Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 02:00

discrimination-copie-1.jpg

Le Sénat a adopté, mercredi 15 janvier, un nouveau critère permettant de juger de discrimination, fondé sur le lieu de résidence.

On pourra invoquer ce motif pour poursuivre un employeur, un propriétaire, une banque dont on s’estimera victime de discrimination à cause de son lieu de domicile, car présenter sur son CV une adresse à La Courneuve en Seine-Saint-Denis ou à Grigny en Essonne peut s’avérer un vrai handicap.

Inclus dans le projet de loi sur la ville, présenté par le ministre François Lamy, l’article 10 prévoit que le lieu d’habitation devienne le vingtième critère de discrimination de la législation française.

Dorénavant, en plus du nom, du sexe, de l’origine, de l’âge, du handicap…, la loi relative à la lutte contre les discriminations poursuivra les auteurs de stigmatisation à cause du «lieu de résidence». […]

Daniel Goldberg, député PS de Seine-Saint-Denis, a donc proposé un amendement lors de l’examen du projet de loi à l’assemblée le 27 novembre 2013. La disposition est passée, à la grande satisfaction de nombreux élus de banlieue. Elle vient d’être aussi largement approuvée par le Sénat.

Reste à construire une jurisprudence à partir de quelques procès, ce qui sera malaisé car la discrimination par l’adresse est souvent difficile à prouver, tant elle se confond souvent avec une stigmatisation fondée sur les origines.

Le Monde

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers