Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 02:11

 


"Il a une bonne tête de vainqueur..."


0,1% de croissance en 2013

Le ministre de l’Economie Pierre Moscovici a déclaré aujourd’hui jeudi 04 avril 2013, craindre que la France ne connaisse qu’une croissance très faible en 2013, proche de la prévision de 0,1% de la Commission européenne. Il a dit cela lors d’un forum organisé par le journal Libération et Sciences-Po Paris et intitulé « Après la crise, le bonheur ? ». «On se bat pour que ce soit plus », a-t-il assuré.

Mais si le réalisme s’impose à court terme, lorsqu’il semble inévitable que rien de ce qui a été fait ne pourra changer le résultat, le discours velléitaire reprend dès qu’il s’agit d’échéances un petit peu plus lointaines. Ainsi, selon le ministre, «la croissance devrait reprendre d’ici à la fin de l’année 2013 » et « en 2014 nous devrions retrouver un taux de croissance plus convenable, significativement positif ».

1,2% de croissance en 2014 (mirage)

Et, on ne sait sur quelles bases, les pronostics s’envolent dès que la ligne d’horizon s’éloigne: «  1,2% me paraît la vraisemblance pour 2014», a-t-il dit. Pierre Moscovici a aussi évoqué une croissance de 2% par an à partir de 2015, conforme aux prévisions du gouvernement.

Bercy s’aligne sur Bruxelles en matière de prévisions

Toujours est il qu’il ressort de cette déclaration que le gouvernement, qui doit présenter d’ici mi-avril ses nouvelles prévisions de croissance et de réduction du déficit public de la France, semble donc vouloir s’aligner peu ou prou sur les chiffres de Bruxelles. Bercy semble avoir appréhendé la pauvreté de la boîte à outils présidentielle.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie