Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 11:08

David, 32 ans 'Partisan de Jean Luc Mélenchon, je voterai Marine Le Pen au second tour' Choix cornélien pour les «insoumis». David, 32 ans, raconte à Sputnik qu'il a voté pour François Hollande en 2012, mais a été déçu. Le 23 avril, il a donné sa voix à Jean-Luc Mélenchon et aujourd'hui il n'a pas le choix: ses pertes financières et sociales le poussent à voter contre Emmanuel Macron, et donc pour Marine Le Pen.

Bien que La France insoumise précise que « le vote pour la candidate d'extrême droite ne saurait représenter une option », un certain nombre des électeurs de Jean-Luc Mélenchon se reportent sur Marine Le Pen : selon les sondages, ils seraient entre 12 et 19 %.

Sputnik a interrogé l'un d'entre eux pour obtenir une réponse de source sûre. David, 32 ans, originaire d'une banlieue modeste du sud-est parisien, a été déçu du quinquennat de François Hollande. Au premier tour, il a voté pour Jean-Luc Mélenchon et s'apprête à voter pour Marine Le Pen au second.

« J'ai toujours voté à gauche ou à l'extrême-gauche. Je suis issu d'un climat social périurbain, Villeneuve-Saint-Georges, et je me définis comme quelqu'un de gauche. Ce qui me pousse à voter pour Marine Le Pen contre Emmanuel Macron, c'est mes pertes de droits sociaux, mes pertes financières. »

Il y a cinq ans, il a voté pour l'actuel Président de la République, mais son parcours n'a pourtant pas répondu à ses espoirs.

 

« J'ai voté François Hollande en 2012 et ça s'est avéré être une erreur : c'est un quinquennat où on n'a eu que de la perte d'emploi, du chômage à outrance, de la libéralisation », déplore David.

...

« Je n'aurais jamais pensé voter pour le Front national, mais je n'ai pas le choix : soit on tape dans mes poches, soit j'ai affaire à des xénophobes qui ne vont pas se priver, mais au moins c'est quelque chose de physique, et je peux répondre physiquement. Donc c'est un vote contre Emmanuel Macron, pour moi c'est ça la priorité. »

David dit connaitre beaucoup de gens qui vont faire le même choix, des gens issus de l'immigration. Dans le même temps, au PS ou au parti LR, il y a aussi des xénophobes, mais c'est de la « xénophobie cachée ». Pour lui, Manuel Valls et Nicolas Sarkozy, par exemple, sont eux aussi xénophobes.

« J'ai envie de dire aux gens : "ne vous faites pas berner par le financier, vous avez plus à perdre en votant Macron ou blanc qu'en votant Marine Le Pen". De toute façon, elle n'aura jamais la majorité au parlement, donc ce sera plus facile de la contrôler elle que lui », résume-t-il.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS