Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 02:20

Réactions de djihadistes à la récente vague d’attentats en France « Regardez comme la France tremble… Allah U Akbar. et c’est pas fini… »

La récente vague d’attentats en France dans la période précédant les fêtes de Noël a suscité de nombreuses réactions sur les médias sociaux parmi les combattants et sympathisants djihadistes.

Si deux des attaques, dans lesquelles des véhicules ont percuté des piétons, n’ont pas été formellement liées au djihad, dans celle du 20 décembre 2014, Bertrand Nzohabonayo, alias Bilal, 20 ans, citoyen français, a fait irruption dans un poste de police aux cris d’ « Allahu Akbar » et poignardé trois policiers avant d’être abattu.

La page Facebook de Nzohabonayo suggère qu’il aurait agi sur les ordres émis par le porte-parole de l’Etat islamique (EI), Cheikh Abu Mohammed Al-Adnani.

Les combattants et partisans de l’EI ont réagi en ligne en louant Nzohabonayo, qui aurait suivi les directives d’utiliser tous les moyens disponibles pour mener des opérations contre des cibles françaises.

Notons que l’attaque a suivi la diffusion par l’EI de plusieurs vidéos appelant tous les musulmans à faire la hijra (émigration) vers l’État islamique et à rejoindre le djihad.

Le message des vidéos souligne que s’ils ne peuvent émigrer, parce que les autorités françaises les en empêchent ou pour toute autre raison énoncée dans la charia, comme une mauvaise santé, ils doivent suivre les ordres d’Al-Adnani d’attaquer le sol français en représailles à la participation de la France à la coalition internationale, et pour d’autres raisons telles que le fait que la France est un pays idolâtre, qui opprime les musulmans, est un allié d’Israël et des Etats-Unis et ainsi de suite.

Selon l’EI, le djihad et la hijra sont les devoirs de chaque musulman.
Après l’attaque, Nzohabonayo a été immédiatement élevé au rang de martyr, comme le montrent la photo et les réactions ci-dessous.

Sur cette photo, produite et distribuée par les partisans de l’EI sur Twitter, il est écrit : « Le frère Bilal Al-Faransi a répondu à l’appel du cheikh Abu Mohammed Al-Adnani – qui a appelé les partisans de l’Etat islamique à s’unir pour défendre leurs frères et tenir tête au croisé.
Il a attaqué le poste de police du centre ouest de la France avec un couteau, blessant quatre policiers, avant d’être abattu, et est tombé en martyr. Nous le considérons [parmi les martyrs], puisse Allah l’accepter. »

Capture d’écran de la page Facebook de Nzohabonayo, avec en toile de fond le drapeau de l’EI.

@Abou Ayaat, alias Abou Tasnim, combattant français de l’EI, a tweeté : « L’oeuvre de notre frère Bilal Al-Firansi nous prouve encore une fois de plus qu’il est possible d’attaquer la mécréance chez elle. »

Une femme sympathisante de l’EI, El Hamdoulilah, @Uneinsociable a tweeté : « Regardez comme la France tremble. Alala c’est jouissif. Et c’est pas fini. Allahu Akbar, d’autres surprises encore et encore. »

Les combattants et partisans de l’EI échangent la nouvelle : « Bilal Nzohabonayo, Rahimahou Allah qui a fait l’attaque du commissariat de Joué-lès-Tours. »

Source

 

vu sur : http://www.europe-israel.org/2014/12/reactions-de-djihadistes-a-la-recente-vague-dattentats-en-france-regardez-comme-la-france-tremble-allah-u-akbar-et-cest-pas-fini/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions