire d’Orient n’a pas cette chance d’en faire autant et c’est la mort ou la rue qui la guettent.

 

En Occident elle est protégée contre les agressions de toutes sortes, jouissant de tous ses droits de citoyenne mais en a-elle réellement besoin quand on voit le mauvais usage qu’elle fait de ses droits si ce n’est pour jeter son fiel sur la femme occidentale, en Orient, elle est un être humain entièrement à part, sans droits protecteurs, enfermée dans un camp concentrationnaire, coupable d’être femme, frappée de la malédiction éternelle.

Si elle est victime d’un viol, elle y est forcément pour quelque chose. Elle a dû provoquer son agresseur auquel elle n’a pas laissé le choix que de la punir sexuellement pour le mal qu’elle lui a fait. On innocente l’auteur du viol qui n’a fait en réalité que réparer le préjudice moral subi et on condamne la victime qui cesse de l’être car elle est femme. Même quand elle est drapée dans le linceul de sa mort elle n’est pas à l’abri des assauts sexuels contre son gré du mâle musulman comme c’est souvent le cas en Egypte où la majorité des femmes victimes d’agressions sexuelles sont des femmes voilées.

 

Pendant que la femme musulmane d’Orient rêve de vivre ne serait-ce l’ombre de la liberté de la femme occidentale, la femme musulmane d’Occident en proie aux troubles identitaires graves est convaincue que la voie de liberté est d’affirmer son état d’aliénation totale et absolue à son mâle dominant.

Croyant faire de ces symboles d’inféodation à l’homme un argument d’estime de soi, elle ne se rend pas compte qu’ils sont autant de manifestations de la dévalorisation de sa propre image comme si elle avait honte d’elle-même, du déni de soi,de sa résignation à son état d’infériorité, de la négation de son corps, de son auto-relégation, de la haine de soi, de la haine de la femme en général et pour sa coreligionnaire d’Orient en butte aux privations des libertés, spoliée de son corps, dépendant des hommes dans tous les actes de la vie quotidienne, à l’âme anéantie par la douleur et le désespoir de ne pas pouvoir vivre sa vie de femme et d’être humain pourvue d’intelligence et de raison.

La femme musulmane d’Occident confond liberté et asservissement. Quand on réellement libre on ne drape pas sa liberté dans un drap mortuaire. La vraie liberté est d’abord de témoigner de son appartenance à la république en se gardant d’exhiber des signes ostentatoires communalistes qui portent en eux le poison mortel pour les valeurs de la république.

 

Il ne s’agit ni d’un retour au sacré ni un acte absurde et régressif. Le port du voile n’est pas l’étoile jaune évocatrice de la tragédie juive, il n’est pas sans rappeler le brassard de la Milice française synonyme de trahison, de collaboration et d’indignité.

 

Il est la marque de son hostilité à l’Occident tant honni par ses chefs-marionnettistes. Son voile est le linceul dans lequel ses maîtres enseveliront la liberté. En se travestissant en sorcière d’Halloween elle inspire peur et frayeur. Avec son voile c’est le cap levé sur le monde des ténèbres. Elle n’est rien d’autre qu’une marionnette des plus laides, une figure d’épouvante, un agent polluant de l’environnement.

 

Le port du voile qui est une chronique de la mort programmée de l’Occident quelle qu’en soit la taille est loin d’être neutre idéologiquement ou l’expression d’une volonté libre et sans équivoque, il renvoie aux années noires de la collaboration française.

Cette femme musulmane d’Occident non seulement elle laisse dévoiler les desseins de ses maîtres pour l’Occident, mais également elle insulte sa coreligionnaire d’Orient en servant de faire-valoir aux forces ultra-réactionnaires et machistes lapidatrices des droits de la femme en terre musulmane devrait aller vivre la condition féminine dans ces pays qui lui fera regretter d’être née femme.

Masochiste qu’elle est et atteinte de cécité mentale, il y a peu de chance pour qu’elle en prenne conscience et puisse compatir enfin pour sa coreligionnaire prête à tout pour s’évader de son bagne.

Enivrée par les illusions de l’islam de « liberté », quelle hérésie! jamais elle ne saura ouvrir les yeux sur la réalité du sort peu enviable de sa coreligionnaire d’Orient à cause de cet islam de « liberté » dont la femme saoudienne en est le parfait exemple à laquelle elle veut ressembler par sa tenue de sorcière d’Halloween. On ne construit pas sa liberté en cachant son visage derrière les barreaux de sa prison mentale et sociale.

Que connaît cette femme musulmane d’Occident du statut de la femme dans l’islam certainement pas plus de ce qu’elle connaît de la vraie signification et l’histoire du voile partiel et intégral ?

Selon les prédicateurs musulmans qui devraient éveiller l’attention de la femme musulmane d’Occident sur les dangers de l’islam pour les libertés, qui sont à l’origine de l’explosion du port de voile partout dans le monde et qui connaissent le Coran sur le bout des doigts la femme doit servir de nourriture à son mâle s’il est affamé, de servante, de champ de labour.

Si elle est malade, elle n’a pas être soignée par son maître, elle n’a pas le droit de voyager, de se baigner à cause de la forme phallique des vagues comme cela a été décrété dans une célèbre fatwa.

Elle n’a pas le droit de travailler, de choisir son partenaire, de décider de sa grossesse, de témoigner, de conduire une voiture, de sortir de chez elle, de disposer de son corps propriété d’Allah, de se refuser à violeur, d’étudier, de choisir la couleur de ses habits, de participer dans la vie publique, d’acter, d’accéder à la propriété, d’ester en justice, de divorcer.

 

Elle a juste le droit de se taire si elle ne veut pas aggraver son cas, quoiqu’elle fasse elle n’aura guère de chance d’être parmi les élus au paradis sinon une place parmi les 72 auxiliaires sexuelles qu’Allah a promises à ses escadrons de la mort. Une vie de chienne et encore. A se demander si Allah pouvait trouver un autre complément pour ses hommes il n’hésiterait pas à le faire tellement la femme synonyme d’impureté originelle est maudite dans les sociétés dédiées à Allah.

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
22 mai 2015 01:59
La question qui dérange : des musulmans épousent-ils des chrétiennes pour islamiser la société ?

« Dans la ZUP de Vernon, nul ne semble avoir remarqué le phénomène », rapporte Anne-Bénédicte Hoffner, la journaliste de La Croix. Pourtant la réalité est bien là, constate une habitante : le nombre de couples mixtes augmente et « le plus souvent, la femme, qui était chrétienne, se convertit ».

Et même cachés par une barbe ou un voile, les convertis à l’islam sont bien visibles dans les mosquées de l’Eure, à Évreux, Vernon ou Val-de-Reuil…

« Et si le mouvement n’a rien d’un raz de marée », explique P. Jean-François Berjonneau, délégué aux relations avec l’islam et co-animateur du service Carrefour des cités dans le diocèse d’Évreux, « comme pasteur, ces conversions me posent question. »

Le sujet est encore difficile à aborder dans l’Église catholique.

Membre de l’équipe d’animation paroissiale et d’origine sénégalaise, Irène est bien consciente du danger, et elle n’a pas besoin de s’embarrasser de politiquement correct : « cela fait plusieurs années que je demande une formation pour nous apprendre à nous défendre », ajoutant que son fils « n’osait pas dire à ses copains qu’il allait à la messe ». « Eux, les musulmans sont fiers d’aller à la mosquée », précise-t-elle.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
22 mai 2015 00:02
Venise : une église transformée en mosquée déclenche l’hostilité des habitants et de la Mairie

Croix remplacées par des versets du Coran, tapis de prière, stores recouvrant les mosaïques, mihrab (l’abside qui indique la direction de la Mecque), obligation d’enlever ses chaussures à l’entrée, invitation faites aux femmes de mettre un voile : voilà ce qui attend les visiteurs de l’église Sainte-Marie de la Miséricorde à Venise.

Un artiste a en effet créé une polémique inutile et stérile, durant la Biennale de Venise, en installant une mosquée dans une église. Présentée sous l’égide du pavillon islandais, « l’exposition » a été organisée avec la collaboration de la communauté islamique de la ville.

Christoph Büchel, l’artiste provocateur au discours qui divise, a déclaré vouloir mettre en évidence l’absence d’une mosquée dans le coeur de Venise, « en dépit du fait que l’art et l’architecture de Venise ont été profondément influencés par la tradition islamique ».

Choquée par le climat nauséabond que cette « création » provoque, et les réclamations de nombreux habitants, la Ville a donné jusqu’au 20 mai aux organisateurs pour fermer le pavillon, les documents administratifs n’autorisant pas « l’utilisation profane » de l’immeuble de Sainte-Marie de la Miséricorde. Des amendes ont même été évoquées en cas de refus.

« Pourquoi dans une église ? Venise ne manque pas d’immeubles en désuétude » a réagit vivement le patriarcat de Venise

Le Patriarcat a expliqué, dans un communiqué que « pour un usage autre que le culte catholique, [tout utilisateur] doit demander la permission de l’autorité ecclésiastique, peu importe de qui le lieu est la propriété, et l’autorisation pour ce site en particulier n’a jamais été demandée ni accordée. La Curie a dit que l’église, bien qu’appartenant à des particuliers, n’a jamais été officiellement désaffectée ».

« Pourquoi dans une église ? Venise ne manque pas de lieux architecturaux en désuétude, au point qu’il faille heurter les sensibilités de certains », a déclaré le délégué patriarcal pour le patrimoine culturel ecclésiastique, Gianmatteo Don Caputo.

La préfecture a également exprimé une opinion négative à l’ouverture du pavillon, pour des raisons de sécurité «sans préjudice de la liberté d’expression artistique», soulignant la « nécessité de prévention et de sécurité des visiteurs, en raison de l’environnement international actuel et les risques d’attaque possibles par certains extrémistes religieux ».

Puis le Conseil municipal de Venise a demandé aux organisateurs du pavillon islandais la présentation d’un document de la Curie qui autorise l’utilisation à «usage profane» du bâtiment de Santa Maria della Misericordia et à autre chose que pour le culte catholique, car l’autorisation municipale accordée en Avril prévoyait seulement « une exposition artistique » et non l’ouverture d’un lieu de culte.

En outre, a noté la Mairie, il ne peut être imposé des règles spéciales, comme l’obligation d’enlever ses chaussures, dans le cadre de la Biennale.

L’hypocrite président de la communauté islamique de Venise Mohamed Amin Al Ahdab à l’origine du projet de mosquée dans l’église a déclaré : « je ne veux provoquer personne, mais c’est aussi un moyen d’attirer l’attention sur la ville. C’est un geste artistique, de dialogue, dont même les prières font partie. »

Il est exact qu’entre Venise et Mestre, il y a environ 20 000 musulmans. Et il est exact que depuis 30 ans qu’ils la réclament, la municipalité a constamment refusé l’implantation d’une mosquée, mais elle n’interdit pas, comme dans de nombreux pays musulmans, à la religion minoritaire de se réunir pour prier.

L’Arabie saoudite et le Qatar refusent l’implantation d’églises sur leur sol, et aucun média ne semble s’en émouvoir : qu’importe la réalité puisque les rédactions ont décidé que l’islam est une religion tolérante.

Et vous ne verrez pas de mosquée transformée « provisoirement » en église, parce que la religion du livre se considère comme religion supérieure aux deux religions monothéistes dont elle est issue. La chrétienté et le judaïsme doivent selon les musulmans se soumettre à l’islam – ce qu’elle fait par la terreur, la mort, et l’exploitation du nihilisme européen.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
20 mai 2015 12:29
Algérie : le distributeur de Bibles croule sous la demande

Algérie : des milliers de musulmans horrifiés par l’islam radical (avant internet et le satellite, les informations n’arrivaient que tard et déformées) se convertissent au christianisme, selon Ali Khidri, le seul distributeur de Bibles d’Algérie.

« Des centaines de personnes viennent chaque mois aux bureaux de la Société de Bibles d’Algérie », et « des milliers de musulmans se rendent dans les églises pour en savoir plus sur la foi chrétienne » déclare Ali Khidri.

Personne ne doit oublier le contexte : l’Algérie a été ensanglantée par les islamistes durant les 15 ans de massacres de la guerre civile des années 90 qui ont coûté la vie à 60 000 à 150 000 personnes, déplacé plus d’un million d’habitants traumatisés, et détruit le pays, et ce mardi, l’armée a abattu vingt-deux terroristes lors d’une opération menée près de Ferkouia (préfecture de Bouira) qui est toujours en cours et a permis la saisie d’une grande quantité d’armes, dont 11 pistolets mitrailleurs de type kalachnikov.

Le distributeur de Bibles attribue l’intérêt des musulmans pour la foi aux actes perpétrés au nom de l’islam, car contrairement à la police de la pensée occidentale, les musulmans savent parfaitement que les massacres, les décapitations, les attentats, les enlèvements de jeunes filles pour les réduire à l’esclavage, c’est vraiment ça l’islam, ce sont les ordres d’Allah, et il n’y a qu’un seul moyen d’y échapper : la conversion.

L »islamophobie des Algériens serait également renforcée par l’effet pervers d’une loi datant de 2005, qui a rendu l’enseignement de la charia obligatoire dans toutes les filières du secondaire, et a éveillé les esprits aux horreurs ordonnées par le coran dont ils retrouvent la mise en pratique dans les évènements du monde.

«Ils sont de plus en plus à penser qu’il s’agit là du vrai visage de l’islam», affirme Ali Khidri qui ajoute que « des chrétiens convertis produisent des émissions de télévision pour promouvoir la Bible auprès des Algériens, en utilisant leur connaissance du Coran ».

En raison de ces conversions, il y aurait aujourd’hui entre 100 000 et 200 000 chrétiens en Algérie, une immense augmentation en comparaison des 2000 estimés dans les années 80, bien qu’il est impossible d’avoir des chiffres exacts, « parce que les chrétiens ne peuvent pas pratiquer leur foi ouvertement, en Algérie », précise Ali Khidri.

Lorsque la gendarmerie algérienne a recensé les chrétiens en Kabylie, fin 2014, il s’est avéré à la grande surprise des autorités que le nombre de chrétiens dépassait largement celui des musulmans dans la plupart des localités (1).

Et selon Ali Khidri, Alger tolérerait les conversions parmi les Berbères, parce qu’ils étaient chrétiens avant l’arrivée de l’islam, au 7ᵉ siècle.

Et l’historienne française Karima Dirèche notait en 2010 que la plupart des conversions berbères se font vers les mouvements protestants évangéliques, car le christianisme est la religion d’origine du peuple kabyle, illustré par le Berbère Saint Augustin (354-430).

Les propos deAli Khidri sont en phase avec ceux de Mustapha Krireche, ancien musulman aujourd’hui pasteur de l’église Tafat à Tizi Ouzou, qui déclarait à Afrik.com en 2012 que « c’est l’Algérie toute entière qui connaît de plus en plus de conversions. Chaque jour, il y a des convertis. Les églises se transmettent l’information. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Sources :

bonnenouvelle.ch

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
17 mai 2015 02:55

par

vu sur : http://ripostelaique.com/invasion-un-congres-islamiste-au-coeur-de-lauvergne.html

Au coeur du Puy-de-Dôme, le « Congrès des Musulmans d’Auvergne » a bien eu lieu les 9 et 10 mai derniers : grâce au dynamisme des mosquées UOIF de la région, grâce au volontarisme de l’association prosélyte l’Aube du Savoir et à la force communautariste de ses membres, mais surtout grâce à l’indifférence, à l’inertie et à la soumission du préfet, des élus et de la population, pourtant avertis par plusieurs articles (1).

Le parc de loisirs Anatolia (on devinera aisément l’origine du propriétaire) situé sur la commune d’Orcet, à 12 km au sud de Clermont-Ferrand, offrit donc pendant deux jours ses 6500 m2 aux enrichissantes activités d’un « islam des lumières » décomplexé. Le lieu étant ouvert à tout public, des Arvernes islamo-réfractaires décidèrent d’aller y faire une petite visite, jouant les curieux innocents et bienveillants. Voici la vidéo qu’ils y ont tournée :

Et voici leur témoignage :

Des effluves prégnantes de diverses grillades hallal, de boulettes en sauce et autres tajines mêlées à la fumée des barbecues vous enveloppent dès l’entrée du parc ; partout de charmantes voilées proposent et servent plats et confiseries afin, en particulier, de sustenter les « savants » attablés.

 

Salons de meubles marocains, ateliers de calligraphie, plusieurs stands de chiffons synthétiques dédiés à la pudeur transpirante de la Musulmane auvergnate, côtoient des étalages de livres ouvertement djihadistes, tels La voie du Musulman et les Quarante hadiths de l’imam An Nawawi : ces ouvrages prêchent la mort de l’apostat et l’infériorisation des femmes. Les enfants ont droit aussi à leur étalage de livres et de jeux à teneur essentiellement islamique :

Plusieurs associations caritatives dont Barakacity, Islamic Solidarity et le très puissant Secours Islamique tentent d’accrocher l’adhérent et distribuent de riches brochures sur papier glacé; ailleurs la finance islamique propose des prêts « éthiques » pour l’achat d’une maison. Partout djilbebs, voiles islamiques diversement agencés, kamis et barbes hirsutes imposent la vision d’un communautarisme triomphant. Quelques rares « Kévin de Plus-belle-la-vie » hantent le lieu, déjà tombés, ou proches de la chute dans le chaudron islamique…

Les associations islamiques de Vichy et de Montluçon appellent à des dons pour la construction de deux nouvelles mosquées dans ces villes, de quoi satisfaire Dalil Boubakeur, le sénateur-maire Grosdidier et le cardinal Tauran.

 

Pendant ce temps, sous une guitoune géante, et moyennant quelques euros, chacun peut assister aux prêches des six barbus invités par l’Aube du Savoir et dont le portrait avait été fait lors d’un précédent article (1). On gardera particulièrement en mémoire les propos scandaleux de ces deux spécimens prônant le port de la burka et l’interdiction de participer aux fêtes des mécréants, Nader Abou Anas et le converti Mohamed François :

Quittant les lieux, le ventre naturellement vide et les yeux emplis par les merveilles de l’orient chariatique, il nous restait à distribuer le tract (2) que nous avions concocté à l’attention des habitants d’Orcet, pour la plupart probablement ignorants de ce qui se déroulait dans leur commune, comme certains nous l’ont confirmé de vive voix. Nous n’avons pas oublié d’avertir les associations culturelles, sportives, les écoles et bien sûr la Mairie qui ne pouvait ignorer la tenue de ce congrès islamique radical.

Ensuite, un bon casse-croûte sur le magnifique site de Gergovie, situé à dix minutes de là, s’imposait, ne serait-ce que pour hurler du haut de l’oppidum et appeler au secours Vercingétorix qui avait su, en son temps, traiter l’envahisseur comme il se doit… »

Danielle Moulins

P.S. :

La page Facebook de l’association islamique fait part de sa grande satisfaction au lendemain du raout : « Al hamdoulillah. Nous avons passé un week-end au Top, un week-end de Paix, de Foi, de Spiritualité…mais aussi un week-end de Partage et d’Union !
Nous vous remercions d’être venu aussi nombreux : de Clermont, Montluçon, Vichy, Moulin (sic)…mais aussi Lyon, St-Etienne, Paris, Nancy, Mulhouse, Bordeaux et bien d’autres villes encore. » (3)

Notes :

(1) Voir notre article : http://ripostelaique.com/m-le-prefet-vous-avez-vu-les-conferenciers-invites-au-congres-des-musulmans-dauvergne.html
ou : http://resistancerepublicaine.eu/2015/vous-avez-vu-qui-sont-les-conferenciers-invites-au-congres-des-musulmans-dauvergne-par-danielle-moulins/

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/clermont-ferrand/2015/03/28/le-frere-de-tariq-ramadan-predicateur-a-geneve-donne-une-conference-ce-soir_11382138.html

(2) Tract distribué à Orcet :

! Congrès islamiste à Orcet !

Un congrès islamiste a lieu, aujourd’hui et demain, 9 et 10 mai 2015, sur la commune
d’Orcet, à l’Anatolia Parc, privatisé pour l’occasion.
Ce rassemblement est organisé par une association islamique de Clermont-Ferrand,
« L’Aube du Savoir » (laubedusavoir.com) liée à l’UOIF (Union des Organisations
Islamiques de France), émanation en France des Frères Musulmans, une organisation
terroriste !
Pour l’occasion, l’Aube du Savoir a invité à Orcet six prédicateurs salafistes, qui prônent
l’infériorité des femmes, le rejet de la France et de notre mode de vie, et l’application de la charia dans notre pays (lapidations, amputations, décapitations, etc.) !
Des livres et brochures islamiques, ouvertement contraires à nos lois, sont également
proposés à la vente, pendant ces deux journées, dans l’Anatolia Parc !

À l’heure où sont dénoncés les mosquées, imams et médias musulmans qui incitent
une partie de la jeunesse à se radicaliser et à se lancer dans le djihad, à l’heure où
Vigipirate est au niveau écarlate, où les policiers annoncent de nouveaux attentats
musulmans en France et en Europe, il est inadmissible de laisser des imams fauteurs de
troubles déverser leur haine de nos valeurs démocratiques sur une population musulmane déjà trop sensible à la radicalisation !
Votre commune, votre région, notre pays sont en danger !
Protestez auprès de votre maire, de vos conseillers municipaux, de la direction de l’Anatolia Parc !
Demandez-leur des explications sur cette scandaleuse manifestation islamique sur votre
commune !
Pour plus d’information, vous pouvez lire cette lettre ouverte au préfet du Puy-de-Dôme,
diffusée par l’association Résistance Républicaine, qui vous éclairera sur l’idéologie haineuse relayée par « L’Aube du savoir » :
http://resistancerepublicaine.eu/2015/vous-avez-vu-qui-sont-les-conferenciers-invites-aucongres-des-musulmans-dauvergne-par-danielle-moulins
Souvenez-vous des « Allah akbar » hurlés par plusieurs milliers de musulmans devant
la préfecture de Clermont-Ferrand, le 14 janvier 2012 :
https://www.youtube.com/watch?v=rBlQG1of7eM

(3) https://www.facebook.com/laube.dusavoir/photos/a.561571493980011.1073741826.561571390646688/608832102587283/?type=1&theater

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
16 mai 2015 14:10
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
16 mai 2015 14:04
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
14 mai 2015 00:00
Neuvaine au Saint-Esprit, prions-là d’un seul cœur ! Dés L' Ascension QUI SERA SON PREMIER JOUR

Comme les apôtres autour de Marie prions chaque jour cette neuvaine. C’est la neuvaine des neuvaines ! Elle commence le jeudi de l’Ascension jusqu’à la fête de Pentecôte.

Préparons nos cœurs pour accueillir la puissance du Saint-Esprit avec dans toute notre vie !Crainte de Dieu, piété, science, force, conseil, intelligence et sagesse sont les 7 dons de l’Esprit Saint que nous demandons avec foi et confiance.

L’idéal est de prendre du temps chaque jour dans la louange, l’adoration et le chant en langues pour accueillir la Gloire de Dieu et le baptême dans le Saint-Esprit à Pentecôte!Ajoutons aussi chaque jour la petite prière, le Veni Creator, un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

* Prière du Veni Creator Viens, Esprit Créateur nous visiter Viens éclairer l’âme de tes fils ;Emplis nos cœurs de grâce et de lumière, Toi qui créas toute chose avec amour.Toi le Don, l’envoyé du Dieu Très Haut,Tu t’es fait pour nous le Défenseur ;Tu es l’Amour, le Feu, la source vive,Force et douceur de la grâce du Seigneur.Donne-nous les sept dons de ton amour,Toi le doigt qui œuvres au Nom du Père ;Toi dont il nous promit le règne et la venue,

Toi qui inspires nos langues pour chanter.Mets en nous ta clarté, embrase-nous,En nos cœurs, répands l’amour du Père ;Viens fortifier nos corps dans leur faiblesse,Et donne-nous ta vigueur éternelle.Chasse au loin l’ennemi qui nous menace,Hâte-toi de nous donner la paix ;Afin que nous marchions sous ta conduite,Et que nos vies soient lavées de tout péché.Fais-nous voir le visage du Très-Haut,Et révèle-nous celui du Fils ;Et toi l’Esprit commun qui les rassemble, Viens en nos cœurs,qu’à jamais nous croyions en toi.Gloire à Dieu notre Père dans les cieux,Gloire au Fils qui monte des Enfers ;Gloire à l’Esprit de Force et de Sagesse,Dans tous les siècles des siècles. Amen !

———–

* Premier jour Prière à l’Esprit sanctificateur Esprit Saint sanctificateur, je me prosterne devant toi et je t’adore dans le plus profond désir de mon âme. Je te remercie de toutes les grâces que tu m’as faites jusqu’à ce jour, et je te demande pardon d’y avoir si mal correspondu. Esprit-Saint, donne-moi l’amour de la prière et de toutes les vertus que tu veux voir fructifier en moi. Ô Père des pauvres, ô dispensateur des dons célestes, exauce mon humble prière.

* Deuxième jour Prière pour obtenir le don de Crainte Esprit-Saint, esprit d’amour et de vérité, source adorable de toute perfection, je t’adore et je te remercie de tous les bienfaits dont tu m’as comblé. Que de fois, par le passé, je t’ai contristé et chassé de mon cœur ! Pardon !Donne-moi la crainte filiale et qu’elle me pénètre d’un profond respect pour Dieu et pour les choses de Dieu. Que la crainte filiale me fasse éviter les plus petites fautes de peur de déplaire à mon Père du Ciel.

* Troisième jour Prière pour obtenir le don de Piété Esprit-Saint, abîme de bonté et de douceur, je t’adore et te remercie de toutes les grâces que tu m’as accordées, spécialement de m’avoir revêtu de la sublime dignité d’enfant de Dieu. Malheureusement, je n’ai pas toujours vécu d’une manière digne de ce grand privilège. Daigne Saint-Esprit m’envoyer le véritable esprit des enfants de Dieu : l’esprit de Piété, qui me donne, pour Dieu, des sentiments de filial amour et de douce confiance, et, pour le prochain, un cœur tendre et compatissant.

* Quatrième jour Prière pour obtenir le don de Science Esprit-Saint, Dieu de lumière et d’amour, je t’adore et te remercie de tous tes bienfaits, spécialement de m’avoir donné une intelligence pour te connaître et un cœur pour t’aimer. Réveille Seigneur en moi le don de Science, avec lui je ne verrai dans les choses créées que des moyens d’aller à Dieu. Je n’en userai que pour qu’elles me conduisent à Lui, et je m’en abstiendrai, si elles doivent m’en détourner. Alors, je serai indifférent à la richesse ou à la pauvreté, à l’honneur ou au mépris, à la santé ou à la maladie, à une vie longue ou à une vie courte ; je n’aimerai et ne chercherai en toute chose que l’adorable volonté de mon Père.

* Cinquième jour Prière pour obtenir le don de Force Esprit-Saint, Dieu tout-puissant, qui as si merveilleusement transformé les Apôtres en les rendant, de faibles et timides qu’ils étaient, tellement forts et intrépides qu’aucune puissance créée ne put jamais les ébranler ; me voici humblement prosterné(e) devant toi, moi qui suis une si faible créature.Ô Esprit-Saint, c’est en toi seul que j’espère, c’est de toi seul que j’attends mon salut. Communique-moi, s’il te plait, ton don de Force qui me rende invincible sur Jésus, le rocher qui me sauve. Alors, je ne craindrai plus mes ennemis, et tu me feras la grâce de les vaincre entièrement et toujours.

* Sixième jour Prière pour obtenir le don de Conseil Esprit-Saint, qui, dans ton amour infini, veux être mon guide dans les sentiers de cette vie, afin de me conduire sûrement, je t’adore et te remercie des conseils précieux que tu m’as donnés jusqu’à ce jour. Malheureusement j’ai préféré trop souvent me laisser conduire par l’ange des ténèbres, par mes sens et mes passions. Aie pitié de moi et pardonne-moi !Me voici, aujourd’hui, résolu de te suivre partout, Saint-Esprit, où il te plaira de me conduire. Que ton don de Conseil me dirige pas à pas, afin que je ne m’écarte jamais de la voie que tu m’as tracée.

* Septième jour Prière pour obtenir le don d’Intelligence Esprit-Saint, qui te plais à faire briller ta lumière sur les âmes humbles, droites et pures, tandis que tu la refuses aux orgueilleux. Oh ! Je t’en supplie, par les mérites de Jésus-Christ et par l’intercession toute-puissante de ta chère épouse, la Vierge Marie, daigne me pardonner tous mes péchés, en détachant entièrement mon cœur des mauvaises affections terrestres.Fais briller sur mon âme, malgré mon indignité, les célestes rayons du don d’Intelligence, afin qu’elle découvre les beautés cachées des vérités de la foi.

* Huitième jour Prière pour obtenir le don de Sagesse Esprit-Saint, qui, par ton don admirable de Sagesse, élèves les âmes à la plus haute sainteté, en les unissant étroitement à Toi. Aujourd’hui, éclairé de ta divine lumière, je reconnais mes égarements, je les déplore du fond de mon cœur et les déteste sincèrement. Quelle que soit mon indignité, envoie-moi, s’il te plaît, la divine Sagesse. Elle seule m’apprendra à ne plus goûter que Dieu et les choses de Dieu, à juger toutes les choses d’après le rapport qu’elles ont avec Lui.Dieu seul sera l’objet de tous mes soupirs, de tout mon amour. Oui, je L’aimerai, ce seul et unique Bien, Bien suprême et éternel.

* Neuvième jour Prière à Marie, épouse chérie du Saint-Esprit Marie, très digne Épouse du Saint-Esprit et Mère bien-aimée de mon âme, toi qui, dès le premier moment de ton existence, as été ornée des dons du Saint-Esprit et les as fait admirablement fructifier par une fidélité constante et un amour toujours croissant, daigne jeter un regard de compassion sur ton enfant si pauvre, si indigne, prosterné ici à tes pieds.

Je suis résolu à me donner à Dieu sans réserve.Marie, qui, par tes ardents désirs et tes prières ferventes, a autrefois attiré le Saint-Esprit sur les apôtres, prie-Le aussi pour moi.

Par les mérites de tes sept douleurs, obtiens-moi les sept dons du Saint-Esprit, ainsi que la grâce d’y correspondre fidèlement.– obtiens-moi le don de Crainte, qui me fasse pleurer le reste de ma vie les péchés que j’ai commis, et éviter désormais tout ce qui déplaît à Dieu.

– obtiens-moi le don de Piété, qui me pénètre, à l’égard du Père céleste, d’une tendre confiance et d’un filial amour; qu’il me fasse trouver, par sa douce onction, le joug du Seigneur léger et suave.

– obtiens-moi le don de Science, qui m’élève vers Dieu par le moyen des créatures, et m’apprenne l’art difficile d’en user ou de m’en abstenir selon la volonté de Dieu.

– obtiens-moi le don de Force, qui me rende capable de vaincre toutes les tentations du démon, d’accomplir toujours parfaitement mes devoirs et de louer chaque jour de cette vie.

– obtiens-moi le don de Conseil, qui me fasse choisir constamment les moyens les mieux appropriés et me fasse discerner, dans les occasions difficiles, ce qu’il faut faire pour plaire à Dieu.

– obtiens-moi le don d’Intelligence, qui me découvre la splendeur des vérités et des mystères de notre sainte religion.

– obtiens-moi, enfin, le don de Sagesse, qui me fasse connaître le vrai bonheur, porter sur toute chose un jugement sain, goûter Dieu et Sa très sainte volonté en tout.

Ô Vierge fidèle, fais que je ne perde plus jamais ces dons si précieux; mais qu’à ton exemple, je les conserve et les fasse fructifier jusqu’à la mort.

Fais, enfin, ô douce Mère, qu’après m’être laissé diriger en cette vie par le Saint-Esprit, j’aie le bonheur d’être introduit par Lui dans le ciel, pour aimer et louer à jamais, en union avec toi, l’adorable Trinité Sainte, à qui soient rendus tout honneur et toute gloire.

+ Prière personnelle finale.

Acte de consécration au Saint-Esprit En présence du ciel et de la terre remplis de ta gloire et à genoux devant ta majesté divine, je m’offre corps et âme à toi éternel Esprit de Dieu. J’adore l’éclat de ta pureté, l’intégrité inaltérable de ta justice et la puissance de ton amour. Tu es la force et la lumière de mon âme ; par toi, je vis, je pense et j’agis.

Puissé-je ne jamais pécher contre toi, ni te contrister en résistant à la grâce !Guide mes pensées ; fais que j’entende toujours ta voix et que j’obéisse à tes suaves inspirations. Je m’attache à toi, je me donne à toi et je supplie ta miséricorde de veiller sur ma faiblesse.

Prosterné aux pieds de Notre-Seigneur Jésus-Christ, crucifié, contemplant ses plaies, plein de confiance dans son sang précieux, adorant son côté ouvert et son cœur brisé, je te supplie, Esprit adorable, soutien de ma fragilité, de me préserver de toute faute, et si je tombe, de m’accorder le pardon.

Fais-moi la grâce, ô Esprit-Saint, Esprit du Père et du Fils, de te dire toujours et partout : »Parle Seigneur, ton serviteur écoute ! »Esprit de sagesse, préside à toutes mes pensées, paroles et actions, depuis l’heure présente jusqu’à celle de ma mort.Esprit d’intelligence, éclaire-moi, enseigne-moi.Esprit de conseil, dirige mon inexpérience.Esprit de force, fortifie ma faiblesse.

Esprit de science, dissipe mon ignorance.Esprit de piété, fais-moi persévérer dans la bonne voie.Esprit de crainte, délivre-moi de tout mal.Esprit de paix, donne-moi ta paix.Divin Esprit-Saint, rends-moi fidèle dans le service de Dieu.

Donne-moi la force d’agir, dans toutes les occasions, avec tes fruits : amour, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance, douceur, et maîtrise de soi.Puisque tu es ma vie, Esprit-Saint, fais-moi agir selon ton cœur toujours !Amen !

Neuvaine inspirée d’un texte de saint Alphone de Ligori et écrite par Odette GAUDE

Extrait du livre « Pentecôte ! » de Thierry Fourchaud

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 mai 2015 18:10
L’ascension et le mystère de la 5ème coupe
L’ascension et le mystère de la 5ème coupe

Luc évoque l’Ascension de Jésus comme un fait qui survient 40 jours après la résurrection. Pourquoi 40 ? Ce n’est pas un hasard : le 40 est signe de victoire.

L’Ascension se passe 10 jours avant la Pentecôte, ce qui permet d’atteindre la cinquantaine pascale, la fête juive de Shavouôt.

Si nous comparons cette présentation de Luc avec celle de Jean, l’approche est tout autre! Chez Jean, on a une synthèse théologique élaborée à la fin du 1er siècle, et tout se passe en un seul jour: Pâques, Ascension, Pentecôte. Tout le mystère du Christ est donné comme un triptyque à trois facettes en révélation aux disciples. Qui dit vrai et qui s’écarte des faits? Les synoptiques ou le 4ème évangile ?

Cette dissemblance troublante dans la façon de présenter l’itinéraire de Jésus parmi nous nous montre bien que les récits ne sont pas là pour être pris au pied de la lettre, mais pour nous faire pressentir un mystère qui va bien au-delà d’une chronique scientifique des événements. Il faut également rejeter toute lecture fondamentaliste pour rechercher un sens spirituel qui s’inscrive dans le grand mouvement des textes bibliques eux-mêmes, avec toute leur richesse.

On sait que pour la Bible hébraïque, c’est Dieu qui est maître du temps et de l’histoire (Melekh Ha olam) et si nous prenons Ezékiel, un prophète de l’exil, aux ch. 9, 10, 11, on y voit la Gloire du Nom, Ha Shem, quitter le Temple de Jérusalem par la porte qui donne sur le Mont des Oliviers, et s’élever aux cieux au-delà de la Ville sainte. La Shekhina, la Présence, se manifeste où elle veut, jusqu’aux extrémités de la terre s’il le faut, là où le peuple de Dieu, les hommes souffrent en exil, exil d’eux-mêmes, et exil de la paix…

Pour Luc, il est donc sous-entendu que Jésus, reflet de la Gloire du Père, s’élève du Mont des Oliviers, et devient lui-même le nouveau Temple, la nouvelle demeure, au milieu de ses disciples remplis de son Esprit.

Pour comprendre la logique du récit des Actes des Apôtres décrivant l’Ascension de Jésus, il faut se référer à l’histoire du prophète Elie et de sa propre Ascension : c’est ce qui nous donne la clé d’interprétation du texte. Nous constatons que le matériau d’expression du Nouveau testament est constitué d’éléments essentiels du Premier testament, afin de montrer le credo chrétien comme une branche du judaïsme.

Lorsque Ha Shem, le Nom, enlève Elie au ciel, se pose le problème d’Elisée qui doit accepter la séparation d’avec son maître, comme les disciples vont devoir vivre la perte de vue de Jésus. Elisée peine à quitter Elie, qui est envoyé au Jourdain: or le Jourdain, c’est la porte d’entrée en Terre promise. Voici qu’Elie frappe les eaux avec son manteau, et les frères prophètes peuvent traverser à pied sec, comme dans l’Exode. C’est clairement une évocation de la Pâque. Elie demande à Elisée: que puis-je faire pour toi avant d’être enlevé? Elisée répond: que me revienne une double part de ton esprit! Elie répond: si tu me vois pendant que je serai enlevé, alors cela arrivera…

La transmission d’esprit a lieu: Elisée le disciple regarde Elie le maître qui lui est enlevé. Luc répète exactement le même scénario : les disciples regardent Jésus qui leur est enlevé, et ils reçoivent l’héritage de l’Esprit saint!

Quand Elie monte aux cieux, le feu est présent, signe de l’Alliance dans l’Exode, quand Jésus disparaît aux cieux, la nuée est là comme lors de la révélation au désert. Le Fils est exalté, il partage la seigneurie de Dieu à la « droite » duquel il est assis…

On voit bien que les structures de récits se recoupent : passage, transmission d’Esprit, renouvellement de l’unique alliance entre Dieu et son peuple.

Par ailleurs, il faut insister ici sur la figure d’Elie qui a joué un rôle très important à l’époque de Jésus, puisqu’on attendait de le reconnaître pour décrypter l’imminence des temps messianiques. Précisément, lorsque Jésus célèbre le rituel de la Pâque juive avec ses amis, instituant la Sainte Cène, il y a sur la table une 5ème coupe de vin réservée au prophète Elie dont on attendait le retour.

Les 4 premières coupes ont été bues normalement durant le repas pascal. La 5ème, celle d’Elie annonciateur des temps nouveaux, est celle que – exceptionnellement – Jésus boit et partage en fin de repas avec ses disciples. « Voici la coupe de mon sang versé, sang de l’alliance ». Le message est très fort : les temps messianiques sont inaugurés, et il n’y a rien d’étonnant à ce que après sa résurrection, Jésus soit enlevé au ciel selon le même schéma biblique que le prophète Elie !

Comme dans le cas des prophètes des générations précédentes, l’esprit se transmettra des uns aux autres : la communauté des disciples de Jésus va communiquer ses convictions à d’autres croyants, qui les donnent à leur tour à d’autres, et ainsi de suite, en passant par les catacombes, le martyre sous les dents des fauves, la vie érémitique des pères du désert, les monastères, François d’Assise, la Réforme, les mystiques orthodoxes, le Concile Vatican II, le Conseil œcuménique, toutes ces séquences de la foi étant animées par le même souffle créatif à des époques différentes, dans des contextes différents.

Mais chaque fois avec ce même désir de rendre gloire à ce Dieu Unique qui est le Dieu d’Abraham, de Moïse, des prophètes d’Israël, le Dieu de Jésus et des apôtres, des saints et des croyants ordinaires, des laïques et des baptisés consacrés à une tâche particulière.

C’est pour les chrétiens une invitation pressante à s’enraciner toujours davantage dans le terreau authentiquement biblique et hébraïque pour vivre la profondeur actuelle de l’alliance.

Ce Dieu de l’Alliance nous parle aujourd’hui de l’avenir de l’humanité, alors que l’horizon s’assombrit et que les barbares cherchent à imposer leurs images de mort. Nous sommes en tension entre le olam ha zè et le olam haba (monde présent et monde à venir) Sans la confiance en ce Dieu de justice et de paix, partagée par les juifs et les chrétiens, aucune éthique terrestre ne résistera aux pressions du monde ancien, et aux influences du mal.

Pâques-Ascension-Pentecôte nous demande de résister et de faire face avec détermination à tout ce qui bafoue la dignité humaine, car les préparatifs du Royaume de Dieu sont entre nos mains…

Abbé Alain René Arbez

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
13 mai 2015 17:20
Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
11 mai 2015 02:57

Il a fallu cet « attentat déjoué » contre deux églises françaises pour que nos gouvernants admettent du bout des lèvres que la chrétienté existe en France….Je ne vais pas faire le couplet du « quand c’est une mosquée ou une synagogue etc. », je ne veux pas comparer ce n’est pas mon rôle et ce n’est pas mon combat. Ce que je sais c’est que c’est la religion catholique qui a façonné ce pays. Chaque village étant construit autour d’un clocher.

Depuis 1500 ans et la conversion de Clovis au catholicisme et par conséquent le peuple français, l’histoire de la France fille aînée de l’Eglise était liée à la religion catholique. Seulement nous voulons oublier cette histoire, pire nous l’effaçons dans la mémoire de nos enfants en refusant de l’enseigner. Elle est considérée comme une honte ou une culpabilité.


Voici un panorama non-exhaustif de cette « christianophobie ordinaire » en 2015 :

– Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, le calvaire de l’église de Cabourg (Calvados) est vandalisé

– Le 1er janvier 2015, ce sont les statues de l’église Notre-Dame de Bressuire (Deux-Sèvres) qui subissent le même sort.

– Dans la nuit du 3-4 janvier, à Plouguernével (Côte d’Armor), le porche de l’église Saint-Pierre est souillé quand, au même moment, des tags sont retrouvés sur l’église Notre-Dame-La-Grande à Poitier (Vienne).

– En ce début du mois de janvier 2015, à Capestan (Hérault) les vitraux de la collégiale Saint-Étienne sont dégradés. Le 7 janvier, ces actes de vandalismes touchaient l’abbatiale de Gaillac (Tarn) et l’église Saint-Hilaire à Rouillé (Vienne).

– Le 8 janvier, des vols et actes de vandalisme sont signalés à l’église Saint-Pierre de Blagnac (Haute-Garonne).

– Le 10 janvier, à Barbizon (Seine-et-Marne), la chapelle du Pôle missionnaire est profanée, la porte du tabernacle brisée, le ciboire et les hosties jetés au sol. Toujours le 10 janvier, à Agen (Lot-et-Garonne), la crèche de l’église Notre-Dame-du-Bourg est saccagée, l’église orthodoxe roumaine de Rennes (Ille-et-Vilaine), taguée.

– Dans la nuit du 10 au 11 janvier, la façade de l’église Notre-Dame de Saint-Maurice-de-Beynost (Ain) essuie des jets de pavés, puis, la nuit suivante, au Château d’Oléron (Charente-Maritime), l’église paroissiale Notre-Dame de l’Assomption est victime d’actes de vandalisme et d’une tentative d’incendie. Le même jour, on profane des tombes chrétiennes à Ryes (Calvados) et des dégradations similaires sont relevées dans deux autres cimetières du Bessin.

– Le 14 janvier, l’abbatiale Saint-Pierre de Moissac (Tarn-et-Garonne) est profanée et pillée.

– Avec pas moins de trois départs d’incendies, ce vandalisme ordinaire touche également l’église Notre-Dame de l’Assomption au Teil (Ardèche), le 21 janvier.

– Dans la nuit du 24 au 25 janvier, on tague les murs de l’église Sainte-Marie Notre-Dame à Sumène (Gard) Sumène.

– Le 25 janvier, l’église Notre-Dame de Vierzon (cher) est profanée, son tabernacle fracturé et son ciboire volé, tandis que le même jour, un incendie criminel avec trois départs de feu touche l’église de Saint-Christophe-du-Bois (Maine-et-Loire).

– Le 29 janvier les murs extérieurs de l’église Saint-Étienne à Tours (Indre-et-Loire) sont recouverts de tags anarchistes. Le 30 janvier à Montréjeau (Haute-Garonne), les troncs de l’église sont pillés pendant qu’une école privée catholique de Nancy (Meurthe-et-Moselle) est recouverte de tags.

– Le 5 février, après avoir menacé une bénévole de paroisse de la collégiale Saint-Martin de Saint-Rémy-de-Provence, un homme se livre à un saccage, renverse les bougies, casse des bancs et brise la pierre d’Autel.

– Dans la nuit du 6 au 7 février, une vingtaine de tombes sont vandalisées (croix arrachées notamment) au cimetière communal de Sevran.

– Le 8 février, c’est l’église Notre-Dame de l’Assomption d’Orgelet (Jura) qui est à son tour profanée.

– Le 10 février, des vols sont commis dans les troncs de l’église catholique Saint-Saturnin de Pompignan (Gard).

– À Port Leucate (Aude), le mur extérieur de l’église Saint-Jacques est souillé par des tags le 12 février.

– Entre le 6 et le 8 février derniers, pas moins de 5 profanations sont constatés dans l’Ain, à l’église Saint-Maurice de Neuville-les-Dames, à l’église Notre-Dame d’Ambronay, à l’église Saint-Martin de Vonnas, à l’église Saint-Étienne de Jujurieux et dans la collégiale Notre-Dame-des-Marais de Montluel.

Mais bon c’est la France que veulent imposer nos gouvernants, une France où règne l’étranger. Où la culture et la religion de France sont bannies à tout jamais. Une France sans repère, sans histoire, sans passée et surtout sans roman national. Et visiblement ils sont en passes d’y arriver, et cela pour notre plus grand malheur.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/05/08/45-eglises-profanees-en-france-du-1er-janvier-2015-au-15-fevrier-silence-des-medias/#1WVkE7tX8ETrtxCw.99

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
10 mai 2015 01:42
Des musulmans qui se convertissent en masse au christianisme …
Des musulmans qui se convertissent en masse au christianisme …

Si vous vous promenez du coté de la grande mosquée de Batoumi, une ville le long de la mer Noire au sud ouest de la Géorgie, vous constaterez qu’elle est presque vide. A quelques rues de là, le temple chrétien orthodoxe, en revanche, est bondé de monde.

En 1980, les Adjars, habitants de la république autonome de Géorgie, étaient musulmans.

Il n’y avait qu’une seule église.

Aujourd’hui, 75% des 400 000 musulmans sont des apostats, ils se sont convertis. Ils sont devenus chrétiens.

Cette conversion massive de l’islam à l’orthodoxie s’est déroulée avec la participation du métropolite de Batoumi, Lazeti Dimitri.

En fait, la Georgie fut l’un des premiers pays à adopter le christianisme en tant que religion officielle, en 301, quelques décennies après l’Arménie.

Après quelques massacres et conversions forcées à coup de décapitation – déjà – l’Adjarie devint très majoritairement musulmane. En 1991, la chute du communisme permit à la Géorgie de retrouver son indépendance, et à l’Adjarie de faire sécession.

En 1982, des milliers d’habitants de la région, jusque là musulmans, furent baptisés.

Le 13 mai 1991, 5000 musulmans et athées devinrent orthodoxes – en une seule journée.

Selon le métropolite Dimitri « cette métamorphose de toute une région, cette conversion de l’islam à l’orthodoxie » est dûe à « un retour aux sources, à la foi des ancêtres », car les Adjariens, convertis de force à l’islam par les Ottomans, étaient, en fait, restés chrétiens de coeur.

« Ils continuaient à porter secrètement une croix, ils peignaient des œufs de Pâques, ils conservaient des icônes dans leurs habitations. Lorsqu’ils faisaient cuire le mchadi (le pain traditionnel géorgien), ils traçaient dessus une croix. De même, lorsqu’ils préparaient leur beurre. »

Si vous vous promenez du coté de la grande mosquée de Batoumi, vous constaterez qu’elle est presque vide. A quelques rues de là, le lieu de culte orthodoxe est bondé. Aussi, la Turquie a envoyé des prédicateurs de Süleyman Hilmi Tunahan réislamiser la région, qui n’est plus musulmane qu’en limite de la Tchétchénie, du Daghestan, et, pour les chiites de Géorgie orientale, de l’Azerbaïdjan.

« Il faut comprendre que l’Eglise orthodoxe est un pilier fondamental de notre identité nationale. Dans le passé, nous avons été envahis par tous nos grands voisins, les Perses, les Ottomans, les Russes. S’il n’y avait pas eu le ciment de la religion, il n’y aurait même plus de peuple géorgien », explique une ancienne journaliste, Alina Okkropiridze.

Un témoignage, cité par Orthodoxie.com, précise : « quand l’Union Soviétique s’est effondrée, de forts courants patriotiques traversèrent toute la Géorgie. Les Adjars ont alors compris qu’on les avait obligés à se convertir à l’islam par la force ».

« Notre objectif principal était de convertir l’intelligentsia. Ici comme ailleurs, elle est l’exemple pour les autres couches de la population. Lorsque nous l’avons convertie, elle nous a aidés dans la prédication. Voyant que l’élite culturelle et scientifique était passée du côté du christianisme, les gens sont devenus orthodoxes. Gloire à Dieu ! »

Edouard Chevarnadze, ancien ministre des Affaires étrangères de l’URSS, et président de Géorgie de 1992 à 2003 annonça d’ailleurs publiquement sa conversion.

Fin août 2013, dans le district d’Adiguéni, au sud-ouest de la Géorgie, les autorités ont démonté un minaret au prétexte que les droits de douane n’avaient pas été acquittés pour les matériaux de construction, et des musulmans qui s’opposaient à la destruction de l’édifice ont été arrêtés.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.orthodoxie.com/lire/interview-du-metropolite-de-batoumi-et-lazeti-dimitri-eglise-orthodoxe-de-georgie/
http://www.pravmir.ru/mitropolit-batumskij-i-lazskij-dimitrij-adzhariya-vernulas-k-istokam/

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
9 mai 2015 02:07
Politique, voile, sexualité et schizophrénie dans la société musulmane

Qui mieux que le tunisien Rached Ghannouchi est l’archétype de l’homo wahhabitus ? Une espèce de personnage qui prolifère dans les sociétés islamisées nouvellement conquises par le wahhabisme.

Ce phénomène de nature politico-religieuse n’épargne plus aucune aire géographique. De l’Indonésie, en passant par la Malaisie jusqu’aux ghettos musulmans des villes européennes favélas brésiliennes, connaissant son point d’orgue avec les sociétés musulmanes depuis les Révolutions du Printemps arabe qu’on devrait plutôt appeler les Révolutions du Printemps wahhabite.

Rarement les sociétés humaines n’ont connu dans leur histoire une telle invasion prosélyte accompagnée par un exhibitionnisme vestimentaire uniforme et sombre chez les femmes et le port de barbe et de jelabas afghans chez les hommes arborant les mêmes couleurs que celles des miliciens fascistes surnommés les Chemises Brunes.

Le wahhabisme s’apparente dans sa conception de l’organisation politique de l’Etat beaucoup plus du modèle théocratique de Mussolini que du nazisme hitlérien qui voulait créer sa propre religion de nature païenne dont il était le messie.

Que ce soit le fascisme mussolinien, le nazisme hitlérien et le wahhabisme, les trois idéologies convergentes vers le même but régir tous les aspects de la vie de leurs sujets.

Endoctrinant, opprimant, réprimant et conditionnant à outrance leurs disciples, ne leur laissant aucune marge de manœuvre dans le choix de la construction de leur identité propre. Ainsi, toute la culture politique wahhabite, à supposer qu’il y en ait une, s’articule autour des élucubrations et spéculations théologiques érigeant les dogmes en véritable censure politique et morale pour interdire toute forme de débat contradictoire.

Rendant la critique comme attentatoire au sacré. Il est de plus en plus fréquent dans les sociétés wahhabisées ou en voie de le devenir come la Tunisie, la Libye et l’Egypte, que les agents wahhabites locaux usent des méthodes mystificatrices et ésotériques où le message politique a la teneur de témoignage de psychose hallucinatoire comme il en ressort des propos tenus par l’ancien terroriste tunisien Rached Ghannouchi qui pour séduire l’électorat en Tunisie lui a distillé un récit qui est surtout symptomatique d’un état de trouble mental.

Ainsi, lui relate-t-il sa conversion au wahhabisme comme s’il avait reçu une illumination divine. Selon son récit délirant, il aurait eu une vision pendant son sommeil lui faisant comprendre que l’islam de ses parents n’était pas le vrai islam. Il a été jusqu’ à pousser ses délires mystiques en proclamant ses affinités messianiques et affectives avec Dieu en se faisant passer pour son chéri, Habib en arabe, s’affublant du titre d’Habib Allah ?

Quand un sujet cherche à donner du non-sens au sens, c’est symptomatique de graves troubles psychotique comme l’enseignent tous les manuels de psychiatrie. Les Tunisiens qui adhérent à son discours hallucinant et ésotérique sont certainement atteints des mêmes troubles que lui ce qui ne fait que confirmer le rapport de l’OMS sur l’état de santé mentale des tunisiens dont 50% souffrent de troubles mentaux. Il est connu qu’il y a une corrélation très forte entre le bigotisme et les troubles psychopathologiques dans les sociétés humaines.

Plus les peuples surconsomment la religion et s’adonnent à l’adoration de leur divinité pour compenser leur misère sociale, psycho-affective et leur état de déficience intellectuelle, moins ils sont enclins d’agir sur le cours de leur vie et d’en assurer le contrôle et incapables de discernement et par conséquent seuls les traitements à base de psychotropes sont fortement recommandés.

C’est pourquoi dans les sociétés gangrenées par l’islamisme wahhabite que l’on peut assimiler à un fléau social néfaste pour la santé mentale des populations, les sujets sont uniformisés et à la volonté annihilée, n’existent pas par eux-mêmes et pour eux-mêmes.

Le groupe est le moteur de leur vie qui tourne autour d’un seul axe: l’obéissance aux préceptes de la religion. En dehors de cela, point de salut.

Tous les actes de la vie quotidienne sont régis par la seule règle de l’interdit. Seule norme sociale en vigueur. La particularité de cette norme est qu’elle permet au sujet-sectateur en porte-à-faux avec la norme de se soustraire de sa responsabilité en s’en remettant à la seule volonté de Dieu.

Le sectarisme wahhabite, présente la particularité comme toute organisation sectaire de créer des mécanismes de déresponsabilisation juridiques et mentaux puisque l’individu est considéré comme immature et infantilisé dont il y a lieu de s’inquiéter quant à son état de délabrement psychique.

...

Dans leur inconscient la femme est perçue comme le suppôt du diable son incarnation et qu’elle est susceptible de polluer leurs relations avec Dieu. Sachant que lui-même interdit à ses adorateurs de n’avoir d’yeux et d’oreilles que pour lui. C’est pourquoi la chanson d’amour et la peinture sont illicites. Tout ce qui a trait à la culture, à l’esthétisme et l’art sont bannis de la société wahhabisée.

Ces fidèles à l’esprit tellement enfumé par l’endoctrinement religieux que leur imaginaire est anéanti. Ils sont comme des objets dépourvus d’âme et d’intelligence. Ils sont tels ces Waffen-SS nazis que leurs aïeux avaient rejoint les rangs dans les années 39-45, qui font don de leurs êtres, corps et esprit à une autorité tutélaire qui devient leur femme, leur père, mère, guide, amant, maître-esclavagiste, tortionnaire, maître à penser, n’ayant plus une existence en propre, rien que lui, par lui, en lui et pour lui. Tout lui est dû, tout lui revient de droit.

L’acte sexuel est dénué de tout sentiment amoureux. Il lui est dédié. Les enfants qui naissent sont sa bénédiction et son œuvre comme s’il en était le géniteur. Dès qu’ils commencent à brailler, on commence déjà à les purifier du mal qui est en eux et les élever dans le seul et unique amour de Dieu. On voile les fillettes dès leur premiers pas dans la vie de peur qu’elles ne tentent le diable en sommeil chez les mâles.

Il est fréquent que les tribunaux appliquant la loi canon de la charia n’hésitent pas à exonérer le sujet wahhabisé et pas seulement comme cela s’était produit récemment en Turquie de toute responsabilité pénale dans les affaires de viol y compris sur mineure et de condamner au retour la victime dont le seul crime serait d’avoir excité le diable qui sommeille en son bourreau.

Ni responsabilisation, ni culpabilisation, ni conscience de soi, ni libre-choix, ni citoyenneté avec un surmoi rigidifié et anxiogène. Vivant avec une peur permanente et angoissante de transgression des normes sociales qui sont souvent édictées par l’ordre religieux lui-même.

On existe rarement pour soi mais surtout par rapport à son groupe d’appartenance.

Rétorsion, auto-censure et censure semblent être les seuls facteurs déterminants de la personnalité psychique trouble et asociale du sujet wahhabisé. Jamais un sujet évoluant dans un milieu qu’il s’imagine purifié de toutes les influences extérieures, c’est-à-dire occidentalisées quand bien même elles sont universelles, ne se remet pas en cause. Pour lui, son modèle de société ne peut qu’être infaillible et parfait parce qu’il est d’inspiration divine.

...

Au lieu de libérer les hommes, il les castre et les aliène et crée en eux un état de confusion mentale les rendant incapables de discernement et de faire par eux-mêmes et par eux-mêmes les choix nécessaires quant à leur prise en main de leur propre existence. Un modèle des plus liberticides et confusionnels où les frontières entre les sphères se confondent où les sens, les ressentis et les sentiments se diluent dans les effluves enivrantes de l’ordre moral habillé de mysticisme sectaire fondé sur l’interdit affublé de caractère divin. Le sujet wahhabisé est pris en tenailles entre le licite et l’illicite qui délimite son champ de pensée et son champ d’action. Aucune autre alternative réfléchie, conçue et entreprise ne peut être tolérée. Chez les culs-bénis wahhabites, la raison fait office de passion.

C’est pourquoi Averroès, Avicennes, Al-Farabi et bien d’autres savants rationalistes musulmans héritiers de la pensée philosophique grecque étaient jugés comme hérétiques par l’orthodoxie musulmane inspirée par l’école de pensée théologique Acharite hostile au libre-arbitre et favorable à la prédestination.

Quand ils pensent sexualité, ils se mettent à brider leurs femmes niant leur identité sexuelle et leur humanité malédiction divine. Le voile islamique ne peut qu’être le symbole de leur sexualité refoulée et tourmentée. Leur obsession du voile qui est le reflet du voile de leur sexualité en dit long sur leur profond mal-être les rendant irréceptifs à leur environnement humain. Comme si le fait de ne pas voiler leurs femmes apparaît comme castrateur de leur virilité mise au service de Dieu.

Chaque musulman a l’obligation de contribuer à l’accroissement démographique de l’islam d’une part et d’autre part, le fait de voiler leurs femmes du pied jusqu’à la tête leur donne une forme phallique symbole de l’islamisme triomphant et viril. Statistiquement, les sociétés qui assument le mieux leurs conditions humaines sont celles qui sont les plus productives intellectuellement et scientifiquement et réciproquement.

Depuis une trentaine d’années et la wahhabisation galopante des esprits, les sociétés islamisées gagnées par le fanatisme castrateur s’avèrent être les premières productrices d’actes de violence religieuse. La relation entre le bigotisme et le terrorisme ne relève pas de l’utopie. Depuis toujours, là où la religion domine la vie des gens, prospère le fanatisme religieux vecteur de violence terroriste. Au point que l’humanisme est assimilé à une apostasie parce qu’il est contraire aux dogmes de la foi islamique.

Ben Laden, nourri de la même sève idéologique que le petit illuminé tunisien et Grand Emir de l’Emirat naissant tunisien, était mystico-bigot, le moine fou Raspoutine l’était aussi.

Tous les deux se voulaient dieu, le messie et le vengeur à la fois ils tuaient les hommes pour sauver Dieu qu’ils croyaient éternellement menacés par les hommes.

Atteints comme Behring Breivik l’auteur des attentats en Norvège de schizophrénie paranoïde. Peux-t-on en conclure pour autant que les sociétés islamisées renferment le plus de cas de schizophrènes avec tous les risques de débordement de violence que cela implique ?

On ne saurait l’affirmer avec certitude mais la vigilance s’impose.

SOURCEhttps://salembenammar.wordpress.com/2015/05/07/politique-voile-sexualite-et-schizophrenie-dans-la-societe-musulmane/

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
6 mai 2015 03:32

 

Dans un sermon du vendredi prononcé le 24 avril à Helmond, aux Pays-Bas, le cheikh Abdelhamid Aynelhayat affirme que la démocratie est source de conflit. « Les Européens aiment la démocratie parce qu’ils n’ont pas encore goûté à ses malheurs », dit-il.

 

Extraits du sermon mis en ligne :

Cheikh Abdelhamid Aynelhayat: La principale raison de la propagation des conflits est le règne des lois humaines, et le refus d’instaurer la charia – tant le Coran que la Sunna. Les conflits prolifèrent lorsque le Coran et la Sunna sont ignorés. Au lieu d’instaurer la loi d’Allah, les gens instituent des lois humaines, et ainsi la discorde prolifère. Que signifie la « démocratie » ? Cela signifie que les gens se gouvernent tous seuls. La démocratie, mes frères en islam, est cause de discorde.

 

Les Européens aiment la démocratie parce qu’ils n’ont pas encore goûté à ses malheurs, mais cela commence à se voir. En démocratie… Prenons, par exemple, un village ou une ville quelconque, où l’on souhaiterait instaurer la démocratie.

La démocratie exige que se tiennent des élections, afin de déterminer qui sera le chef de tel village ou de telle ville. Dans une démocratie, les gens ont le droit de voter, et celui qui obtient le plus de voix représente [le peuple].

Le vainqueur des élections pourrait être un ivrogne tapageur ou un pirate criminel, qui appartiendrait à une grande tribu qui a voté pour lui… En démocratie, nous devons accepter que ce voleur, ivrogne, tapageur et criminel soit notre président. Voilà ce que dicte la démocratie.

Parfois, vous voyez un homme représenter un certain village au parlement – cela arrive dans notre pays [le Maroc] et dans beaucoup d’autres… Cet homme ne sait ni lire ni écrire, ne comprend rien à lapolitique et ne connaît même pas les frontières de son propre pays… la frontière occidentaledu Maroc est l’océan Atlantique.

Vous l’interrogez sur la frontière orientale du pays, et il dit : l’Amérique ! C’est un ignare inculte, mais il représente le peuple. Que pourra-t-ilbien faire pour nous ? C’est ce que vous dit la démocratie.

 

La démocratie nous oblige à accepter ses lois et ses valeurs morales: les filles peuvent se marier sans obtenir d’accord parental, des hommes peuvent épouser des hommes, des femmes peuvent épouser des femmes, les gens peuvent dire ce qu’ils veulent, ils peuvent maudire et injurier… La démocratie le permet. [...] Nous disons à nos sœurs, aux femmes … Par Allah, mes frères, lorsque je visite Helmond, je reste dans la mosquée et je sors à peine, parce que je crains de devoir lutter contre la tentation.

Quand vous sortez, vous voyez une femme musulmane portant une mini-mini-mini-jupe. Les rues sont pleines de nudité. Il est préférable pour un musulman d’éviter cette tentation. Aujourd’hui, au marché, j’ai vu une de nos femmes porter une tenue dont Satan lui-même aurait peut-être honte.

 

Mes frères, orientezvos filles. J’ai entendu dire que dans une ville voisine, 10 à 12 de nos filles planifiaient un voyage organisé. Où ? Elles vont en Espagne pour les vacances, sans leurs pères, leurs frères, ou quiconque. Vont-elles en Espagne en pèlerinage ?! Dieu nous en préserve. Votre fille ne doit pas voyager pour une journée et une nuit sans chaperon masculin.

Les gens me traiteront d’extrémiste, diront que je suis un terroriste de l’Etat islamique. Peu importe. Craignez Allah! Ceci est le conseil des savants et les prophètes. Nous ne pouvons permettre à notre nation d’engendrer des gens corrompus. Je ne suis ni un radical ni un extrémiste.

Je ne fais qu’ordonner le bien et interdire le mal. Je sais que si je donne beaucoup de conseils, les personnes de mentalité laïque iront à la police, et diront qu’il ya un imam extrémiste… Quelqu’un l’a déjà fait… Mes frères, nous voulons que notre nation islamique soit pure ! Pure !

[...]

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
6 mai 2015 01:03
Les « événements de janvier » auraient conforté le rejet de l’islam et de l’immigration

Deux essais publiés début mai estiment que les attentats de janvier 2015 ont encouragé un rejet des immigrés et des musulmans. La fondation Jean-Jaurès analyse l’idéologie de l’islamisation de la France qui pousse les classes populaires vers le Front National. Quant à l’historien Emmanuel Todd, il déclenche une polémique en expliquant que les manifestations pro-Charlie sont en réalité l’expression de sentiments xénophobes des classes moyennes.

Près de quatre mois après les attentats de janvier, deux essais publiés début mai (lire les repères ci-dessous) analysent ce que cet événement a révélé de l’état de l’opinion. Les auteurs – qui empruntent ensuite des chemins très différents – partent du même constat : les chiffres des grandes manifestations du 11 janvier ont révélé des écarts très importants d’une ville à l’autre.

Le taux de mobilisation a ainsi atteint 71 % à Grenoble (71 manifestants pour 100 habitants) mais n’a pas dépassé 7 % à Dunkerque ! Des zones géographiques se dégagent nettement, avec des régions très réactives comme Rhône-Alpes, le Grand-Ouest ou Paris, et d’autres beaucoup moins, comme la région Paca ou le Nord-Est.

En croisant ces chiffres avec d’autres données, les analystes montrent que la France qui s’est mobilisée est celle où les catégories socio-professionnelles favorisées sont les plus représentées, celle qui a voté pour le traité européen en 2005. À l’inverse, les régions où le rejet de l’Europe et le vote FN sont élevés ont peu manifesté.

«Toute une partie des catégories populaires est restée à l’écart de ce mouvement », résument Jérôme Fourquet et Alain Mergier, qui ont mené depuis les attentats une série d’entretiens qualitatifs avec ces « abstentionnistes » pour comprendre leur peu de réaction.

Le résultat de cette enquête, présenté lundi 4 mai à la Fondation Jean-Jaurès (think tank proche du PS), révèle tout d’abord que les attentats ont été vécus par eux comme une confirmation des problèmes d’insécurité (physique, économique, culturelle) qu’ils ressentent depuis longtemps. Une réaction que résume bien la formule entendue : «ça devait arriver».

Pour Emmanuel Todd «Le choc émotionnel résultant de l’horreur du 7 janvier a offert la possibilité d’une réaffirmation de l’idéologie qui domine la France : libre-échange, État social, européisme et austérité.

Ce qui est nouveau et réellement troublant, c’est l’obsession de l’islam, le discours laïciste qui se répand dans la moitié supérieure de la pyramide sociale et qui est beaucoup plus inquiétant, au fond, que l’incrustation du vote FN dans les milieux populaires. »

la Croix

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
4 mai 2015 02:40
LA TUNISIE CAPITALE MONDIALE DU NAZISLAMISME

Le Congrès mondial des Frères nazislamistes en Tunisie et la Realpolitik américaine

La Tunisie abrite aujourd’hui chez elle la plus forte concentration de terroristes de toute l’histoire.
Belle promotion touristique pour le pays du jasmin !
Jolie carte postale qui se substitue à celle de la révolution du jasmin.
Congrès des Frères musulmans logés à l’hotel Al-Mouradi de Gammarth aux frais de l’Etat.

Pourquoi ce congrès des agents de la barbarie humaine ne se déroule t-il pas pas à la Mecque, à Ankara, capitale de l’islamisme « modéré », ou à Doha, la tente des Frères musulmans et la plaque tournante des islamo-terroristes ?

Ce qui est somme toute logique, puisque l’Arabie Saoudite est la patrie du wahhabisme primitif et le Qatar, le principal bailleur de fonds et donneur d’ordres à l’Internationale Islamiste. Ont-ils peur pour leur propre crédit, à moins qu’ils n’aient pas eu l’aval de leur protecteur Yankee. Il y a peut-être une hypothèse plus vraisemblable, le choix d’un terrain « neutre » à cause de la rivalité exacerbée entre les deux marionnettes américaines.

Ce qui est extraordinaire avec les Américains, eux qui prétendent faire de la Tunisie un laboratoire démocratique, c’est qu’ils laissent faire aujourd’hui ce qu’ils vont condamner demain pour motiver leur intervention au nom de la sécurisation de leur territoire à partir du foyer d’incendie là où il est localisé.

Qui peut dire qu’ils sont partis de l’Irak alors qu’ils y sont toujours ? De l’Afghanistan, ils ne partiront jamais. Ni de la Libye qu’ils ont plongée, avec la complicité active de Sarkozy, dans un état de chaos inextricable.

Le choix de la Tunisie n’a rien de fortuit. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie de globalisation du monde musulman au moyen de la religion, atout majeur de l’intégration des populations dans le même espace sous la bannière, soit des wahhabites, soit des Frères musulmans. Elle est la dernière carte pour redonner un second souffle au processus d’islamisation, ou plutôt « d’intégrisation », battu à plate couture en Syrie qui résiste et en Egypte qui se réveille.


Dans ce contexte, la Tunisie est par conséquent une pièce maîtresse vitale pour la revitalisation du projet (GMO) afin de ne pas compromettre les visées géostratégiques et géo-énergétiques de l’Oncle Sam et maintenir leur pouvoir d’influence naissant dans cette zone névralgique entre l’Algérie et la Libye, constituant une double fenêtre sur l’Europe et l’Afrique.

Quand on veut décrédibiliser un pays, on le diabolise pour mieux l’achever. Si les Américains voulaient réellement profiter de l’occasion pour éradiquer le terrorisme djihadiste, c’est maintenant ou jamais. En effet, la plupart de ces congressistes et leurs organisations figurent probablement sur la liste noire américaine du terrorisme qui comportait dans le passé le nom de Nelson Mandela en personne ( !), alors qu’il est inimaginable qu’un des maîtres à penser du terrorisme djihadiste ne puissent pas y être répertorié.

Cette chose ghannouchienne et son organisation, à savoir Ennahdha, ne peuvent pas être classés terroristes au Canada et en Egypte et ne l’être pour le Département d’Etat. Il est impensable que tous ces amis déclarés d’Al-Qaïda, qui ne vont certainement pas manquer de lui rendre un hommage solennel et d’écouter religieusement le communiqué audio de l’un de leurs chefs suprêmes, Zawahiri,avec Qaradaoui, puissent être auréolés par les Américains comme étant de paisibles congressistes soucieux de la sécurité dans le monde et de la synthèse magique de la démocratie et de l’islamisme.

Ils ont beau être porteurs de vrais faux passeports diplomatiques délivrés par la Tunisie, le Soudan et le Qatar, spécialistes en la matière, ce n’est pas cela qui devrait empêcher une action de police internationale ou une opération commando comme seuls les Américains peuvent mener.

Tout le monde fait comme si ce Congrès était un simple rassemblement entre d’innocents islamistes « modérés » et amis de l’Humanité. Ainsi, ni les E.U. ni l’Occident, ni même l’Algérie, première cible des islamo-terroristes, n’expriment leurs regrets ou inquiétudes diplomatiques selon la formule d’usage quant à la tenue aux portes de l’Europe d’un Congrès mondial de la terreur aux objectifs aussi innocents que ceux de la N.A.S.D.P. de Nuremberg en 1927, qui avait marqué la naissance officielle de la terreur nazie. Il est à craindre que celui-ci constitue l’entrée définitive dans l’ère du Grand Effroi prophétique.

L’histoire n’a ni la mémoire courte ni ne se lit dans le marc de café. Elle se répète et les clignotants actuels ne sont que le prélude des années sombres auxquelles l’humanité doit se préparer. Ce sont les signes présents qui annoncent aussi l’avenir, et l’histoire passée ne peut que nous éclairer sur la parade à apporter contre les velléités hégémoniques de l’islamisme auquel les djihadistes présents en Tunisie veulent donner corps.

Nous sommes dans le « Choc des civilisations », mais certains de nos amis occidentaux ont vite oublié que la Tunisie était dans la trajectoire de la Civilisation humaine et dans la modernité, avant de tomber dans l’escarcelle islamiste…en attendant de sombrer dans le chaos obscurantiste, qui finira tôt ou tard par affecter l’Europe.

Dr Salem Ben Ammar

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
3 mai 2015 02:30
Entre l’islam de la Mecque et l’islam de Médine
Entre l’islam de la Mecque et l’islam de Médine

Nous lisons dans le Coran: La religion auprès de Dieu est l’Islam (3 : 19). Quiconque recherche une religion autre que l’Islam, elle ne sera pas acceptée de lui, et il sera, dans la [vie] dernière, au nombre des perdants (3 : 85). Ce jour, j’ai complété pour vous votre religion, et j’ai accompli ma grâce envers vous. J’agrée l’islam comme religion pour vous (5 : 3).

Les deux premiers versets donnent l’impression qu’il y a une religion islamique clairement définie qui doit être suivie. Cependant, le troisième verset montre que la religion islamique n’est devenue complète qu’après un certain temps, et qu’auparavant elle était en voie de développement.

Certains pensent que ce verset est le dernier verset révélé dans le Coran alors qu’il fait partie du chapitre portant le numéro 112 dans l’ordre chronologique du Coran (qui compte 114 chapitres), chapitre suivi par le chapitre 113, l’un des plus durs du Coran et qui contient le fameux verset du sabre: « Une fois écoulés les mois interdits, tuez les associateurs où que vous les trouviez.

Prenez-les, assiégez les et restez assis aux aguets contre eux. Si ensuite ils sont revenus, ont élevé la prière et donné l'[aumône] épuratrice, alors dégagez leur voie.

Dieu est pardonneur et très miséricordieux » (9 : 5). Ce verset a abrogé un grand nombre de versets tolérants du Coran, y compris le verset « Nulle contrainte en religion » (2 : 256).

Celui qui examine la biographie du Prophète Mahomet et l’ordre chronologique des chapitres du Coran y constate la présence de différentes phases comme c’est le cas avec tout être humain. Mes pensées aujourd’hui diffèrent de mes pensées quand j’étais jeune.

Et ce n’est pas pour rien que les juristes musulmans distinguent entre les chapitres mecquois du Coran (révélés à la Mecque avant 622) et les chapitres médinois (révélés à Médine après 622).

Mais malheureusement la publication usuelle du Coran (classant les chapitres plus ou moins par ordre de longueur) crée une confusion entre les deux, ce qui rend difficile l’observation des différences entre eux. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de traduire le Coran et de l’éditer en arabe par ordre chronologique

(téléchargez l’édition arabe http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=315, et commandez ici la traduction française).

En fait, la différence entre le Coran révélé à la Mecque (avant 622) et le Coran révélé à Médine (après 622) est aussi grande que la différence entre le ciel et la terre, non seulement dans le style, mais aussi dans le contenu.

Et il ne serait pas exagéré de dire que l’islam de la Mecque diffère totalement de l’islam de Médine, et la personnalité de Mahomet a complètement changé après avoir quitté la Mecque en 622 pour Médine devenant ainsi chef militaire, coureur de femmes et sanguinaire.

L’observateur des musulmans d’aujourd’hui découvre différentes catégories. Il y a des musulmans paisibles, des musulmans terroristes et des musulmans qui oscillent entre les deux.

Chacune de ces catégories prétend représenter le vrai Islam, rejetant les autres. Je n’ai le droit de disqualifier aucune de ces catégories.

Chacune de ces catégories a le droit de se dire musulmane. Mais on peut dire que le musulman paisible suit l’islam de la Mecque, le musulman terroriste suit l’islam de Médine, et celui qui oscille doute entre les deux islams.

Celui qui prétend que l’islam est une religion de paix a raison, et celui qui prétend que l’islam est une religion terroriste a aussi raison, mais vous devrez dire de quel islam s’agit-il: l’Islam de la Mecque, ou l’islam de Médine.

Le problème des musulmans aujourd’hui est qu’ils confondent sans cesse entre l’islam pacifique de la Mecque et l’islam terroriste de Médine.

Cette confusion provient du manque de visibilité dont ils disposent, notamment en raison de l’édition usuelle du Coran qui confond entre le Coran de la Mecque et le Coran de Médine.

Celui qui suit un guide désordonné, il est normal qu’il soit lui-même désordonné. Pour cette raison nous insistons sur la nécessité d’abandonner l’édition usuelle du Coran, de retirer du marché les copies existantes et de les remplacer par le Coran par ordre chronologique.

Afin de sortir les musulmans de leur problème, le penseur soudanais Mahmoud Muhammad Taha (surnommé le Gandhi de l’Afrique) leur a proposé dans son fameux livre « Le deuxième message de l’Islam » (original arabe ici, traduction anglaise à lire ici, traduit en français: Un Islam à vocation libératrice, à commander ici) d’adopter l’islam et le Coran de la Mecque et d’abandonner l’Islam et le Coran de Médine.

Ceci conduirait à l’abandon de toutes les dispositions contraires aux droits de l’homme qui se trouvent dans l’islam et le Coran de Médine dont les sanctions (mise à mort de l’apostat, lapidation de l’adultère, amputation de la main du voleur, etc.), les discriminations contre les femmes et les discriminations contre les non-musulmans.

Mais cet appel de Mahmoud Muhammad Taha a été catégoriquement rejeté par l’Azhar et les autres institutions religieuses musulmanes qui ont ameuté contre lui les autorités soudanaises. Celles-ci ont fini par le condamner à mort par pendaison le 15 janvier 1985.

Dr Sami Aldeeb

**********

Directeur du Centre de droit arabe et musulman http://www.sami-aldeeb.com
Téléchargez gratuitement ou commandez mes livres http://www.sami-aldeeb.com/sections/view.php?id=14
Téléchargez gratuitement mon édition arabe du Coran par ordre chronologique http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=315
Commandez ma traduction française du Coran par ordre chronologiquehttp://www.amazon.fr/Coran-traduction-fran%C3%A7aise-chronologique-abrogations/dp/288108849X

​SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
30 avril 2015 02:52
« L’immigration est une chance. » (Comme disent les socialistes !…)

Il serait bon de le savoir. Le laxisme du gouvernement et de la justice est très inquiétant. N’oublions pas que le cerveau pense et la main exécute l’idée. Elle manifeste la pensée à travers les différents sens de l’homme, jouant le rôle du toucher, du parler, du son ou de la vue en établissant le contact humain…

Quand les ‘golden boy’, à la bourse, achètent les actions, les mains commandent : achat/vente, monter/descendre. Complément de l’esprit, la main donne, reçoit, s’ouvre, se ferme…

L’explication de propagande pour métisser l’Europe : il faut d’abord la » prendre « . De gré c’est une relation librement consentie entre adultes, de force, c’est un viol…

Concernant la France, comment imaginer la capacité de notre sécurité sociale à couvrir sans cesse de plus en plus de monde avec de moins en moins de recettes. Notre balance est déficitaire, la dette enfle, définir un budget est un casse-tête et l’avenir des pensions est préoccupant.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/04/26/limmigration-est-une-chance-comme-disent-les-socialistes/#Swwpz6jRjCrAUjgI.99

Prête à appuyer sur la gâchette !

Combien de tireurs embusqués parmi les individus fichés pour islamisme circulent librement sur le territoire français prêt, peut-être, à faire sauter quelques explosifs au milieu de la foule de ces mécréants d’européens ?

Nous créons notre imaginaire et c’est l’imaginaire qui crée notre réalité. Les migrants sans papiers, sont logés à l’hôtel, au frais du contribuable, quand des SDF couchent à même le trottoir!

Repas gratuits pour les migrants, les pauvres du coin, eux, mendient! Soins gratuits aussi, quand certaines familles « de souche » ne vont plus à la visite médicale faute de moyens. Qui paie toutes ces générosités, il faut bien en parler, s’adressant à un électorat potentiellement acquis à certains partis….?

Poser la question, c’est y répondre! Nous sommes en Démocratie, système que l’on tente, souvent en vain, d’exporter comme nos Rafales ou autres Airbus…

...

En prime les paroles de l’hymne algérien… vous pourrez vous faire votre propre idée sur les chansons ! Ou comment utiliser la musique comme d’autres utiliseraient un chapelet pour booster le cerveau.

Traduction française

Par les foudres qui anéantissent,

Par les flots de sang pure et sans tache,

Par les drapeaux flottants qui flottent

Sur les hauts djebel orgueilleux et fiers,

Nous jurons nous être révoltés pour vivre ou

pour mourir,

Et nous avons juré de mourir pour que vive

l’Algérie !

Refrain :

Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

Nous sommes des soldats pour la justice,

révoltés,

Et pour notre indépendance nous avons

engagé le combat,

Nous n’avons obéi à nulle injonction en nous

soulevant.

Le bruit de la poudre a été notre mesure

Et le crépitement des mitrailleuses notre

chant favori.

Et nous avons juré de mourir pour que vive

l’Algérie !

Refrain :

Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

Ô France ! le temps des palabres est révolu

Nous l’avons clos comme on ferme un livre

Ô France ! voici venu le jour où il faut

rendre des comptes!

Prépare toi ! Voici notre réponse!

Le verdict, notre Révolution le rendra

Et nous avons juré de mourir pour que vive

l’Algérie !

Refrain :

Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

Sur nos héros nous bâtirons une gloire

Et sur nos corps nous monterons à

l’immortalité,

Sur nos âmes, nous construirons une armée

Et de notre espoir nous lèverons l’étendard.

Front de la Libération, nous t’avons prêté

serment

Et nous avons juré de mourir pour que vive

l’Algérie !

Refrain :

Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

Le cri de la patrie monte des champs de

bataille.

Écoutez-le et répondez à l’appel.

Écrivez-le dans le sang des martyrs

Et dictez-le aux générations futures.

Nous t’avons donné la main, ô gloire,

Et nous avons juré de mourir pour que vive

l’Algérie !

Refrain :

Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

(Le « cerveau reptilien » a été découvert par le neurochirurgien Mac Lean dans les années 1950. Faisant partie fonctionnellement du cerveau droit, il contient le centre de l’agressivité (instinct de tuer), le centre de la jouissance (centre hédonique), le centre de la sexualité. Il contrôle les émotions, l’humeur et les fonctions végétatives (température et constantes biologiques du corps, rythme cardiaque etc.).

Lire L’homme neuronal (livre de J.-P. Changeux paru en 1983)

Consulter les travaux du prix Nobel de médecine le canadien Penfield.

PS: Combien de tireurs embusqués parmi les individus fichés pour islamisme circulent librement sur le territoire français prêt, peut-être, à faire sauter quelques explosifs au milieu de la foule de ces mécréants d’européens ?


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/04/26/limmigration-est-une-chance-comme-disent-les-socialistes/#Swwpz6jRjCrAUjgI.99

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
30 avril 2015 02:21
Un ex-musulman met en garde contre la duperie des médias sur l’islam

[...] Pendant que des musulmans radicaux tuent, décapitent et violent, les mass-médias se taisent et répètent leur mantra «islam-religion-de-paix» au nom du multiculturalisme.

Ils insistent pour que le monde civilisé accepte la culture islamique au nom du dogme du multiculturel. Les musulmans et leurs apologistes souvent grassement payés utilisent le parapluie du multiculturel seulement dans les pays non musulmans, pour s’abriter contre les torrents de critiques légitimes déversés par ceux qui connaissent l’islam de l’intérieur sur ce culte violent colporté en tant que religion de paix.

Ne m’écoutez pas et n’écoutez pas ces dissimulateurs sournois non plus, mais cherchez la vérité par vous-mêmes. Regardez si cet euphémisme du multiculturalisme serait publié dans la presse musulmane ou apparaîtrait quelque part dans les pays musulmans. Ce stratagème du multiculturalisme est un outil de propagande de l’islam pour leurrer les non musulmans tout en poursuivant inlassablement leur campagne afin d’éradiquer de la terre quiconque et quoique ce soit de non islamique.

Tous ceux d’entre nous qui, avec un effort de la raison et une énorme volonté, se sont libérés du carcan que le joug de l’islam avait verrouillé autour de notre cou dès notre naissance, connaissent tout de cette ordure haineuse, vrai fléau de l’humanité. Nous en avons fait une expérience de première main, de tout près et de l’intérieur même.

Nous avons étudié le coran, les hadiths et la sunna. Nous avons vu l’islam en action là où il exerce son emprise. Certains d’entre nous ont même essayé de s’accrocher désespérément à cette couverture de survie qui nous enveloppe depuis notre naissance.

Toutefois, plus nous avons étudié et expérimenté l’islam, plus nos efforts pour rester dans le moule sont devenus intenables.

Nous avons alors délaissé la servitude islamique et considéré qu’il était de notre plus haut devoir d’exposer cette religion d’escroquerie, d’aider les autres musulmans à s’en libérer, et d’avertir les bien-pensants et naïfs non musulmans afin qu’ils n’en deviennent pas des proies. [...]

Même un bref examen de l’histoire de l’islam et de ses textes suffit pour prouver qu’il représente l’inverse de la paix. L’islam a été dès son origine, et continue d’être, un mouvement d’une violence débridée.

Les Arabes qui déferlèrent des déserts d’Arabie n’ont pas brandi le coran d’une main et une fleur de l’autre, prêchant l’amour et la paix au coin de la rue, séduisant les cœurs et les esprits. Au contraire, l’islam a été imposé à chaque peuple à la pointe du glaive et par le lourd fardeau de la jyzia (tribut spécial) imposé à ceux dont la vie avait été épargnée et qui les autorisait en échange à conserver leur foi. Malgré le paiement de ces lourds tributs, les non musulmans étaient traités, dans le meilleur des cas, comme des citoyens de seconde classe dans leurs propres patries.

L’abominable persécution des non musulmans dans les pays musulmans est une procédure classique et de routine. Dans de nombreux pays musulmans, les mariages des non musulmans ne sont même pas reconnus comme légaux et les enfants de ces couples sont stigmatisés comme s’ils étaient des bâtards. Observons comment l’Arabie saoudite, la mère de la barbarie, et même l’Egypte, pays plus civilisé et bénéficiaire des milliards de dollars de l’aide américaine, traitent les non musulmans comme des citoyens de seconde classe et les privent de leurs droits humains légitimes.

Les experts, les analystes et les politiques rendent un bien mauvais service au public, chacun pour ses propres motifs opportunistes, en marmonnant sans fin le mantra d’une soi-disant nature paisible de l’islam.

En vérité, le soi-disant «petit groupe d’extrémistes islamiques» est le vrai visage de l’islam. Il s’avère que parfois, et par-ci par-là, les musulmans ont montré une certaine tolérance envers les non musulmans. Cette tolérance remonte aux premières années de prédication de Mahomet, lorsqu’il était doucereux et proclamait encore «A vous votre religion, à moi, la mienne».

Cette assertion n’a duré que quelques années, jusqu’à ce que son mouvement gagne en force et que l’islam devienne la seule alternative entre la mort ou le paiement d’un lourd tribut. L’imposition de la jyzia était une ruse habile pour remplir les coffres islamiques afin de financer ses armées et ses futures conquêtes.

La stratégie de longue date des musulmans consiste à se montrer dociles lorsqu’ils sont en position de faiblesse puis d’assumer une posture despotique et intolérante dès qu’ils sont en position de force.

La récente immigration de musulmans dans les pays non musulmans a commencé par des travailleurs inoffensifs, utiles mêmes, une main-d’œuvre à bon marché.

En peu de temps, des foules et des foules de musulmans se sont déversées sur ces nouveaux territoires et plus ils devenaient nombreux, tant par la natalité et que par l’addition de nouveaux immigrés, plus ils sont retournés à leur intolérance atavique jusqu’à exiger que les lois de la charia deviennent légales, ce genre de lois draconiennes qui évoquent celles du passé barbare de l’humanité.

Oui l’islam est faussement représenté. La fausse représentation ne vient pas de ses «détracteurs». Elle vient des mercenaires musulmans : des individus et organisations financés généreusement par des Etats et de riches musulmans qui gagnent des milliards de dollars grâce au pétrole vendu à un prix exorbitant.

Les prestigieuses universités occidentales, toujours avides de dons, se font concurrence pour créer des programmes d’études islamiques dont les professeurs chantent la gloire de l’islam.

Les associations musulmanes intimident constamment les journaux qui osent publier la vérité sur l’islam. Des légions d’avocats, soit des musulmans ou soit des seconds couteaux, traquent chaque petite voix disant la vérité sur l’islam afin de l’intimider et de la faire taire. Les médias qui restent dans la ligne du parti islamique reçoivent quant à eux de généreuses commandes d’espace publicitaire ou autres gratifications de la part des lobbys musulmans. […]

Le sabre est remplacé, temporairement, par une arme tout aussi destructive : le pétrodollar. Dans peu de temps, les musulmans vont ajouter une arme encore beaucoup plus destructive, une version moderne du glaive : la bombe atomique. Avec la bombe dans une main et un robinet de pétrole dans l’autre, le monde non musulman sera mis à genoux par la religion d’amour et de paix.

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
29 avril 2015 03:23
Arrêtez de rêver : les attentats, c’est l’Islam en guerre sainte contre la France chrétienne.

L’islam est en guerre sainte contre la France, dar al harb. Les attaques et les tentatives de destruction de ses lieux de culte, comme celle qui ciblait les catholiques dans une église de Villejuif, ne sont pas l’oeuvre de quelques illuminés, elles trouvent leur légitimité théologique dans le Coran.

Pour eux, la France est surtout catholique et en la frappant, ce sont les symboles de la chrétienté tant honnie par Mahomet qu’ils veulent anéantir. Ils n’ont que faire de la laïcité, surtout quand elle est leur alliée objective.

C’est grâce à elle que l’islam a acquis le statut de religion. Pour eux, l’islam doit devenir la religion officielle de la France, et seuls le christianisme, et à un degré moindre le judaïsme, peuvent contrarier leur projet hégémonique.

La France est leur Arabie d’où ils ont chassés les juifs et les chrétiens. Allah dit que le Coran a élevé l’islam au-dessus des deux autres, qui n’ont plus le choix aujourd’hui : c’est soit l’islam, soit la fin de leur histoire.

Un jour nos églises, nos synagogues, nos temples deviendront des mosquées.

La laïcité ne leur fera pas d’ombre, puisque c’est elle qui les a sortis des caves. Leur hantise obsessionnelle, ce sont les religions bibliques. Tant qu’elles existent, l’islam ne peut se prévaloir du statut de religion à part entière. L’islam, tout en prétendant s’inscrire dans la continuité du judaïsme et du christianisme, n’a jamais été reconnu en tant que tel par ses deux prédécesseurs.

Sa haine pour ces deux religions vient fort probablement de sa grosse frustration de n’avoir pas été élevé au rang d’héritier légitime.

Le massacre de la tribu juive des Banu Qoraydha en est la parfaite illustration. En effet, elle a été massacrée à cause de son refus de faire allégeance au prétendu messager de Dieu.

L’islam peut toujours s’autoproclamer comme ce qui se fait de mieux sur terre, dire que l’Ancien Testament a annoncé son arrivée, et déverser son flot de haine sur eux, cela n’y change rien : il n’est pas une religion biblique.

S’en revendiquer est une chose, ne pas être reconnu en est une autre.

La France doit venir aux évidences, la guerre terroriste que lui livre l’islam est une guerre sainte contre la France chrétienne.

Elle préfère se voiler la face et laisser l’islam accomplir son oeuvre destructrice parce qu’elle a honte de son identité chrétienne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pourDreuz.info.

SOURCE

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
28 avril 2015 03:00
Le préfet ouvre une enquête sur des supposées prières de rue à Lyon

RELIGION - Suite à un courrier d'un élu FN du IIIe arrondissement de Lyon, le préfet du Rhône Michel Delpuech a demandé à la police de mener une enquête sur des prières de rue qui se dérouleraient dans le quartier de la Guillotière.

Une provocation pour certains ? Un manque de place pour d'autres ? La question des prières de rue se retrouve sur le devant de la scène à Lyon. Un sujet sensible que le préfet du Rhône Michel Delpuech a décidé de prendre à bras-le-corps. Le représentant de l'Etat a demandé aux services de police d'enquêter sur des supposées prières qui seraient effectuées sur la voie publique dans le quartier de la Guillotière à Lyon.

Et c'est un courrier qui est à l'origine de cette investigation. Une lettre envoyée par Romain Vaudan, Conseiller FN du IIIe arrondissement de Lyon. Publié ce lundi 20 avril sur son site Internet, le courrier s'insurge contre des prières de rue effectuées par "au moins une trentaine d'individus de confession musulmane le 10 avril dernier", à l'angle des rues Gutenberg et de l'Epée. Pour l'élu d'extrême-droite, ces actes représentent "une atteinte grave aux principes et aux valeurs de notre République".

L'élu FN dénonce "une démonstration de force"

Suite à cette missive, la réponse du préfet ne s'est pas fait attendre. Une enquête a été ouverte. Interpellé à ce sujet lors du conseil d'arrondissement ce lundi, le maire (PS) du IIIe arrondissement, Thierry Philip s'est montré clair, comme le rapporte le quotidien Le Progrès. : "J'espère que le rappel au règlement suffira. Il est interdit de prier dans la rue, quelle que soit sa religion."

Pour Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon, ces actes sont commis sur la voie publique par "manque de place dans les lieux de prière" comme il le souligne toujours dans les colonnes du quotidien. Assimilant dans son courrier ces prières de rue à "une démonstration de force", l'élu FN a également suscité une vive réaction de la part du recteur de la grande mosquée : "certains utilisent le moindre faux pas pour allumer la mèche."



Lire l’article sur News Republic

Lire l’article d’origine

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions
28 avril 2015 02:04

Il y aura presque autant de musulmans que de chrétiens en 2050. Les projections du centre de recherche américain Pew publiés en avril ont en effet montré que le nombre de musulmans augmente plus que deux fois plus rapidement que le reste de la population mondiale dans la période 2010-2050. Si, dans 40 ans, les chrétiens resteront majoritaires, formant 31,4 % de la population mondiale, ce chiffre devrait s’inverser au profit des musulmans dans la seconde moitié du siècle.

La population mondiale devrait progresser de 35 % dans les prochaines décennies. Dans le même temps, le nombre de musulmans va augmenter de 73 % (contre 35 % du côté des chrétiens), passant ainsi de 1,6 milliards en 2010 à 2,8 milliards en 2050. En 2010, les musulmans ont composé 23,2 % de la population mondiale. Quatre décennies plus tard, on s’attend à ce qu’ils représentent trois personnes sur dix, soit 29,7 %.

La progression spectaculaire de l’islam s’explique tout simplement par un taux de fécondité plus élevé que la moyenne. Les musulmans font en moyenne plus d’enfants que toutes les familles des sept autres groupes religieux analysés dans l’étude (chrétiens, juifs, hindouistes, bouddhistes, non affiliés et autres religions). Chaque musulmane a une moyenne de 3,1 enfants, davantage que les chrétiennes (2,7) et que tous les non musulmanes (2,3). Un chiffre important qui s’explique par la jeunesse de la population musulmane : son âge médian est de 23 ans contre 30 ans pour les autres.

Ces chiffres alimentent une psychose parmi les islamophobes, qui développent des discours appelant à inverser la tendance de peur d’une supposée domination comme en Inde par exemple. Dans ce pays à majorité hindoue, où la progression de musulmans est particulièrement importante, des mouvements extrémistes ont soutenu un appel à stériliser les femmes musulmanes.

saphirnews

source

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions