Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 01:53

 

Rennes : nouvelle saisie de drogue dans les locaux d’une association de

(…) La police a fait une perquisition mardi place du Monténégro, dans les locaux de 3B et Quattro connexion, des associations de jeunes du quartier rennais du Blosne. 350 grammes de résine de cannabis et d’herbe, des armes factices (11-43 et Kalachnikov), une balance, un micro-onde qui aurait servi « à ramollir » la drogue et 500 € en liquide ont été saisis. (…) Au total treize personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

_
Pourquoi la Ville et l’Apras leur ont immédiatement redonné les locaux ?

Une affaire quasi-ordinaire, si elle ne s’était pas déroulée dans des locaux associatifs mis à disposition par la ville et l’Apras (Association pour la promotion de l’action et de l’animation sociale, NDLR). (…)

Comme le raconte Le Mensuel dans son édition en kiosque, ces locaux ont déjà été la cible d’une première perquisition le mardi 3 juillet. Les forces de l’ordre avaient alors mis la main sur 600 gr de résine de cannabis, un revolver d’alarme, une hache, un coupe-coupe, des  munitions de 9 mn, de 22 long rifle (Lr) et un « pistolet stylo », capable de tirer du 22 Lr.

Quatorze personnes avaient été interpellées et placées en garde à vue. A l’issue des auditions, l’une d’entre elle, affichant de lourds antécédents, avait été écrouée. Les suspects ont été remis en liberté. Trois d’entre eux sont renvoyés devant le tribunal correctionnel le 25 février prochain. « Pourquoi avoir remis ces personnes en liberté ? Pourquoi la Ville et l’Apras leur ont immédiatement redonné les locaux ? », s’interroge aujourd’hui le syndicat des gardiens de la paix Alliance dans un communiqué. (…)

« On ne va pas retirer des locaux sans qu’une décision de justice soit prise, défend-t-on à la Ville. (…)

Source : Rennes Le Mensuel,

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers