Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 01:30


L’Union des organisations islamiques de France (UOIF) se démarque des autres fédérations musulmanes dans son implication, toujours plus croissante, dans le débat sur le mariage pour tous qui ouvre le droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels.

A l’occasion de la 30e Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF), Frigide Barjot a été invitée tout spécialement pour s’exprimer devant un parterre d’invités, lors de la réception organisée samedi 30 mars, en plein week-end de Pâques. Une intervention non sans « émotion » pour cette catholique pratiquante.

« On va faire triompher la vérité : nous sommes tous nés d’un homme et d’une femme ! », lance la porte-voix des opposants au mariage pour tous. « On sera deux millions mais on ne le sera pas sans vous (musulmans) ! Vous êtes ceux qui feront basculer la loi », déclare-t-elle encore, annonçant au passage la tenue d’une nouvelle manifestation contre le mariage pour tous le 26 mai prochain.

La dernière manifestation en date du 24 mars a attiré 1,4 million de personnes selon les organisateurs (300 000 personnes selon la police).

En marge de la réception, Frigide Barjot nous fait part de son optimisme quant à la non-adoption du projet de loi au Sénat, examiné dès le 4 avril : 170 pour, 168 contre et 10 indécis du côté des sénateurs, selon ses calculs.

La bataille pour le collectif Manif pour Tous, qui compte aussi dans ses rangs le président de Fils de France Camel Bechikh, dont l’appartenance à l’UOIF est assumée, n’est pas terminée.

Saphir News

fdesouche

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers